Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

A propos de la fête de l’Humanité et de la candidature unique.
de : Francesca
lundi 18 septembre 2006 - 09h31 - Signaler aux modérateurs
60 commentaires
JPEG - 7.5 ko

de Francesca

Exactement comme l’an passé, la TV a voulu nous faire croire, hier soir, que la fête de l’Huma ce serait la fête de la rose ! Tout sur le PS, rien sur les militants qui ont mouillé leur chemise pour que le fête soit belle, joyeuse, musicale, drôle, gastronomique, passionnée !

Le succès de la fête n’a même pas été évoqué alors que dès vendredi soir il y avait foule, samedi soir on se marchait dessus dans le village du monde et hier à 16h c’était la foule des grands jours pour écouter les discours sur la grande scène.

A la TV on n’a vu que MGB qui a "traité" (langage France2) Sarko de petit Busch... Oubliée la représentante des femmes de Cachan et les familles aussi, leur porte parole qui a fait un appel enflammé à la solidarité, la nouvelle représentante de la Palestine en France, la pacifiste israélienne qui voulait qu’on l’appelle "activiste" et les syndicalistes,....

A propos de candidature unique à gauche, c’est Fabius et Besancenot qui ont été interviewés. OB qui reste sur ses positions : pas question de participer à une nouvelle gauche plurielle.

Pourtant dimanche dernier, il donnait sa voix à C Autain qui est adjointe au maire de Delanoé...Et surtout, il a déjà dit qu’il se présenterait pour son parti. Alors comment se fait-il que ce soit lui qui est interviewé au sujet de l’union à gauche ??

J’ai croisé O Besancenot au détour d’une allée et je suis allé lui dire ma façon de penser au sujet de son alliance de circonstance avec C Autain, il a esquivé. Il faut dire qu’il venait d’être harponné, devant une caméra par un militant auquel il jetait des regards méchants, comme à la TV quand il débat avec la droite.

Mais revenons à l’essentiel : les milliers de militants qui sont capables de consacrer 4, 5 jours, parfois plus encore pour celles et ceux qui viennent de loin, participer bénévolement à la réussite d’une fête. QUI va les consulter ses militants au sujet de la candidature unique à gauche ? Comment se faire entendre ? Pourquoi ce seraient les comités qui devraient décider, seuls ? Qui représentent ils ces comités ?

La rencontre des militants PC sur la fête m’a fait apparaître encore plus clairement le problème : Avec la multiplication des candidatures à la candidature unique, se pose le problème de la démocratie pour le choix du candidat.



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> A propos de la fête de l’Humanité et de la candidature unique.
18 septembre 2006 - 09h42

"Avec la multiplication des candidatures à la candidature unique, se pose le problème de la démocratie pour le choix du candidat."

C’est exactement le problème que nous devons résoudre le plus rapidement possible.



> A propos de la fête de l’Humanité et de la candidature unique.
18 septembre 2006 - 09h51 - Posté par

La ou le candidat unitaire doit être issu(e) des collectifs et doit être indépendant(e) des partis politiques car les collectifs unitaires sont indépendants des partis politiques. C’est aussi simple que cela. Toute autre solution ne serait qu’une tentative de mainmise sur le mouvement antilibéral et il faudra la dénoncer comme telle .

gl


> A propos de la fête de l’Humanité et de la candidature unique.
18 septembre 2006 - 09h56 - Posté par

Non ce n’est pas si simple.

Et qui a décidé de ces critères dont on nous rabat les oreilles en ce moment ? Au nom de qui ?
Et pourquoi les militants et sympatisant PC, tous celles et ceux qui font le boulot n’auraient -ils pas leur mot à dire ? Vous étiez pourtant bien contents de les trouver pendant la campagne pour le non pour louer les préaux, photocopier les tracts et les distribuer, coller les affiches...
Que signifie : issu des collectif ?
Francesca


> A propos de la fête de l’Humanité et de la candidature unique.
18 septembre 2006 - 10h02 - Posté par

Mais le PCF local était bien content de me trouver, moi et d’autres d’ailleurs, pour rédiger les tracts, les tirer et les diffuser sur les marchés. Ca n’a rien d’un argument.
gl


> A propos de la fête de l’Humanité et de la candidature unique.
18 septembre 2006 - 10h06 - Posté par

Issu des collectifs ça veut dire qui milite au sein d’un collectif et qui est représentatif de la diversité de celui-ci. Ca ne peut donc être le ou la responsable d’un parti politique PC ou LCR. par contre ça peut bien être un membre du PC mais pas sa reponsable nationale. Es-tu d’accord ?
gl


> A propos de la fête de l’Humanité et de la candidature unique.
18 septembre 2006 - 10h20 - Posté par

Non je ne suis pas d’accord avec ce critère qui élime d’office MGB. Quand elle partageait le temps de parole TV et radio du PCF avec les OBesancenot et compagnie, personne ne la soupconnait alors de rouler pour son parti.
Et pendant la fête, je me suis apperçue que je n’étais pas la seule à penser ainsi...
C’est la raison pour laquelle je me pose la question quelle démocratie au sein de comités ? Comment prendre en compte l’avis de tous les militants du non ?
Francesca


> A propos de la fête de l’Humanité et de la candidature unique.
18 septembre 2006 - 10h48 - Posté par

Toutes les candidatures annoncées relèvent de l’autoproclamation ou de la sollicitation.
Maintenant il va falloir choisir entre elles de manière la plus démocratique possible. Comment organiser la démocratie ? En établissant des règles de représentativité au sein des collectifs et des rencontres nationales. En particulier il faudra voter et non pas acclammer. C’est une tâche qui doit être mise à l’ordre du jour et assumée par les comités plutôt que par un quidam comme moi qui écrit sur son ordinateur. Bien sûr on pourra jamais être parfaitement démocratique, ni prendre en compte tous les avis parce que c’est impossible. Il faudra se contenter des présents aux réunions de niveau national. Je leur laisse ce travail.
gl


> A propos de la fête de l’Humanité et de la candidature unique.
18 septembre 2006 - 10h46 - Posté par

SI ON TE SUIT,

... alors, excluons les partis politiques de l’AU !
Tu m’diras, pour la LCR y aura pas besoin, ils y sont pas !
Donc on vire le PC et plus de MGB... C’est tranquille !
Mais c’est tellement Con !
Parce que le but c’est quoi ?
Virer la droite et toutes les variantes de sa politique... et c’est çà que vous oubliez comme des vieux apparatchikii !

Alors, moi je reste un militant de mon parti, fier de son rôle dans le 29 mai et dans le CPE entre autres !

NOSE DE CHAMPAGNE


> A propos de la fête de l’Humanité et de la candidature unique.
18 septembre 2006 - 11h15 - Posté par

Il faut se fixer des règles simples, claires, compatibles avec l’indépendance que l’on doit vouloir du mouvement antilibéral et ne pas s’appuyer sur des préférences de partis même si celle-ci jouent affectivement. Je n’exclue personne, les militants des partis ont raison d’être dans les collectifs. Sans eux ces collectifs n’existeraient pas. Mais ces militants ne doivent pas confondre le parti et les mouvements de nature plus large qui doivent avoir leur autonomie par rapport aux partis. Les collectifs unitaires sont des organisations politiques de masse, donc larges quant l’horizon de ceux qui peuvent y militer, tout comme les syndicats sont des organisations revendicatives de masse pour employer une terminologie que tu reconnaîtras sans doute. Elles ont leur vie et leur stratégie propres et doivent avoir leur représentant propres qui ne doivent pas dépendre d’une autre organisation dont la stratégie n’est pas celles des collectifs eux-mêmes.

En 2 mots le PCF a une stratégie que tu connais. Est-ce que les collectifs unitaires ont la même ? Si oui, à la rigueur, MG Buffet peut être candidate, bien que la confusion persiste sur l’autonomie de la mouvance unitaire. Si elles sont différentes elle ne peut pas l’être . A mon sens on ne peut réduite les objectifs des deux mouvement l’un à l’autre mêmes’il y a des convergences fortes. Moi par exemple je ne souhaite aucun accord avec le PS. C’est le point de divergence principal que j’ai avec le PC et c’est pour cette raison que je n’y adhère pas.

gl


> A propos de la fête de l’Humanité et de la candidature unique.
18 septembre 2006 - 11h36 - Posté par

"Moi par exemple je ne souhaite aucun accord avec le PS. C’est le point de divergence principal que j’ai avec le PC et c’est pour cette raison que je n’y adhère pas."...

Et bien ce n’est pas ce qui a été décidé à Saint Denis par les représentants des coolectifs le 10 Septembre mon coco..

Donc soit tu te plies à la volonté majoritaire, soit tu restes chez toi soit tu fais la campagne de témoignage purement contestataire et sans lendemains dde Besancenot Arlette and co...

IlRosso


> A propos de la fête de l’Humanité et de la candidature unique.
18 septembre 2006 - 14h25 - Posté par

C’est vrai que voter Arlette ou Olivier ça n’a jamais changé grand-chose (c’était pas fait pour, d’ailleurs, si je comprends bien ce qu’ils disent, c’est la lutte qui apportera des solutions, pas le vote).

Tandis que voter Hue ou Lajoignie ou Marchais (et bientôt Buffet), ça change la vie, ça abolit l’exploitation de l’homme par l’homme, c’est évident. La différence d’efficacité saute aux yeux.


> A propos de la fête de l’Humanité et de la candidature unique.
19 septembre 2006 - 10h57 - Posté par

Je ne comprend pas cet argument. Alors dans ce cas, pour les législatives ça ne peut être un candidat communiste ou de la LRC non plus car issu d’un parti ?

Non cet argument pour écarter d’office MG Buffet (qui a une réelle représentativité car elle a déjà été élue par les militants communistes comme leur représentante) me parait franchement nul...
Au cours de la réunion du 10 septembre la représentante "élue" ou plutôt mandaté par le collectif de la RATP, a dit que les salariés de la RATP du collectif pas tous encartés au PCF avaient choisi de soutenir MG Buffet parce que pour eux elle représentait mieux les salariés que les autres cnadidats déclarés...cette femme qui était porte parole du collectif RATP a été huée par certains alors qu’elle ne faisait qu’exprimer le sentiment d’un collectif de personnes...
alors je me pose la question de savoir si on cherche vraiment à trouver le candidat ou la candidate dont la candidature sera la mieux reconnue dans les cités populaires et dans les entreprises où si on est seulement là pour trouver le candidat qui fera plaisir aux promotteurs d’une nouvelle politique...

Pour ma part j’aime beaucoup Clémentine Autain, et j’ai voté Besancenot aux dernières élections présidentielles, mais j’ai adhéré au PCF il y a plus d’un an pour faire de la politique aussi...

si des candidats qui ne faisaient pas de politique auparavant veulent se présenter c’est très bien pour la démocratie, on se fait plaisir en disant qu’on fait de la politique autrement mais ce n’est pas le cas... on cherche juste à se faire plaisir en avançant des noms et en affirmant un principe absurde selon lequel le porte parole d’un parti ne pourrait pas porter la parole d’un collectif plus large... moi je peux poser un autre principe alors : le candidat venant d’un syndicat ne peut rassembler car il ne rassemble pas au-delà de son syndicat... le candidat d’une association ne peut rassembler au-delà de son association...

Non je pense sincèrement qu’il faudra choisir avec un maximum de personnes (et celles dont on parle de changer la vie en particuliers) le ou la candidat(e) la meilleure pour porter ce rassemblement... la personne dont la candidature sera la plus efficace pour gagner et modifier les rapports de forces durablement... je le répète on est pas là pour se faire plaisir en faisant gagner son poulain, on est là pour faire vraiment une politique qui améliore les conditions d’existance en priorité de ceux qui en ont le plus besoin... une politique en rupture avec le capitalisme et le libéralisme.

Florent - jeune militant "encarté" ;-)


> A propos de la fête de l’Humanité et de la candidature unique.
18 septembre 2006 - 17h21 - Posté par

ET POURQUOI PAS ...

POUR YVES SALESSE

Ce dimanche 10 septembre, lors de la réunion des 600 délégués de collectifs locaux pour une alternative antilibérale de gauche et des candidatures unitaires, plusieurs délégués ont souhaité qu’Yves Salesse présente sa candidature pour porter le "non" de gauche lors de l’élection présidentielle. Je m’en réjouis et je veux ajouter ma voix à celles qui se sont exprimées dimanche. En toute indépendance. Sans qu’il me l’ait demandé ; sans que je l’en ai informé.

Voici une candidature qui n’est pas autoproclamée, qui n’est pas annoncée par voie de presse, qui vient spontanément de la base. Des gens, en toute indépendance, reconnaissent une personnalité qu’ils ont appris à connaître tout au long de la campagne référendaire et apportent son nom dans le débat, en dehors de toute pression d’appareil ou de toute valorisation médiatique.

Pourquoi Yves, alors que j’ai du respect et de l’estime pour Marie George, une chaude sympathie pour Olivier et une vraie amitié pour José ? Parce que la seule préoccupation qui m’anime, c’est de répondre de la meilleure façon à la seule question qui compte à mes yeux : qui peut apporter sur son nom le plus grand nombre des voix qui ont formulé un "non" de gauche le 29 mai ?

A cette question, il faut répondre en faisant abstraction de ses sentiments et de ses préférences. Dès lors qu’on est d’accord sur le contenu, les préférences pour une formation politique ou pour un courant de pensée ne sont pas des critères pertinents. Le débat n’est pas entre une candidature issue d’un parti ou pas. Nous avons été tous ensemble, militants de partis, de syndicats, d’associations et personnes non encartées pour battre le TCE. Et chacune de nos appartenances est éminemment respectable, y compris le fait d’assumer ses choix sans la protection d’une structure. Nous sommes tous des militants du 29 mai. Mais nous sommes piégés dans un système institutionnel et nous sommes obligés de l’appliquer si nous voulons être en mesure de le changer. Il nous faut donc faire un calcul froid pour répondre à la question : qui peut réunir le plus de voix ?

Chacun des candidats connus depuis des semaines est affecté d’un handicap. Demandez à Jean-Luc Mélanchon ou à Francine Bavay si les électeurs socialistes ou écologistes qui ont voté "non" en 2005 sont prêts à voter pour Marie George ou pour Olivier. Demandez à des ouvriers, à des chômeurs, à des sans logement, à ceux, dans les banlieues, qui ne votaient plus et qui sont allés voter "non" le 29 mai s’ils sont prêts à voter pour José.

Par contre, j’ai la conviction qu’Yves peut rassembler toutes ces voix.

"Mais il n’est connu que des militants du 29 mai !" me direz-vous. C’est vrai. Mais s’il est choisi, l’évènement que constituera le choix d’un candidat commun à toute la gauche du "non" le fera connaître immédiatement. J’ajoute que nous refusons de céder à la media mania, que notre campagne, comme celle contre le TCE, se fera dans un dialogue direct avec les gens, par des milliers de rencontres, sans négliger les plateaux de télé, mais sans leur conférer l’exclusivité du débat.

Plus que personne d’autre, Yves Salesse incarne le rassemblement antilibéral. C’est lui, qui au coeur de l’été 2004, a réuni toutes les sensibilités de gauche hostiles à l’Europe néolibérale pour écrire ce qui allait devenir l’Appel des 200. C’est lui qui fut à l’initiative des collectifs pour "un non de gauche au TCE". C’est lui qui impulsa leur transformation en collectifs du 29 mai. C’est lui qui rédigea la première mouture de ce qui allait devenir l’Appel du 11 mai pour un rassemblement antilibéral de gauche et des candidatures communes. Il fut de ceux qui ont nourri de leurs propositions la Charte antilibérale et les autres documents qui donnent du contenu à l’alternative que nous voulons.

Chaque fois qu’il a été amené à débattre avec un contradicteur, chacun a pu apprécier sa maîtrise des dossiers et sa capacité à relever les arguments adverses. Il en est peu comme lui qui sont en mesure d’affronter les adversaires les plus solides sur les questions nationales, européennes et internationales, sur les matières financières, économiques et sociales, sur les problématiques environnementales.

Sa compétence et le rôle central qu’il joue dans la démarche antilibérale de gauche depuis deux ans le désignent pour être le candidat du rassemblement, le candidat soutenu par toutes les sensibilités, par tous les électorats de gauche qui ont dit "non" au néolibéralisme.

De plus, qui mieux que lui, sans cesse au contact avec toutes les composantes de la gauche du "non", pourra contribuer au succès du choix unitaire des candidatures pour les élections législatives ?

Sans doute, à la différence de candidatures "people", Yves n’affiche pas toujours le sourire du marchand de dentifrice. Mais c’est avec la chaleur d’un Jaurès qu’il défend ses convictions. Et cette chaleur-là vaut mieux que tous les artifices.

Parce qu’il peut le plus rassembler, parce qu’il dispose du savoir et du savoir faire, je souhaite qu’il réponde positivement à l’appel de celles et de ceux qui sont convaincus qu’Yves Salesse est le meilleur pour changer la donne à gauche.

Raoul Marc JENNAR

Militant du 29 mai

12 septembre 2006


> A propos de la fête de l’Humanité et de la candidature unique.
18 septembre 2006 - 21h42 - Posté par

Oui mais Raoul, tu peux t’attendre à ce qu’unE "comitéiste" (adhérentE d’un comité) te sorte dans pas longtemps que Yves Salesse a été conseiller aux transports pendant deux ans avec J.C. Gayssot COMMUNISTE.

Et que, donc, comme il ne faut pas d’affiliation à un parti politique (il n’y en a qu’un qui se bat pour l’unité) celui-ci doit être exclu comme candidat. Et ton choix tout à fait défendable, Yves salesse est brillant, tombe à l’eau.

Demande à Boudine, il préfère le "clean" BOVÉ.

Je résume :

 PCF, militants du PCF, vous êtes très gentils, très dévoués, vos réseaux nous sont très utiles mais essayez de ne pas trop citer votre nom PCF car il n’est pas attrayant malgré que ce que vous proposez réponds à nos aspirations mais excusez-nous vous êtes trop cons pour représenter une union.

Voilà ce que pensent les "comitéistes" qui ne représentent "que dalle *"

Demande à Boudine, il préfère BOVÉ de VIA CAMPESINA.

( il n’y en a qu’un qui se bat pour l’unité )

OUI il n’y en qu’un qui se bat franchement pour l’unité LE PCF et depuis le début pleinEs de conNEs veulent le dénaturer, voire même le démolir !!!

Tu vois Raoul, avec cette atmosphère d’hypocrisie, j’ai envie de vomir !

*rien

Esteban


> A propos de la fête de l’Humanité et de la candidature unique.
19 septembre 2006 - 09h05 - Posté par

Arrêtez ces querelles débiles ! Pas de candidat (e) PCF pour l’un, un candidat des collectifs pour l’autre (qu’en reste-t-il en 2006 ?), une individualité pour le troisième (Bové, Besancenot, Autain..).
Nous avons deux objectifs en 2007 :
1/ battre la droite ;
2/ placer la gauche non socialiste à un niveau tel qu’elle soit en mesure de peser dans la durée réellement sur les décisions politiques que prendra un gouvernement nécessairement de coalition gauche-PS. C’est dire que le travail ne sera pas terminé au soir du 2ième tour de la présidentielle, ni même à celui des législatives qui suivront.
À partir de là quel est le meilleur candidat ? Dans le tumulte actuel des ambitions déchaînées, on ne voit pas quelle individualité s’imposerait à gauche. Parmi les forces structurées, la LCR s’élimine d’elle -même par son refus a priori de toute alliance avec les socialistes. Reste le PCF dont on ne peut récuser le rôle moteur en 2005.
Pour ma part, non communiste, si l’accord à gauche (non socialiste) ne peut se faire, j’espère la présence d’un candidat ou d’une candidate PCF à la présidentielle. À défaut, je crains fort de m’abstenir dès le premier tour.

GA


> A propos de la fête de l’Humanité et de la candidature unique.
18 septembre 2006 - 12h21

lorsqu’on sait comment sont construits, et par qui, les reportages télé, cette présence constante de besancenot dans les média (télé, Monde...) donne à penser qu’il apparait très utile au PS, son opposant idéal, celui qui va faire éclater les tentatives unitaires et surtout, qui abandonne au PS le terrain de la "gestion" pratique des choses.
avec une telle démarche, le capital est tranquille pour longtemps. Je renvoie à ce sujet à l’analyse par LO des congés payés : trahison communiste, bien sur, pouir amadouer le peuple et le détourner de la révolution.
Jusqu’à quand allons nous avaler ces stubidités ?
Léon



> A propos de la fête de l’Humanité et de la candidature unique.
18 septembre 2006 - 13h08 - Posté par

Pourqui ne pas organiser des primaires avec tous ceux qui désirent participer au choix du candidat de la gauche anti-libérale, en organisant un vote électronique, ...sans exclusive.

Christian , un sympathisant optimiste et réaliste


> A propos de la fête de l’Humanité et de la candidature unique.
18 septembre 2006 - 13h55 - Posté par

Ou une consultation populaire comme en Italie pour la désignation de prodi.


> A propos de la fête de l’Humanité et de la candidature unique.
18 septembre 2006 - 14h01 - Posté par

ça n’est pas incompatible, bien au contraire

Voir primaires sur wikipedia

http://fr.wikipedia.org/wiki/Primai...


> A propos de la fête de l’Humanité et de la candidature unique.
18 septembre 2006 - 15h05 - Posté par

Léon, il voit Besancenot partout dans les médias.
Léon, t’as fait trop de ski !


> A propos de la fête de l’Humanité et de la candidature unique.
18 septembre 2006 - 13h48

S’IL VOUS PLAIT...

S’il vous plaît et si vous êtes honnêtes, veuillez prendre la peine de lire les documents débattus à l’AU, et notamment lors du dernier CIUN.
Il y a la Charte. Il y a les axes stratégiques. Il y a un tas de documents, fruits des débats et des accords qui nous engagent pour avancer.
Prenez le temps d’y réfléchir et de vous interroger sur ce que vous pouvez faire pour qu’ils vivent sur le terrain.
Cessez de refaire ce qui a déjà été fait. Il faut continuer de construire et de rassembler.
Comme çà on avancera enfin et on pourra aller plus loin !

NOSE



> A propos de la fête de l’Humanité et de la candidature unique.
18 septembre 2006 - 14h10

quelle cacophonie ! ou cacaphonie ... pas finit de se foutre sur la gueule ! pendant ce temps on n’avance pas ! ah le doux temps de la royauté ! on nous demandait rien, fallait la fermer mais au moins on avait une petite chance de temps en temps d’avoir un monarque éclairé ! 1789 pour en arriver là ... désespérant ...



> A propos de la fête de l’Humanité et de la candidature unique.
18 septembre 2006 - 15h00 - Posté par

Moi je trouve que MGB serait capable, elle a les qualités intellectuelles et humaines nécessaires.

Mais souvent je me pose cette question : cela lui ferait-il plaisir, en serait-elle fière personnellement ? Comment prendrait-elle cette responsabilité ? Car représenter la démocratie en abnégation totale, je n’y crois pas, il faut un brin de satisfaction personnelle. Comme pour M. ou Mme Toulemonde. Il faut aussi envisager de pouvoir prendre, seul, des décisions, par l’urgence ou... sans appui immédiat. L’a-t-elle envisagé ? Il faut une sorte de complétude intérieure, un épanouissement à 100% qui évite la lassitude et celle des citoyens. Comme pour le sportif qui se surpasse, la fatigue ne compte pas, sa performance le réjouit, nous réjouit et défatigue tout le monde.

La psychologie.


> A propos de la fête de l’Humanité et de la candidature unique.
18 septembre 2006 - 15h21 - Posté par

Je voudrais d’abord qu’on m’explique la légitimité des décisions de la réunion du 10 septembre. Il y avait, nous dit on 6 à 700 militants issus de 250 collectifs, si j’en juge par le collectif départemental auquel je participe régulièrement, il rassemble entre 40 et 60 militants (suivant les réunions) soit pour l’ensemble au maximum 15000 militants, représenter par les 600 présents à Saint Denis. DE plus les délégués n’ont pas été élus, sur une orientation politique, mais se sont proposés en fonction de leurs disponibilités et de leurs possibilités de financer le voyage et sans aucun mandat pour voter.

.D’autre part, les amendements qui ont été rejetés, sans vote, ne sont pas seulement ceux de la ligue , mais aussi ceux de 30 comités, dont ceux du collectif des comités des Bouches du Rhône et, quant on se souvient des luttes exemplaires ( mouvement des chômeurs, grève de Nesle , des traminots, de la SNCM etc…)qu’ont menés les travailleurs de ce département, sans l’aide des confédérations nationales et avec la volonté d’aller jusqu’au bout, quant on sait que c’est à Marseille que toutes les manifestations ont été les plus nombreuses je crois que ceci peut expliquer la réaction des Marseillais.

La vérité, hélas, c’est que les grandes organisations politiques, Pc, PS, UMP sont devenues de grandes entreprises gérées par des permanents et des élus privilégiés pour qui le plus important est de conservés les places. On a entendu Bocquet, président du groupe parlementaire Pc déclarer : qu’il était impensable que le candidat unitaire ne soit pas Marie Georges Buffet et que le plus important, était de conserver un groupe communiste à l’assemblé.(chacun sait q’un groupe communiste ne peut que dépendre d’un accord avec le PS) Ceci aurait été tout différent si Bocquet avait parlé d’un groupe des députés élus sur les listes unitaires, mais dans l’esprit des dirigeants du PC ceci est impensable (je précise que je parle des dirigeants et non des militants pour qui j’ai la plus grande estime)

A partir de la on comprend mieux le refus absolu des militants du PC aux collectifs d’accepter toutes formulations qui rendraient impossible un accord avec la direction du PS. La situation à Bordeaux nous prouve, dans les fait que nos inquiétudes (de la LCR) étaient largement justifiés, et ne me dites pas que la situation n’est pas la même : mairie de Paris, (si Clémentine Autin voulais être une Candidate crédible, elle devrait d’abord démissionner de sa fonction d’adjointe de Delanoé, un des pires dirigeant socialiste) conseil régional Languedoc Roussillon (avec l’ordure Fréche) etc…

Je voudrais d’abord qu’on m’explique la légitimité des décisions de la réunion du 10 septembre. Il y avait, nous dit on 6 à 700 militants issus de 250 collectifs, si j’en juge par le collectif départemental auquel je participe régulièrement, il rassemble entre 40 et 60 militants (suivant les réunions) soit pour l’ensemble au maximum 15000 militants, représenter par les 600 présents à Saint Denis. DE plus les délégués n’ont pas été élus, sur une orientation politique, mais se sont proposés en fonction de leurs disponibilités et de leurs possibilités de financer le voyage et sans aucun mandat pour voter.

Je voudrais aussi rappeler à ceux qui écartent la Ligue d’un revers de main, qu’en 2002 avec un budget ridicule de (750000 euro) a fait 1210500 voix alors que le PC avec un budget dépassant les cinq millions d’euros a fait 960480 voix, un peu de modestie SVP.

Je suis tout de même optimiste, car la poussée populaire pour l’unité sera telle qu’un accord sans la ligue ne sera pas tenable, et que l’absence de Besancenot dans le collectif des portes paroles changerait totalement la nature de la campagne.

Quand à la position du deuxième tour il est clair quelle ne peut être prise que le soir du premier tour.quelle serait notre situation par exemple en cas de désistement de Bayrou pour PS (ce qui n’est pas invraisemblable), de plus l’annonce précipité du report automatiques de nos voix au PS encourage le vote utile au premier tour.

Fraternellement et unitaire pour deux Raymond Lcr

Après les choix du PC aux municipales de Bordeaux les échos de la fête de l’huma justifient totalement les craints de la LCR. Les dirigeants, ont fait délibérément le choix d’une nouvelle gauche plurielle pour conserver leurs élus plutôt que de prendre le risque de les présenter sous l’étiquette unitaire de la gauche anti-capitaliste (ce sont les déclarations de Bocquet : " il est impensable que le candidat ne soit pas MGB, et le plus important est de conserver un groupe
COMMUNISTE à l’assemblée nationale.


> A propos de la fête de l’Humanité et de la candidature unique.
18 septembre 2006 - 15h29

Les collectifs ne sont pas contre le PCF, ni contre les partis.

Personne ne dénie toute représentativité aux représentants des partis.

Là n’est pas la question.

Mais une candidature de MGB peut-elle être autre chose qu’une candidature du PCF ?

Donc la question est : si nous voulons une candidature unitaire, avec l’objectif de passer devant le PS au premier tour, faut-il choisir MGB ?
Je ne le crois pas.

Ce qui est vrai c’est que le choix des collectifs, quel qu’il soit, devra se faire (et se fera) avec l’accord des militants du PCF, et de MGB, et certainement pas contre eux.

Boudine



> A propos de la fête de l’Humanité et de la candidature unique.
18 septembre 2006 - 16h01 - Posté par

SALUT BOUDINE ,
""Personne ne dénie toute représentativité aux représentants des partis.""
Tu es trop bon mon prince !
amicalement ,
claude de toulouse .


> A propos de la fête de l’Humanité et de la candidature unique.
18 septembre 2006 - 16h50 - Posté par

Il Rosso je te rappelle ce passage de la Charte des collectifs à propos de l’attitude envers le PS :

Nous ne serons pas d’un gouvernement dominé par le social-libéralisme qui, dans sa composition comme dans son projet, ne se donnerait pas les moyens de rompre enfin avec le libéralisme, ne répondrait pas aux attentes. Le Parti socialiste, notamment, a adopté un programme qui tourne le dos à une rupture franche avec le libéralisme. Il est hors de question, pour nous, de négocier sur cette base un contrat de gouvernement dont l’action, décevant une nouvelle fois, déboucherait inéluctablement sur le retour d’une droite plus dure encore. De même, il est hors de question d’accepter l’idée proposée par le PS d’une “ fédération de la gauche ” autour d’une telle orientation.

gl


> A propos de la fête de l’Humanité et de la candidature unique.
18 septembre 2006 - 18h51

C’est pas les comités qui vont décider, c’est nous en allant voter.
Si le choix est judicieux, honnête, unitaire, et surtout si le programme tient la route et répond à nos exigences, on sera nombreux, peut-être assez pour surprendre une seconde fois la nomenclatura.
Sinon, on s’éparpillera, on ira à la pêche ou en randonnée, on votera "utile", on votera groupusculaire, on votera blanc, yen a même qui croiront que la solution c’est Le Pen.

C’est loin d’être gagné, mais on a pas encore perdu.
MC



> A propos de la fête de l’Humanité et de la candidature unique.
18 septembre 2006 - 18h53

Et faut pas oublier qu’à la Fête de l’Huma, ya pas que des membrec du PC.
MC



> A propos de la fête de l’Humanité et de la candidature unique.
18 septembre 2006 - 19h40 - Posté par

C’est vrai, à la fête de l’Huma il n’y a pas que des membres du PC et c’est heureux.
En même temps s’il n’y avait pas de membres du PC,il n’y aurait pas de fête de l’Huma !!!!


> A propos de la fête de l’Humanité et de la candidature unique.
18 septembre 2006 - 21h50 - Posté par

Vraiment, Francesca, je ne comprends pas ton ressentiment obstiné à l’encontre de Besancenot. Il sait qu’il n’y a que par un rassemblement unitaire qu’on pourra battre la droite et la pseudo "gauche" libérale. Mais il sait aussi que si le rassemblement se fait sur des bases louches, il volera en éclats au premier compromis ou plutôt à la première compromission venue. Pas la peine de dépenser une énergie et un temps fou pour que le jouet se casse dès le premier tour des élections passées.Et autant alors partir séparés.

"Un rassemblement le plus large possible à gauche" ? Mais le PS en tant que parti jugé sur son programme (je ne parle pas ici de ses sympathisants, ses électeurs ou une partie de ses militants) n’est PAS DE GAUCHE !
C’est aussi contre lui qu’un rassemblement indépendant et alternatif doit prendre forme dans la durée et y compris après les élections.

"Battre la droite" ? Dans la durée ou jusqu’à la prochaine fois ? Si c’est dans la durée, il faudra aussi se battre contre la pseudo "gauche" libérale, qui écoeure et dégoute les gens de la vraie "gauche" et fait le lit de la droite.
C’est sur ce slogan que le PC italien a soutenu Prodi et est entré au gouvernement qui baisse les salaires, s’attaque aux chômeurs plutôt qu’au chômage, maintien ses troupes en Afghanistan etc.
Il va le payer cher et il l’aura pas volé !

Je pense aussi et surtout aux très nombreux électeurs qui avaient l’habitude de ne plus voter, majoritairement dans les classes populaires, et qui l’ont fait pour le "non".
C’est à eux que l’on doit s’adresser en leur montrant qu’on est un vrai choix, pas un gadget.

Que ce soit bien clair : ces gens s’abstiendront plutôt que de voter pour quelque chose qui aurait le culot de s’affirmer comme la voiture-balai du PS dès le premier tour.

Grégory


> A propos de la fête de l’Humanité et de la candidature unique.
19 septembre 2006 - 08h34 - Posté par

réponse à Grégory

je suis d’accord avec toi pour refuser tout rassemblement avec la gauche molle. mais je diverge de la LCR sur le moyen d’y parvenir. Je pense que c’est en poussant le PC sur la voix que ce parti a choisi au moment du référundum qu’on y arrivera.
J’ai milité avec la LCR aussi bien qu’avec le PCF sans soucis. mais le problème à présent avec O Besancenot c’est qu’il se déclare candidat dans son parti tout en participant aux réunions pour le choix du candidat unique à gauche. Son unique but à présent semble etre que MGB ne soit pas choisie.

Voilà pourquoi je pose la question : qui choisi le candidat ou la candidate ? qui vote ? Comment la démocratie interne aux comités peut elle etre respectée ?
A mon avis, tous les signataires de l’appel à une candidature unique et toutes celles et ceux qui ont milité pour le non devraient avoir leur mot à dire.

Francesca


> A propos de la fête de l’Humanité et de la candidature unique.
19 septembre 2006 - 12h19 - Posté par

Francesca, le PS ce n’est pas la gauche molle, ce n’est plus la gauche molle. La gauche molle, c’est celle qui ne fait pas suffisamment pour les travailleurs, et pas assez vite. Le PS il privatise, casse les services publics, allège les charges des patrons, contribue à précariser les salariés. Il le fait juste moins violemment et plus discrètement que la droite dure. Ce n’est pas en s’alliant au PS contre la droite dure qu’on va dans le sens de la construction d’une alternative susceptible un jour (pas en 2007, ne rêvons pas) de remettre en cause l’hégémonie si néfaste du PS.
OC


> A propos de la fête de l’Humanité et de la candidature unique.
19 septembre 2006 - 14h05 - Posté par

Le PS vient de pactiser avec l’UMP en acceptant un vote au sujet de la privatisation de GDF.
Mais il n’est pas question de s’allier à cette gauche là ! qui ne devrait d’ailleurs plus s’appeller la gauche afin d’éviter de nombreuses confusions.
Francesca


> A propos de la fête de l’Humanité et de la candidature unique.
19 septembre 2006 - 15h38 - Posté par

"Mais il n’est pas question de s’allier à cette gauche là ! "

Et Bordeaux ???

Et pourquoi une formulation claire excluant tout accord avec le PS a été refusée ??? (ce qui n’est pas la même chose que le pb du désistement, ne pas mélanger les deux)
Quand on tient à laisser une porte entrebaillée, c’est bien qu’on envisage (éventuellement) de l’emprunter, non ?

OC


> A propos de la fête de l’Humanité et de la candidature unique.
18 septembre 2006 - 21h31

Dans tous ces commentaire cela parle de representative, mais le fond du probleme est bien d’avoir un programme, qui soit porteur d’espoir et d’avancées, juste et equilibré, pas un programme communiste (ce n’est pas ce que veux la majorite antiliberal ,ou plutot la majorite qui a vote non au TCE voudrais)

Pourtant je le repete je suis pret a voter MGB, pourquoi ? a cause de sa sincerité, de son ouverture, voila tous.

je ne suis pas antiliberal, mais anticapitaliste, que je definie comme cela, faire de l’argent simplement grace a l’argent, l’argent vert l’argent, la dette vers la dette, le riche plus riche sans fournir de richesse a la collectivite, et le pauvre plus pauvre alors qu’il produit en contrepartie.

Cela ne me plais pas, cela ne plais pas a la majorité des citoyens.

Alors l’important, est dans les actes, qu’importe la personne au pouvoir.

l’important c’est que l’elue antiliberal, reforme profondement nos institutions, et que la democratie revienne enfin dans les mains du peuple souverain.

Je souhaite vivement que chaqu’un de vous fasse la difference entre liberalisme et capitalisme, c’est domage de ne pas comprendre la difference entre ces deux notions.

Seb de metz



> A propos de la fête de l’Humanité et de la candidature unique.
19 septembre 2006 - 00h11 - Posté par

Bon OK, essayons de comparer les termes pour connaitre la différence .

LIBERALISME
Doctrine économique de la libre entreprise, selon laquelle l’état ne doit pas géner la concurrence.

CAPITALISME
Système économique basé sur la proprieté privée des moyens de productions.

Voilà la légère différence ; une idéologie et un système.

C’est exactement comme la plannification de l’économie (système) et le socialisme (idéologie)

Le problème, c’est que le libéralisme n’a pas d’application économique autre que le capitalisme.

L’auteur de ce commentaire doit confonde libéralisme économique et le mot "libéral"

LIBERAL : QUI EST FAVORABLE AUX LIBERTE INDIVIDUELLES
(le problème étant que ce terme est aussi associé à liberalisme)

Par conséquent, c’est très intéressant de savoir si un système commercial non basé sur le capitalisme, mais sur une organisatiion plannifiée pourrait être de type libéral.

Ce n’est pas forcément une contradiction :

Une entreprise de transport pourrait, sans être condamnée à se soumettre aux lois du marché, être libre d’adapter ses méthodes aux besoins locaux.

A contrario, des entreprises basées sur le capitalisme, comme par exemple Microsoft ou Total, violent quotidiennement la régle libérale de la libre entreprise en empêchant des concurrents d’exercer une activitée identique à leur domaine d’activité.

le capitalisme peut être donc anti-libéral.
le socialisme est effectivement anti-capitaliste.
Il reste donc la derniere équation.
Une économie socialiste non capitaliste, mais permettant aux entreprises d’exercer librement leurs activités.

Pour cela, la seule solution est de revenir sur la notion de rentabilité.
Une bourse vraiment socialiste donnerait comme chiffre le niveau de satisfaction obtenue entre les besoins effectifs des citoyens (et non des consommateurs) et la production des entreprises.

On ne dirait plus "Renault a vendu pour x millions" de voitures.
Mais x millions d’utilisateurs de voitures sont satisfaits du fonctionnement du dernier modèle de renault.

C’est ce retournement que tente de nous vendre les capitalistes avec leurs pub en faisant croire que c’est la satisfaction du "client" qui est prédominente, alors qu’on ressent tous le contraire :
C’est le produit qui est imposé aux clients, indépendemment de nos besoins effectifs.

jyd


> A propos de la fête de l’Humanité et de la candidature unique.
19 septembre 2006 - 09h16 - Posté par

Pensez-vous que les Communistes vont s’esquinter pour soutenir un candidat qui leur dit "Merci mon brave pour ton aide, mais ton parti, je le dis haut et fort ne vaut pas mieux que les autres...", et tout cela pour faire le plein des voix face aux autres candidats qui eux sont l’émanation de partis ?... Moi, non, nous ne collerons pas les affiches d’un tel candidat, qui trouvera certainement aisément de la main d’oeuvre dans le vivier qu’il pense inépuisable, anti-communiste de la gauche dite "radicale".
Sommes-nous des imbéciles, ceux qui refusions en 2002, de coller le portrait de R. HUE, mis en scène par un parasite de la Jet-Set ? Oui, parce que nous l’avons chèrement payé cette campagne et notre participation aux gouvernement privatiseurs du PS, période déjà oubliée par certain encore membres de notre direction qui ont conduit le parti dans cette impasse pro-social-libérale...
Non parce que le PCF a été obligé de choisir son camp, au grand regret de ceux qui espèrent un strapontin avec le PS social-libéral, mais aussi de ceux qui se pensent comme l’opposition exclusive, révolutionnaire, éternelle et confortable , dans un système dans lequel leurs représentants ne se sentent peut-être pas si mal...
Oui les Communistes ont leur mot à dire, beaucoup ne veulent plus d’une participation au gouvernement sans rapport de force pour un véritable changement, ce qu’aucune direction ne pourra plus nous imposer. Un dernier rappel, les Communistes les plus critiques sont restés au Parti après la défaite pour le remonter, mais beaucoup sont comme moi, nous ne servirons pas de paillassons ou de monte-charge pour des carriéristes médiatiques ou pas. Nous devons tout peser pour cette campagne et surtout l’impact d’une candidature antilibérale et anti-européenne mastritchienne sur des électeurs peu au fait de nos discussions, mais qui aimeraient croire au "Possible"d’un changement ... JdesP


> A propos de la fête de l’Humanité et de la candidature unique.
19 septembre 2006 - 12h41 - Posté par

JdesP,
je suis d’accord avec toi. je ne vois pas pourquoi les militants PC iraient se crever à militer pour un représentant des comités qui les mépriserait.
Car il s’agit bien de mépris quand on veut bien bénéficier de l’organisation d’un parti tout en refusant d’emblée par principe d’être réprésenté par la chef de ce parti.
Je trouve cela terriblement injuste.

Pour répondre aux personnes qui estiment que c’est le projet le principal. Dans un monde parfait, oui. et dans le cas présent le projet est essentiel, et j’ai le sentiment que nous sommes tous à peu près d’accord sur la chartre anti-libérale mais nous savons tous aussi que si la personne qui sera notre prote parole n’a pas la personnalité adéquate ni les militants avec elle, le projet, très peu de gens en entendrons parler.

C’est la raison pour laquelle je ne suis pas d’accord pour laisser les représentants des comités décider seuls.
Il faut que nous nous fassions entendre par tous les moyens.

Francesca


> A propos de la fête de l’Humanité et de la candidature unique.
19 septembre 2006 - 15h40 - Posté par

Besancenot s’est présenté, ou plutôt, a mis sa candidature en question et en jeu, parce qu’il n’a pas 12000 élus prêts à signer pour sa candidature mais aussi pour peser dans le rapport de forces avec l’appareil du PC : s’il se présente, Buffet fera un score ridicule. Mais s’il ne se présente pas, ce ne sera pas pour servir de paillasson ou de porteur d’eau pour Buffet ou le PC.

Ca me paraît très clair, pourtant.

Et sur la question de Clémentine Autain, il est évident qu’il la préfère à Buffet comme candidature unitaire : elle représente la dynamique unitaire, pas l’appareil d’un parti qui a envie et besoin de se redorer le blason et de faire une OPA sur l’ensemble de la gauche "antilibérale".
En revanche, s’il se présente et qu’il y a quand même une candidature bidon-unitaire du PC et de ses satellites (type "gauche populaire" en 2004), je peux te garantir qu’il préfèrera que ce soit Buffet plutôt que Clémentine Autain qui se présente.

Sur la question des militants qui font campagne, je ne vois pas pourquoi des militants, quel que soit leur parti, PC ou LCR, devraient tous se ranger derrière le chef d’un autre parti que le leur. C’est faire preuve de peu de respect pour eux et leur engagement partisan.
Et c’est aussi mépriser les gens qui sont appelés à participer au rassemblement et qui ne sont d’aucun parti. Or, l’espoir, c’est bien que leur apport permette de créer un mouvement supérieur en quantité et en qualité aux partis en présence.

Voilà pourquoi Buffet ou Besancenot (lui au moins n’a pas cette prétention hégémonique) comme candidat serait une grave erreur tactique.

Si les militants du PC ou de la LCR ne sont pas d’accord avec cette stratégie, qui pourtant serait à mon avis bénéfique pour leur parti en terme d’audience et de recrutement dans le cadre d’un front électoral, ils n’ont qu’à exiger de faire la campagne pour leur parti -il est encore temps-, ce qui est tout à fait respectable en soi, au lieu de vouloir manipuler les candidatures unitaires.

Même si la tentation est grande, il ne faut pas tout mélanger.

Grégory


> A propos de la fête de l’Humanité et de la candidature unique.
19 septembre 2006 - 18h32 - Posté par

Gregory, ta démonstration est edifiante car elle comprend toutes les contradictions de ton parti :
je suis pour l’union mais je me présente quand même pour mon parti,
je ne veux pas d’alliance ni de discution avec le PS mais je vote pour C Autain qui est adjointe d’un maire PS Delanoe...

No comment.

Francesca


> A propos de la fête de l’Humanité et de la candidature unique.
19 septembre 2006 - 19h39 - Posté par

Ces contradictions, c’est toi qui les invente (si ça te fait plaisir !).
Il n’y a pas de contradictions, il y a des conditions :
 si on ne peut pas faire l’union sur des bases claires, on se présente seul.
 s’il y a une candidature unitaire, elle ne doit pas être contrôlée par l’appareil d’un parti.

D’autre part, si l’on ne veut pas d’alliance parlementaire ou gouvernementale avec le PS, il est clair que C Autain n’aura pas de soutien inconditionnel non plus : il va falloir qu’elle montre un peu de bonne volonté et de cohérence, c’est-à-dire qu’elle démissionne de ses mandats.

Je te laisse te consoler ou te voiler la face avec tes fausses contradictions, et je te propose de méditer sur celles du PC :

 rassembler toute la gauche antilibérale, mais laisser la porte ouverte pour s’allier avec le PS (qui n’a rien d’antilibéral) et sauver ses élus grâce à ses voix.
 être un des courants d’une campagne large et unitaire, mais l’étiqueter PC en assurant la place de dirigeante à MG Buffet.


> A propos de la fête de l’Humanité et de la candidature unique.
19 septembre 2006 - 20h04 - Posté par

Il me semble que la question telle que notre camarade la formule est bien posée et que Francesca doit en tenir compte :

Un candidat unitaire peut-il être le candidat d’un parti alors que visiblement plusieurs partis sont à la recherche d’un candidat unitaire, c’est à dire d’un candidat transcendant les partis (par définition) ?

Donc un candidat unitaire ne peut être qu’au dessus des partis (eh oui, c’est vieux comme le monde ! et le monde est vieux je vous l’accorde !)

Une idée : Si on laissait le peuple en décider ... au lieu d’avoir des débats d’avant-garde en arrière toute.
Christian dont l’optimisme résiste à vos discussions, pour combien de temps encore ?


> A propos de la fête de l’Humanité et de la candidature unique.
19 septembre 2006 - 20h46 - Posté par

Réponse à Grégory
Si C Autain doit démissionner de son mandat à la mairie de Paris pour être candidate, je suppose que MG Buffet peut aussi quitter son poste à la tête du PC pour être candidate.
Si tu lisais le discours de MG Buffet à la fête de l’Huma tu verrais qu’elle est très claire vis à vis du PS La raclée des dernières élections a été assumée et analysée au PC.
Si nous avions parmi nous un personnage charismatique, qui fasse l’unanimité et possèderait toutes les qualités requises pour porter le projet anti-libéral, je le préfèrerais à tout autre candidature.
Mais il se trouve que cette personne n’existe pas, alors comme l’écrit D Beiltrach bien mieux que moi, je pense que la moins mauvaise candidature est celle de MG Buffet. Et je m’insurge contre votre façon de la refuser par principe.
Je n’arrive pas à comprendre que vous puissiez craindre l’hégémonie du PC au point de privilégier une candidature plus faible. Nous ne sommes plus au temps de l’Union Soviétique et je ne pense pas que le PC puisse faire une opa sur qui que ce soit !
Alors arrêtons de vivre dans la défiance, arrêtons de nous accrocher à des principes et regardons simplement quelle est la personne qui tiendra le mieux la route.
Francesca


> A propos de la fête de l’Humanité et de la candidature unique.
19 septembre 2006 - 22h12 - Posté par

Réponse à Francesca :

Même si MG Buffet démissionnait de son poste de SG du PC -ce qui n’est pas le cas, elle parle de "se mettre en congé"-, elle continuerait à être vue comme l’incarnation de la direction du PC par tout le monde. Elle fera en tous les cas une porte-parole tout à fait honorable.

C Autain est une femme jeune qui ne porte pas toute la tradition et toute l’histoire (sans parler des casseroles) d’un parti. En revanche, elle a les épaules pour porter un projet neuf et alternatif.

En même temps, elle est pro, solide, elle est conséquente sur les questions du racisme, du féminisme et de l’oppression de la jeunesse, elle ne cadre pas avec l’image des barons de partis et elle a assez de répondant et d’efficacité pour ringardiser cette dame patronesse de Ségolène Royale.
Avec les qualités et l’expérience des autres porte-parole, ça peut faire une très bonne campagne, dynamique et populaire.
Perso, je ne pense pas que la question soit de gagner, mais de créer un nouveau rapport de forces à gauche du PS pour finir par prendre sa place. Et que ça commence par les élections et que ça se poursuivra dans les luttes.
Mais toi, si tu penses que l’enjeu est de gagner, franchement, si à un moment donné les Français sont prêts à élire la SG du PC comme présidente, autant faire la révolution tout de suite !

Braouzec est aussi un vieux dirigeant PC, Salesse est un haut fonctionnaire et un expert, homme de cabinet pas très "popu" qui a privatisé sous Jospin. Qui d’autre ?

Je reconnais que la majo de la LCR recule parce qu’elle a peur de faire une bêtise avec ses candidatures. Mais sa peur ne vient pas de nulle part. La question de la stratégie face au PS est volontairement floue, pour que chacun l’interprète comme bon lui semble :
 pour toi, les rapports avec le PS sont clairs.
 pour moi, dire et répéter que le plus important, c’est de se rassembler le plus largement possible et d’appeler à voter à "gauche" pour "battre la droite", c’est très ambigu et porteur de nouveaux renoncements et de nouveaux chèques en blanc au PS.
 pour d’autres que je lis ici, c’est "dégagez d’ici les gauchistes de la LCR et allez faire vos 3% tout seuls !" puisqu’on a décidé de s’allier avec le PS (comme à Bordeaux) et que vous n’êtes pas d’accord avec ça.

Je ne vois pas pourquoi C Autain serait moins bonne que MG Buffet. Elle est surtout capable de rassembler au-delà du réseau PC.
Ceci dit, tu as tout à fait le droit de ne pas être d’accord avec ce principe. A charge pour toi de faire avaler ça à tous les non-encartés qui se posent la question de nous rejoindre et qui seront -sinon c’est même pas la peine de se lancer dans ce projet- beaucoup plus nombreux que les militants du PC, mais aussi aux militants des autres assos/orgas et de la LCR, qui ont l’habitude des manoeuvres du PC pour l’avoir vu à l’oeuvre pendant de longues années.
C’est peut-être ça qui te gêne le plus dans le rôle de la LCR : qu’elle refuse de se ranger derrière Buffet et qu’elle pèse de tout son poids contre cette proposition.

Une question, alors : si la candidature venant d’un parti ne te gêne pas, pourquoi pas Besancenot plutôt que Buffet ? Il est beaucoup plus populaire et reconnu pour son action. Pourquoi Buffet serait-elle meilleure ?

Grégory


> A propos de la fête de l’Humanité et de la candidature unique.
19 septembre 2006 - 23h55 - Posté par

Question à Grégory :

J’avais plutôt une bonne image de C Autain, puis je l’ai vue à la télé dans un raout à la mairie de Paris faire la pub de Paris 2012 pour les jeux olympiques... Pour quelqu’un censé symboliser un mouvement vers un autre monde possible, hum.... Tu en penses quoi ?

Bon, je sais qu’il faudra bien trouver un candidat (en cas d’accord politique) et que ce n’est pas facile (je n’ai personne à proposer à la place, a priori), mais moi ça me reste un peu en travers de la gorge....

OC (LCR)


> A propos de la fête de l’Humanité et de la candidature unique.
20 septembre 2006 - 00h59 - Posté par

Je ne suis pas fan d’elle et si elle était vraiment top, elle ne serait pas adjointe de Delanoe. Mais c’est toujours mieux que Salesse qui nous proposait de porter notre mandat du "non" à Chirac après le vote du TCE au moment où on criait tous "Chirac démission !" ou que Bové qui n’en fait qu’à sa tête, courtise le PS et se montre d’un grand sectarisme, pour ne pas dire d’un grand mépris, à l’égard de l’EG.

C Autain n’a malheureusement rien de révolutionnaire mais elle est intègre et consciencieuse (même quand elle défend Paris aux JO, apparemment !) et surtout, ce n’est pas une aparatchik revenue de tout, elle est et restera très dépendante de la base collective à qui elle devra sa légitimité, bcp plus que des fractions et des appareils, et elle est susceptible d’évoluer dans le bon sens.

Je maintiens qu’il nous appartient d’exiger la démission de ses mandats pour se consacrer à sa nouvelle tâche et que de toute façon ça ne va pas manquer de venir sur le tapis.

Bref, c’est la moins mauvaise solution pour tous.

Grégory


> A propos de la fête de l’Humanité et de la candidature unique.
19 septembre 2006 - 19h47 - Posté par

Merci Francesca, Besancenot et sa direction ont fait après LO (j’oserai dire pour ces derniers comme d’habitude) le premier pas de la division en faisant des procès d’intention aux autres et je suis sûr qu’il trouvera ses 500 signatures sans être trop regardant sur les socio-libéraux qui les lui donneront comme d’habitude encore une fois. JdesP


> A propos de la fête de l’Humanité et de la candidature unique.
19 septembre 2006 - 20h03 - Posté par

Je suis sidéré par le niveau de l’argumentation.

Les socio-libéraux ont décidé de ne pas donner de signatures cette année. Quant au PC, il n’a pas besoin de leur demander de signatures, il leur demande déjà les voix pour se faire élire. Pas la peine de demander deux fois !

Pour sortir de la polémique, je ne comprends pas pourquoi il faudrait attaquer bassement les gens, surtout sur cette question. Le parrainage de 500 élus est en soi antidémocratique : c’est la première chose qu’il convient de dénoncer quand on se prétend communiste. Et puis, c’est insupportable de se diviser comme ça alors que l’ennemi est ailleurs. C’est seulement la preuve que les enjeux sont importants et que tout le monde n’a pas les mêmes objectifs.
Mais c’est pas en lançant des piques aux ras des paquerettes qu’on mettra fin au débat ni qu’on arrivera à cacher les questions qui fâchent.
S’attaquer à un bouc-émissaire pour que les membres d’un même parti serrent les rangs, c’est de la basse politique digne d’un autre siècle.


> A propos de la fête de l’Humanité et de la candidature unique.
20 septembre 2006 - 00h03 - Posté par

Pour avoir beaucoup récolté de signatures pour Besancenot en 2001-2002 (et quelques unes depuis quelques mois), je peux te dire, Josquin des Prés, que ce sont très peu des maires PS qui ont signé mais surtout des maires anciens militants du PCF ayant abandonné ce parti mais toujours animés par l’idéal communiste. Les rencontrer est souvent très enrichissant.

OC


> A propos de la fête de l’Humanité et de la candidature unique.
20 septembre 2006 - 10h43 - Posté par

"C Autain n’a malheureusement rien de révolutionnaire mais elle est intègre et consciencieuse (même quand elle défend Paris aux JO, apparemment !) et surtout, ce n’est pas C Autain n’a malheureusement rien de révolutionnaire mais elle est intègre et consciencieuse (même quand elle défend Paris aux JO, apparemment !) et surtout, ce n’est pas une aparatchik revenue de tout, elle est et restera très dépendante de la base collective à qui elle devra sa légitimité, bcp plus que des fractions et des appareils, et elle est susceptible d’évoluer dans le bon sens., elle est et restera très dépendante de la base collective à qui elle devra sa légitimité, bcp plus que des fractions et des appareils, et elle est susceptible d’évoluer dans le bon sens."

On dirait le bulletin scolaire d’une élève moyenne !!
trop drôle !
Ce n’est pas ainsi que nous gagnerons !

Je te signale quand même que C Autain est directrice en chef du journal Regard (journal 100% PCF)
elle est aussi à Mix Cité, + son boulot d’adjointe au maire, elle a donc aussi le don d’ubiquité qui peut être très utile dans une campagne électorale !! Mais en lisant les cv qui ont circulé sur ce site, je n’ai pas vu la moindre trace d’une activité dans la vraie vie.
Au moins OB est facteur, lui !
Alors C Autain n’est peut être pas "une apparatchik revenue de tout" d’ailleurs je n’en connais pas d’apparatchik et je te rappelle à nouveau que nous ne sommes plus en 1950, mais on peut dire qu’elle est le prototype de ces gens qui savent se placer là où il faut et quand il le faut sans jamais mettre les pieds dans une usine ou dans un bureau, bref sans se coltiner la vraie vie.

Francesca


> A propos de la fête de l’Humanité et de la candidature unique.
20 septembre 2006 - 17h03 - Posté par

Et MGB, c’est quand qu’elle a mis les pieds dans un bureau, à part Place du Colonel fabien ?

A vouloir trop prouver, on prouve pas grand chose

L’esprit partisan , ça gène parfois pour voir la réalité en face

yalfeuaulac


> A propos de la fête de l’Humanité et de la candidature unique.
20 septembre 2006 - 17h57 - Posté par

la position de la ligue c’est con, ça nous prive du meilleur candidat... lui il bosse et la france d’en bas l’aime bien... et il dit ce qu’il faut...


> A propos de la fête de l’Humanité et de la candidature unique.
20 septembre 2006 - 18h37 - Posté par

Eh bien, Besancenot ne se propose pas pour les candidatures unitaires (même si, je suis d’accord, ce serait le meilleur candidat, et je suis pas le seul à le penser, puisque Francesca est incapable de me dire en quoi il est moins bon que Buffet), parce qu’il sait que les militants PC et surtout l’appareil ne l’accepterait jamais, ce qui se comprend tout à fait. Il serait en tout cas sans aucun doute le meilleur porte-parole.


> A propos de la fête de l’Humanité et de la candidature unique.
20 septembre 2006 - 19h33 - Posté par

En écrivant mon mail précédant, j’étais certaine d’entendre cette réponse. C’est vrai que MGB est depuis longtemps au PC. Mais aussi dans les squatt, dans les usines, dans la rue ...
MG Buffet a une qualité indéniable : elle est simple, dans son apparence et dans sa façon de parler. Bref, elle n’a rien d’une bourgeoise.
Ceci dit, j’aurais pu militer aussi pour O Besancenot s’il n’était pas déjà candidat de son parti.
Je pense que OB et MGB étaient les 2 personnes les plus capables. Mais le fait qu’O Besacenot puisse soutenir A Autain juste pour s’opposer à MGB fait que je ne peux plus le supporter.
Francesca


> A propos de la fête de l’Humanité et de la candidature unique.
21 septembre 2006 - 00h15 - Posté par

Ben voyons, l’excuse est facile. Besancenot préfère clairement C Autain à Buffet, mais comme je l’ai dit, pas dans n’importe quelles conditions.

Mais, en tous les cas, il ne soutient personne pour l’instant. Et, franchement, dire que ce ne serait plus le meilleur candidat parce qu’il soutiendrait conditionnellement C Autain, ce n’est pas sérieux. Ce n’est pas un argument politique, parce que cette attitude que tu lui imputes n’enlève rien aux qualités politiques qu’il possède, dont on a besoin, et qui sont bien supérieures aux autres candidats éventuels.

Quant à MG Buffet, elle est permanente du PC depuis tellement longtemps que personne ne se souvient de quand ça a commencé. Alors, encore heureux qu’elle passe son temps dans les luttes avec les opprimés, elle est entretenue pour.

C Autain fait un boulot tout à fait honorable et défend de façon très correcte dans la durée et à chaque fois que l’occasion s’en présente la cause des femmes, des victimes du racisme et des jeunes pris pour bouc-émissaire. Sur ce terrain là, c’est-à-dire le terrain du militantisme, elle n’a pas de leçon à recevoir.

De plus, sur la forme, je ne vois pas ce que C Autain a de "bourgeois" ou de "trop sophistiqué". Elle n’est pas adepte de la langue de bois ou de la flagornerie.

Bon j’arrête parce qu’on va penser que je bosse pour elle ou que je ne suis qu’un vulgaire admirateur, alors que je lui trouve aussi beaucoup de défauts, mais c’est juste l’option la plus réaliste et la plus porteuse.


> A propos de la fête de l’Humanité et de la candidature unique.
21 septembre 2006 - 08h38 - Posté par

Soit tu es mal renseigné
soit tu es de mauvaise foi
F


> A propos de la fête de l’Humanité et de la candidature unique.
21 septembre 2006 - 12h01 - Posté par

Que je comprenne bien ce qu’on est en train de faire : on est en train d’argumenter rationnellemnent pour savoir qui serait le meilleur candidat, ou on est en train d’essayer de me caractériser (de mauvaise foi, ou mal renseigné, ou quoi d’autre encore ?), ce qui n’a absolument aucun intérêt.
Est-ce vraiment ça, un débat où l’on tente de se convaincre à partir de convictions ?

Grégory


> A propos de la fête de l’Humanité et de la candidature unique.
20 septembre 2006 - 15h28

Je suis tout a fait d’accord sur cet article puis je suis un des millions de ne pas pouvoir assister a ce grand evenement mais j’attendais des medias de la telévision de nous donner plus d’infos sur le deroulement de la fête de l’huma, mais on ce rend compte de l’ineficatie des journalistes ou plus tot des anti journalistes qui sont l’honte du metier puisque font partie integralle du sisteme qui les demande de femer leur geules et mal heureusement les pouvres taches papiers ne font qu’obeir au lieu d’informer tel comme le demande la profession.
La fête de l’Huma existe et existera le veulent ou non
MERCI Francesca



> A propos de la fête de l’Humanité et de la candidature unique.
21 septembre 2006 - 17h43

Vous n’en avez pas tous marre de vous battre sur le nom du candidat. Bové, Autain, Buffet, Salesse, Braouzec. On attend Besancenot et Mélenchon. Pourquoi pas Taubira et Pocrain. PLus nous serons nombreux, mieux ce sera. Si on gagne en 2007, il n’y aura pas de président puisqu’on change de constitution. Donc on s’en fout. Ils seront tous nos candidats. Mais pour gagner VRAIMENT à gauche sans le PS, il nous faut être le plus nombreux possibles.
Allez la LCR et PRS rejoignez-nous pleinement...
Arrêtez d’être tous de mauvaise foi ou calculateurs, défendez vos idées jusqu’au bout en prenant des risques de perdre des places. Mais en prenant des risques on pourra gagner !!!
Les militants de collectifs ou de partis, de syndicats d’associations, unissez vous. La division a laissé le peuple se résigner au libéralisme et à ne plus espérer.
Unissons et apprenons à nouveau à nous battre et pourquoi pas une nouvelle révolution.
La LCR doit nous aider, c’est son rôle.`
Et le candidat, y’en a marre. ARRETEZ de vous engeulez sur le nom. Battez-vous pour l’unité jusqu’au bout et vaille que vaille.
C’est quoi le plus important le nom ou battre le libéralisme et pourquoi pas le capitalisme ???






Seconde Guerre mondiale : la Russie déclassifie des documents sur la libération de l’Europe par l’Armée rouge
mardi 22 - 14h22
de : nazairien
Projection "Au nom de tous mes frères. Journal de Nadine Loubet au Chili." jeudi 24 octobre 2019 à 20h
mardi 22 - 13h21
de : Nicole ff
L’État français cherche à nous faire oublier les essais nucléaires en Polynésie
lundi 21 - 22h11
de : Delaunay Matthieu
Sécurité.
lundi 21 - 19h38
de : L’iena rabbioso
Erreur de Pôle emploi en votre défaveur : garder des nerfs d’acier
lundi 21 - 09h48
Appel du non lieu dans la mort de Rémi Fraisse
dimanche 20 - 23h30
de : desarmons-les
Voilophobie : tentative de compréhension et d’explication.
dimanche 20 - 00h18
de : Christian DELARUE
11 commentaires
Canal Seine-Nord : la catastrophe écologique et économique en route !
samedi 19 - 19h08
de : Eve
6 commentaires
Reconnaissance faciale dans les lycées
samedi 19 - 11h02
de : quadrature du net
LA RAGE CONTRE LE RÈGNE DE L’ARGENT
samedi 19 - 08h44
de : Ernest London
Points de vue sur les Gilets jaunes
vendredi 18 - 16h35
de : jean 1
Yankees et son larbin français, effacent les preuves, de leur "implication terroriste" en syrie
vendredi 18 - 11h59
de : nazairien
"Gôôôche" démocratique et républicaine ou TRAHISON ?
vendredi 18 - 10h45
de : jean-marie Défossé
2 commentaires
Badgeophobie ou syndicalistophobie
jeudi 17 - 23h45
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Est-ce que oui ou non castaner va dégager ?
jeudi 17 - 20h22
de : jean 1
VERS LA BANLIEUE TOTALE
jeudi 17 - 14h12
de : Ernest London
Est ce la panique, en macronie ? Le gouvernement envisage de retarder la réforme des retraites (vidéo)
jeudi 17 - 12h49
de : nazairien
3 commentaires
Le Crédit Mutuel prépare une vague de licenciements massifs
jeudi 17 - 11h23
de : PDUROC
Suspicion délation répression ... et agressions impérialistes
jeudi 17 - 10h56
de : Chantal Mirail
Sous le voile, une femme !
jeudi 17 - 10h36
de : Chantal Mirail
2 commentaires
Sociale vigilance / C’est l’heure de l’mettre
jeudi 17 - 10h28
de : Hdm
Droit d’informer : Nous ne devons pas nous habituer aux intimidations, aux gardes à vue et aux poursuites judiciaires
jeudi 17 - 09h58
Barcelone : des manifestants indépendantistes affrontent les forces de l’ordre pour la troisième nuit consécutive (vidéo
jeudi 17 - 00h53
de : nazairien
1 commentaire
Une personne porte ici un signe religieux ostensible !
mercredi 16 - 22h29
de : Christian DELARUE
9 commentaires
La manifestation des pompiers dégénère : incidents et tensions (15 octobre 2019, Paris) (vidéo)
mercredi 16 - 16h24
de : nazairien
2 commentaires
Des scènes de guérilla urbaine dans le centre de Barcelone, après la condamnation des dirigeants séparatistes (vidéo)
mercredi 16 - 16h09
de : nazairien
1 commentaire
Retraites : la CGT, FO, Solidaires et la FSU appellent à la grève le 5 décembre
mercredi 16 - 07h54
1 commentaire
15 Octobre 1987 THOMAS SANKARA
mardi 15 - 17h29
de : CADTM
De qui se moque t on ? Les frais d’hébergement des députés à Paris vont être davantage remboursés
mardi 15 - 17h11
de : nazairien
2 commentaires
ZOMIA ou l’art de ne pas être gouverné
mardi 15 - 14h20
de : Ernest London
Grande Fête du livre de Noir et Rouge
lundi 14 - 23h10
de : Frank
Nucléaire : le danger qui nous menace s’accroît
lundi 14 - 23h03
de : pierre peguin
Emission - Sabotage de l’école – Un peuple éclairé serait-il incontrôlable ?
lundi 14 - 20h03
de : Emission - Polémix et La Voix Off
Rojava : « La révolution ne doit pas disparaître »
lundi 14 - 17h10
de : jean 1
1 commentaire
Pascale Locquin
lundi 14 - 15h45
de : locquin
Les "gilets jaunes, bleus, verts, oranges" dans le VIéme ar, pour la "défense des victimes de l’amiante
dimanche 13 - 14h17
de : nazairien
Le voile ... dévoile une fois de plus sa stratégie de dislocation des valeurs républicaines
dimanche 13 - 11h56
de : Jean-Marie Défossé
18 commentaires
Toulouse, les baqueux toujours aussi dérangés, les CRS sous "captagon" ? et les gedarmes veulent faire aussi bien (vidéo
dimanche 13 - 02h25
de : nazairien
Rencontre débat « L’anarchisme pour les nuls »
samedi 12 - 21h15
de : jean 1
Le crépuscule de l’OTAN.
samedi 12 - 20h56
de : L’iena rabbioso

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Vous, apprenez à voir, plutôt que de rester les yeux ronds. Agissez au lieu de bavarder. Voilà ce qui aurait pour un peu dominé le monde ! Les peuples en ont eu raison, mais il ne faut pas nous chanter victoire, il est encore trop tôt : Le Ventre est encore fécond, d'où a surgi la bête immonde. Bertolt Brecht
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite