Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Cesare Battisti : Déferlement médiatique


de : Claude Mesplède
vendredi 2 avril 2004 - 02h47 - Signaler aux modérateurs

Le 3 mars, les juges de la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Paris ordonnaient la remise en liberté, sous contrôle judiciaire de Cesare Battisti. Cette décision a dû déplaire au ministre français de la justice. La veille au soir, il plaidait à la télévision pour le maintien en détention de Battisti. Si cela ne ressemble pas à une pression indirecte, ça en a bien le goût et l’odeur.

Le ministre de la justice semble adorer la télévision. Il a trouvé là un outil pour faire passer ses messages sans se préoccuper de la réalité des faits. C’est inquiétant ! La fonction d’un garde des Sceaux aurait-elle changé ? Ne doit-il plus garantir comme avant le même droit à la justice pour tous et la recherche de la vérité ? Cette profession de foi semble bien compromise dans la mesure où ce ministre a menti à deux reprises. Il a expliqué devant les caméras et sans aucune gêne que Battisti avait menacé de mort un voisin, ce qui avait permis de le retrouver et de découvrir qu’il faisait l’objet d’une demande d’extradition. S’enferrant dans ses propres inventions, le ministre se gardait bien d’indiquer que, six mois plus tôt, il avait demandé cette extradition alors qu’il faisait semblant de l’avoir découverte depuis peu. Il n’ajoutait pas non plus que les instances judiciaires qui avaient reçue sa demande d’extradition, avaient refusé de la traiter.

Cet adepte de la communication tronquée n’a pas désarmé. À peine Battisti était-il libéré que les premiers messages fleurissaient dans la presse et décrivaient par le menu les quatre homicides à propos desquels la justice italienne a condamné « par contumace » Battisti. Et c’est à qui dans la presse reprendra l’information pour détailler ce pesant palmarès : Le Figaro d’abord, puis l’Express et Le Monde qui emboîtent le pas pour présenter l’accusé comme un tueur odieux capable d’achever ses victimes à terre. Parfois certains journalistes s’emballent et ajoutent des détails inédits : ils accusent Battisti d’avoir rendu paraplégique le fils d’un bijoutier en lui tirant dessus. S’ils avaient manifesté moins de zèle et davantage de curiosité, ils auraient appris que Battisti n’avait pas blessé le pauvre gamin. Il n’était pas présent sur les lieux. C’est le bijoutier, avec son arme, qui a blessé son fils. À propos de cette affaire, ceux qui maîtrisent la langue italienne pourront en savoir plus grâce à Processo all’ istruttoria (Milano Libri, 1981), un livre écrit par Laura Grimaldi, une romancière fort connue qui dirigea durant des années la collection Giallo Mondadori (l’équivalent de la Série noire).

Pour les autres accusations, on se reportera à l’article que nous a adressé hier soir le romancier Valerio Evangelisti. Il continue avec Roberto Bui, alias Wu Ming 1, à recenser les mensonges et les falsifications de la vérité. L’offensive française se trouve en effet relayée depuis une bonne quinzaine par des journalistes italiens, des magistrats, juge, procureur. Plusieurs personnalités éprouvent le besoin de faire savoir aux « intellectuels » français qu’ils ne savent rien. Et le fait de défendre le principe de la parole donnée accordant droit d’asile nous vaut une volée de bois vert. Quand on ne peut nier la vérité, on interprète les textes. Mitterrand aurait exclu d’accueillir les Italiens coupables de crimes de sang nous indique-t-on sans se donner la peine de rechercher la seconde et définitive déclaration du président français où cette nuance n’est plus évoquée du tout.

Il faudrait pouvoir relever tous les amalgames, les présentations abusives de cette justice italienne « hautement démocratique » dont on oublie de nous dire qu’elle fut mise en cause à cette époque par Amnesty International pour cause de tortures. De nos jours, elle est l’une des plus souvent épinglée par la cour européenne des droits de l’homme. Alors que veulent nous prouver tous nos censeurs ? Veulent-ils rejeter dans l’ombre les anormalités des « années de plomb » ? Veulent-ils effrayer les nouvelles Brigades rouges dont on annonce la résurgence en Italie ? Rien de tout cela n’est très clair sinon une unanimité extrême pour discréditer Battisti en faisant pression sur l’opinion française et indirectement, par ce biais, sur les juges qui devront décider le 7 avril s’ils doivent ou non déjuger leurs confrères qui, devant ce dossier (le même qu’aujourd’hui) avaient décidé en 1991 que Battisti était non extradable.

Sans nul doute, ce déferlement médiatique s’explique aussi du fait que ces partisans de l’extradition (qui sont restés muets durant presque vingt ans) n’avaient pas imaginé qu’ils se heurteraient à une résistance inattendue, incarnée par tous ces comités de soutien dont on a pu mesurer le dynamisme et l’efficacité. Indéniablement, ces empêcheurs d’extrader discrètement, gênent. Et certains de le faire savoir. Un commando masqué s’est manifesté à la mairie de Frontignan. Des menaces ont plané sur le salon du polar organisé le 31 mars à la mairie du 9e de Paris. Notre ami Bernard Bec, organisateur du salon polar de Cognac animateur du comité de soutien local, après avoir reçu menaces écrites et téléphoniques, a retrouvé son local saccagé et tous ses outils de travail dérobés (notamment son ordinateur et ses archives). Sans préjuger des résultats de l’enquête, la proximité entre menaces et voies de fait reste troublante. De même qu’on m’a signalé (sans qu’il soit possible de vérifier) que huit députés italiens d’extrême droite seraient venus s’enchaîner devant la mairie de Paris (Qui peut confirmer ?).

Lorsqu’on a conscience de cette campagne d’intimidation visible, on peut imaginer aussi la campagne et les amicales pressions (que nous qualifierons d’invisibles), qui doivent s’exercer auprès des principaux décideurs de cette affaire. C’est dire là encore combien chaque lecteur de cette gazette convaincu du respect de la parole donnée, se doit de ne pas perdre un instant pour convaincre autour de soi. Chacun peut utiliser les documents que nous publions en les reproduisant même en petite quantité. Certains d’entre vous s’étonnent peut-être de ne pas nous voir écrire dans la presse nationale. Ce n’est pas un refus de notre part mais plutôt un refus de la plupart des quotidiens nationaux qui restent souvent inaccessibles aux défenseurs de la parole donnée alors qu’à quelques exceptions près, ils s’ouvrent facilement aux partisans de l’extradition. Nous avons adressé une lettre ouverte au président de la République la semaine passée. Rares sont les quotidiens à avoir mentionné note démarche qui de ce fait, est passée inaperçue.

D’autre part, béotiens en matière de négociation avec la presse, nous découvrons les vertus ( ?) de l’exclusivité. Un journal, lorsqu’il accepte de publier votre texte, exige d’être le seul à le faire, ce qui relève d’une singulière conception de l’information, mais nous sommes obligés d’en passer par là sous peine de ne pas être publié du tout. Cette limitation de la diffusion de nos arguments ne sera compensée qu’à la condition tous les opposants à l’extradition restent mobilisés et qu’ils diffusent autour d’eux les arguments qui font litière des oublis fâcheux que contiennent les récents articles publiés dans Le Monde par plusieurs italiens.



Imprimer cet article





Rencontre Macron/Gilets Jaunes ? Jérôme, éborgné, se confie !
vendredi 28 - 18h30
Un député de LREM mise à fond pour la réforme des retraites, et pour cause !
vendredi 28 - 18h15
Reportage : Quel cadre juridique pour la chirurgie esthétique dans les pays gouvernés par la gauche ou la droite
vendredi 28 - 10h55
de : Stella2
Du pain contaminé et des jeux, Boycott des JO radioactifs TOKYO 2020
vendredi 28 - 10h22
de : JY Peillard
La Bourse de Paris dévisse de 3,36% et ça continue ... !
vendredi 28 - 10h11
de : gutknecht
1 commentaire
Le Dow Jones perd près de 1.200 points, panique persistante autour du coronavirus
jeudi 27 - 23h20
de : nazairien
AVOCATS EN GRÈVE : LA RÉSISTANCE CONTINUE
jeudi 27 - 16h36
de : JO
LE VENIN DANS LA PLUME - Édouard Drumont, Éric Zemmour et la part sombre de la République
jeudi 27 - 14h13
de : Ernest London
1 commentaire
Contre l’interdiction du parti communiste polonais
jeudi 27 - 09h23
de : jodez
2 commentaires
Suppression de tournées : La Poste invente le facteur qui traverse les murs
jeudi 27 - 07h58
Désencerclement : C’est l’heure de l’mettre !
jeudi 27 - 07h28
de : Hdm
Mme. Belloubet pressentie pour le Cour des Comptes ?
mercredi 26 - 11h22
de : joclaude
3 commentaires
Anti-racisme à gauche et signes religieux. (Fr - Deutsch)
mercredi 26 - 00h26
de : Christian DELARUE - Monique DEMARE
UN ESPACE INDÉFENDABLE - L’Aménagement urbain à l’heure sécuritaire
mardi 25 - 07h03
de : Ernest London
Élections, piège à cons ?
lundi 24 - 13h28
de : jean1
1 commentaire
A paris . 24 février 2020 : Les rendez-vous de Publico. ATTENTION (R)évolution permanente
lundi 24 - 12h18
de : jean1
2 commentaires
La Bourse de Paris s’affole face au coronavirus
lundi 24 - 10h55
de : nazairien
6 commentaires
Retraites : « avec le 31 mars, nous voulons refaire une très, très grosse journée »
lundi 24 - 09h12
2 commentaires
AGRIBASHING : COMMUNAUTARISME & AMALGAME
dimanche 23 - 21h44
de : Christian DELARUE
1 commentaire
No soy un hombre libre .
dimanche 23 - 16h07
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Gilets Jaunes : Éric Drouet évacué du Salon de l’Agriculture
samedi 22 - 11h49
2 commentaires
Ça branle dans le manche ! C’est l’heure de l’mettre
jeudi 20 - 06h14
de : Hdm
(video) Quand Castaner étale l’intimité d’Olivier Faure... pour défendre celle de Benjamin Griveaux
mercredi 19 - 17h48
de : Arnaud Benedetti
2 commentaires
DÉMOCRATIE - Histoire politique d’un mot aux États-Unis et en France
mardi 18 - 20h32
de : Ernest London
MICHEL DEBRONDE VIT EN NOUS
mardi 18 - 12h40
de : Nemo3637
Emission : Radio Manif – L’Hôpital saigne !
mardi 18 - 10h29
de : Emission Polémix et La Voix Off
Graeme Allwright est mort (video)
lundi 17 - 21h03
de : jean1
1 commentaire
La délation au service de la pédagogie !!! ???
lundi 17 - 20h55
de : Le moustique socratique
Tita Nzebi, chanteuse humaniste en concert le 28 mars
lundi 17 - 14h39
LE CAUCHEMAR DE DON QUICHOTTE - Sur l’impuissance de la jeunesse d’aujourd’hui
lundi 17 - 12h40
de : Ernest London
Grande Fête du livre de Noir et Rouge 22 février 2020
lundi 17 - 12h04
de : Frank
Boom de l’IA en France : 260 000 microtravailleurs à 21 € par mois en moyenne
lundi 17 - 08h08
Ce que signifie le retour de Lyssenko et pourquoi il faut le combattre !!!
dimanche 16 - 21h39
de : Lepotier
3 commentaires
BOLIVIE - L’enjeu des services privés de santé derrière l’expulsion des médecins cubains.
dimanche 16 - 12h22
de : allain graux
VENEZUELA : LES ETATS-UNIS ACCUSES DE CRIMES CONTRE L’HUMANITE DEVANT LA COUR PENALE INTERNATIONALE
dimanche 16 - 10h17
de : JO
Plaidoyer pour le Rojava - Réflexions d’un internationaliste sur les aléas d’une révolution - ed. Acratie
samedi 15 - 11h58
de : acrate
RETRAITES : le bracage à 72 milliards qu’aucun média n’a vu !
samedi 15 - 10h28
de : JO
3 commentaires
Le Service national universel que le gouvernement veut rendre obligatoire pour les jeunes de 16 ans
vendredi 14 - 18h41
de : Mars
2 commentaires
Deal électoral entre Partis bourgeois traditionnels et l’Alternative für Deutschland/AfD fascisant : La crise politique à
vendredi 14 - 18h34
de : Ollaf
TOULOUSE : Actions Syndicales , la lutte continue ! Et même si Macron ne le veut pas !
vendredi 14 - 16h20
de : JO

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Pour être un membre irréprochable parmi une communauté de moutons, il faut avant toute chose être soi-même un mouton. Albert Einstein
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
Projection-soutien aux grévistes "Soigne et tais-toi" Mardi 4 février à 19h30
jeudi 30 janvier
de Info’Com-CGT
2 commentaires
Pour soutenir les grévistes qui luttent actuellement contre la réforme des retraites, "Les rencontres Info’Com" organisent une soirée projection-soutien du film ’’Soigne et tais-toi". • Date : 4 février à 19h30 • Lieu : Salle Colonne au 94 bd Auguste-Blanqui 75013 Paris • Participation libre reversée à la Caisse de grève. "Les rencontres Info’Com" est un rendez-vous culturel organisé par le syndicat Info’Com-CGT. Son objectif est de vous (...)
Lire la suite
REMISE DE LA SOLIDARITÉ FINANCIÈRE À L’OPERA DE PARIS MARDI 31 DÉCEMBRE 14H
mardi 31 décembre
de Info’Com-CGT
6 commentaires
Donnez, partagez, investissez dans la lutte… c’est déterminant ! Faire un don en ligne https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... #CaisseDeGreve : remise solidarité financière pour salariés de l’Opéra de Paris mardi 31 décembre 2019 à 14h, dernier jour de l’année en symbole de lutte artistique vs #reformesdesretraites de #macron. Participation 13h à l’AG et remise publique du chèque sur les marches de l’Opéra Bastille à (...)
Lire la suite
POUR DÉFENDRE MA RETRAITE ET CELLE DE MES ENFANTS, JE VERSE À LA CAISSE DE GRÈVE (VIDEOS)
vendredi 27 décembre
de Info’Com-CGT
https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... Nous sommes des millions à être opposés à la réforme des retraites que veut imposer le gouvernement. Cette "réforme" a pour objectif de nous faire travailler encore plus longtemps et mettre en place une retraite à points qui baissera inéluctablement le montant nos futures pensions ! Ne laissons pas faire. Agissons ensemble en participant aux mobilisations ou en alimentant la caisse de grève afin d’aider celles et ceux qui sont en grève et se (...)
Lire la suite
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
2 commentaires
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite