Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Les Chantiers de l’Atlantique attaquent pour diffamation
de : Fanny Doumayrou
vendredi 12 mai 2006 - 13h01 - Signaler aux modérateurs
6 commentaires
JPEG - 58.2 ko
Première convocation de Bellaciao au TGI de Saint Nazaire vendredi 12 mai 2006. Roberto Ferrario et André Fadda de l’USM CGT

Soutenez Bellaciao et la liberté d’expression, SIGNEZ LA PETITION ICI

De Fanny Doumayrou

La direction a porté plainte contre l’USM-CGT et le site internet Bellaciao pour un communiqué de presse dénonçant les conditions de travail de salariés polonais sur le site.

Roberto Ferrario, responsable(*) du site internet Bellaciao, est convoqué ce matin(**) par un juge d’instruction au tribunal de grande instance de Saint-Nazaire, suite à une plainte pour diffamation déposée par la direction des Chantiers de Saint-Nazaire.

L’affaire, qui vise aussi la CGT, remonte à septembre dernier. A l’époque, un énième conflit de salariés étrangers employés en sous-traitance sur le site des Chantiers Alstom, éclate : treize salariés polonais de la société Kor-Pa réclament à leur tour le paiement de leurs salaires et l’application de la convention collective française.

L’USM-CGT, syndicat qui organise les salariés intérimaires et des entreprises sous-traitantes des Chantiers, rédige le 16 septembre un communiqué de presse dénonçant les faits. Le collectif Bellaciao reprend le texte et le publie intégralement sur son site d’informations militantes, politiques et sociales.

« En janvier, la direction des Chantiers a porté plainte contre X pour diffamation », explique André Fadda, responsable de l’USM-CGT. Selon le syndicaliste, la plainte ne vise pas les faits, mais quatre phrases du communiqué de la CGT évoquant « un nouvel épisode d’esclavage moderne », la « flibusterie organisée par Alstom Marine », le « banditisme patronal », les « actes mafieux perpétrés sur le site des Chantiers », pour lesquels « la CGT responsabilise le principal donneur d’ordre Alstom Marine ». André Fadda est convoqué par la police, qui cherche à connaître l’auteur du communiqué. « J’ai refusé de répondre, tout en assumant le contenu au nom de l’USM », raconte le syndicaliste.

De son côté, Roberto Ferrario de Bellaciao a également été entendu par la police, début avril, et il est convoqué aujourd’hui chez le juge, en vue d’une éventuelle mise en examen.

« La direction des Chantiers nous attaque pour nous faire perdre du temps et de l’argent, cette affaire peut provoquer la fermeture de notre site », dénonce-t-il. Le collectif Bellaciao a monté un comité pour la liberté d’expression et organise une souscription pour faire face aux frais de justice (1).

« En attendant de voir si nous serons aussi convoqués chez le juge, l’USM-CGT appelle à s’associer à cette campagne de solidarité », souligne André Fadda. Ce matin(**), une délégation de l’union locale CGT doit accompagner Roberto Ferrario à sa convocation.

(1) http://bellaciao.org/fr/

http://www.humanite.presse.fr/journ...


Précisions de Bellaciao :

(*) Roberto Ferrario est seulement un des membres du collectif Bellaciao (qui est international : Rome, Cordoba, Manchester et Paris)

(**) Vendredi 12 mai 2006 à 14H , Bellaciao a été convoqué par un juge d’instruction au Tribunal de Grande Instance de Saint Nazaire. Roberto Ferrario est assigné en justice en tant que témoin assisté en vue d’une éventuelle mise en examen.



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> Les Chantiers de l’Atlantique attaquent pour diffamation
12 mai 2006 - 14h47

C’est un honneur pour Bellaciao que d’être convoqué devant la Justice pour répondre aux allégations de diffamation de Alsthom, aux côtés des frères de l’USM- Confédération Générale du Travail. Berllaciao est attaqué, parce que Bellaciao fait mal !
Parce que Bellaciao laisse s’exprimer dans ses colonnes la vérité, et que cette dernière n’est pas à l’honneur des moeurs actuelles de certains dirigeants du patronat français.
Parce que Bellaciao a attaqué la Directive Boelkenstein.
Parce que Bellaciao a contribué activement à la victoire du Non à la constitution ultra libérale, dont le but était précisément de casser les acquis des luttes des travailleurs européens depuis 1 siècle, et leurs garanties juridiques.
Parce que Bellaciao a contribué au retrait du Contrat Première Embauche, autre tentative avortée de casser le Code du Travail. Voilà la diffamation qu’a commise Bellaciao !
Mais Bellaciao ne sera pas condamné ! Il ne peut en être autrement. Un puissant mouvement de sympathie est en train de se lever à travers le Pays et l’Europe.
La Direction Alsthom va attirer les pleins feux de l’actualité sur ses pratiques à Saint-Nazaire, à l’occasion de ce procès (si elle ne se désiste pas avant de son action). Et l’on verra qui est le véritable diffamateur.
Bellaciao n’a fait que relayer les propos et déclarations d’hommes et de femmes, les militants de la CGT, mais aussi bien au-delà, y compris chez de très nombreux ingénieurs des chantiers de l’atlantique, profondément ulcérés et outrés par le cynisme de la Direction ; par la surexploitation honteuse dont sont l’objet nos frères et camarades Polonais, mais aussi Indiens, Ukrainiens...
Le "plombier" polonais de Bolkenstein, il est aux Chantiers de l’Atlantique, et ce sont les partisans du NON, la CGT, Bellaciao, qui le défendent ! En réponse, la Direction de Alsthom tente d’instrumentaliser la Justice. Il faut dire c’est à la mode en ce moment (.../... * ).
Alors je suis sûr que la Justice ne marchera pas dans la combine. Et que Alsthom sera déboutée de ses extravagantes prétentions à faire taire les syndicalistes et les citoyens de notre Pays.

EN ATTENDANT : MOBILISATION GENERALE - CONTRE-PROCES POPULAIRE DE LA DIRECTION DES CHANTIERS DE L’ATLANTIQUE - A BAS L’ESCLAVAGE DES TEMPS MODERNES - TOUS LES TRAVAILLEURS DES CHANTIERS DOIVENT AVOIR LES MEMES DROITS - A BAS LES DISCRIMINATIONS DE TRAITEMENT EN FONCTION DE L’ORIGINE GEOGRAPHIQUE DU TRAVAILLEUR - L’EGALITE DES DROITS DES TRAVAILLEURS EST UN PRINCIPE CONSTITUTIONNEL IRREFRAGABLE - MISE HORS LA LOI DES CONTRATS DE SOUS-TRAITANCE QUI NE RESPECTENT PAS CES PRINCIPES.

(* note de bellaciao : nous avons effacé une de tes phrases... inutile d’en rajouter actuellement... désolé ! Et une signature, même un pseudo, ca aurait été parfait, il est bien ton commentaire !)



> Les Chantiers de l’Atlantique attaquent pour diffamation
12 mai 2006 - 15h36 - Posté par

A bien relire le communiqué du 16 septembre 2005 en question, on est en plus un peu « estomaqué » de ce « beaucoup de bruit pour rien », et de l’audace judiciaire des avocats de l’Alstom (qui doivent être payer fort chers pour une cause si peu fondée)

Que dit-il finalement ce communiqué :

« Après le conflit des travailleurs polonais de la société KLIPER en juillet/août, un nouvel épisode d’esclavage moderne éclate sur le site naval. Treize salariés polonais de la société KOR-PA, basée à SZCZECIN (Pologne) ont engagé ce matin une grève totale pour revendiquer le respect de leurs droits. »

Ce sont les stés KLIPER et KOR-PA qui sont ici visées. La Sté KOR-PA est sous-traitante d’une société sous-traitante d’Alstom Marine, technica marine nous dit encore le communiqué. En quoi la Sté Alstom marine se sent-elle visée ?
Puis vient une longue énumération des brimades dont ont été victimes les salariés de ces sous-traitants. « Esclavage moderne » n’a rien de « diffamant », c’est un simple jugement de valeur, sur une situation où effectivement, apparemment, beaucoup de libertés fondamentales de tout travailleur de France ne sont pas respectées.

« Ce nouveau scandale, met une nouvelle fois en exergue la flibusterie organisée par ALSTOM MARINE sur ce site. Les pouvoirs publics ont l’obligation de mettre les donneurs d’ordres face à leurs responsabilités et de mettre fin au banditisme patronal. »

dit ensuite le communiqué. Si la flibusterie ( voler aux travailleurs leurs salaires est un acte que l’on peut qualifier de « flibusterie », la métaphore maritime est de bon aloi dans une industrie de constructions navales ) est directement l’œuvre des sous-traitants, on peut dire que Alstom Marine étant contractants et donneurs d’ordre de ces sous-traitants – qui eux se livrant à des actes de flibusterie – « organise » en quelque sorte une situation qui dégénère en flibusterie. De même le « banditisme patronal » concerne ici les sous-traitants, mais le communiqué rappelle les responsabilités du donneur d’ordre vis-à-vis de sous-traitants indélicats, et en appelle – par delà Alstom – au devoir moral et légal des pouvoirs publics.

« La CGT condamne tous les actes mafieux perpétrés sur le site des Chantiers de l’Atlantique et responsabilise le principal donneur d’ordre ALSTOM MARINE de cet état de non-droit. »

Le fait que le communiqué dise vouloir « responsabiliser » le donneur d’ordre, signifie bien que celui-ci n’est pas « directement coupable » des actes mafieux perpétrés (ce sont les sous-traitants qui ont commis ces actes « mafieux »). Il y a un état de non-droit sur le site, du fait d’agissements de certains sous-traitants. Mais la CGT « responsabilise » le donneur d’ordre, c’est-à-dire que même s’il n’est pas coupable, il est responsable des agissements de ses co-contractants sous-traitants (et là-dessus la CGT ne fait que rappeler une jurisprudence française qui est constante depuis les scandales des JO d’Albertville en 1992).

A la rigueur ce serait aux sociétés KLIPER et KOR-PA de pouvoir intenter une action en diffamation. Mais aucunement à Alstom Marine qui n’est aucunement visé – directement en tant qu’auteur des faits qualifiés par le communiqué de : « esclavage moderne », « flibusterie » (organisée indirectement et sans doute involontairement par Alstom Marine, abusée par de tels pirates que sont les sociétés sous-traitantes précitées), « banditisme patronal » (auquel on demande à Alstom marine de mettre fin ; c’est bien la preuve logique qu’Alstom n’est pas visée : demande-t-on à un bandit de réprimer son propre banditisme !?), et « actes mafieux » . Alstom Marine commet même dans cette plainte une grave erreur : on a l’impression qu’elle se solidarise des différentes infractions qu’ont commises ces sociétés sous-traitantes, en considérant que les qualificatifs qu’accolent la CGT à leurs agissements, et à leurs seuls agissements, seraient portés à son endroit. La lecture un peu objective du communiqué dément tout à fait cette version des faits. Si la CGT considérait Alstom Marine comme un bandit, lui demanderait-elle de faire cesser les infractions ? Où a-t-on vu une victime demander justice au délinquant qu’il l’a volé ou agressé ? Si la CGT demande à Alstom marine de se « responsabiliser », et de faire cesser ce genre d’agissements de la part de ces sous-traitants, c’est bien qu’elle distingue 1) d’une part Alstom Marine, entreprise de droit français, qui n’est ni un flibustier, ni un bandit, ni un esclavagiste, ni un maffieux 2) d’autre des entreprises sous-traitantes qui se comportent très mal, et ont des comportements qui peuvent rappeler les 4 qualificatifs énoncés. Et qu’elle demande que le premier, lier contractuellement au second fasse cesser ces agissements grâce aux pouvoirs légaux et économiques qu’elle possède à leur encontre.

Rémy (je ne mets pas mon nom de famille, j’ai un cousin qui porte le même et qui est ingénieur là-haut !)


> Les Chantiers de l’Atlantique attaquent pour diffamation
12 mai 2006 - 15h37 - Posté par

Alsthom devrait plutôt jouer profil bas en ce moment étant donné l’amiante...


> Les Chantiers de l’Atlantique attaquent pour diffamation
12 mai 2006 - 16h01 - Posté par

En hommage aux Chantiers de l’Atlantique,nous allons envoyer la Statue de Pasquino.
C’est ici que dans la nuit des temps,quand il n’y avait pas de liberté d’expression,on affichait en cachette les plaintes contre les abus du pouvoir,notamment le Pape.
Comme ça,ces Chantiers seront investis d’une autorité papale et les sujets auront appris qu’ils n’ont pas le droits de protester,sauf qu’en cachette.Après tout,la liberté d’expression c’est quelque chose d’obsolète:il faut s’incliner aux patrons maintenant.
En Italie,la magistrature italienne pense différemment et elle respecte l’art.21,où liberté d’information et d’expression.C’est pourquoi elle a toujours rejeté toutes les plaintes de berlusconi contre journalistes,artistes ou citoyens qui " s’exprimaient",ou protestaient meme rudement.
Peut etre qu’en France on revient à Pasquino,seule possibilité de protester.Les temps sont vraiment durs pour la liberté et la dignité des personne.W.les Chantiers navals,actuelle autorité papale
Patrizia


> Les Chantiers de l’Atlantique attaquent pour diffamation
12 mai 2006 - 17h11

A ma connaissance l’huma est le seul quotidien à avoir reprit l’info !detrompez moi !!!!!

claude de toulouse .



> Les Chantiers de l’Atlantique attaquent pour diffamation
12 mai 2006 - 17h24 - Posté par

A mon humble connaissance, c’est pour le moment exact. Mais si Alsthom persiste dans son erreur - juridique et morale - je crois qu’on a pas fini d’entendre parler de cette affaire. Que l’Humanité soit en première ligne dans la défense de la Liberté d’expression, pour un journal qui a tant de fois été interdit et censuré dans son histoire, dont nombre de journalistes a été pourchassé, torturé et assassiné (en premier lieu son fondateur, Jean Jaurès), n’est-ce pas tout naturel ?! C’est le contraire qui nous eut chagriné ! Vive l’HUMA (même si dans le lointain passé nous n’avons pas été d’accord avec elle - au moment des procès de moscou notamment), mais Vive l’HUMA d’aujourd’hui (et vive l’Huma clandestine des atroces temps lointains !)





Chili : « Le sang coule, où est la communauté internationale ? appel grève générale
mercredi 23 - 22h57
de : bastamag et revol permanente
Communiqué de la CNT de Barcelone face aux derniers événements
mercredi 23 - 14h20
de : jean 1
Messages du président Bachar al-Assad en visite surprise sur le front d’Idleb (vidéo)
mercredi 23 - 12h38
de : nazairien
2 commentaires
Rassemblement soutien à Vincenzo Vecchi le 23 oct
mercredi 23 - 11h26
DÉSORDRE
mercredi 23 - 10h17
de : Ernest London
15 photos qui racontent les manifs à Barcelone
mercredi 23 - 10h11
À propos d’Extinction Rebellion – Partie III : La 4e Révolution industrielle
mardi 22 - 20h35
de : Kim Hill
SNCF : l’accident qui montre que le « train sans contrôleur » est dangereux pour tout le monde
mardi 22 - 20h24
de : Rachel Knaebel, avec Sophie Chapelle pour bastamag
Seconde Guerre mondiale : la Russie déclassifie des documents sur la libération de l’Europe par l’Armée rouge
mardi 22 - 14h22
de : nazairien
Projection "Au nom de tous mes frères. Journal de Nadine Loubet au Chili." jeudi 24 octobre 2019 à 20h
mardi 22 - 13h21
de : Nicole ff
L’État français cherche à nous faire oublier les essais nucléaires en Polynésie
lundi 21 - 22h11
de : Delaunay Matthieu
Sécurité.
lundi 21 - 19h38
de : L’iena rabbioso
Erreur de Pôle emploi en votre défaveur : garder des nerfs d’acier
lundi 21 - 09h48
Appel du non lieu dans la mort de Rémi Fraisse
dimanche 20 - 23h30
de : desarmons-les
Voilophobie : tentative de compréhension et d’explication.
dimanche 20 - 00h18
de : Christian DELARUE
12 commentaires
Canal Seine-Nord : la catastrophe écologique et économique en route !
samedi 19 - 19h08
de : Eve
6 commentaires
Reconnaissance faciale dans les lycées
samedi 19 - 11h02
de : quadrature du net
LA RAGE CONTRE LE RÈGNE DE L’ARGENT
samedi 19 - 08h44
de : Ernest London
Points de vue sur les Gilets jaunes
vendredi 18 - 16h35
de : jean 1
Yankees et son larbin français, effacent les preuves, de leur "implication terroriste" en syrie
vendredi 18 - 11h59
de : nazairien
"Gôôôche" démocratique et républicaine ou TRAHISON ?
vendredi 18 - 10h45
de : jean-marie Défossé
2 commentaires
Badgeophobie ou syndicalistophobie
jeudi 17 - 23h45
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Est-ce que oui ou non castaner va dégager ?
jeudi 17 - 20h22
de : jean 1
VERS LA BANLIEUE TOTALE
jeudi 17 - 14h12
de : Ernest London
Est ce la panique, en macronie ? Le gouvernement envisage de retarder la réforme des retraites (vidéo)
jeudi 17 - 12h49
de : nazairien
3 commentaires
Le Crédit Mutuel prépare une vague de licenciements massifs
jeudi 17 - 11h23
de : PDUROC
Suspicion délation répression ... et agressions impérialistes
jeudi 17 - 10h56
de : Chantal Mirail
Sous le voile, une femme !
jeudi 17 - 10h36
de : Chantal Mirail
2 commentaires
Sociale vigilance / C’est l’heure de l’mettre
jeudi 17 - 10h28
de : Hdm
Droit d’informer : Nous ne devons pas nous habituer aux intimidations, aux gardes à vue et aux poursuites judiciaires
jeudi 17 - 09h58
Barcelone : des manifestants indépendantistes affrontent les forces de l’ordre pour la troisième nuit consécutive (vidéo
jeudi 17 - 00h53
de : nazairien
1 commentaire
Une personne porte ici un signe religieux ostensible !
mercredi 16 - 22h29
de : Christian DELARUE
9 commentaires
La manifestation des pompiers dégénère : incidents et tensions (15 octobre 2019, Paris) (vidéo)
mercredi 16 - 16h24
de : nazairien
2 commentaires
Des scènes de guérilla urbaine dans le centre de Barcelone, après la condamnation des dirigeants séparatistes (vidéo)
mercredi 16 - 16h09
de : nazairien
1 commentaire
Retraites : la CGT, FO, Solidaires et la FSU appellent à la grève le 5 décembre
mercredi 16 - 07h54
1 commentaire
15 Octobre 1987 THOMAS SANKARA
mardi 15 - 17h29
de : CADTM
De qui se moque t on ? Les frais d’hébergement des députés à Paris vont être davantage remboursés
mardi 15 - 17h11
de : nazairien
2 commentaires
ZOMIA ou l’art de ne pas être gouverné
mardi 15 - 14h20
de : Ernest London
Grande Fête du livre de Noir et Rouge
lundi 14 - 23h10
de : Frank
Nucléaire : le danger qui nous menace s’accroît
lundi 14 - 23h03
de : pierre peguin

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

La perfection des moyens et la confusion des buts semblent caractériser notre époque. Albert Einstein
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite