Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite, commenter l'article...

La rentrée est aussi dure dans les universités... Mobilisons nous pour nos droits !
de : SUD étudiant nanterre
mardi 4 novembre 2008 - 11h29 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire

Mobilisons nous pour nos droits !

Le gouvernement n’a pas attendu la crise pour attaquer nos droits. Depuis des années, on nous dit que « les caisses sont vides »... Ce qui justifie les suppressions de postes dans la fonction publique, l’allongement de la durée de cotisation pour les retraites, le déremboursement de médicaments... Mais les milliards sont bien là pour les banques !

Cette politique va délibérément dans l’intérêt des plus riches. Mais ceux qui la subissent ne restent pas sans rien faire. Les sans-papiers revendiquent leurs droits par la grève et des occupations, comme dans l’église Saint-Paul de Nanterre.
En Italie, les étudiants ont lancé le plus grand mouvement depuis 20 ans, contre la privatisation de leurs universités, et ils commencent à entraîner les salariés avec eux. Nous aussi, nous devons nous battre pour sauvegarder les services publics...

Pas touche à l’Éducation !
Le projet du gouvernement est clair : faire des économies sur notre dos, nous faire payer la crise en tirant nos salaires et nos conditions de vie vers le bas.
Pour cela, il supprime des postes (80 000 dans le secondaire d’ici 2012, 900 à l’Université l’année prochaine...), oblige les universités à aller chercher des financements ailleurs, y compris dans le privé. Il projette une autonomie des lycées sur le modèle de celle des facs : les établissements n’auront pas la même dotation, elle dépendra de leur projet et de leurs résultats... En gros de l’origine sociale de leur public.

Des diplômes de qualité pour tous !
Mais donner moins de moyens ne suffit pas. Un diplôme, c’est une garantie sur le marché du travail... A condition qu’il ait un contenu et une valeur reconnue dans les conditions collectives ! A l’Université, les diplômes professionnels se multiplient : des diplômes hyper-spécialisés (« Chargé de clientèle au Crédit Mutuel », « Chef de rayon Carrefour »...), qui ne sont donc pas reconnus sur tout le marché du travail. Le Plan « réussite en licence », présenté l’année dernière par le gouvernement, prévoit de mettre plus de stages (c’est-à-dire de travail gratuit pour les entreprises) et moins d’heures de matières fondamentales dans les diplômes.

Pas de concurrence entre les facs !
Avec le Plan Campus, Pécresse a sélectionné dix universités pour en faire des « pôles d’excellence »... Ce qui veut dire que les autres seront des « facs poubelles », voire qu’elles disparaîtront ou fermeront des filières.

Les universités vont devoir choisir : accueillir beaucoup d’étudiants en dispensant des diplômes déqualifiés ou sélectionner pour faire partie de « l’élite ». A Nanterre, le nombre d’étudiants refusés, les sans-facs, en atteste.

La crise sociale c’est pour nous !
Le but de nos dirigeants est de faire de nous des précaires... Et cela aussi on l’apprend à l’université.
Plus de 50% des étudiants doivent se salarier. Les aides sociales sont rognées, distribuées au compte-goutte. La création d’un nouvel échelon l’année dernière n’a pas permis de répondre aux besoins. L’absence de construction de logement rend presque impossible l’accès au logement social pour les étudiants. Cet été, le CROUS a expulsé des résidents de la cité- U de Nanterre par une intervention policière.

Une solution, la lutte collective !
Le gouvernement ne le cache pas : le pire est encore à venir ! La LRU, l’an passé, était un socle pour multiplier les attaques. Si le mouvement étudiant n’a pas réussi à la faire abroger, il n’est pas trop tard pour se mobiliser contre la politique du gouvernement. Ce qu’il faut, c’est tirer les bilans des derniers mouvements, s’organiser collectivement pour faire la démonstration de notre force. L’année dernière, les CRS et les Gardes mobiles avaient attaqué les étudiants mobilisés. Pour sa participation au mouvement contre la LRU, Marco est poursuivi par des membres du service de sécurité de la fac.

Ne laissons pas Sarkozy et ses ministres passer leurs coups en force ! Si nous sommes nombreux et déterminés, nous pourrons les faire reculer, comme il y a deux ans avec le CPE !

Etudiants, Enseignants, Personnels, tous ensemble ! Assemblée Générale
(à l’appel de SUD étudiant, de l’AGEN et de militants de l’UNEF)
Jeudi 6 Novembre 12h30 Amphi D1 (bât. D)

retrouvez toutes les infos sur les luttes des étudiants de Nanterre sur notre site http://nanterre.over-blog.com/



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Appel des étudiants de l’université d’Amiens
4 novembre 2008 - 15h42

Les étudiants d’Amiens réunis à plus de 250 en assemblée générale le mardi 3 novembre expriment leur inquiétude quand à la dégradation de leurs conditions de vie et d’études. Alors que les jeunes sont les premières victimes de la crise économique et sociale, le gouvernement ajoute de la crise à la crise par ses choix politiques. En supprimant des postes dans l’éducation, en privatisant les services publics ou en allongeant l’âge de départ à la retraite, le gouvernement s’attaque aux populations déjà les plus précarisées.

L’enseignement supérieur n’est pas épargné. Alors que depuis son arrivée, Nicolas Sarkozy n’a cessé de fragiliser le service public, cette rentrée n’échappe pas à la règle. Après avoir accru l’autonomie des universités et accentué ainsi leur mise en concurrence, le gouvernement a annoncé la suppression de 900 postes, la disparition de 35 000 boursiers, la mise en place de prêts étudiants : le gouvernement s’attaque à l’enseignement supérieur et met en danger nos conditions d’études. Dernière provocation : Valérie Pecresse a déclaré vouloir remettre en place la sélection après la Licence.

Il y a urgence à protéger les jeunes de la crise en investissant dans l’éducation. A l’inverse du choix fait dans le budget 2009, seul le fait de donner enfin la priorité à l’éducation et à l’égalité entre les étudiants permettra d’offrir à tous les jeunes l’accès à l’enseignement supérieur et à une qualification qui les protège sur le marché du travail.

Les étudiants d’Amiens, réunis en Assemblée Générale, exigent que le gouvernement revoit ses choix politiques pour investir dans l’éducation et l’enseignement supérieur :

*

Nous refusons les 900 suppressions de poste annoncées et exigeons un plan de recrutement d’enseignants et de personnels administratifs,
*

Nous nous opposons à l’instauration de la sélection à l’entrée du Master,
*

Nous refusons la disparition des IUFM programmée pour la rentrée.

Pour changer la donne, il faut donner les moyens aux étudiants d’étudier dans de bonnes conditions et donner aux établissements les moyens de remplir leur mission :

*

Mise en place d’un plan pluriannuel contre la précarité et contre le salariat étudiant,
*

Mise en place d’un cadre national des diplômes qui garantissent l’égalité entre les étudiants (mêmes intitulés, mêmes droits pour tous),
*

Rétablissement immédiat des 35 000 boursiers manquants en 2008 et augmentation du nombre et du montant des bourses dès 2009.

Les étudiants d’Amiens, réunis en Assemblée Générale appellent à une nouvelle AG le 13 novembre et à préparer la journée nationale d’action du 20 novembre par l’organisation de manifestations partout en France.

L’ Assemblée Générale des Etudiants d’Amiens






Rendez-vous dans 100 ans.
lundi 17 - 18h40
de : L’iena rabbioso
VENEZUELA : Cette expérience Socialiste qui donne des frayeurs à l’impérialisme !
lundi 17 - 17h47
de : JO
Grande Fête du livre de Noir et Rouge samedi 22 juin 2019-
lundi 17 - 09h52
de : frank
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 - 09h29
de : Roberto Ferrario
1 commentaire
Garde à vue de Gaël prolongée, Mobilisation lundi 17 juin 12h30
lundi 17 - 09h27
ADRESSE À TOUS CEUX QUI NE VEULENT PAS GÉRER LES NUISANCES MAIS LES SUPPRIMER
lundi 17 - 09h25
de : Ernest London
L’ESCROQUERIE DU REVENU UNIVERSEL D’ACTIVITÉ DE MACRON
dimanche 16 - 16h35
de : JO
2 commentaires
ACTE 31 Gilets Jaunes de Toulouse : les brutes de macron dans ses oeuvres !
dimanche 16 - 15h51
de : JO
Européennes : de la montée de l’extrême-droite à une autre perspective
dimanche 16 - 13h18
de : Eve76
Alternative Nouvelle au Capitalisme (?)
dimanche 16 - 09h47
de : Jean Roussie
Taha Bouhafs : « Je ne suis pas plus militant qu’un journaliste du “Point” ou de BFM TV »
samedi 15 - 23h51
de : reporterre
CONGRÈS DE FONDATION DE L’UNION COMMUNISTE LIBERTAIRE (UCL) : DÉCLARATION FINALE
samedi 15 - 19h29
de : jean 1
NON à l’amalgame honteux du régime israélien avec l’Antisémitisme !
samedi 15 - 10h22
de : JO
École de la confiance : la loi passe, la défiance reste, les mobilisations continuent
samedi 15 - 07h50
CE CAUCHEMAR QUI N’EN FINIT PAS - Comment le néolibéralisme défait la démocratie
vendredi 14 - 19h24
de : Ernest London
GILETS JAUNES : PAUSE AVANT LA REPRISE ?
vendredi 14 - 18h23
de : Raymond H
Macron et Castaner visés par une plainte à la Cour pénale internationale pour « crime contre l’humanité »
vendredi 14 - 17h41
de : JO
Interview de Maître Sophia Albert Salmeron après s’être rendue à la C.P.I à La Haye (vidéo)
vendredi 14 - 17h32
de : nazairien
Entre Pôle emploi et Françafrique, le gagne-pain de Benalla après l’Élysée
vendredi 14 - 15h20
de : JO
SOUTIEN AUX POSTIER-ES DU 92 EN GREVE / RDV LUNDI MATIN
vendredi 14 - 11h03
Les "cons" , ça ose tout : la cheffe de l’IGPN « réfute totalement le terme de violences policières
jeudi 13 - 22h43
de : nazairien
4 commentaires
La Grande-Bretagne livrera Julian Assange aux Etats-Unis
jeudi 13 - 17h03
de : JO
1 commentaire
« Ensemble on nous opprime, les femmes, ensemble révoltons-nous ! »
jeudi 13 - 11h51
de : jean 1
Le gong vient de sonné en Chine : l’hégémonie nord-américaine, c’est bien fini !
jeudi 13 - 10h33
de : JO
6 commentaires
L’union fait la force : La Coordination des Groupes Anarchistes (CGA) se dissout pour contribuer à la création de l’UCL
jeudi 13 - 10h31
de : jean 1
1 commentaire
Fête de soutien aux postier-e-s du 92 en grève
jeudi 13 - 09h33
1 commentaire
Votez Info’Com-CGT ! Élection du comité social et économique UES L’Équipe 1er tour, 17 au 21 juin 2019 (video)
mercredi 12 - 20h30
de : Info’Com-CGT
Trou de la Sécu : merci Macron !
mercredi 12 - 07h40
4 commentaires
A Genève, macron nous fait le coup du "nouveau capitalisme" sans doute à la sauce sarkozy
mardi 11 - 19h13
de : nazairien
7 commentaires
LUNDI DE PENTECÔTE : une arnaque de plus !
mardi 11 - 15h47
de : JO
Le grand remplacement ?
lundi 10 - 20h24
de : Claude JANVIER
5 commentaires
MONTPELLIER : ACTE XXX, L’ART ET LES GILETS JAUNES
lundi 10 - 17h52
de : jean 1
1 commentaire
A Montpellier, meme avec sa violence, la "flicaille" , n’est plus aussi fringante et perd rapidement pied (vidéo)
lundi 10 - 17h20
de : nazairien
1 commentaire
L’Armée Arabe Syrienne, réplique face aux terroristes du Front Al-Nosra, armé et financé par la France (vidéos)
lundi 10 - 16h36
de : nazairien
50 Printemps - C’est l’heure de l’mettre !
lundi 10 - 16h26
de : Hdm
Quand les renseignements convoquent les journalistes
lundi 10 - 15h38
de : JO
Le Peuple "Gilet Jaune" en Seine Saint Denis, meme avec leurs "lacrymos" , les CRS décrochent (vidéo)
lundi 10 - 15h01
de : nazairien
3 commentaires
Entre "çà" de domination et "surmoi" d’interdiction
lundi 10 - 10h14
de : Christian DELARUE
2 commentaires
L’ambigu Monsieur Jadot
dimanche 9 - 22h49
de : frustration
Barcelone. Le dérapage de Ada Colau face à la manoeuvre de Valls...
dimanche 9 - 14h53
de : Antoine (Montpellier)
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Il faut avoir une parfaite conscience de ses propres limites, surtout si on veut les élargir. Antonio Gramsci
Info Com-CGT
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite
Tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai...
vendredi 4 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
C’est une photo prise par Baker 5 minutes avant que tu tombe... Avec ton sourire magique, Marceline Lartigue Ma compagne, mon amour, mon amie, ma camarade tu me manque, tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai, avec tout mon courage et ma force je suis pas arrivé a empêcher la faucheuse de faire son salle boulot, tout le temps ensemble sur les barricadés contre les injustices de cet monde, aujourd’hui je part a manifester pour (...)
Lire la suite