Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Mémoire historique : Information et mise au point sur l’association « 24 août 1944 »


de : Miguel Campos
lundi 18 novembre 2019 - 15h24 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire

Que s’est-il passé en cette fin octobre et début novembre 2019 ? Un conflit entre une grosse minorité des membres fondateurs (4 personnes) et une petite majorité (5 personnes) de notre groupe mémoriel.

Une exposition sur la mémoire et l’exil (80e anniversaire de la Retirada) se préparait avec une trentaine d’artistes dans les locaux de l’institut Cervantès de Paris – institution espagnole qui ignorait notre existence jusqu’alors. Fin septembre, l’une des membres préparant ce chantier s’est vue éjectée, en silence et sans explication, du groupe de travail.

Les trois personnes chargées de la récolte des textes, mise en page, corrections et suivi d’impression des panneaux roll-up, affiche et catalogue se sont brutalement trouvées confrontées à une contradiction classique : le ministère de la Justice du royaume d’Espagne, trouvant nos réalisations intéressantes sur le sujet, avait décidé d’aider financièrement trois projets 2019, sans aucune sollicitation de notre part (une souscription auprès des ami-e-s de notre association avait déjà répondu à nos angoisses financières) : fresque sur la Nueve, exposition à Paris, exposition à Madrid, catalogue).

Subitement, en contrepartie de cette aide, nous devions faire figurer sur la fresque le logo du ministère espagnol de la Justice agrémenté de la couronne. Cela avait suscité, en juillet, quelques débats dans l’association, que nous avions surmontés avec unanimité et abstentions amicales, comme c’était notre coutume : le logo « 80 aniversario », flanqué d’un logo réduit dudit ministère, figure donc au bas de la fresque, à deux pas du square « Federica Montseny », inauguré le même jour du 24 août 2019.

La ministre de la Justice Dolores Delgado était venue honorer à la fois la mémoire des hommes de la Nueve et de l’ancienne ministre anarchiste de la République. L’hommage du vice à la vertu – autrement dit de la monarchie déchue de 1931 à la République assassinée de 1939 – était déjà un paradoxe, mais il nous semblait bon à prendre.

Nous ignorions, alors – à l’exception notable de notre présidente – que ladite ministre de la Justice avait quitté brusquement un hommage aux victimes de Mauthausen, le 5 mai, parce qu’une oratrice catalane expliquait que la plaque d’hommage aux morts espagnols avait été inaugurée en 2017 par un représentant de la Generalitat, absent pour raison d’emprisonnement politique « depuis 440 jours » (à cette date) **. Ce 24 août 2019, la ministre venait discourir devant le « Jardin des combattants antifascistes de la Nueve », à l’hôtel de ville de Paris ; elle allait alors énerver un peu la foule en osant déclarer qu’elle était persuadée que ces « hommes auraient certainement été fiers de la Constitution espagnole de 1978 » (qui stipulait entre autres que la mémoire serait désormais aphone et que les bourreaux égalaient les victimes).

En octobre, au moment, donc, de la préparation de l’exposition parisienne, la sentence d’un siècle de prison pour les Catalans indépendantistes tombait, comme au temps de la nuit du franquisme ; les polices nationales et catalane frappaient, blessaient et arrêtaient indistinctement hommes et femmes, jeunes et vieux protestant à Barcelone et d’autres villes catalanes contre cette sentence. Une émotion intense agitait de nouveau les membres de l’association, à l’idée de placer le logo ministériel « de la Justice », fût-elle socialiste, sur nos réalisations (emblème exigé, cette fois, pour tout paiement de l’obole promise). Après une unanimité spontanée des membres, nous cheminions vers la suppression de toute trace officielle du bailleur de fonds et une absence probable de chèque royal – ce qui nous affectait fort peu –, une probable annulation – la mort dans l’âme, mais fermes et solidaires – de l’exposition à l’institut Cervantès, une annulation de l’exposition de Madrid et, bien entendu, de tout futur partenariat.

En quelque sorte, nous retrouvions une liberté d’action que nous n’aurions jamais dû entacher…

En guise d’épilogue provisoire (Todo está « atado y bien atado* », maxime franquiste)

Par un mystère insondable à ce jour, un revirement de la petite majorité citée plus haut a brusquement rendu nécessaire de continuer comme s’il ne s’était rien passé d’important dans l’histoire récente de l’Espagne, sans avertir l’ensemble des artistes, prenant d’autorité la direction totale des affaires en cours : contrairement à notre coutume, aucune réunion n’était accordée pour décider à l’unanimité d’engager ce nouveau processus. Les téléphones sont restés muets : la présidente, Véronique Salou, a opposé un silence total aux appels des membres – jusqu’ici fraternel-le-s – et mené une classique prise de pouvoir aberrante et inexplicable.

Quatre jours avant le vernissage (5 novembre), une réunion « interne » était finalement « accordée » en catastrophe (explication : les fabricants du matériel d’information faisant partie de la « minorité », la « majorité » avait besoin de ce matériel). La réunion n’a pas constitué une ré-Union des membres fondateurs et fondatrices : les ricanements, les insultes et les cris (« C’est des traîtres ! », « De toute façon, ils ne foutent rien ! », « Saboteurs ! Escrocs ! ») ont jeté les minoritaires dans un camp supposé d’ennemis… La dérive misérable d’accaparement de pouvoir et de salissure du contradicteur se nourrit d’argent et de contacts privilégiés avec quelques « grands » de ce petit monde.

Une membre de la « minorité », ayant eu le front d’être présente au vernissage, a subi les menaces répétées du peintre Chica Ventura (« majorité ») et l’attitude hostile de ses ancien-ne-s compagnons et compagne affinitaires. Quelques artistes ont retiré leurs œuvres de l’exposition dès qu’ils ont compris le sujet du conflit. Les autres ne sont pas informés, la présidente détenant seule les contacts de l’ensemble et refusant de le faire : l’exposition étant une œuvre collective, les artistes auraient pu se positionner en toute connaissance, avant la date du vernissage…

Notre association est déchirée aujourd’hui, mais ce n’est pas le Parti socialiste espagnol qui a réussi à nous diviser, c’est l’opportunisme de la fraction « majoritaire ». Nous avons été méprisés et insultés par des personnes qui agissent uniquement dans leur propre intérêt, pour l’argent provenant du travail avec le gouvernement espagnol et pour la gloriole que procurent les rencontres avec des ministres et des diplomates. Au point d’oublier l’essence de notre lutte : rendre justice – sans concession – aux nôtres, aux républicains qui ont lutté pour changer ce monde de misère et d’exploitation.

Chacune, chacun sait désormais ce qu’il en est ; faites ce que bon vous paraît.

Salutations fraternelles de Cristine Hudin, Agnès Pavlowsky, Daniel Pinós et Serge Utgé-Royo, membres fondateurs de « 24 août 1944 » (« minoritaires »).

NB – Depuis 2018, les mêmes futurs « majoritaires » avaient longtemps opposé un silence à la demande des futurs « minoritaires » de monter une exposition « Mujeres libres » à Paris, prêtée par les compagnons et les compagnes de la FAL de Madrid (Fundación Anselmo Lorenzo, fondateur historique de la CNT). Après palabres et insistance, ils avaient finalement proposé de la « mal-loger » dans les couloirs d’un centre d’animation parisien, ce que la minorité dérangeante avait repoussé…

* « Tout est ficelé et bien ficelé » : formule attribuée à Franco, qui l’aurait prononcée au cours des dernières années de sa vie. Il voulait que tout soit prêt pour qu’après sa mort le régime lui survive, avec la mise en place de la famille royale actuelle, réglant ainsi par avance le souci des anciens bourreaux et une impossibilité de revenir sur le passé.

** Sur le brusque départ de la ministre Delgado, on trouve beaucoup d’infos sur internet… Et celle-ci : https://blogs.mediapart.fr/fred-cla...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Mémoire historique : Information et mise au point sur l’association « 24 août 1944 »
19 novembre 2019 - 09h17 - Posté par Nemo3637

Conflit déplorable mais logique quand on comprend les tenants et les aboutissants, l’attirance vers le Pouvoir de certains. Merci de nous tenir informé.
Tenez bon !






CUBA : les 500 premiers ventilateurs pulmonaires fabriqués.
mercredi 15 - 11h52
de : joclaude
Les coups d’Etat permanents de l’impérialisme, la BOLIVIE !
mercredi 15 - 11h30
de : joclaude
Pierre Perret à 85 ans, au meilleur de sa forme, nous chante "les cons finis" (vidéo et paroles)
dimanche 12 - 15h07
de : nazairien
VENEZUELA : le Parlement Européen dans les bottes de l’impérialisme.
dimanche 12 - 14h44
de : joclaude
Les femmes manifestent contre « le remaniement de la honte » (vidéo)
samedi 11 - 20h52
de : nazairien
4 commentaires
Dans tous les cas TOUS EN GRÈVE ET EN MANIFESTATION LE 17 SEPTEMBRE
samedi 11 - 12h33
de : Laurent Brun
1 commentaire
REMANIEMENT:CE QUE VOUS N’ENTENDREZ JAMAIS, en toute démocratie, bien sûr !
samedi 11 - 10h17
de : joclaude
2 commentaires
La Sécurité sociale, l’assurance chômage et les retraites en danger !
samedi 11 - 09h12
1 commentaire
Çà suffit Mme Obono ! Un peu de sérieux !
samedi 11 - 08h17
de : Christian Delarue
4 commentaires
Je ne suis pas aussi blanc que j’en ai l’air...
vendredi 10 - 23h24
de : Christian Delarue
1 commentaire
Un p’tit coup de bourbon : Remaniement !
vendredi 10 - 15h10
de : joclaude
1 commentaire
La Cour des comptes pointe les errements et la gabegie de la filière nucléaire et de ses premiers de cordée
vendredi 10 - 05h47
de : coordi sud est via JYP
Air France : milliards de prêt, milliers de postes en moins, bonus époustouflant pour le PDG
jeudi 9 - 09h00
1 commentaire
Venezuela : Publication de la liste des organisations candidates aux élections législatives
mercredi 8 - 16h32
de : joclaude
Du 8 au 12 juillet 2020 Festival des Canotiers 2020 : le programme
mercredi 8 - 07h26
Conférence de presse de Jean-Luc Mélenchon
mardi 7 - 18h03
3 commentaires
IRAN : Israël joue-t-il avec le feu ?
mardi 7 - 17h47
de : joclaude
AVEC CASTEX çA CARBURE SEC
mardi 7 - 05h25
de : Nemo3637
1 commentaire
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 - 21h35
de : Roberto Ferrario
1 commentaire
Services publics pour appliquer les droits sociaux « opposables »
dimanche 5 - 11h14
de : Christian Delarue (Converg SP)
Remaniement Ministériel:le 1er Ministre n’arrive pas en novice !
samedi 4 - 21h28
de : joclaude
Coronavirus : Superbe analyse d’Ignacio Ramonet
samedi 4 - 16h31
de : joclaude
Stopper le rouleau compresseur mondialiste
samedi 4 - 15h37
de : Claude Janvier
1 commentaire
LA PRÉFECTURE DE PARIS MET DES FAMILLES À LA RUE POUR UN HÔTEL DE LUXE
samedi 4 - 11h54
de : joclaude
Nomination de Castex à Matignon
samedi 4 - 08h15
de : jo.dez
L’indépendantisme catalan à la veille d’une recomposition d’envergure
vendredi 3 - 18h20
de : Antoine (Montpellier)
Remaniement : Emmanuel Macron réinvente la macronie d’avant le Covid-19
vendredi 3 - 15h29
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 - 15h00
de : Roberto Ferrario
4 commentaires
MUNICIPALES : GAUCHE BOBO CONTRE GAUCHE PROLO
vendredi 3 - 11h21
de : joclaude
2 commentaires
SYNDICALISTE - ANTIRACISTE - ANTISEXISTE
vendredi 3 - 07h21
de : DELARUE C. & LE QUEAU S.
La Via Campesina condamne le plan d’annexion colonialiste en Palestine
vendredi 3 - 06h25
de : VIA CAMPESINA
Crise et robotisation : De l’actualité des Grundrisse de Marx !
vendredi 3 - 02h32
de : Lepotier
MON COMMUNISME
jeudi 2 - 21h55
de : Nemo3637
1 commentaire
Soignants : une « grande famille ». Vraiment ?
jeudi 2 - 15h30
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 - 11h38
de : Mickael Wamen
Le creux de la vague - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 1er - 20h54
de : Hdm
QG présente : "« Le capital se radicalise » Mickaël Wamen, Monique Pinçon-Charlot" (video)
mercredi 1er - 17h28
de : Aude Lancelin
4 commentaires
CARNAGE ORGANISÉ CONTRE RÉACTION DÉSORGANISÉE ...
mercredi 1er - 17h06
de : Mickael Wamen
Convention Citoyenne pour le climat soumis au bon vouloir de notre monarque !
mercredi 1er - 12h27
de : joclaude
Courrier à l’adresse de Philippe Martinez SG CGT.
mardi 30 - 22h38
de : Mickael Wamen

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite