Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Del Piero, le Duce, Pasolini, Bruno et la globalisation de l’idéologie
de : Enrico Campofreda
vendredi 2 décembre 2005 - 13h14 - Signaler aux modérateurs
2 commentaires
JPEG - 42.4 ko

de Enrico Campofreda traduit de l’italien par karl&rosa

Ce n’est pas facile de relancer la mémoire dans la période où l’attaque contre elle et son engourdissement par ceux qui à travers le révisionnisme coupent, modifient, recousent l’histoire et la juxtaposent à leur restyling politique se fait plus pressante. Le Champion de cette entreprise est la Droite fasciste transformiste qui, recyclée par Berlusconi, a trouvé le moyen de satisfaire ses appétits de macro pouvoir en politique nationale et internationale. Forte des hommes de sa propagande, camouflés en journalistes de la Rai fascisée et des médias qui ne sont plus des organes de parti ou des périodiques d’opinion, cette Droite s’échauffe en évoquant les temps "où Il était là", des temps qui - ce que confirment les professeurs révisionnistes de chez nous - n’étaient ni tristes ni sombres.

La transversalité du transformisme est si ample que cette Gauche qui n’aime pas être de gauche en rajoute du sien à l’ample chœur : hier Violante qui cherche les raisons des "garçons" de Salo’, aujourd’hui D’Alema qui donne des leçons au CNL sur la façon dont on devait traiter Mussolini après le 25 avril.

C’est un tableau parfaitement ravageur qui continue en mêlant tout dans le Blob de la désinformation médiatique et de l’inculture, d’une analphabétisation scolaire, de la banalisation de symboles et d’idéologies, de sottises, d’indifférence et d’infamies à la mode.

Si le petit calendrier du Duce est vendu dans les kiosques à côté de celui du Che, dont le visage a été déjà misérablement commercialisé des années durant, la superficialité de la vie actuelle pose la question en guise d’un résultat nul dans un match de foot. Si tu soutiens le Che comme s’il était Del Piero, je peux tranquillement soutenir Benito comme s’il était Totti (que le joueur de la Rome ne m’en tienne pas rigueur à cause de la comparaison), quitte à découvrir que l’apologie du fascisme est encore un crime.

Mais à qui cela intéresse aujourd’hui ? Avec les La Russa qui braillent à propos du droit de rappeler le chef du fascisme dans sa qualité d’homme d’Etat et quelques DS de service invitant à le laisser dire parce que nous sommes en démocratie, le scénario esquissé est très actuel et possible. Nous aimons la démocratie et nous la défendons mais cet oxymore politique appelé "Casa della Libertà" est-il la même chose ?

Nous avons déjà dit du retour de la politique bon enfant qui voit le Maire de Rome et probable futur leader de l’Union attribuer à des rues les noms d’un gauchiste et d’un fasciste, en dépoussiérant ainsi de malheureuses théories d’extrémismes opposés, en étant quitte et en contentant tout le monde. Ou faisant accepter une idée passe-partout de ces choix politiques, jamais les mêmes, sur la base de l’âge des jeunes. Justement comme le conte des "garçons" de Salo’, dont on a arrêté de rappeler qu’ils pourchassaient et torturaient les partisans et servaient les assassins nazis en brutalisant et en massacrant avec les partisans la population civile. L’opération des "plaques alternées" ne promeut pas la démocratie mais la salit, c’est un peu comme imprimer les calendriers du Duce et les vendre à côté de ceux du Che.

L’histoire et aussi faite de détails et les détails mentionnés ne sont pas des inepties, on doit les rappeler, on ne doit pas les cacher et les soumettre à révision. Ainsi comme on doit rappeler le rôle de la DC dans l’après-guerre, l’ingérence américaine dans la vie nationale, l’usage de criminels fascistes réorganisés dans le MSI et nourris par les RG italiens et étrangers, la stratégie des massacres et des ainsi dits mystères d’Italie.

La mémoire historique ne doit pas servir à faire du sensationnalisme pour des noirs à la télé, la mémoire la plus vive et utile est celle qui rappelle le passé et ne le fait pas en le réécrivant à merci mais le met au service du présent et de l’avenir.

Dans le souvenir de nombre d’évènements des années Soixante-dix dont on célèbre dans ces jours trente années bien tristes (2 novembre le meurtre du poète Pasolini, 22 novembre l’assassinat du militant Piero Bruno), la fausse note est une mémoire sans justice. Une mémoire qui n’est que témoignage douloureux reste impuissante envers des responsabilités précises est certaines. Si elle ne devient que célébration, elle risque le plagiat des transformistes politiques, l’incompréhension des nouvelles générations et l’asphyxie. En divulguant le message pasolinien et l’exemple de la meilleure jeunesse sacrifiée à une vie meilleure, joyeuse, collective comme le faisait Piero, étudiant du quartier Ostiense, on pourra relancer ces idéaux. Pour essayer de revivre en public et en privé des valeurs semblables et ne pas s’aplatir dans la globalisation de l’idéologie.

http://bellaciao.org/it/article.php...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> Del Piero, le Duce, Pasolini, Bruno et la globalisation de l’idéologie
2 décembre 2005 - 17h03

C’est sans doute en réaction avec une misérable tentative de berlusconi pour faire croire qu’il est contre les dictatures. Peut-être que sur une affiche de propagande appelant à la liberté et à la lutte contre les dictature, il a oublié la photo de Mussolini.

Cela dit, en france, la photo de Philippe Pétain est rarement montrée fierement non plus.
Il était le héro de la révolution nationale, un terme encore employé par certains partis politiques en france (FN par exemple, ou bien l’ex-parti du petit bruno mégret, dont le nom m’échappe).

Sa devise était travail-famille-patrie, pour remplacer Liberté-Egalité-Fraternité , pour une raison sans doute liée à sa répulsion aux idée républicaines issues de la révolution française de 1789.

Son gouvernement était très patriote . Il a duré pas très longtemps (1940-1944), mais il a marqué les esprits.
Ecoutez attentivement les discours actuels de certains députés UMP, cela ressemble parfois à un copier/coller des discours de cette période.

Ne pas se rappeler d’où viennent exactement les idées du F.N., qui influencent actuellement si activement l’U.M.P., c’est commettre la même erreur que des footballeurs italiens ignares.

Sans l’excuse d’être ignare.

jyd



> Del Piero, le Duce, Pasolini, Bruno et la globalisation de l’idéologie
3 décembre 2005 - 11h46

en regardant la photo il me semble qu’il manque quelqu’un ? un petit SARKO !
Arlequin






Les sous-traitants du nucléaire en grève le 18 septembre contre le dumping social
lundi 16 - 08h11
DÉCÈS D’UN TORTIONNAIRE EN ALGÉRIE.
dimanche 15 - 15h17
de : Transmis par Nuits de septembre 1965
Que la Terre nous sauve.
samedi 14 - 13h27
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Mesures Buzyn, c’est du Coluche : Dites nous ce dont vous avez besoin, nous vous dirons comment vous en passer (vidéo)
samedi 14 - 13h12
de : nazairien
1 commentaire
MANIFIESTA 2019 - C’est l’heure de l’mettre !
samedi 14 - 11h47
de : Hdm
Patrick Balkany, proche de Sarkozy, condamné à 4 ans de prison ferme et incarcéré (vidéo Verdi)
vendredi 13 - 16h16
de : nazairien
10 commentaires
Les corbeaux , les vautours en passe de disparaître ?
jeudi 12 - 20h12
de : joclaude
1 commentaire
Réaction de LFI après la diffusion des images de Quotidien sur le jour des perquisitions (video)
jeudi 12 - 12h38
de : LFI
40 minutes d’images cachées : le coup monté médiatico-judiciaire contre LFI (video)
jeudi 12 - 08h57
de : L’Ère du peuple
Je suis prêt ! « Et ainsi de suite… »
jeudi 12 - 08h44
de : Jean-Luc Mélenchon
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 - 08h41
de : Info’Com-CGT
Grèce : l’expérience autogestionnaire des Viome menacée
jeudi 12 - 08h04
Le Val-de-Marne, premier département de France à bannir le glyphosate
mercredi 11 - 09h40
de : Agnès Vives
2 commentaires
Perquisition chez Mélenchon... Un autre son de cloches (video)
mercredi 11 - 09h01
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 - 07h51
de : Roberto Ferrario
2 commentaires
Samedi 14 septembre 2019, les éditions Noir et Rouge présentent le second tome de La CNT dans la révolution espagnole de
mardi 10 - 22h09
de : Frank
UNE JUSTE COLÈRE - Interrompre la destruction du monde
mardi 10 - 13h55
de : Ernest London
1 commentaire
Le RN face à la destruction sociale
mardi 10 - 12h08
de : Christian DELARUE
3 commentaires
Toute la macronnerie : Menteuse ! La Révolution est permanente !
lundi 9 - 15h44
de : joclaude
4 commentaires
Gaspard Glanz (journaliste), à nouveau inquiété par la flicaille, ridiculise ces flics(quettes) (vidéo)
lundi 9 - 13h59
de : nazairien
Thales : petits meurtres entre amis, ou la politique des bâtons dans les roues
lundi 9 - 11h26
de : Bertrand F
Au moins 2000 gilets jaunes convergent à Montpellier pour leur rentrée
dimanche 8 - 15h42
2 commentaires
arret de la grêve de Petit Jean
samedi 7 - 12h32
de : promedic
"Opération Aéroport de Paris" : L’initiave citoyenne en action, dans le var (vidéo)
samedi 7 - 00h50
de : nazairien
Plan et marché à Cuba des années 1960 à aujourd’hui
vendredi 6 - 13h47
de : P. Del Castillo
2 commentaires
Les élucubrations de Stéphane Bern sur l’école au Moyen Âge
vendredi 6 - 11h09
de : Catherine Rideau-Kikuchi, Florian Besson
LA SOCIÉTÉ INDUSTRIELLE ET SON AVENIR
vendredi 6 - 06h41
de : Ernest London
2 commentaires
Rentrée catastrophe / C’est l’heure de l’mettre !
jeudi 5 - 22h19
de : Hdm
Grenelle des violences conjugales : le gouvernement répond aux féminicides par l’aumône
jeudi 5 - 16h51
1 commentaire
Yémen : les images rares d’une guerre qui embarrasse le gouvernement français (vidéo)
mercredi 4 - 23h15
de : Nazairien
2 commentaires
La société pharmaceutique Ferring impliquée dans un nouveau scandale ?
mercredi 4 - 16h13
de : Pharmawatch
Les empoisonneurs.
mercredi 4 - 15h17
de : L’iena rabbioso
Hypotextile : Soutien à Constance seins nus
mercredi 4 - 09h25
de : Christian DELARUE
Appel à la mobilisation contre l’OMC et les accords de libre-échange
mardi 3 - 21h27
de : via campesina
Christophe Prudhomme, porte-parole des médecins urgentistes : « Il faut arrêter de gérer l’hôpital comme une entreprise »
mardi 3 - 17h08
de : nazairien
1 commentaire
AFFAIRE BENALLA : suite et... !Pas fin ?
mardi 3 - 15h29
de : JO
IN GIRUM - Les Leçons politiques des ronds-points
mardi 3 - 13h34
de : Ernest London
2 commentaires
Pour exploiter l’uranium kazakh, Orano va raser une forêt protégée
mardi 3 - 11h01
de : jean 1
2 commentaires
Propriétaires terriens, industriels, ministre corrompu : qui sont les pyromanes de l’Amazonie brésilienne
lundi 2 - 22h22
de : bastamag
Acte 42 : 31 Aout Hommage des Gilets Jaunes devant l’ONU à Genève à tous les blessés et mutilés (vidéo)
lundi 2 - 21h51
de : nazairien
5 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Lorsque les arbres seront tous abattus, les animaux tous exterminés, l'homme découvrira qu'il ne se nourrit pas d'argent. Abraham Lincoln
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite