Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Vive le foot !
de : Francesca
lundi 10 juillet 2006 - 20h46 - Signaler aux modérateurs
44 commentaires
JPEG - 30 ko
http://les-zizous.net

de Francesca

Quand je lis les articles anti-foot, je me dis que les militants sont des hommes et des femmes comme les autres et qu’ils ont, eux aussi, besoin de bouc émissaire.

Que d’énergie, que de salive et que de temps dépensé à essayer de se prouver entre personnes intelligentes que le foot est père de tous les maux, de tous les vices de notre société moderne et que les footeux sont des gros beaufs.

Le foot, comme toutes les activités humaines est bouffé par le capitalisme. Est-ce une raison pour s’acharner ainsi sur cette activité ? Je ne le pense pas.

Si un enfant tape instinctivement au pied dans le ballon c’est tout simplement parceque c’est ludique.

Le foot est un sport plein de stratégie, de tactique et de de psychologie.

Il y a des matchs minables et des matchs magnifiques. Il y a des joueurs laborieux et il y en a qui sont proches du génie. Il y a des rituels, de la dramaturgie, de l’émotion dans le foot.

JPEG - 20.5 ko
http://les-zizous.net

Il y a de l’intelligence dans le jeu, de l’individualisme dans le collectif, du collectif qui laisse sa place aux individus, de la solidarité aussi.

Le foot, c’est toute la vie de personnages extraordinaires comme Maradona. Le foot c’est l’espoir de millions d’enfants aux Brésil et aussi en France. On peut évidemment regretter que le foot puisse être leur seul espoir mais est-ce la faute du foot ?

Il n’y a pas d’oligarchie dans le foot. On n’y réussi pas de père en fils. Le foot est un des rares milieu où les pauvres peuvent devenir riches.

Vous reprochez aux joueurs de foot professionnels de gagner des millions, mais reprocheriez vous à un acteur ses fabuleux cachets ?

Iriez vous nier la beauté d’un film simplement parcequ’il fait des millions d’entrées et que des producteurs peu scrupuleux en profitent ?

La finale d’hier montre bien que le foot est avant toute autre chose une activité Humaine dans laquelle des êtres Humains se défoncent pour le JEU. Zidane, avec son coup de boule, l’a révélé, contre son gré, au monde entier.

JPEG - 37.3 ko
http://les-zizous.net

Je ne comprend pas que les militants puissent ainsi s’acharner sur une activité qui fédère autant de monde. Tous ces articles qui opposent les anti-foot aux pro foot semblent oublier que notre ennemi commun ce n’est pas le foot, c’est le capitalisme et que parmi les gens scotchés devant leur TV hier soir il y a des gens qui sont avec nous, les plus faibles, les plus exploités et aussi des militants et des révolutionnaires en puissance.

N’oubliez jamais, chers camarades, que le Che était un amateur de foot !

JPEG - 21.9 ko
http://les-zizous.net


Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> Vive le foot !
10 juillet 2006 - 22h30

Salut,

Ce n’est pas forcément "contre le foot" qu’on peut être excédé mais par le traitement médiatique indécent sur ce qui n’est en fin de compte qu’un putain de jeu de balle au pied !

Au nom de quoi dans les journeaux, l’information devrait être mise entre parenthèses ? j’entends des copains me dire sans rire "bon, maintenant on va pouvoir revenir à la vie réelle" ???? Moi ce que je constate c’est que les possédants de France et des autres pays, eux, ne mettent pas leur politiques et leurs attaques entre parenthèses.

Fañch



> Vive le foot !
10 juillet 2006 - 22h44 - Posté par

Bonjour à tous,

Personne n’a besoin de bouc émissaire. Tout ce cirque sur ce site depuis quelques jours, je crois que c’est surtout pour évacuer le stress de n’avoir entendu que ça pendant des jours. Dommage que le répondeur de Mermet soit en vacances, c’est Bellaciao qui sert de soupape. Y’a pas de rancune, y’a personne qui essaye de donner sa vérité. On a juste besoin de dire que les médias sont pas obligés de faire tout ce bordel. Je préviens pas TF1 à chaque fois que je sors faire pisser mon chien, pourtant ça vaut le détour. C’est tout pour aujourd’hui. Mais je crois pas, de toutes façons, que les gens qui viennent ici soient là pour se prouver quoi que ce soit.

bonne soirée
Roland


> Vive le foot !
10 juillet 2006 - 22h48 - Posté par

Le traitement médiatique est bien entendu démeusuré mais encore une fois ce n’est pas la faute du foot. Ce sont les médias qui sont responsables. Je lis l’Huma où l’on parle aussi de foot sans pour autant oublier la Palestine, les sans papiers... TF1 France 2 et les autres se servent du foot pour masquer leur vacuité.
Francesca


> Vive le foot !
10 juillet 2006 - 23h31 - Posté par

Zidane faut pas l’faire chier, Zidane faut pas l’faire chier... :)

ALLEZ ZIZOU (WALLÉ) !!
Un hommage à Zinedine Zidane,
par des kabyles et p’tits gars de Ménilmontant !

http://les-zizous.net


> Vive le foot !
10 juillet 2006 - 22h49

Faudra-t-il dorénavant bêler "j’aime le foot" comme il faut bêler "j’aime l’europe" avant de pouvoir dire quoi que ce soit ?

J’ai joué gamin au foot, et si je me retrouve avec une quizaine de vieux schnoques qui démarrent une partie, je ne promets rien.

Je me suis baladé en Europe, et ça continue, j’y ai quelques amis.

Mais de grâce laissez moi dire que l’Europe, rien à foot !!!



> Vive le foot !
10 juillet 2006 - 23h04 - Posté par

Mon cher Yeti

Oui les jeux de ballons dans les cours d’écoles, sur les places de villages étaient des joies saines et populaires au sens noble du terme, les courses de vélos des fête de villages .La fête était à cette époque l’affaire des citoyens eux même et ils n’avaient besoin de personne pour faire la fête. C’est la société de consommation, qui pour nous reprendre les quelques sous qu’elle doit bien nous donner pour notre travail nous impose ces grandes fêtes dites populaires par un matraquage médiatique (qui est pour elle une nouvelle source de profits)

Mais, hélas la société de marché est passé par la.
Ce n’est quand même pas moi qui est inventé les matches truqués (hier Marseille de Tapi, aujourd’hui le championnat italien demain ?), le dopage les scandales financiers autour des transferts, les salaires démesurés des joueurs et dirigeants (plusieurs siècles du revenu d’un smicard. Oui l’ensemble du sport professionnel est un monde pourrie et il faudra bien dans la société que nous voulons construire prendre ses problème à bras le corps pour redonner aux sports l’indépendance financière qu’il n’aurait jamais du perdre, alors nous nous retrouverons ensemble dans un stade pour admirer toutes les actions sans ce chauvinisme qui me répugne, j‘espère qu’ainsi on comprendras mieux mes réactions de rejet.

Dimanche soir 21 heures le 09-07-06
Je déprimais dans mon coin, mais ces derniers message me redonnent le moral, je ne suis pas seuil à m’étouffer de rage devant la folie footballistique.
Courage, camarades, tout à l’heure ils vont perdre et nous serons tranquille pour 4 ans.mais d’ici la je suis sur que nous aurons gagné en mai 2007 et que nous nous débarrasseront de cette société de consommation qui nous ruine et nous abruti.
Alors, oui à ce moment nous pourrons nous régaler enfin devant le sport débarrassé de toute cette racaille commerciale qui pourrit tout ce qu’elle touche.
J’étais à La Havane en mars dernier pendant la coupe du monde de baseball qui se joué aux USA. l’équipe nationale Cubaine (équipe amateur dont les joueurs reçoive le salaire d’un cadre moyen) n’a été battu qu’en finale par le Japon après avoir éliminer 4 équipes professionnelles. A la fin de la coupe, malgré des offres de salaires énormes des équipes présente, tout les joueurs sont rentrés à Cuba, le sport peut donc très bien vivre sans être esclave de l’argent
Hasta la Victoria Siempré Raymond LCR.


> Vive le foot !
10 juillet 2006 - 23h10

t’aime le foot tant mieux pour toi, mais fout la paix aux autres avec sa. c’est a peu pres sa le message. (en gros). regarde comme tu reagis pour 2 ou 3 articles sur bellacio fait par des gens qui n’aime pas. regarde maintenant tout ce qu’il y a dans les medias fait par des gens qui aiment. compare les chiffres et tu comprendras pourquoi certaines personnes en ont ras le Q. si tu ne peux pas comprendre, tant pis pour toi.



> Vive le foot !
10 juillet 2006 - 23h43 - Posté par

On s’emballe beaucoup pour pas grand chose. Il y a des gens qui aiment le foot et d’autres pas. Maintenant si les médias en font des tonnes, faut leur demander à eux pourquoi. Il y a à parier que ça a quelque chose à voir avec la pub, donc avec des contrats, mais SVP n’accablez pas les aficionados qui n’en n’ont rien à faire de tous ces blabla autour du ballon, ce qui les intéresse c’est juste de partager un moment de plaisir simple avec d’autres personnes, point final. Le reste n’est que fadaise.


> Vive le foot !
11 juillet 2006 - 09h03 - Posté par

Ce que Francesca veut dire, c’est que nous avons depuis quelques jours ici un déferlement d’âneries sur le foot, avec des interventions qui voudraient prouver que sous prétexte que la coupe du monde est là (et massivement là), elle empêcherait de penser à autre chose. Les critiques jusqu’au-boutistes que nous avons lues vont au-delà d’une critique des médias (qui est le véritable problème), mais une remise en cause sans nuance d’une activité populaire qui est stygmatisée comme étant un "truc de beaufs". Et bien non, ce que dit Francesca et avant elle le Yéti, c’est qu’on peut militer pour la cause palestinienne sans traiter les amateurs de foot d’imbéciles. Si tu ne peux pas comprendre, tant pis pour toi.

Assez des caricatures de militants qui veulent imposer leur vision du monde jusqu’au plus petit détail, en passant leur temps à donner des leçons de morale à d’autres militants qui d’ailleurs sont en général plus actifs qu’eux. Vous détestez le foot, cause de tous les maux, ok. Vous ne regardez pas les matches, ok. Et qu’avez-vous fait de plus pour la Palestine ces dernières semaines que ceux des militants qui ont osé regarder simplement quelques rencontres, sans pour autant cautionner les dérives du milieu du sport professionnel ?

Les luttes que nous essayons de mener nécessiteraient un peu plus d’intelligence, de finesse et de capacité de discernement. Halte aux bourrins qui font plus de mal que de bien.


> Vive le foot !
10 juillet 2006 - 23h45

Je suis prof d’eps, j’ai 57 ans et un peu de recul par rapport à la compétition et au sport de haut niveau que je connais bien, je suis dedans jusqu’au cou...

Bien sûr que le foot n’est pas responsable de la connerie des masses. Il est un langage universel au même titre que la musique : ca n’est pas le foot en temps que sport qui est en cause, c’est ce qu’il véhicule.

Ma fille est brésilienne, il est vrai que là-bas c’est un phénomène social qui fédère la population comme le fait le carnaval,drapeaux, bikinis, jolies filles bronzées, exotisme à bon marché.
On ne se rend pas compte qu’en France c’est la même chose... il n’y a qu’à voir les faces hilares de nos dirigeants qui n’y connaissent rien, mais qui exploitent à fond la naïveté des gens. Le battage mediatique fait oublier la palestine, le cpe et les querelles politiciennes de nos dirigeants qui se battent pour une parcelle de pouvoir en vue des élections.

Ronaldinho gagne 18 millions d’euros par an !!! j’ai calculé avec mes élèves que ça faisait 1500 années de smic !!! aucun travail ne mérite un salaire pareil et si c’est ça le prix du rêve c’est une honte. Je ne ferais aucun compromis quand on atteint des sommes pareilles.

Le foot, ou plutôt sa représentation, c’est aussi l’apprentissage du non respect des règles et le sentiment d’impunité : on a le droit de cracher par terre, on a aussi le droit de cracher sur les arbitres quand on est connu, on a le droit de contester l’arbitrage en criant ou en gesticulant : au basket c’est une faute, au hand on est exclu 2 minutes, on tolère des produits qui rendent plus fort, plus euphorique. Bref pour résumer avant de se mettre vraiment en colère, je pense malheureusement que le foot a raté le coche et n’est plus guère éducatif.

Le problème du foot en temps que sport, c’est qu’il est passé de sport collectif à un sport individuel qu’on joue à plusieurs !!! et il y a du boulot à faire avant qu’il ne redevienne sain.



> Vive le foot !
10 juillet 2006 - 23h46

Je refuse tout net la comparaison entre un match de foot et un film. Une oeuvre cinématographique est normalement le fruit d’une démarche artistique et donc d’une réflexion sur la représentation du réel et de ses limites. En quoi le football est-il le résultat de l’écriture d’un scénario et d’une mise en scène ? Sinon c’est plutôt du catch... En plus, le football est de plus en plus homogène, il n’y a plus de styles distincts entre les différents pays, ce qui rend les coupes du monde de plus en plus ennuyeuses. De fait il y a de moins en moins de buts. Le foot c’est marrant à pratiquer en tant que jeu, le problème est dès qu’un supporter arrive dans la partie pour imposer un esprit de compétition : là cela devient sérieux et on a droit aux tacles dans les chevilles, aux bousculades et aux insultes... A partir de ce moment je le laisse passer et il marque autant de buts qu’il veut. S’il n’a rien compris, je quitte le match et c’est tout. Le football est un jeu, il n’a pas de projet, pas de message. Dès que la compétition s’empare du football ce n’est plus un jeu, c’est devenu une affaire d’"adulte", c’est du sérieux et du lourd., on oublie le côté enfantin de jouer avec la balle. Une publicité montre cette vision contradictoire du foot : les Brésiliens jouent et se font plaisir dans les vestiaires et dès qu’on les appelle pour le match, les voilà concentrés et sérieux prêts au combat... Je voudrais voir un football léger, amusant et aérien.

Une dernière idée : afin de promouvoir le football féminin pourquoi ne pas faire des équipes mixtes ? 5 hommes et 5 femmes sur le terrain avec un gardien de sexe différent pour chacune des mi-temps. Là ce serait vraiment une nouveauté, le football paritaire. Là on pourrait vraiment parler d’équipe nationale...



> Vive le foot !
11 juillet 2006 - 09h11 - Posté par

Sauf que le cinéma est avant tout une industrie, qui brasse également des sommes absolument gigantesques, qui entretient un système extrêmement inégalitaire entre des acteurs sur-payés (et Djamel Debouze, avec ses millions d’euros gagnés l’année dernière, il fait quoi de ce pognon à part s’acheter des bagnoles de luxe ?).

Ce n’est pas plus glorieux ni plus intelligent d’aller se vautrer dans un fauteuil de cinéma que d’aller s’abrutir devant n’importe quel spectacle, qu’il soit culturel, sportif ou simplement divertissant. Le cinéma participe également de l’abrutissement des masses que d’aucuns fustigent avec véhémence. Faut-il pour autant brûler les salles ?

On peut comme ça à l’infini partir dans des considérations élliptiques qui ne font rien avancer sur le fond. Comme disait l’autre, tout est dans tout et inversement.


> Vive le foot !
11 juillet 2006 - 13h56 - Posté par

C’est absurde. Avant de te rendre dans une salle tu peux lire des critiques, tu peux connaître le réalisateur et ses démarches... Pour un match rien de tel... j’en ai vraiment marre que l’on assimile les footballeurs à des artistes. Je suis désolé mais un match de football est une production bien pauvre. Le spectacle s’épuise à force d’être inlassablement répété. Toutes les équipes se ressemblent et je ne parle pas du dopage (la FIFA refuse les contrôles sanguins !).
Un film, un concert, une pièce de théâtre c’est avant tout faire plaisir au public, le transporter lui donner à voir et à réfléchir...
Un match peu importe le spectacle et les gens qui regardent... seule la victoire est belle. Je trouve cela lamentable car même un défaite peut-être belle !!! tout dépend du comment....


> Vive le foot !
10 juillet 2006 - 23h54

Dans un communiqué diffusé après la finale, Roberto Calderoli ancien ministre du gouvernement
de droite dirigé par silvio berlusconi a déclaré" la victoire est une victoire d’une équipe
qui a aligné des lombards des napolitains des vénitiens et des calabrais et qui a gagné
contre une équipe qui a sacrifiée sa propre identité en alignant des noirs des islamistes et des communistes pour obtenir des résultats" AFP

VIVE LES ZIZOUS WALLÉ !



> Vive le foot !
11 juillet 2006 - 00h13 - Posté par

Ce type est nul. Nous au moins on assume notre passé. On n’est pas raciste comme ce vieux schnoque. Et en plus je ne vois pas qui peut être islamiste dans l’équipe de France. Qu’il regarde d’abord chez lui avec trois grands clubs qui vont être rétrogradés, ça montre bien que l’argent pourrit le sport, sous l’impulsion de Berlusconi sans doute.


> Vive le foot !
11 juillet 2006 - 08h57 - Posté par

zizou je te pardonne mais je souhaitait tellement que la france gagne je suis dégouter par l ’ italien c ’ est dégeulasse de faire ça tu seras toujour dans mon coeur bonne chance quoi que tu décide de faire maintenant comme boulot


Domenech a raison !
11 juillet 2006 - 00h00

Domenech, l’entraineur de l’équipe de France, a déclaré (sur "France-Intox") : "on est les gladiateurs des temps modernes". Il a raison. Le foot de haut-niveau n’est pas un sport, c’est un business pourri de magouilles. Les joueurs s’achètent et se vendent comme un bétail de luxe, comme un gladiateur des temps barbares de la Rome antique.

Panem et circences : du pain, et des jeux.

Le peuple a de moins en moins de "pain", alors "on" lui donne de plus en plus de jeux. En spectateur. Parce qu’il y a un truc vrai et profond dans votre article : c’est ludique de taper dans un ballon avec les copains et les copines. C’est un sport, et un jeu : celui des gosses qui s’amusent à taper dans un ballon. Rien à voir avec la pitoyable parodie des pseudos sportifs-sur-canapé.
Si le foot, c’était, ça, un jeu de balle, il n’y aurait pas lieu d’en parler ici ainsi.
Mais le "foot", ce n’est pas ça : c’est 22 millions de cocus qui oublient un instant le chômage, l’affaire Clearstream, la guerre, et les gosses qui fabriquent les ballons, les maillots, et les p’tits drapeaux ...
Le foot à ce niveau de raz-de-marée médiatique, c’est un peu les jeux du cirque. C’est la misère noyée dans la bière, vautrés sur un canapé à crédit, devant l’écran de Big Brother TF Haine, avec les commentaires de beaufs racistes en prime.

Du pain, et des jeux.

Domenech a raison : ils sont les gladiateurs des temps modernes. Payés des fortunes pour faire oublier au peuple les turpitudes de ses tyrans. Y aura t’il un nouveau Spartacus pour restaurer l’honneur perdu de ce sport ?

Minga
"Parce que le vrai courage est de faire ce qui est juste"



> Domenech a raison !
11 juillet 2006 - 02h09 - Posté par

Parcequ’il faudrait ne jamais cesser de penser un instant à clearstream etc ? pas d’accord c’est pas possible


> Domenech a raison !
11 juillet 2006 - 09h32 - Posté par

22 millions de cocus ....

Je reste toujours pantois devant les pseudo révolutionnaires (j’ai été voir ton site, on y invoque Marx comme une icone, on s’y gargarise de posture "revolutionnaire") qui méprisent à ce point les gens. He mon gars si tu détestes à ce point le peuple de france change de bord, tu n’as rien à faire avec ceux qui agissent pour la fraternité !
Mais franchement tu te rends compte ? Comment crois-tu qu’on va pouvoir bâtir un rassemblement majoritaire vraiment à gauche avec des types comme toi qui insultent les gens juste parce qu’ils aiment le foot !?

Jips


> Domenech a raison !
11 juillet 2006 - 21h59 - Posté par

Faut pas inverser les rôles ! Ce sont nos gouvernements qui méprisent le peuple, et les dirigeants du foot-business qui méprisent les amateurs passionés de cet amusant jeu de balle au pied, que je ne dédaigne pas de pratiquer à l’occasion, entre copains.

Quitte à rappeller une évidence, un sportif, c’est quelqu’un qui fait du sport, pas quelqu’un qui regarde les jeux du cirque sur un écran plasma acheté à crédit.

Pour moi, dénoncer le foot-business, c’est s’inscrire dans la tradition de lutte et de solidarité des mouvements d’éducation populaire, de Léo Lagrange, et de Paul Langevin. J’ai un ami passionné de foot : tous les dimanches, il entraîne les gamins de son village sur un petit terrain. Lui aussi, il est écoeuré des magouilles des grands clubs de "foot" subventionnés des fortunes. L’argent des contribuables qui va aux équipes de D1 est un scandale par rapport au manque de moyen accordés par les municipalités pour que les jeunes qui aiment ce sport puissent ... jouer au foot !

Mais comme le dit très justement un message précédent, "Parce qu’il faudrait ne jamais cesser de penser un instant à Clearstream etc ? pas d’accord c’est pas possible". La vie est dure pour les prolétaires (dont je suis). Et l’homme ne se nourrit pas que de pain. On a aussi besoin de joie, de loisirs, de bonheur, et d’amour. Le sport peut y contribuer. Mais pour celà le sport doit porter des valeurs progressistes et humanistes de solidarité, de fair-play. On en est loin chez les supporters ... Moi, je n’oublie pas les fascistes qui jettent des bananes ou qui poussent des cris de singes !!!

On peut aimer le foot (le sport), et dénoncer ses magouilles, et son instrumentalisation "à la romaine".

Enfin, sur notre site coopératif, que vous semblez avoir lu avez aussi rapidement qu’un supporter moyen peut lire Marx, on "n’invoque pas Marx comme une icône" : il y a juste un bandeau qui reprend un dessin très connu que j’ai découvert pour la première fois dans le jeu "Révolution" (une sorte de "Monopoly révolutionnaire").
En bref, si vous n’êtes pas d’accord avec moi, essayez d’argumenter sur le fond : ce sera plus digne que vos jérémiades de "cocu de la politique". Et sachez que je n’ai aucun mépris pour mes concitoyens : on est tous les cocus d’un gouvernement corrompu.
C’est contre ça que je lutte, avec mes camarades, compagnons de colère, compagnons de combat. Pour une société plus juste, où le sport ne sera plus instrumentalisé pour endormir le peuple qui souffre.

Minga
"Parce que le vrai courage est de faire ce qui est juste"


Le foot n’est qu’un sport, évidemment. Mais le produit "Zidane" est un modèle pour le capitalisme.
11 juillet 2006 - 00h39

A mes yeux, Zidane est un modèle pour le capitalisme. Vous comprendrez donc que je dégonfle son mythe à toute occasion.

Dimanche soir, j’ai regardé ce match (j’ai appris en cours de route que c’était la finale : les imbéciles penseront que j’habite Mars...) et j’ai vu des "bleus" qualifier de but magnifique un pénalty obtenu en trichant (ce qu’ont montré les vidéos) et presque raté. J’ai vu un milliardaire connu donner un coup de boule à l’un de ses adversaires et recevoir aussitôt les fellicitations d’un président élu avec 19% de votes au premier tour. ça se passait dans un stade construit par les nazis, à proximité d’un tout récent centre de prostitution. J’ai vu ça sur une chaïne possédée par le témoin de mariage de Sarkozy. Le soir aux infos, quelqu’un a dit que des centaines de personnes se battaient avec des crs et puis plus personne n’en a reparlé : pourtant les médias rafolent de ces violences quand elles suivent une manif...

Maintenant si vous me dites que je suis "anti-foot", j’ai l’habitude : on me disait déjà que j’étais "contre l’Europe" ou "antimondialisation" etc. (On a beau expliquer)



> Le foot n’est qu’un sport, évidemment. Mais le produit "Zidane" est un modèle pour le capitalisme.
11 juillet 2006 - 09h20 - Posté par

Ben si t’a fait campagne pour le NON comme tu parles du foot t’as pas du nous rapporter beaucoup de voix !
Tu mélanges absolument tout sans aucun discernement.

Jips


> Le foot n’est qu’un sport, évidemment. Mais le produit "Zidane" est un modèle pour le capitalisme.
11 juillet 2006 - 09h46 - Posté par

Je suis tout à fait d’accord avec vous. Moi, à force de m’être fait traiter de pisse-vinaigre et d’emmerdeuse parce que je ne m’intéresse pas à ce mondial, je me suis laissé avoir à regarder la finale. Je me suis emmerdée pendant deux heures, parce que fondamentalement le foot m’ennuie et je n’en ai rien à foutre du sport, même si j’en fais. Et quand j’ai vu ce Zidane, idole de toute la France, placée par les Français en tête des personnalités françaises (un joueur de foot qui joue à la baballe), donner un coup de boule à un autre joueur, j’ai été violemment écoeurée. Je me suis dit que ce sale mec, bourré aux as rien qu’à taper dans le ballon, résumait à lui seul le mondial du foot.
Après le match, quand on a eu une vue d’ensemble du stade nazi, je n’ai pas pu m’empêcher de penser à toutes ces pauvres filles (je sais, on ne les a pas obligées !) qui apprêtaient leurs culs pour les sportifs bourrés d’adrénaline qui allaient déferler. Puis j’ai vu la liesse à Paris, les stupidités écrites en lumière sur l’arc de triomphe, les commentaires nationalistes des gens, je me suis sentie encore plus écoeurée. Et quand j’ai entendu les klaxons dans mon quartier, j’ai rêvé, j’ai imaginé tous ces gens utiliser toute cette même énergie pour des causes qui en valent la peine.
Je trouve que l’article de Francesca est bien lyrique pour ce qui n’est finalement qu’un jeu. Et si moi je n’ai fait aucune remarque ni émis aucune protestation sur ceux qui ont suivi ce mondial, par contre moi j’ai dû subir le matraquage des médias et les remarques désagréables des supporters parce que je préférais regarder un film ou aller boire un verre, et je me suis presque sentie "anormale".
Pascale


> Le foot n’est qu’un sport, évidemment. Mais le produit "Zidane" est un modèle pour le capitalisme.
11 juillet 2006 - 09h54 - Posté par

Comment avez-vous pu subir le matracage des médias ? Vot’ télé n’a pas de bouton ?


> Le foot n’est qu’un sport, évidemment. Mais le produit "Zidane" est un modèle pour le capitalisme.
11 juillet 2006 - 10h16 - Posté par

Bien vu 195.***.43.** !
c’est exactement cela, j’ai suivi la coupe du monde tout en participant activement à la lutte pour les sans-papier. Je connais pleins de militants actifs qui aiment vraiment le foot. Ras le bol du mépris de certains militants pour les foules qu’ils prétendent défendrent. Quand je lis des expressions comme "la connerie des masses" (réponse du prof de gym !!!) , je me dis que ce n’est pas gagné...
La famille que je "marraine" dans le cadre des parrainages républicains a suivi la coupe du monde avec enthousiasme et à supporté la France. C’est ça la vraie vie des gens !

Francesca


> Le foot n’est qu’un sport, évidemment. Mais le produit "Zidane" est un modèle pour le capitalisme.
11 juillet 2006 - 11h44 - Posté par

Il n’y a pas que la télé, il y a la radio avec des info non stop sur ce foot, les affiches, les pubs, les journaux, les magazines. Cessez de faire les innocents, on ne savait pas y échapper. Je le répète, c’était du matraquage ! C’est parce que vous aimez le foot que cela ne vous a pas dérangés, mais vous devriez comprendre que tout le monde ne s’y intéresse pas, un peu de respect...
Pascale


> Le foot n’est qu’un sport, évidemment. Mais le produit "Zidane" est un modèle pour le capitalisme.
11 juillet 2006 - 12h14 - Posté par

Pascale, tu me lis mal,
bien sûr que le matraque médiatique me dérange moi aussi,
mais il s’agit des médias, pas du foot.
Francesca


> Le foot n’est qu’un sport, évidemment. Mais le produit "Zidane" est un modèle pour le capitalisme.
12 juillet 2006 - 13h04 - Posté par

Voila la seule réponse a tout ces commentaires : " LE BOUTON " ! Je prend le foot pour ce qu’il es : un divertissement Point barre ! A la fin , de la même façon que je sort d’un ciné ou d’un concert , je passe a autre chose .Cela ne me rapporte pas d’argent et cela n’a aucunes influence dans ma vie, pourquoi être pour ou contre ? Cela plait ou non , voila la question ! Je ne vait voir quelque chose que je n’aime pas ,et ce, même si d’autres personnes aimes , le foot n’est responsables de rien sauf si on le veut ou si on fait parti du métier , sans ça on tourne le bouton .MARCO


> Vive le foot !
11 juillet 2006 - 11h36

proverbe : Ne faites jamais rien sur un coup de tête



> Vive le foot !
11 juillet 2006 - 11h48

Peut-être qu’on s’en fout gentiment que le Che aimait le foot. Peut-être aussi qu’en 67 (date de la mort du Che) le football n’étais pas encore ce qu’il est devenu...



> Vive le foot !
11 juillet 2006 - 12h08 - Posté par

on a le droit de pas aimer le foot heureusement
mais Zinédine Zidane est bien plus un exemple pour nos jeunes des quartiers
que la plupart de vos potes révolutionnaires dans le confort
n’oubliez pas qui il est et ce qu’il fait le foot lui a permis d’emerger parce que
il y a utilisé ses talent et il n’hésite pas à financer à marseille des assos pour les jeunes
et il est une vraie idole qu’on le veuille ou non
il l’est non pas en tant que figure capitalistique richissime là faut voir ailleurs bien
d’autres joueurs comme Beckam mais lui ne frime avec son fric
enfin pas grave tout ça
je préfère penser aux palestiniens qui meurent dans l’indifférence générale
pendant que le foot fait vendre du journal et pisser de la copie à
des journaleux sans talents tournons la page en direction des vraies luttes
Djo


> Vive le foot !
11 juillet 2006 - 12h21 - Posté par

"Dimanche soir j’ai regardé ce match " , " Je me suis laissé avoir à regarder la finale " ....

Une petite pensée à tous ces "malgré eux" qui ne comprendront jamais qu’un passement de jambe de Zidane , une incursion de Ribéry , un tacle de Thuram , sera toujours plus excitant pour le peuple que tous les discours de nos révolutionnaires de salon .

Ceci dit , un grand merci à Zidane qui un quart d’heure avant la fin de sa vie de footballeur a décidé de refuser la béatification médiatique qui lui était promise . Il me fait penser à ces mots de Sartre :" Et que reste t’il de tout cela ? Un homme fait de tous les hommes et qui les vaut tous et que vaut n’importe qui " .

Chapeau l’artiste .

Arvran


> Vive le foot !
11 juillet 2006 - 13h19 - Posté par

« Une petite pensée à tous ces "malgré eux" qui ne comprendront jamais qu’un passement de jambe de Zidane , une incursion de Ribéry , un tacle de Thuram »

Y’en a plein, autant de garçons que de filles, qui tout en ayant regardé cette finale ne comprendrons jamais non plus, puisque pour eux l’interêt n’était pas de battre l’équipe de football d’Italie, mais bien de battre l’Italie tout court et c’est précisément ça qui me gêne un peu personnellement, encore que ce soit beaucoup dire. C’est l’interêt que suscite ce sport dès lors qu’il sagit d’un enjeu national alors que le reste du temps ils n’en ont strictmement rien à faire.


> Vive le foot !
11 juillet 2006 - 23h16 - Posté par

J’ai un gros problème, je mets de la politique partout : j’étais à Lisbonne pendant les huitièmes de finale opposant le Portugal et la Hollande. J’ai vu deux immeubles géants appartenant à la banque Espiritu Santo, avenue de la Liberté, l’un entièrement couvert de 350 drapeaux portugais, l’autre appartenant à la même banque portant un gigantesque panneau rappelant qu’elle soutenait l’équipe nationale. Pendant ce temps à la télé de spots publicitaires signés "Banco Espiritu Santo" intimait inlassablement l’ordre de soutenir comme un devoir civique l’équipe de Figo. Les voitures, les camions, les maisons agitaient leurs drapeaux et les gens leurs écharpes et leurs tee shirts ; alors , le geste de ZIZOU m’a fait l’effet d’un grain de sable dans les rouages de la machine, grossi à la loupe dans un monde menteur, hypocrite, cynique et corrompu comme l’est le foot ball et le sport professionnel en général. Ce coup de boule n’est rien en comparaison des saluts nazis dans les stades, déclarations de guerrre des dirigeants, matches truqués, scandales financiers et autres frasques...
Un monde de pacotille où des gens engagent leur vie pour quelques heures qui mettent les autres en danger : le geste de Zidane a fait l’effet d’un douche glacée dans ce monde faussement consensuel , où même les acteurs du spectacle qui pourtant se connaissent peuvent être contaminés par cette fièvre où se mêlent fric, xénophobie et pire encore racisme .
Le talent de Zidane fait de lumière n’a pas résisté ce soir là, à l’ombre Il a montré aux enfants que le foot c’est pas "moral" comme dans un film de Disney ; c’est triste et cruel comme la vie, surtout quand on est honnête et naïf comme les gens du Peuple, comme nous par exemple. JdesP


> Vive le foot !
12 juillet 2006 - 09h56 - Posté par

Merci à Francesca d’avoir lancé ce débat et bravo à JdP pour l’avoir monté à ce niveau et à Luigi d’avoir ajouté son avis
Personnellement, je me suis intéressé à cette équipe de France qui porte beaucoup de valeurs positives et pas que celles de l’antiracisme, mais j’ai été choqué par les journalistes de FR3 et de la 2 ; alors que leur chaîne diffusait le rugby (France-Afrique du Sud) et le Tour de France et bien sûr des films les soirs de match, eux ne parlaient que du foot, c’était comme une poblicité (gratuite ?) pour TF1, il ne restait que les présentateurs de météo pour dire : bonne soirée sur la 2 (ou la 3) ; donc carton rouge à toute cette équipe de journalistes
Et bravo Zidane pour l’ensemble de son oeuvre : en particulier il fallait avoir du courage pour oser son dernier coup de tête
Jeanmarc


Zidane il a tapé (coupe de boule)
11 juillet 2006 - 18h07

Zidane il a tapé (coup de boule)

Zidane il a tapé (coup de boule)

 http://les-zizous.net/IMG/mp3/zidan...



> Zidane il a tapé (coupe de boule)
11 juillet 2006 - 22h13 - Posté par

je trouve ridicule de critiquer le foot, parce que c’est un sport qui necessite de l’inteligence, de l’esprit de coopération et de solidarité. Parce que cela fait vibrer le gens dans leur ame et quand l’équipe qu’ils soutiennent gagne cela les rend heureux. La vie est suffisament dure pour les gens, le peuple quoi !, pourquoi leur enlever ce petit moment de bonheur. je trouve systématiquement un mépris de classe dans la critique du foot. Le foot est certainment parce que c’est LE SPORT ORGASMIQUE PAR EXCELENCE. Du début de l’action jusqu’au but, il reprend le cycle de l’acte amoureux ...


> Zidane il a tapé (coupe de boule) et ça nous a marqué
11 juillet 2006 - 22h48 - Posté par

Et dire que le temps de le dire on n’en parlera bientot plus, comme tout le reste a la fin ...

JJ


> Vive le foot !
11 juillet 2006 - 22h37

BON SOIR,je suis italien j’aime ZIZOU,j’aime l’ITALIE, excusez mon francaise,ZIZOU CHAMPION et serai toujours CHAMPION. Luigi



l’hypothèse d’une disqualification de l’Italie se propage
12 juillet 2006 - 13h29

Peu probable mais pas infondée

L’annonce par la FIFA de l’ouverture d’une enquête sur Zidane ouvre la porte aux spéculations sur la possibilité de voir l’Italie déposséder de son titre de champion du monde, basées sur une récente décision de la fédération internationale prévoyant des sanctions sévères en cas de comportement raciste sur le terrain. Au coup de tonnerre de la 110e minute à Berlin répondrait un coup de théâtre à Zurich

De crainte, sans doute, d’être taxés de mauvais perdants, personne en France n’a spontanément évoqué le scénario hypothétique d’une disqualification de l’Italie après l’annonce, hier, par la FIFA de l’ouverture d’une enquête disciplinaire à l’encontre de Zinédine Zidane pour son coup de tête porté à l’Italien Marco Materazzi en finale de la Coupe du monde. La presse étrangère s’en est chargée même si le communiqué officiel de la fédération internationale ne mentionne pas d’éventuelle responsabilité de Materazzi comme étant à l’origine du geste de Zidane, exclu sur carton rouge à la tristement célèbre 110ème minute du match.

Le Telegraph est formel ; « ce que Materazzi a dit à Zidane sera au centre de l’enquête de la Fifa » et le Guardian lui emboîte le pas suggérant que si le capitaine des Bleus aura à répondre de son geste, « les investigations vont se focaliser également sur le rôle de l’Italien dans l’incident ». Pour rappel, Materazzi a indiqué, hier, à La Gazzetta dello Sport avoir insulté Zidane et, si l’on se réfère aux révélations du Times ou du Daily Mail, lui aurait lancé « tu es le fils d’une pute terroriste » (lire l’article). Toutefois, le joueur de l’Inter Milan a démenti avoir traité Zidane, justement, de « terroriste ».

Le Guardian va plus loin, ce matin, estimant que si l’enquête de la Fifa venait à prouver que les propos du joueur italien comportaient des termes racistes les appels pour une initiative ferme et rapide se multiplieront. A l’appui de sa thèse, le quotidien britannique reproduit la déclaration de Keith Hackett, président de l’association des arbitres anglais, à propos des responsables de la FIFA « généralement réticents à prendre des résolutions après un match mais », ajoute-t-il, « voici une situation qui, s’il y a des preuves et pour le bien du football, doit mener à une sentence ».

En fait, les spéculations sur une éventuelle disqualification de l’Italie tournent autour d’un nouvel amendement du code disciplinaire de la Fifa introduit le 16 mars dernier dans le cadre de sa campagne de lutte contre le racisme. L’alinéa 4 de l’article 5 prévoit ainsi que « si des joueurs (...) font preuve de quelque façon que ce soit d’un comportement discriminatoire ou inhumain (...), pour des matches où aucun point n’est attribué, l’équipe concernée, dans la mesure où l’on peut l’identifier, sera disqualifiée ».

Lilian Thuram avait été invité par la Fifa le jour de l’introduction de cet alinéa dans son règlement et avait déclaré qu’il y a « une seule race, la race humaine. Il faut agir de concert et sans tarder afin que des mesures plus strictes soient adoptées et que le fléau du racisme et de la discrimination disparaisse de notre beau sport. C’est pourquoi je me réjouis que la famille du football et le Comité Exécutif de la Fifa aient fait un grand pas dans cette direction ».

La difficulté reste que le coup de tête de Zidane a été capté par les objectifs des caméras et rediffusé à l’infini alors que les propos échangés entre les deux joueurs n’ont été enregistrés par aucun microphone. Ce sera parole contre parole.



> l’hypothèse d’une disqualification de l’Italie se propage
12 juillet 2006 - 16h58 - Posté par

On aurait pu choisir une autre photo de Buffon, le gardien de but italien : celle où il s’exhibe devant une banderole décorée d’une croix celtique (voir sur le site italien de Bellaciao).


> l’hypothèse d’une disqualification de l’Italie se propage
13 juillet 2006 - 15h47 - Posté par

Oui l’ennemi est le libéralisme , ah bon ?

Mais le foot est un des symboles évident de ce que le capitalisme peut entrainer ..

Zidane , milliardaire affichant plus d’1 milliard par an via le business et les pub qu’il engendre devrait être salué ??

Ok il es sans doute , un footeux exceptionnel (ceci dit il a été pulsé certainement par des produits à un moment ou un autre )

MAintenant son coup de tête va devenir légendaire , non mais je rêve !

Chirac comme tout le monde en ce moment fait de ce coup de boule , une banalité !!!
Ds les cours d’école, la violence si elle est justifiée aura un bel exemple !!! BRAVO ZIZOU qui a 34 ans revendique son geste de violence !!!

Les publicitaires se frottent les mains , parait-il ! Ce geste va peut être faire le tube de l’été !!!

Allez les bleus ....


> Vive le foot !
13 juillet 2006 - 15h35

Chére Francesca ,

je rentre aprés avoir passé quinze jours au bord de la mer en languedoc , j’ai donc vécu la coupe du monde de foot , non pas chez moi , mais dans des restaurants ou dans des bars , sur grand écran .
Tout d’abord , merci pour ton article , j’en avais un peu marre de lire des articles de pseudo intellos sur ce spectacle populaire (beurk) .
Il y avait de nombreuses nationalités représentées dans ces lieux , et l’ambiance y fut toujours conviviale , on etaient là pour voir des matchs et pas pour se lancer nos nationalités à la face .
Grosse déception par contre pour la façon dont les equipes des "petits " pays , furent traitées par les arbitres , les africains furent souvent volés au coin du bois .
Et pour finir , moi qui ai pratiqué le rugby à XV et à XIII , que ces sportifs sont fragiles !
trois doigts qui cognent un visage et le "bléssé" n’arrete plus de tourner sur lui meme , un , deux , parfois meme trois tours au sol , des simulations en veux tu en voilà , et meme le fameux coup de tete de zizou , ne doit jamais envoyer sur le cul le joueur italien qui n’a pas l’air d’etre un gringalet .
Enfin le foot n’est donc pas qu’un sport , il est aussi choregraphie , et aussi grosse comedie , un spectacle complet en quelque sorte .
Pendant ce temps là le quinze de france est allé gagner au Cap , Amelie Mauresmo à wimbledon , mais il fallait etre interéssé par le sport en general pour le savoir .
à bientot ,
amitiés
claude de toulouse .



> Vive le foot !
14 juillet 2006 - 23h56 - Posté par

C’est très bien d’oser dire qu’on aime le foot au milieu de toutes les critiques. Le problème, c’est que j’en ai pas tellement vu des critiques du foot. Qui oserait s’en prendre à cete activité populaire ?
Ce que j’ai surtout vu, c’est des analyses sur tout ce qui entoure le foot et des dénonciations de la compétition et du business qui l’accompagne. Et la plupart du temps, elles étaient pertinentes, ces analyses. Quand le sociologue décrit comment on s’y prend pour qu’une activité devienne incontournable, c’est pas du mépris du peuple. Trop facile de dire qu’il suffit d’appuyer sur le bouton de la télécommande et que chacun est libre et qu’on n’est pas obligé de se comporter comme des moutons si ça ne vous plait pas.

Vous le savez bien que ça ne marche pas comme ça. Regardez dans le domaine de la variétoche, toutes les merdes qu’on nous fait avaler. Suffit de matraquer la même merde toute la journée et vous verrez si vous allez pas la fredonner la ritournelle à la con.
Non, on n’est pas aussi libre qu’on le croit et c’est tout le boulot du sociologue de nous expliquer comment on fabrique du consensus.
Et surtout comment on en fabrique à ses dépens parfois. Ce n’est pas mépriser le peuple que dire que rien ne va de soi, c’est au contraire l’aider à se libérer que de dévoiler les mécanismes cachés qui nous empêchent de voir l’essentiel.

Raymondo





GILETS JAUNES Acte 52 à Montpellier : La terreur bleue !
mardi 12 - 16h26
de : JO
CES 600 MILLIARDS QUI MANQUENT À LA FRANCE
mardi 12 - 12h16
de : Ernest London
BOLIVIE ! Processus électoral électronique mis en cause !
mardi 12 - 11h32
de : JO
1 commentaire
Pour poser de nouveaux jalons de laïcité
mardi 12 - 01h01
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Intervention de Michèle Sibony, au nom de l’UJFP, à la manifestation du 10 novembre contre l’islamophobie
lundi 11 - 23h23
de : Chantal Mirail
5 commentaires
L’appel à manifester des sous-marins jaunes
lundi 11 - 21h09
de : jean1
Rassemblement contre la précarité étudiante dans toute la France le mardi 12 novembre
lundi 11 - 20h50
de : jean1
La terre a tremblé de Cruas à Tricastin ; Allo vous m’entendez ?
lundi 11 - 15h40
de : le fou du roi nucléaire pour coordi SudEst
1 commentaire
Gauche SERVILE ou gauche INDOCILE face aux intégrismes religieux
lundi 11 - 11h53
de : Christian DELARUE
5 commentaires
Coup d’Etat en Bolivie :Les syndicats annoncent un siège et donnent 48 heures à Camacho pour quitter La Paz
lundi 11 - 11h13
de : JO
2 commentaires
L’Europe doit cesser d’investir dans l’industrie du génocide
dimanche 10 - 22h29
de : DAIARA TUKANO via Christine Prat
ISLAMOPHOBIE : du SENS STRICT au SENS LARGE
dimanche 10 - 17h42
de : Christian DELARUE
8 commentaires
Le voile est-il une obligation religieuse ?
dimanche 10 - 17h22
de : Mohammed Chirani
5 commentaires
Comprendre l’instrumentalisation du féminisme à des fins racistes pour résister
dimanche 10 - 17h07
de : Lisbeth Sal et Capucine Larzillière 15 septembre 2011
3 commentaires
MRAP : La lutte contre la haine doit être unitaire
dimanche 10 - 00h01
de : Christian D (CN - MRAP)
4 commentaires
Riposte populaire face à l’islamophobie
samedi 9 - 19h00
de : jean1
8 commentaires
Montpellier : Un Acte 52 des Gilets Jaunes marqué par plusieurs blessés et de nombreuses interpellations
samedi 9 - 17h42
de : jean1
PECO : Hypocrisie du bloc pro-capitaliste
samedi 9 - 16h06
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Combattre le fémonationalisme
samedi 9 - 13h08
de : Chantal Mirail
8 commentaires
Retraites à points : les salariés du privé ont tout à y perdre
samedi 9 - 08h53
Les "zélites" , qui détruisent la France sont responsables : à Lyon : un étudiant stéphanois s’immole par le feu
samedi 9 - 01h51
de : nazairien
4 commentaires
Épuration, recyclages et (grandes) compagnies... - C’est l’heure de l’mettre
vendredi 8 - 22h49
de : Hdm
GILETS JAUNES TOULOUSE : ACTE 51 (video)
vendredi 8 - 15h36
de : JO
LA PETITE MAISON DANS LA ZERMI - Chroniques d’un saisonnier de la misère
vendredi 8 - 12h13
de : Ernest London
Les PECO : déception d’un capitalisme pur et dur et souci de penser encore une alternative
jeudi 7 - 22h10
de : Christian DELARUE
4 commentaires
Sarkozy, mais en mieux.
jeudi 7 - 16h59
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Vol, pillage des ressources naturelles de la planète : Partout là où sont encore présentent les multinationales !
jeudi 7 - 16h04
de : JO
Casser les deux communautarismes, le dominant et le dominé.
mercredi 6 - 23h59
de : Christian DELARUE
2 commentaires
LE VOILE, CHIFFON ROUGE OU TORCHE-CUL ?
mercredi 6 - 19h28
de : Nemo3637
8 commentaires
Un blessé grave de plus dans les manifs. des Gilets Jaunes !
mercredi 6 - 15h27
de : joclaude
Ces entreprises qui empochent les milliards du CICE en licenciant
mercredi 6 - 08h22
Communiqué du PRCF (Pôle de Renaissance Communiste en France) à l’occasion du 30ème anniversaire de la fin de la RDA
mercredi 6 - 06h09
de : jodez
7 commentaires
Double tiers-mondisation intérieure : sociale, territoriale.
mardi 5 - 22h42
de : Christian DELARUE
Usine Biopole d’Angers : les leçons d’un fiasco industriel
mardi 5 - 20h01
de : Christian Haroble
NOTRE ENVIRONNEMENT SYNTHÉTIQUE - La Naissance de l’écologie politique
mardi 5 - 11h38
de : Ernest London
Brésil : un défenseur de la forêt amazonienne de la tribu Guajajara tué
lundi 4 - 19h02
de : élian
artiste lili-oto exposition sur les gilets jaunes
lundi 4 - 14h48
de : lili-oto
1 commentaire
L’Assemblée des Gilets Jaunes vote la jonction à la grève du 5 décembre 19
dimanche 3 - 16h08
de : joclaude
5 commentaires
Qu’ils soient de gauche ou de droite...
dimanche 3 - 14h08
de : jean1
Contre la pudibonderie d’Etat
samedi 2 - 16h21
de : Christian DELARUE
6 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Le domaine de la liberté commence là où s'arrête le travail déterminé par la nécessité. Celui qui ne connaît pas l'histoire est condamné à la revivre. Karl Marx
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite