Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Cesare Battisti : En devançant l’horloge


de : Robert Solé
mardi 18 mai 2004 - 13h16 - Signaler aux modérateurs

Chronique du médiateur, par Robert Solé

LE MONDE

Il est 12 h 30 environ, mardi 4 mai, quand le ministre de l’économie et des finances, Nicolas Sarkozy, commence une conférence de presse très attendue à Bercy. A quelques centaines de mètres de là, les premiers exemplaires du Monde sont déjà sortis des rotatives d’Ivry, avec cette manchette péremptoire : "Toutes les mesures du plan Sarkozy pour redresser l’économie française".

Comment le journal pouvait-il deviner ce qu’allait dire le ministre ? Don de voyance ? Fraude sur la marchandise ? Ou simple exercice de gymnastique informative pour devancer l’actualité ? C’est évidemment la troisième explication qui est la bonne, avec tout ce qu’elle suppose de chasse aux nouvelles, de savoir-faire professionnel... et de risques.

Contrairement à la quasi-totalité de ses confrères français, Le Monde n’est pas un quotidien du matin, mais du soir, ou plutôt de la mi-journée. Si le décalage horaire l’avantage pour les nouvelles en provenance d’Amérique, il est pénalisé pour tout ce qui concerne l’Europe : ce n’est jamais la nuit que se tiennent les conférences de presse ou que sont rendus publics les verdicts, les nominations et les opérations financières.

"Nous ne faisons ni un hebdomadaire ni un mensuel, mais un quotidien, dont le rôle est d’abord de donner les nouvelles du jour, remarque Edwy Plenel, le directeur de la rédaction. Donner tout ce qui doit être donné... Notre heure de sortie nous soumet à une double temporalité : il faut rendre compte à la fois de ce qui s’est passé et de ce qui va se passer. Pour être complet, Le Monde, qui est en vente jusqu’au lendemain soir, doit être le premier."

Chaque mercredi, le conseil des ministres, réuni en fin de matinée, à l’heure du bouclage, contraint le journal à jongler avec l’information. Pas question d’attendre le lendemain pour en rendre compte. Car les lecteurs de province n’en auraient alors connaissance que le surlendemain. Là, il ne s’agit plus d’être en avance sur les confrères, mais de ne pas être en retard. D’où un exercice compliqué, qui consiste à anticiper sans se tromper. Au conseil des ministres, rien n’est acquis : jusqu’à la dernière minute, une surprise est possible. Le Monde écrira tout ce qu’il sait, mais avec une prudence de Sioux : Untel "devait être nommé", tel projet de loi "devait être adopté"...

Pour la conférence de presse de Jacques Chirac, le 29 avril en fin de matinée, le journal avait pu obtenir la déclaration liminaire sur l’Europe que ferait le chef de l’Etat, et il l’a publiée dans son intégralité. C’était une manière de devancer l’actualité, tout en offrant aux lecteurs une exclusivité.

Nicolas Sarkozy, lui, a peaufiné jusqu’au dernier moment ses mesures, en liaison avec l’Elysée et Matignon. Après avoir fait le siège de son entourage, Le Monde a pu en avoir connaissance. Et il les a publiées, avec les précautions d’usage. L’article principal passait insensiblement du conditionnel au passé composé et au présent, selon une technique propre à la presse, qui ferait hurler un correcteur de dissertation française. On y lisait successivement que Nicolas Sarkozy "devait tenir une conférence de presse", qu’il "ne s’est pas contenté d’annoncer une vingtaine de mesures", qu’il "refuse de se laisser piéger par l’alternative dans laquelle certains dirigeants chiraquiens rêvaient de l’enfermer"et que, "prenant ses détracteurs à contre-pied, il a présenté un plan économique jouant sur un tout autre registre, celui de la rigueur, mais sans intégrisme".

De telles anticipations supposent un rapport de confiance entre les journalistes et leurs informateurs. Une rencontre d’intérêts aussi : si les premiers sont toujours à l’affût d’informations exclusives, les seconds jugent parfois utiles de les diffuser. Mais il arrive que les médias se heurtent à un mur ou se fassent piéger par de complexes stratégies de communication : par exemple, lors des différentes phases de la procédure budgétaire, où les chiffres ne sont pas vérifiables immédiatement.

Le journal était bien informé sur la conférence de presse du ministre de l’économie. Les mesures qu’il a annoncées par anticipation sont celles que M. Sarkozy devait détailler peu après. Dans son numéro suivant, Le Monde s’est contenté de rendre compte de l’ambiance de la conférence de presse, des questions des journalistes, des réponses du ministre et des réactions politiques. On aurait pourtant aimé un rappel - cette fois au présent, à l’affirmatif - des mesures annoncées. C’est souvent l’inconvénient de l’anticipation : ayant tout dit par avance, le journal ne se sent plus obligé de le redire quand l’événement a eu lieu. Un lecteur qui aurait manqué le numéro de la veille ne saurait pas exactement ce qu’a décidé M. Sarkozy.

Le Monde avait été moins bien inspiré le mois dernier en annonçant que Renaud Dutreil était nommé ministre de la justice dans le nouveau gouvernement Raffarin. L’article ne se contentait pas de donner cette (fausse) nouvelle, mais en soulignait la signification politique. Le lendemain, un rectificatif était publié, avec cette explication : "A 10 heures, mercredi matin, de bonnes sources, recoupées, y compris dans l’entourage du ministre, nous avaient affirmé que l’ex-secrétaire d’Etat aux PME avait été choisi pour remplacer Dominique Perben dans le gouvernement Raffarin III. Mais M. Perben, tenté par le ministère de la défense et pressenti pour les affaires sociales, a finalement fait part dans la journée de son souhait de conserver son poste. M. Dutreil a été averti par téléphone vers 14 heures, mercredi, qu’il n’obtiendrait donc pas ce ministère mais celui de la fonction publique et de la réforme de l’Etat."

Une solution simple serait évidemment d’attendre que l’événement ait eu lieu pour en rendre compte. Mais le média qui se contenterait de cette formule confortable perdrait peu à peu des lecteurs, qui iraient voir ailleurs. La chasse aux nouvelles, sinon aux scoops, fait partie intégrante du métier de journaliste. Il est légitime de vouloir être le premier à publier une information, à condition que celle-ci soit vérifiée : un retard vaut toujours mieux qu’une erreur.

Ces dernières années, Le Monde a beaucoup développé son souci d’être le premier - et de le souligner. La formule " Le Monde révèle" (qui agace de vieux lecteurs, habitués à plus de retenue) a fait son apparition dans les titres de première page : "Le Monde révèle le contenu du rapport sur les abus de l’intermittence" (15 janvier), "Le Monde révèle" la nature des inspections dont avait fait l’objet l’avion accidenté de Flash Airlines (17 janvier), "Le Monde révèle" la baisse de la délinquance dans les arrondissements parisiens (2 février), comme il "révèle" la teneur de la lettre sur le dopage adressée aux responsables du cyclisme français (12 février) ou les courriels échangés entre Vivendi et la Deutsche Bank (31 mars)...

L’anticipation ne se limite pas évidemment à des révélations. Elle relève aussi de l’analyse : ces derniers jours, par exemple, le journal s’est empressé de mettre en exergue les tortures et humiliations survenues dans les prisons irakiennes, pressentant qu’elles auraient d’énormes conséquences politiques.

Au-delà de l’actualité quotidienne, l’anticipation suppose d’ouvrir les yeux et de tendre l’oreille, sans parti pris, pour saisir l’air du temps et déceler des évolutions sociales. "La France s’ennuie", écrivait Pierre Viansson-Ponté dans Le Monde du 15 mars 1968. "L’ardeur et l’imagination sont aussi nécessaires que le bien-être et l’expansion." Deux mois plus tard, la France s’embrasait, comme pour faire écho à ce brillant analyste qui, au fil de ses chroniques, avait su donner au mot "observateur" sa véritable dimension.

http://www.lemonde.fr/web/article/0...



Imprimer cet article





France : Tenue républicaine exigée par les Amish
mardi 22 - 10h37
de : Sanaga
1 commentaire
Grande fête du livre des éditions Noir et Rouge
lundi 21 - 23h28
de : Frank
BOLIVIE Perspectives avant les élections du 18 octobre
lundi 21 - 19h16
de : allain graux
APPEL AU MOIS INTERNATIONAL D’ACTIONS POUR LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH
lundi 21 - 17h44
de : Jean Clément
COVID 19 : Cuba vient de mettre au point un vaccin !
lundi 21 - 16h40
de : joclaude
Représentation syndicale avec son badge (ou pas) et rien d’autre !
lundi 21 - 12h11
de : Christian Delarue
2 commentaires
SEXYPHOBIE AU MUSEE d’ORSAY
lundi 21 - 01h28
de : Christian Delarue
4 commentaires
Premiers de corvée, premiers oubliés ! Des sans-papiers marchent vers l’Élysée
dimanche 20 - 17h03
CHILI/VENEZUELA : une superbe historique, afin que nul n’en ignore !
dimanche 20 - 16h31
de : joclaude
CUBA : courrier au Canard Enchaîné
dimanche 20 - 16h12
de : joclaude
Amérique Latine : Démocratie contre blocus !
dimanche 20 - 15h19
de : joclaude
1 commentaire
Racket sur les retraités et les personnes en perte d’autonomie : le rapport Vachey
dimanche 20 - 15h04
de : joclaude
1 commentaire
Entre droit de critique du voile et nécessaire respect des personnes
samedi 19 - 23h25
de : Christian Delarue
2 commentaires
Le néocolonialisme d’ENGIE au Brésil
samedi 19 - 21h53
de : Mr Mondialisation
SEXYPHILIE anodine d’Instagram et SEXYPHOBIES agressives ailleurs
samedi 19 - 17h02
1 commentaire
journée internationale pour la paix : visio-conf. ce 18 septembre 2020
jeudi 17 - 23h32
Le désempuissantement populaire participe de la perte de démocratie.
jeudi 17 - 20h50
de : Christian Delarue
4 commentaires
Pourquoi beaucoup de salariés ont la tête ailleurs
jeudi 17 - 12h16
1 commentaire
Des papiers pour tous ! C’est l’heure de l’mettre
jeudi 17 - 08h17
de : Hdm
De la lutte des masques à la lutte des classes
jeudi 17 - 07h58
de : Bruno Guigue
2 commentaires
Si à 5 ans un gosse n’as pas eu au moins deux leucémies, c’est qu’il a raté sa vie
mercredi 16 - 23h29
de : Dr Seguelasse de Santé publique rance
SEPARATISME
mercredi 16 - 19h48
de : Nemo3637
5 commentaires
l’Etat providence... ! Pour qui ?
mercredi 16 - 16h41
de : joclaude
VENEZUELA : On ne nous dit pas tout !
mercredi 16 - 10h37
de : joclaude
1 commentaire
La nouvelle grenade de désencerclement reste une arme de guerre
lundi 14 - 07h23
1 commentaire
Les trois secteurs de résistance du peuple-classe
dimanche 13 - 14h47
de : Christian Delarue
1 commentaire
Le séisme idéologique est plus important que le virus lui-même
dimanche 13 - 05h35
de : Michaël Verbauwhede et Seppe De Meulder - Solidaire
4 commentaires
MRAP : Droit et "séparatisme islamique" (lettre ouverte)
samedi 12 - 16h29
de : Christian Delarue (mrap)
Le MRAP assure le Maire de Stains de sa solidarité
samedi 12 - 10h48
de : Christian Delarue (mrap)
Agression antisémite à Aubervilliers
samedi 12 - 10h43
de : Christian Delarue (MRAP)
Génération désenchantée
vendredi 11 - 22h11
de : paris lutte info
Oussama et CIA copains comme cochon
vendredi 11 - 21h56
de : globalResearch
quel "homme" de petite taille ce darmanin
vendredi 11 - 18h14
1 commentaire
Le moment paranoïaque (le déferlement totalitaire) face à la dialectique du maître et de l’esclave Par Ariane Bilheran,
vendredi 11 - 11h21
de : pierrot
2 commentaires
CHRONIQUES NOIR & ROUGE N° 2 Septembre 2020
mercredi 9 - 22h26
de : frank
ELEVES ET PROFS A L’ABANDON
mercredi 9 - 18h16
de : Nemo3637
Séance de déplacement collectif
mercredi 9 - 12h43
de : jean1
République et démocratie : dérives et instrumentalisations
mercredi 9 - 00h08
de : Christian Delarue (Fondation Copernic)
1 commentaire
Rentrée scolaire "bleu marine" !
dimanche 6 - 16h33
de : joclaude
Mali : une solution est-elle possible sans remise cause des règles du jeu ?
samedi 5 - 16h57
de : Eve76

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite