Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

PARTIS POLITIQUES À DOUBLE FACETTE…
de : ichlo
mercredi 31 janvier 2007 - 03h31 - Signaler aux modérateurs
8 commentaires

La radio donnait à penser cette après-midi la « smicardisation des classes moyennes ». Cette appellation nous situe une fois de plus la droite dans sa lignée historique et replace ce qu’elle a toujours contourné avec une réussite pas réellement reconnue malgré ce formidable élan social qui faisait chantonner le Ministre Raffarin dans ses débuts au gouvernement Chirac un non moins malicieux « la France du bas et la France d’en haut » ce qui n’était pas sans cacher une certaine pénombre au fabuleux catalogue des changements que l’« ump - mystery » allait soumettre aux Français.

En effet, ce sur quoi il faut insister auprès des Français consiste bien à leur faire comprendre que dans cette « France d’en haut » et cette « France d’en bas », pour ce qui concerne la seconde il fallait y pousser le maximum de monde se contentant ainsi de simplement échapper à la précarité tandis que la première allait filtrer en sens inverse le peu de places qu’elle octroierait aux prétendants de sa caste, idéal subterfuge qui ne pouvait qu’accentuer la fracture sociale alors que les promesses promettaient la cautérisation. La réalité du libéralisme est plus rude et moins confidentielle…

Rien n’empêche ni ne condamne par ailleurs cette insertion vers le haut puisque quelques uns s’en revendiquent quoi que sur bien des aspects elle reste illusoire et cette prise de conscience d’une situation presque frauduleuse passe désormais par la quasi précarisation des classes moyennes qui se rend compte avec le temps que son pouvoir d’achat n’évolue guère et que les plans de carrière restent maigres à propos de l’évolution des salaires liée à l’ancienneté car en terme d’ancienneté ou d’évolution, les chiffres affichés dans les contrats n’ont que très peu évolués et ceci toujours en dessous des taux inflationnistes. Dans le privé cela est plus floue et par conséquent moins flagrant car les salaires y sont tirés à la hausse dans bon nombre de cas encore que ce critère n’est pas une vérité puisqu’il dépend des secteurs d’activités et de la taille de l’entreprise mais en tous cas il y a là une inégalité de départ inacceptable pour la base de toute démocratie entre le privé et le « moins privé » ce qui pourrait correspondre au domaine public assimilé fonctionnaire qui draine avec lui une armée d’ouvriers syndicalistes toujours en forme…

Cette droite a ainsi évolué ces cinq dernières années faisant miroiter à un peuple somnambulique les fruits d’une croissance qui ne concerne que les multinationales, quelques emplois et pas mal d’exclus se voyant même congédier par l’ANPE. Une droite pleine de stratégies mais qui sur l’ensemble des situations rencontre de plus en plus de difficultés pour créer l’unanimité… Quant à son extrême, une certaine idée de la démocratie ne la considère même plus, c’est devenue son soulier de satin… Là-bas ne parle-t-on pas de troupes ? Culminant en langage l’esprit militaire totalitaire ?

La gauche représentée par un parti socialiste étrangement devenu « majoritaire » dans ce courant politique - certainement sur le compte des ¾ des cadavres qui peuplent le ciel - pêche lui par son excès de centrisme et s’explose en une double facette qui lui fait faire campagne alors que le programme est toujours en construction volant une candidature échevelée à des quadras qui eux paradoxalement apportaient le garanties d’une politique plus solide du moins chez Jospin… Et c’est donc de ce parti socialiste qu’on attend le plus que les forces du courant Mélenchon rejoignent celles de la candidature de Marie-George Buffet sans quoi leur intérêt pour le « non » prononcé contre l’institutionnalisation européenne n’aurait plus aucun sens politique à moins qu’il ne préfère lui aussi également jouer la double face… Devant sa proposition de « reconstruction d’une nouvelle force politique à gauche » il est peut-être précipité de vouloir reconstruire ce qui existe déjà à qui il ne manque qu’une représentativité commune - celle du communisme regroupant la plupart - qui dès lors qu’elle cherche à se définir écarte d’une quelconque union envisagée les plus radicaux d’entre eux et puis tout d’abord aurait-il pût justifier des 500 signatures nécessaires à un appel de candidature Jean-Luc Mélenchon ? La force politique reconstruite dont il parle ne peut exister qu’à égalité des pupitres des participants politiques concernés, cette marque de respectabilité étant la plus difficile à imposer…

La perfidie de la langue de bois marque-t-elle la vacuité des loups aux aboies prêts à s’exclamer des « j’ai changé » histoire de perpétuer les promesses à double sens dans des transfigurations caractérielles matérialisant par la parole la flatterie d’une extrême convoitée, à droite comme à gauche et cela dans le plus simple des bons sens ? Sont-elles ces extrêmes, de droite et de gauche que rien ne réunira jamais, les socles idéologiques sur lesquels les grosses machines politiques viennent puiser la source des joies qu’elles procureront à l’opinion publique puisqu’on y parle, à droite comme à gauche un langage à double sens marqué à la base par la forme « populaire » de l’expression politique ? ! C’est du moins là qu’il faut comprendre chez l’un le désir de convoiter l’électorat de l’extrême droite tandis qu’une autre n’a toujours pas déballé ses programmes présidentiels (généralement cela se fait lors de l’investiture pour savoir où on va) pressée par l’obligation de travailler, pour les dépasser, les propositions communistes beaucoup plus complète en ce qui concerne la fiscalité et par conséquent la répartition des richesses.



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
PARTIS POLITIQUES À DOUBLE FACETTE…
31 janvier 2007 - 11h08

J’ai compris depuis longtemps que l’hégémonie du PS sur la gauche reposait sur l’existence électorale de ce qu’on appelle "l’Extrême Gauche" en particulier Trotskyste dont le rôle consiste à gêner celle du PCF.
Voilà pourquoi l’unité entre PCF et LCR, est impossible.

L’épisode des signatures me semble parlant :
Les difficultés de la LCR à les obtenir ne sont pas seulement dûes à mon avis aux difficultés de ROYAL à promouvoir le "vote utile" ou "vote de raison" au premier tour pour une candidate qui se positionne "au-dessus des partis" donc plus à droite que le programme du PS qui n’est déjà pas très à Gauche. Ceci dit en passant, cela avait coûté sa place au second tour à Jospin qui avait affirmé cette posture au dernier moment, quelques jours avant, en déclarant qu’il ne se sentait pas "lié" au programme du PS.

Les difficultés de la LCR aujourd’hui viennent de l’incertitude venant de la candidature antilibérale et communiste de MG BUFFET qui monte en risquant de mordre sur l’électorat de gauche du PS qui n’est pas forcément socialiste, qui n’accepte pas la dérive à droite du PS et qui vota NON le 29mai 2005 contre le OUI de ce parti : le PS est dans l’expectative.
Enfin, si on continue à parler de double langage, j’aimerais en savoir plus sur la stratégie du Trotskisme français : un pied dans le PS qui boîte un peu avec un Filoche et son courant au service de ROYAL, un autre avec la LCR organisation et non parti (sans compter LO, PT et autres groupuscules spécialisés dans "l’entrisme" syndical, associatif...) un autre encore dans le Collectif Natonal "Unitaire"
avec le MARS (bonjour à Pierre Court-Salies) et dans la lutte pour l’hégémonie dans quelques collectifs locaux.
Que veulent les Trotskistes aujourd’hui ? Prendre la direction d’un PS discrédité et l’orienter enfin à Gauche, et construire un grand parti des travailleurs qui n’existe pas encore selon eux ? Mais Ce parti en construction ne saurait se permettre d’accepter l’existence d’un PCF obstacle hitorique et "anachronique" qu’il faudra dissoudre ou éliminer.

Quel est le bilan de ces manoeuvres aussi obscures que contradictoires dignes d’une bureaucratie cynique que les trotskistes disent combattre ? Une gauche éclatée et soumise aux coups les plus rudes d’une droite encore plus radicalisée à cause de notre faiblesse.
Le PCF conscient de cette faiblesse existe et lutte à ciel ouvert, il a bougé vers l’unité sans exclusive mais il se trouve aujourd’hui face à des alliés "potentiels" qui par des manoeuvres d’appareil et un certain manque de sincérité, travaillent à sa perte.

Ce bilan risque de nous coûter cher à tous si la LCR et les Trotskistes de la gauche du PS et les autres au dehors s’obstinent à vouloir changer un PS social-démocrate trop impliqué désormais dans la défense du libéralisme, dont la domination sur la Gauche dépend de l’instrumentalisation de la dite "extrême gauche" contre une autre force de gauche concurrente sur le plan institutionnel et qui s’avère de plus en plus dangereuse parce qu’elle s’éloigne enfin de l’étreinte qui a failli lui être mortelle.
Alors, un peu de courage, arrêtez ce double langage de l’unité, avec exclusive contre le PCF, vous aussi, vous avez besoin de changer de stratégie, car plus que le PCF aujourd’hui, vous êtes dépendants du bon vouloir du PS... JdesP



PARTIS POLITIQUES À DOUBLE FACETTE…
31 janvier 2007 - 12h36 - Posté par

Et bien JdesP quelle haine envers la LCR. Au fait, j’ai un trou de mémoire : qui a gouverné avec le PS pendant des années et a accepté la privatisation partielle de la SNCF et toutes les mesures social libérales de Jospin ? La LCR peut-être ? Quant à Filoche dont tu parles, il a quitté la Ligue il y a bien longtemps (il est y resté 25 ans, en temps qu’oppositionnel à la majo). Je crois qu’il faut arrêter de victimiser ce pauvre Parti Communiste contre les méchants trotskystes. Cible plutôt tes attaques contre la droite et l’extrême droite, ce sera plus intelligent et plus utile.

S@brina


PARTIS POLITIQUES À DOUBLE FACETTE…
31 janvier 2007 - 14h11 - Posté par

Je suis désolé, mais je ne lis pas de haine contre la LCR dans ce qui est écrit.
L’auteur présente simplement son analyse sur la situation politique à gauche et notamment sa vision des objectifs de chacun (communistes du PCF, trotskystes...)... qui me semble assez pertinente.

Je ne comprends pas pourquoi à une analyse vous répondez de la sorte.

Jean-Claude


PARTIS POLITIQUES À DOUBLE FACETTE…
31 janvier 2007 - 17h23 - Posté par

Peut-être pas de haine, mais en ce qui concerne son analyse, je la trouve, partielle, partiale et infondée. JdesP semble très mal connaître la Ligue, ou alors il la connait à travers une grille de lecture pré-formatée. C’est trop facile d’accuser les trotskystes de faire le jeu du PS, de faire de l’entrisme. C’est vrai que bon nombre d’anciens liguards sont partis au PS (Filoche, Mélenchon, Weber et j’en passe). Et alors ? Ils en sont partis, point barre. Et s’il leur en reste quelques erzats, et bien tant mieux. De là à accuser la Ligue de jouer au sous marin et de tenter des "touchés-coulés" ou de lancer des OPA sur le PC, les collectifs ou je ne sais quoi, faut pas pousser quand même !!! Là ça m’énerve.

S@brina


PARTIS POLITIQUES À DOUBLE FACETTE…
31 janvier 2007 - 12h40 - Posté par

BIEN VU, j’approuve totalement l’analyse. Tz.


PARTIS POLITIQUES À DOUBLE FACETTE…
31 janvier 2007 - 17h18 - Posté par

C’est vrai qu"il n’y a aucune aversion contre les troskystes de ma part, que je connais depuis très longtemps dans ma région et que j’ai cotoyé dans les luttes principalement "sociétales" et dans les grèves de fonctionnaires, où ils agissaient principalement dans la santé et la plupart dans l’Educaton. Leur anti-communisme a une histoire, il explique aussi leurs liens privilégiés avec le PS. Je me souviens notamment du soutien discret et constant dans les années 70 du PS pour les militants d’organisations de soutien à ETA VI (trotskyste) ainsi que des aides diverses fournies pour faciliter l’action de la LCR principalement (gratuité des locaux et refusées au PCF quand celui-ci dénonça la Gauche Plurielle dans ma ville de Pau... Je voulais seulement donner mon opinion sur cette forme d’ambivalence opinion qui rejoint celle d’autres camarades et dont les trotskystes qui ont la manie du secret ne veulent pas débattre au grand jour. JdesP


PARTIS POLITIQUES À DOUBLE FACETTE…
31 janvier 2007 - 20h04 - Posté par

Quelle abérration ! Les trotskystes seraient donc anticommunistes, eux qui ont ramé des décenies contre le stalinisme et qui ont démontré que le communisme ne se réduisait pas à sa monstrueuse caricature stalinienne. Les trotskystes ont le mérite de défendre un communisme vivant, démocratique et combatif. Quant à de prétendues connivences avec le PS, je crois rêver ! C’est justement parce que les collectifs n’ont pas voulu refuser toute alliance avec un PS passé du coté du capitalisme que la LCR a décidé de présenter Olivier Besancenot. Merci à la LCR d’exister et d’avoir maintenu la flamme du communisme pendant de longues années !


PARTIS POLITIQUES À DOUBLE FACETTE…
31 mai 2014 - 18h44 - Posté par LaurenceBect

Admirable pertinence dans ce que vous dites ! Laurence gérante de ce site de voyance gratuite.






Voilophobie : tentative de compréhension et d’explication.
dimanche 20 - 00h18
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Canal Seine-Nord : la catastrophe écologique et économique en route !
samedi 19 - 19h08
de : Eve
1 commentaire
Reconnaissance faciale dans les lycées
samedi 19 - 11h02
de : quadrature du net
LA RAGE CONTRE LE RÈGNE DE L’ARGENT
samedi 19 - 08h44
de : Ernest London
Points de vue sur les Gilets jaunes
vendredi 18 - 16h35
de : jean 1
Yankees et son larbin français, effacent les preuves, de leur "implication terroriste" en syrie
vendredi 18 - 11h59
de : nazairien
"Gôôôche" démocratique et républicaine ou TRAHISON ?
vendredi 18 - 10h45
de : jean-marie Défossé
2 commentaires
Badgeophobie ou syndicalistophobie
jeudi 17 - 23h45
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Est-ce que oui ou non castaner va dégager ?
jeudi 17 - 20h22
de : jean 1
VERS LA BANLIEUE TOTALE
jeudi 17 - 14h12
de : Ernest London
Est ce la panique, en macronie ? Le gouvernement envisage de retarder la réforme des retraites (vidéo)
jeudi 17 - 12h49
de : nazairien
3 commentaires
Le Crédit Mutuel prépare une vague de licenciements massifs
jeudi 17 - 11h23
de : PDUROC
Suspicion délation répression ... et agressions impérialistes
jeudi 17 - 10h56
de : Chantal Mirail
Sous le voile, une femme !
jeudi 17 - 10h36
de : Chantal Mirail
2 commentaires
Sociale vigilance / C’est l’heure de l’mettre
jeudi 17 - 10h28
de : Hdm
Droit d’informer : Nous ne devons pas nous habituer aux intimidations, aux gardes à vue et aux poursuites judiciaires
jeudi 17 - 09h58
Barcelone : des manifestants indépendantistes affrontent les forces de l’ordre pour la troisième nuit consécutive (vidéo
jeudi 17 - 00h53
de : nazairien
1 commentaire
Une personne porte ici un signe religieux ostensible !
mercredi 16 - 22h29
de : Christian DELARUE
8 commentaires
La manifestation des pompiers dégénère : incidents et tensions (15 octobre 2019, Paris) (vidéo)
mercredi 16 - 16h24
de : nazairien
2 commentaires
Des scènes de guérilla urbaine dans le centre de Barcelone, après la condamnation des dirigeants séparatistes (vidéo)
mercredi 16 - 16h09
de : nazairien
1 commentaire
Retraites : la CGT, FO, Solidaires et la FSU appellent à la grève le 5 décembre
mercredi 16 - 07h54
1 commentaire
15 Octobre 1987 THOMAS SANKARA
mardi 15 - 17h29
de : CADTM
De qui se moque t on ? Les frais d’hébergement des députés à Paris vont être davantage remboursés
mardi 15 - 17h11
de : nazairien
2 commentaires
ZOMIA ou l’art de ne pas être gouverné
mardi 15 - 14h20
de : Ernest London
Grande Fête du livre de Noir et Rouge
lundi 14 - 23h10
de : Frank
Nucléaire : le danger qui nous menace s’accroît
lundi 14 - 23h03
de : pierre peguin
Emission - Sabotage de l’école – Un peuple éclairé serait-il incontrôlable ?
lundi 14 - 20h03
de : Emission - Polémix et La Voix Off
Rojava : « La révolution ne doit pas disparaître »
lundi 14 - 17h10
de : jean 1
1 commentaire
Pascale Locquin
lundi 14 - 15h45
de : locquin
Les "gilets jaunes, bleus, verts, oranges" dans le VIéme ar, pour la "défense des victimes de l’amiante
dimanche 13 - 14h17
de : nazairien
Le voile ... dévoile une fois de plus sa stratégie de dislocation des valeurs républicaines
dimanche 13 - 11h56
de : Jean-Marie Défossé
18 commentaires
Toulouse, les baqueux toujours aussi dérangés, les CRS sous "captagon" ? et les gedarmes veulent faire aussi bien (vidéo
dimanche 13 - 02h25
de : nazairien
Rencontre débat « L’anarchisme pour les nuls »
samedi 12 - 21h15
de : jean 1
Le crépuscule de l’OTAN.
samedi 12 - 20h56
de : L’iena rabbioso
Soutien vincenzo vecchi
samedi 12 - 17h18
Soutien vincenzo vecchi
samedi 12 - 17h14
N’abandonnons pas les Kurdes et les populations de Syrie - Tribune collective sur Libération
samedi 12 - 16h33
de : Christian DELARUE
3 commentaires
GAZ ET FLOUZE À TOUS LES ÉTAGES - C’est l’heure de l’mettre
vendredi 11 - 15h08
de : Hdm
Intervention turque en Syrie : la révolution politique du Rojava menacée de toute part
vendredi 11 - 08h12
23 commentaires
Rejetée
jeudi 10 - 15h28
de : jean 1

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Il n'est point dessein de bourreau qui ne lui soit suggéré par le regard de la victime. Pier Paolo Pasolini
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite