Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Soutenir Siné ( pétition en ligne) ; chronique de Siné ; Delfeil de Ton
de : Patrice Bardet
mercredi 23 juillet 2008 - 21h14 - Signaler aux modérateurs
13 commentaires

SINÉ : SA VIE, SON OEUVRE, SON CUL ET... PHILIPPE VAL.

Le mardi 8 juillet, sur les ondes de RTL, Claude Askolovitch, journaliste au Nouvel Observateur, dénonçait « un article antisémite dans un journal qui ne l’est pas ». Il faisait allusion à une chronique de Siné dans Charlie hebdo, dont nous reproduisons le texte ici :

« Jean Sarkozy, digne fils de son paternel et déjà conseiller général de l’UMP, est sorti presque sous les applaudissements de son procès en correctionnelle pour délit de fuite en scooter. Le Parquet a même demandé sa relaxe ! Il faut dire que le plaignant est arabe ! Ce n’est pas tout : il vient de déclarer vouloir se convertir au judaïsme avant d’épouser sa fiancée, juive, et héritière des fondateurs de Darty. Il fera du chemin dans la vie, ce petit ! »

Prétextant l’éventualité d’un procès pour antisémitisme, Philippe Val, directeur de publication, a enjoint Siné de signer une lettre d’excuse dans Charlie hebdo, ce que le dessinateur a refusé de faire. Philippe Val l’a aussitôt renvoyé du journal avec l’assentiment de la direction (Bernard Maris, Gérard Biard et Charb).

Où est l’antisémitisme dans le texte de Siné ? Il y dénonce seulement, avec le ton fleuri qui est sa marque de fabrique, l’opportunisme du fils du président de la République.

Philippe Val et la direction de Charlie hebdo se sont couchés devant Jean Sarkozy. Grand bien leur fasse, leurs lecteurs apprécieront. À la radio, d’autres continuent de faire des procès en antisémitisme comme certains, naguère, en sorcellerie.

Nous connaissons bien Siné : sa grande gueule, sa violence intellectuelle, son humour et surtout sa maison ouverte à tous : Juifs, Arabes, Français, Noirs, Auvergnats, Bretons, pédés, communistes (liste non exhaustive), tous unis pour conchier, autour d’un verre (ou de plusieurs), une société de plus en plus bien pensante et moraliste.

C’est pourquoi nous apportons notre soutien inconditionnel à Siné. Siné n’aime pas les cons. Siné est un anar. Vive Siné !

pour signer la pétition en ligne


remarques personnelles :
 cette pétition est relayée aussi par les membres de l’Union Juive Française pour la Paix
 pour une approche de l’antisémitisme, de son exploitation par le sionisme, on lira

 Sionisme et Antisémitisme texte d’une conférence de Pierre Stambul le 24/6/2008
 Antisionisme, antisémitisme, judéophobie

Patrice


vous avez "échappé" à la tribune de Siné dans Charlie Hebdo de cette semaine. Elle a pourtant été envoyée.

Val ne l’a pas publiée : qui s’en étonnera ?

la voici ci-dessous, publiée sur le site http://soutiensine.blogspot.com/


et pour clore très provisoirement, l’appréciation de Delfeil de Ton

http://bibliobs.nouvelobs.com/2008/...

Par Delfeil de Ton

Delfeil de Ton, aux premières loges, vous montre par quel miracle « Charlie-Hebdo » est tombé dans des mains indignes et comment « le petit monsieur Val » a pu « foutre à la porte le grand monsieur Siné ».

« Dans notre monde libéral, les idées finissent toujours par appartenir à ceux qui ne les trouvent pas. » Cette sentence est de M. Philippe Val, penseur contemporain.

Elle figurait en couverture du premier numéro de « Charlie-Hebdo » nouvelle manière lorsque parut sous ce titre, en juillet 1992, un journal qui prétend poursuivre l’ancien, « le vrai », comme disent beaucoup de lecteurs, lequel avait cessé de paraître en 1981. Le titre n’appartenait à personne, il n’avait jamais été déposé là où se dépose la propriété industrielle et commerciale. La poignée de gens qui l’avait fait, moins d’une dizaine, dont je faisais partie, se souciait de faire un bon journal, c’est-à-dire un journal qui les faisait rire. Notre ambition était de rire, de faire rire, et d’en vivre. On n’allait pas voir plus loin. On était des humoristes contemporains.

« Charlie-Hebdo », système libéral ou pas système libéral, ce fut nos idées à tous, on l’a inventé ensemble, sans penseur ni personne.

A son premier numéro, « l’hebdo », comme nous disons entre nous, les fondateurs, s’appelait « L’hebdo Hara-Kiri ». En effet, ce qui nous réunissait, c’était le mensuel « Hara-kiri, journal bête et méchant », au départ duquel on trouve associés, pour l’éternité de l’histoire de la presse, le professeur Choron et Cavanna. Cet hebdo, à cause et grâce à la couverture imaginée par Choron à la mort du général de Gaulle, « Bal tragique à Colombey : un mort », devint « Charlie-Hebdo ». Le « Charlie-Hebdo » d’aujourd’hui, même si son directeur de la direction lui nie publiquement toute créativité, doit tout, encore, au professeur Choron. Sans son génie, qui s’est exprimé génialement ce jour de grand deuil pour la France, le « Charlie-Hebdo » d’aujourd’hui n’existerait pas sous ce titre. Il n’aurait pas eu ses premiers lecteurs, qui furent immédiatement très nombreux grâce à la légende sur laquelle il s’appuyait, et qui lui ont donné sur-le-champ des finances florissantes, sans lesquelles, dans notre monde libéral, il ne fait pas bon vivre pour toute publication.

« Dans notre monde libéral, les idées finissent toujours par appartenir à ceux qui ne les trouvent pas. » La sentence de M. Philippe Val, penseur contemporain, figurait donc en couverture du numéro 1 du nouveau « Charlie-Hebdo ». En 2004, lorsque parut un livre, « Les Années Charlie, 1969-2004 », qui prétendait retracer l’histoire du journal, cette couverture y fut republiée sur une pleine grande page mais la sentence n’y figurait plus. Le court texte, dans lequel elle se trouvait, avait été supprimé. C’est ainsi qu’on fait l’histoire, au nouveau « Charlie-Hebdo ».

C’est pourtant la pensée la plus juste du penseur contemporain mais c’est aussi que le penseur, qui n’a pas trouvé cette idée qui s’appelle « Charlie-Hebdo », pas plus qu’il n’a trouvé cette idée d’appeler un journal « Charlie », cette idée lui appartient aujourd’hui grâce au monde libéral où il navigue avec une si remarquable aisance.

Ces choses, je n’avais jamais pris la peine de les dire. Je me soucie de ce Charlie-Ersatz comme d’une guigne, je ne le lis pas.

Seulement voilà : le petit M. Val a foutu à la porte le grand M. Siné. Siné n’est pas un ami, à peine un copain, mais je sais que cette accusation d’antisémitisme dont on l’accable n’est qu’un prétexte, je le vois, et je sais que c’est une accusation ignominieuse, destinée à tuer un homme moralement, socialement, professionnellement. Siné, qui a mené le combat anticolonialiste quand il y avait encore des colonies. On les comptait, les journalistes qui ouvraient leur grande gueule en ces années-là. Grand graphiste, grand dessinateur à qui on veut faire porter les bottes de Darquier de Pellepoix. Dans sa 80e année, on assassine Siné. En Corse, on a fait sauter sa maison. Ici, on veut le déshonorer.

Une pétition pour Siné a été signée par 2.000 gens de bien. J’en citerai deux. Edgar Morin qui, à l’âge de 85 ans, en 2006, dut aller jusqu’en cassation pour faire annuler sa condamnation pour « incitation à la haine raciale » sur dénonciation du même milieu qui s’en prend à Siné. Le deuxième : Willem, seul de l’équipe du soi-disant « Charlie-Hebdo », qui a signé au risque de prendre lui aussi la porte. Bravo, Willem. Je t’embrasse.



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Soutenir Siné ( pétition en ligne) ; chronique de Siné ; Delfeil de Ton
23 juillet 2008 - 21h31

Merci Patrice
Et notamment pour le lien le vrai qui fonctionne !!! super - j’ai ENFIN pu SI(g)Né :)

Siné est grand ....et Philippe Val est tout petit.

La Louve



Soutenir Siné ( pétition en ligne) ; chronique de Siné ; Delfeil de Ton
23 juillet 2008 - 23h12

Vous aimez à valet des coule’oeuvres de SINE

Achetez CHARB’VAL-Lie hebdo !!!!!!

VOUS LE VAlez BIEN !!!!!!!



Soutenir Siné ( pétition en ligne) ; chronique de Siné ; Delfeil de Ton
24 juillet 2008 - 00h06 - Posté par jean val jean

COUP DE DEL TEILfiON qui n’a jamais existé : VAL : "C’EST PAS JEAN, C’est pas VAL. C’est la faute à JEAN VAL JEAN" !!!!!!!!

ALLO !

jean :
ALLO VAL, C’EST JEAN !

val :"JEAN" !! "QUI" ?

jean : "JEAN !!JEAN !!, VAL."

val : "qui ?.

Jean : val ! jean jean monte monte !! Le fils à PAPA....

VAL (HEUREUX) : AH J’enquille ! jean ! qu’est ce qu’y a jean jean ?

Jean (mal HEUREUX) : allo !! CINé m’a fait bobo et m’a traité de monte monte.. Y a PAPA qu’est pas content !!!

Val : "t’inquiètes jean jean ON VAL le virer en le traitant de .............

JEAN :"PAPA VA ETRE CONTENT de TOI."

TOUT RESSEMBLANCE AVEC DES...... serait FORTUITE.
INSPIRE DE VICTOR HUGO.....

 Val c’est le diminutif de VALais
 JEAN C’EST LE surnom DE jean jean



Soutenir Siné ( pétition en ligne) ; chronique de Siné ; Delfeil de Ton
24 juillet 2008 - 01h05 - Posté par Jules de Carcassonne

CABU ET LE PALMIPÈDE.

À propos, le Canard Enchaîné,
je n’ai rien vu dans celui d’aujourd’hui
concernant le licenciement de SINÉ.

Peut-être qu’ils n’ont rien à dire,
ou que le Canard est vraiment enchaîné,
ou que leur informateur a trop à faire
au Conseil des ministres ?

Pourtant j’ai pu lire en 8° page,
entre les noms de Michel Gaillard à gauche,
et Claude Angeli, Erik Emptaz à droite,
cette petite phrase :
« La liberté de la presse ne s’use que quand on ne s’en sert pas ».

Alors CABU, il vient ce petit dessin ?



Soutenir Siné ( pétition en ligne) ; chronique de Siné ; Delfeil de Ton
24 juillet 2008 - 12h06 - Posté par

le volatile menotté en a parlé la semaine dernière....cételle


Soutenir Siné ( pétition en ligne) ; chronique de Siné ; Delfeil de Ton
24 juillet 2008 - 12h11 - Posté par sam

la différence entre les géants créatifs que furent choron, reiser, siné et les autres fouteurs de zone géniaux qui furent les créateurs du génial hara-kiri et de son rejeton charlie

et le nain val et ses valets

c’est que ces derniers sont d’incurables petits-bourgeois

quant choron et les siens chiaient sans vergogne sur ladite bourgeoisie et ses petits roquets "de gauche"

il suffit de lire un peu les biographies de choron cavanna siné pour comprendre d’où venait leur hargne et leur génie


Soutenir Siné ( pétition en ligne) ; chronique de Siné ; Delfeil de Ton
24 juillet 2008 - 14h24 - Posté par Central Scrutenizzer

Aveuglement égotique

Culte du chef
Imposture intellectuelle

Amalgamme pêteux...

Révisionisme

Haine vêtue de veule et feinte courtoisie

Roquet hargneux contre quiconque ne partage pas ses idées ou le contredit...

De qui est-il donc question ? De notre président ?
Et si je rajoute :

Prétention sans borne à se croire incontournable figure du journalisme

Petit bourgeois salonnard crispé et chansonnier infâme (de Font et Val seul Font avait du talent hélas).

Et oui... Val... et si l’inventaire était amusant j’eus pus le prolonger à l’envie tant la liste de ses bassesses est grande, et le puits de son ego d’une effarante profondeur.

Depuis sa dernière chronique -dernière que je lirais aussi vu que j’ai enfin fini par réussir à me dégoutter de ce journal qui n’est plus parodie que de lui même- j’ajouterais aussi pour clore :

lamentable et pathétique...

... quand il se trouve en position de faiblesse et qu’il ne peut, sans se dévoiler en toute sa remarquable mauvaise foi, attaquer de tout son fiel les propos qui furent tenu à son sujet en bien des endroits du Net.

Mais n’ayez crainte, il reviendras dessus, plutôt tard que tôt, car la flétrissure à son amour propre ne saurait tolérer le silence. Et comme avec la constitution européenne dont il ne rate occasion de nous marteler encore et encore que nous furent des ignares incultes de la rejeter. IL reviendra déverser sa bile une fois les détracteurs suffisamment refroidis pour qu’il puisse attaquer encore et encore et encore sans crainte d’être contredit...

Siné : je fus parfois en désaccord avec tes coup de gueules, mais au moins ils avaient le mérite d’exister... qui dézinguera-t-il la prochaine fois ? Notre brave Cavanna ? Rien d’autre à dire, sinon que j’en ai des hauts le coeur de cette fatuité enflée qui à elle seule discrédite le journal :

VIREZ-LE !


Soutenir Siné ( pétition en ligne) ; chronique de Siné ; Delfeil de Ton
24 juillet 2008 - 17h17 - Posté par Emmanuel

Hello

L’adresse de la pétition publique de soutien à Siné/

http://www.soutenir-sine.org

Merci à toutes et tous !!

Manu



historique, suite des soutiens, déclarations, vidéos de Siné
24 juillet 2008 - 18h44 - Posté par Patrice Bardet
historique, suite des soutiens, déclarations, vidéos de Siné
3 août 2008 - 03h12 - Posté par olive oyl

Merci !
Et c’est l’occasion de dire qu’il y a en fait deux pétitions pro-Siné qui sont complémentaires.

La première (plus de 2.600 signatures) exhorte à ne plus lire un Charlie lourdant sa plume la plus corrosive.http://www.gloupgloup.be

Et la seconde (près de 10.000 signatures) appelle à un soutien inconditionnel à Siné http://www.soutenir-sine.org

Alors, les loulous, n’hésitez pas à les signer TOUTES LES DEUX !


Soutenir Siné ( pétition en ligne) ; chronique de Siné ; Delfeil de Ton
25 juillet 2008 - 06h27 - Posté par yaso

ATTENTION j’ai enfin pu signer aussi mais :

j’ai retrouvé la confirmation attendue par les auteurs de la pétition dans ma

boîte MNS en courrier indésirable . Je suis folle de rage , j’ai failli passer à

côté et ne rien renvoyer .

Pour certains soutenir Siné serait une espèce de SPAM .

La journée commence bien ......



Soutenir Siné ( pétition en ligne) ; chronique de Siné ; Delfeil de Ton
25 juillet 2008 - 10h06 - Posté par Jacques C
Soutenir Siné ( pétition en ligne) ; chronique de Siné ; Delfeil de Ton
10 août 2008 - 00h52 - Posté par isamona

Le nom de "Charlie", pour le mensuel, ce ne serait un certain Delfeil de Ton qui l’avait proposé, à l’époque ? Me semble bien que si…






G7 : Les opposants manifestent, (24 août 2019, Bayonne) les prétoriens protègent, la "racaille mondialiste (vidéo)
dimanche 25 - 11h39
de : nazairien
1 commentaire
La France n’a pas de leçons à donner à la Russie
vendredi 23 - 14h33
de : JO
2 commentaires
G7 : Biarritz occupée par l’état-major du néolibéralisme
jeudi 22 - 18h05
de : joclaude
1 commentaire
Nous accusons !
jeudi 22 - 17h07
Qu’a vraiment dit Vladimir Poutine sur les Gilets Jaunes à Brégançon ?
jeudi 22 - 16h58
de : JO
Urgences, femmes de chambre, travailleurs sans-papiers : trois grèves qui n’ont pas pris de vacances
jeudi 22 - 16h21
VENEZUELA : Témoignage sur la reconnaissance des droits des Indiens !
jeudi 22 - 11h50
de : JO
GILETS JAUNES :L’enquête sur la mort de Mme. Zineb Redouane à Marseille !
mercredi 21 - 19h37
de : joclaude
MANIFESTATION POUR EXIGER LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH
mercredi 21 - 17h51
de : Jean Clément
La "guerre en syrie, qui n’en finit pas de finir" : Les raids pro-Résistance de l’aviation russe
mercredi 21 - 17h25
de : nazairien
1 commentaire
Biarritz : Ville fermée.
mardi 20 - 21h39
de : L’iena rabbioso
Contre-G7 : la Confédération paysanne appelle à une forte mobilisation
mardi 20 - 16h16
de : jean 1
3 commentaires
À MES FRÈRES - Anthologies de textes poétiques et politiques
mardi 20 - 10h44
de : Ernest London
Féminisme : choisir un courant.
mardi 20 - 10h15
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Depuis le 8 Aout 2019 énième accident nucléaire Nionoska Russie
lundi 19 - 22h32
de : savoie antinucléaire ACDN Next-up
L’île aux enfants.
lundi 19 - 18h24
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Trump décrète un blocus total du VENEZUELA !
lundi 19 - 18h02
de : JOclaude
1 commentaire
Comité Chômeurs et Précaires CGT Strasbourg : Les nouveaux Esclaves !
lundi 19 - 16h23
de : JOclaude
Montpellier : 150 gilets jaunes font fermer le Polygone et un « village jaune » au rond point de Près d’Arènes.
lundi 19 - 16h06
de : jean 1
1 commentaire
ARGENTINE : le spectre d’un retour du péronisme fait plonger la Bourse !
lundi 19 - 15h53
de : joclaude
1 commentaire
Contre-sommet : « Ce G7 n’est pas un point d’arrivée, c’est un point de départ »
lundi 19 - 10h26
3 commentaires
Féminisme hypertextile et féminisme hypotextile
lundi 19 - 01h00
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Voiler sans tarder les jeunes filles de 2 à 12 ans ?
dimanche 18 - 22h09
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Suite des oeuvres des brutes de Macron ! Mes observations !
dimanche 18 - 21h25
de : JO
2 commentaires
Pudeur pour soi ou pudeur pour autrui.
dimanche 18 - 21h13
de : Christian DELARUE
5 commentaires
ADIEUX AU CAPITALISME Autonomie, société du bien être et multiplicité des mondes
dimanche 18 - 07h31
de : Ernest London
1 commentaire
G7EZ BLOKATU Deuxième communiqué/Bigarren agiria
samedi 17 - 12h06
de : g7blokatu
Théorie de la consience du monde ; aujourd’hui la Palestine
vendredi 16 - 22h54
de : Agence media palestine
ÇA GRÉSILLE DANS LE POTEAU - Histoires de la lutte contre la T.H.T Cotentin-Maine – 2005-2013
vendredi 16 - 11h04
de : Ernest London
Santé de la population : les connivences de l’aristocratie médicale avec le nucléaire, le pétrole, la téléphonie,...
jeudi 15 - 22h49
de : coordi sud-est
2 commentaires
Grèce. La chasse aux jeunes rebelles est ouverte.
mercredi 14 - 23h02
de : Ne vivons plus comme des esclaves - Yannis Youlountas
Tournesol OGM fauché dans l’Hérault
mercredi 14 - 22h44
de : faucheur de chimères
Chez Castagner le nucléaire
mardi 13 - 22h51
de : Intercollectif contre les projets nucléaires et imposés
G7 BLOKATU : Bloquons le G7 et son monde !
mardi 13 - 21h04
de : jean 1
Rassemblement de soutien aux mobilisations du 13 août au Brésil contre l’extrême droite de Bolsonaro
mardi 13 - 08h43
de : jean 1
1 commentaire
Quand Castaner diffusait une BD porno contre ses adversaires politiques
lundi 12 - 22h25
de : Les Crises
Selon l’IGPN
lundi 12 - 22h21
de : Chantal Mirail
1 commentaire
Bulletin du 8 aout 2019
lundi 12 - 22h17
de : CADTM
NathalieLoiseau dans ses oeuvres.
lundi 12 - 09h18
de : jean 1
La SCOPTI 1336 a besoin de vous !
vendredi 9 - 08h10
de : Frérot

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Ceux qui aiment marcher en rangs sur une musique : ce ne peut être que par erreur qu'ils ont reçu un cerveau, une moelle épinière leur suffirait amplement. Albert Einstein
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite