Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 20 juin 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du pouvoir en France. Dédicace du livre sur place. "Les rencontres Info’Com" est un rendez-vous culturel mensuel organisé par le syndicat Info’Com-CGT. Son objectif est de vous faire découvrir un livre, un film, un album engagé et qui invite à la réflexion pour (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Le Figaro s’inquiète des émeutes en Grèce, des émeutes en Islande, en Lettonie, en Lituanie, en Bulgarie
de : Le Figaro
samedi 24 janvier 2009 - 21h39 - Signaler aux modérateurs
8 commentaires
JPEG - 63.4 ko

Avec la crise, la contestation gagne en Europe

Après la Grèce, les pays Baltes, l’Islande et la Bulgarie connaissent des mouvements sociaux qui inquiètent l’Union européenne.

La peur d’une insurrection populaire nourrie par la crise commence à s’insinuer dans les esprits des dirigeants européens. Pour l’heure, elle est irrationnelle.

La contestation ne touche actuellement que les marges de l’Union. Dans les pays Baltes, en Islande et en Bulgarie, les mouvements sociaux et la colère de foules toutefois se multiplient. Les raisons de la révolte sont d’abord nationales. Mais aucune solution n’étant vraiment discernable, ce mouvement contestataire ne risque-t-il pas de gagner, à mesure que la crise s’approfondit, l’Europe tout entière ?

Chefs d’État et de gouvernement européens ont déjà connu une grande frayeur. Réunis le 12 décembre dernier à Bruxelles, ils ont perçu la détresse de leur homologue grec, Costas Caramanlis, débordé par la révolte d’une jeunesse mettant à feu et à sang les rues d’Athènes.

À Berlin et Paris, des groupuscules ont alors tenté d’importer le conflit. Des responsables politiques, tel le socialiste Laurent Fabius, ont aussitôt suggéré que « ce que l’on voit en Grèce n’est pas du tout malheureusement hors du champ de ce qui peut arriver en France. Quand vous avez une telle dépression économique, avait ajouté l’ancien premier ministre, une telle désespérance sociale, il suffit qu’il y ait une allumette qui se mette là-dedans et tout part, surtout qu’on a quand même un gouvernement qui vis-à-vis de la jeunesse ne montre pas de compréhension. »

De retour du Conseil européen de Bruxelles, Nicolas Sarkozy avait prudemment repoussé la réforme de l’éducation nationale, qui à l’époque attisait la colère lycéenne.

Après être retombée pendant la trêve des confiseurs, la fièvre connaît actuellement quelques nouvelles poussées. Mercredi, le premier ministre islandais, Geir Haarde, s’est retrouvé coincé dans sa limousine, bombardée de canettes et d’œufs. Comme la veille, la police antiémeute a utilisé les gaz lacrymogènes, défendant et arrêtant les plus énervés parmi les 2 000 manifestants qui se massaient autour du Parlement. La colère populaire ne semble toutefois pas devoir de sitôt s’apaiser dans cette petite île, dont la prospérité reposait jadis sur les opérations financières d’un secteur bancaire désormais en faillite.

Jusqu’à peu encore, les pays Baltes s’enorgueillissaient également de beaux taux de croissance. Plongeant désormais dans la récession, la Lettonie et la Lituanie viennent de connaître les plus importantes manifestations de rue depuis que ces deux pays ont secoué le joug soviétique en 1991.

À Riga, quelque 10 000 personnes se sont rassemblées vendredi dernier aux abords du Parlement letton. Là encore, la pression ne paraît pas devoir retomber. « Nous ne sommes qu’au début des protestations », prédit Nils Muiznieks, politologue de l’université de Lettonie. Parmi ses collègues, les médias commencent à dénicher celui qui promet un « printemps chaud », et celui, plus ambitieux ou désespéré, qui entrevoit déjà un « nouveau mai 1968 ».

Pour clore une liste qu’aucun gouvernement ne souhaite voir s’étendre, la Bulgarie bouge elle aussi. À la faillite économique s’ajoute encore et toujours la corruption des élites.

Évidemment, plus le peuple souffrira, moins il supportera les rémunérations, avantages et passe-droits des gens d’« en haut ». Alors que les prévisions de la Commission européenne sont particulièrement sombres, les gouvernants, qui multiplient les plans de relance et nationalisent le crédit, sont désormais en première ligne, à la manœuvre. C’est à eux que la rue demandera des comptes.

http://www.lefigaro.fr/internationa...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Le Figaro s’inquiète des émeutes en Grèce, des émeutes en Islande, en Lettonie, en Lituanie, en Bulgarie
24 janvier 2009 - 22h33

Depuis 25 ans ceux qui nous gouvernent prennent les citoyens pour des cons : ils leur mentent. Ça marche une fois comme par exemple le référendum sur le traité de Maastricht en 1992 ). Ils essayent une deuxième fois ( par exemple le référendum pour le Tice en 2005). Cette fois-ci, c’est l’échec cuisant. On sort l’artillerie ( Ségolène et Nicolas ) et on défait ce que le peuple a fait en adoptant nuitamment sans faire trop de bruit le traité de Lisbonne en 2008 ( avec un gros bras d’honneur de la grande majorité des députés et sénateurs socialistes ). Le peuple irlandais affirme avec force que cela se passera pas ainsi. Re-bras d’honneur : on leur dit qu’ils revoteront jusqu’à quand ils disent oui par lassitude. Dans la foulée, on leur affirme qu’il n’ y a pas d’argent pour les salaires et pour les services publics mais qu’il y en a pour les patrons, les banquiers et les financiers ( encore un bras d’honneur ).

Et Le Figaro, le journal de Dassault et des marchands d’armes bien à droite, s’inquiète !!!

Parce qu’il pensait continuer à prendre les Français pour des demeurés ???

Boris XX°



Le Figaro s’inquiète des émeutes en Grèce, des émeutes en Islande, en Lettonie, en Lituanie, en Bulgarie
24 janvier 2009 - 23h05 - Posté par

salut Boris XX° , bougeons nous , allez courage résistance , le 29 tous dehors dans nos rues , juste pour leur faire comprendre que nous sommes pas dupes que leurs escroquerie ne fonctionne pas .faire passer le message autour de tous ca fait 2 mois que j’ai reçu le message , je le fais circuler partout , très peu de monde est au courant ,mobilisation nationale .


Le Figaro s’inquiète des émeutes en Grèce, des émeutes en Islande, en Lettonie, en Lituanie, en Bulgarie
25 janvier 2009 - 05h59 - Posté par clo

LE FIGARO S’INQUIETE ?

PAS ENCORE ASSEZ,on va arranger ça !!!!!!


Le Figaro s’inquiète des émeutes en Grèce, des émeutes en Islande, en Lettonie, en Lituanie, en Bulgarie
25 janvier 2009 - 08h33

EMEUTE : Définition du Petit Robert : "Soulèvement populaire, généralement spontané et non organisé, pouvant prendre la forme d’un simple rassemblement tumultueux accompagné de cris et de bagarres." Nous reconnaissons le langage LQR, une utilisation sémantique distordue, modification du sens du mot, etc. Journal au service du gouvernement et du grand patronat. Dans son article pas un mot de ce qui se passe en Guadeloupe !Marie54



Le Figaro s’inquiète des émeutes en Grèce, des émeutes en Islande, en Lettonie, en Lituanie, en Bulgarie
25 janvier 2009 - 10h15 - Posté par Copas

D’abord le figaro a été obligé d’aller puiser ses sources sur le net et les télés étrangères pendant que les télés françaises passent quasiment sous silence ce qui se passe dans plusieurs états européens, de la même façon que le mouvement guadeloupéen ne trouve pas tellement grâce à leurs yeux traité comme un conflit social comme un autre....

Le Figaro a pas mal puisé dans les sources du net et dans les tournures de phrase mêmes pour la description des premières révoltes européennes contre la crise des capitalistes et leurs épigones gouvernementaux.

La contestation ne touche actuellement que les marges de l’Union. Dans les pays Baltes, en Islande et en Bulgarie, les mouvements sociaux et la colère de foules toutefois se multiplient.

Avec d’autres mots, ou pas, cette phrase a déjà été prononcée....

Ils ont du puiser dans les forums de bellaciao et dans d’autres sites les phrases et tournures de phrases, les liens entre les différentes révoltes .

Bref, en un mot comme en 10, le net a été une grande source d’infos pour les journalistes du figaro, + évidemment que les télés françaises avec leurs faux journalistes qui surdimensionnent des évènements dont tout le monde se fout.

Bref, pour savoir ce qui se passe le figaro, et ses lecteurs de droite, a du se présenter au guichet de Bellaciao et d’autres pour avoir de l’info, avoir des apparentements entre plusieurs phénomènes européens...

Par contre ils se rassurent

Les raisons de la révolte sont d’abord nationales.

Ah bon ? Ca se généralise contre la crise mondiale des capitalistes et ça serait d’abord pour des raisons nationales ?

Ah....

Ce texte du figaro est chaotique, plusieurs fois dedans il y a des propos qui se contredisent, c’est une compilation de phrases contradictoires qui se résument en une : la peur de la contamination.

Une chose est sure : les révoltes ne sont que des hors d’œuvre par rapport à demain car au fond la crise provoquée par le capitalisme et sa gourmandise va s’accentuer.

(Pour le journaliste du figaro qui est passé sur bellaciao une autre piste : La Russie a eu un million de chômeurs en plus ce mois de décembre. C’est une nouvelle terrible. Allez, au boulot....)

Les états de l’union les plus faibles explosent et ce n’est pas fini.

La Grande Bretagne est au bord de l’explosion avec une monnaie en chute libre, l’Espagne perd plusieurs milliers d’emplois chaque jour ! L’Italie saute si un seul de ses nombreux emprunts d’état n’est pas completement couvert (paroles du ministre de l’économie italien).

L’Allemagne qui avait construit son redressement sur l’export paye très violemment la recession, les plans en dizaines de milliards d’euros se multiplient, les emprunts pour les financer ne sont pas completement couverts, ce qui approche l’Allemagne de la faillite brutale (comme ils n’ont aucune maitrise de la monnaie....).

Les travailleurs russes venus de régions périphériques qui avaient migré vers les centres industriels retournent dans leurs régions déshéritées d’origine .

Le même phénomène se produit en Chine avec des dimensions gignatesques.

Le Brésil encaisse une violente augmentation du nombre de chômeurs.

Bref, la crise est mondiale et a un responsable bien connu : la bourgeoisie et le capitalisme.

A transmettre au figaro.



Le Figaro s’inquiète des émeutes en Grèce, des émeutes en Islande, en Lettonie, en Lituanie, en Bulgarie
25 janvier 2009 - 16h46 - Posté par

Ah bien bien dit Copas, c’est clair, c’est net.

Avec la crise, la contestation gagne en Europe.

Après la Grèce, les pays Baltes, l’Islande et la Bulgarie connaissent des mouvements sociaux qui inquiètent l’Union européenne.

La peur d’une insurrection populaire nourrie par la crise commence à s’insinuer dans les esprits des dirigeants européens. Pour l’heure, elle est irrationnelle.

Non mais, qu’est-ce qu’ils croyaient ces chefs d’états, et gouvernementaux ? Ils croyaient peut-être qu’ils allaient nous faire avaler, comme une simple lettre à la poste, cette crise, qui n’est pas du fait des salariés qui travaillent, au rabais le plus souvent (pompent et pompent comme des shadocks) ?

La faute à qui toute cette merde ? A nous ? Sûrement pas. Nous, nous avons la conscience tranquille, ce qui n’est pas le cas de ceux qui nous gouvernent qui ont servi et servent toujours et encore les nantis, au détriment du peuple esclavagisé.

C’est pas la peine de se laisser monter les uns contre les autres, comme le fait avec autant de brio ce gouvernement, de toutes façons TOUS les salariés seront à genoux d’ici peu, avec un emploi archi-précaire. Sarko la promit, tout le monde sera mis k O sur le tapis, sauf lui et ses pontes qui se sont mis un max de fric dans les poches pour voir venir la crise. Eux sont à l’abri, pas nous. Voilà comment se définit une "conscience de classe". Trop nuls les ouvriers, les prolétaires qui croyaient appartenir à la classe de Sarko. Il a simplement eu besoin de ces votes pour se faire installer en haut, mais en dehors, "on n’a pas les mêmes valeurs, couillons".

C’est le même scénario partout ailleurs. Et en fait, les peuples qui sont les derniers entrés dans l’UE, qui étaient fragiles dès le départ, sonnent la fin des jeux, de l’amusement. Ils demandent des comptes à l’UE qui leurs/nous a menti. L’UE telle qu’elle est n’est pas l’avenir de nos peuples. L’UE, à l’instar des ultra-libéraux étasuniens sont tout autant coupables de la crise économique. Bruxelles a fricoté avec le diable étasunien bushien, il doit en tirer les conséquences et revoir toute sa politique qui dirige celles des états européens. Sinon, c’est l’embrasement assuré et 2009 est l’année de tous les dangers. Si les gens crèvent la dalle, ils savent où se trouve le fric et les richesses des nantis. Il n’y a nulle part où aller planquer son magot. Ces gens-là ont voulu la mondialisation des marchés, du fric, ils sont grillés partout.

A moins, qu’ils comprennent qu’il faut partager, ce qui ne leur appartient pas, ce qui a été gratté péniblement par les salariés. Il est inconcevable, et tellement évident par temps de crise, que des patrons s’en mettent autant dans les poches, en refusant des augmentations de salaires bien méritées, et en licenciant à tours de bras des salariés qui n’ont pas démérités.

Sarko, les ministres, les députés, les sénateurs, les conseillers des uns et des autres et leurs collaborateurs, les patrons et hauts cadres doivent montrer l’exemple en baissant volontairement leurs rémunérations, tout en nous garantissant nos salaires, nos retraites, nos indemnités de chômage, notre Sécu, etc, etc... Il y a des choix à faire par temps de crise, c’est ça ou la cata. A qui la faute si cette cata advenait ? Pas à "la France d’en bas" qui est sans défenses.


Le Figaro s’inquiète des émeutes en Grèce, des émeutes en Islande, en Lettonie, en Lituanie, en Bulgarie
25 janvier 2009 - 17h42 - Posté par momo11

Personnellement ,mon inquiétude est le manque d’émeutes en france.Alors le figaro.....momo11



Le Figaro s’inquiète des émeutes en Grèce, des émeutes en Islande, en Lettonie, en Lituanie, en Bulgarie
25 janvier 2009 - 19h35 - Posté par coconuts

Boris oublie les Danois qui ont bien répondu au traité de MAASTRICHT la seconde fois seulement

c’est sur que tous les vendus ultalibéraux et autres traitres socialistes ont les oreilles qui sifflent

C’est bon signe

Le figaro s’inquiète, bah il a pas finit et je conseillent a ses lecteurs et a ses journalistes de prendre au plus vite des anti dépresseurs fort

AUTEUIL NEUILLY PASSY vont être obligés de poser des barricades les pauvres amours et de revendre les manteaux de fourrure pour survivre

PERSONNE EN PEUT RIEN CONTRE UN PEUPLE QUI PREND CONSCIENCE DE SA FORCE COLLECTIVE






L’ESCROQUERIE DU REVENU UNIVERSEL D’ACTIVITÉ DE MACRON
dimanche 16 - 16h35
de : JO
ACTE 31 Gilets Jaunes de Toulouse : les brutes de macron dans ses oeuvres !
dimanche 16 - 15h51
de : JO
Européennes : de la montée de l’extrême-droite à une autre perspective
dimanche 16 - 13h18
de : Eve76
Alternative Nouvelle au Capitalisme (?)
dimanche 16 - 09h47
de : Jean Roussie
Taha Bouhafs : « Je ne suis pas plus militant qu’un journaliste du “Point” ou de BFM TV »
samedi 15 - 23h51
de : reporterre
CONGRÈS DE FONDATION DE L’UNION COMMUNISTE LIBERTAIRE (UCL) : DÉCLARATION FINALE
samedi 15 - 19h29
de : jean 1
NON à l’amalgame honteux du régime israélien avec l’Antisémitisme !
samedi 15 - 10h22
de : JO
École de la confiance : la loi passe, la défiance reste, les mobilisations continuent
samedi 15 - 07h50
CE CAUCHEMAR QUI N’EN FINIT PAS - Comment le néolibéralisme défait la démocratie
vendredi 14 - 19h24
de : Ernest London
GILETS JAUNES : PAUSE AVANT LA REPRISE ?
vendredi 14 - 18h23
de : Raymond H
Macron et Castaner visés par une plainte à la Cour pénale internationale pour « crime contre l’humanité »
vendredi 14 - 17h41
de : JO
Interview de Maître Sophia Albert Salmeron après s’être rendue à la C.P.I à La Haye (vidéo)
vendredi 14 - 17h32
de : nazairien
Entre Pôle emploi et Françafrique, le gagne-pain de Benalla après l’Élysée
vendredi 14 - 15h20
de : JO
SOUTIEN AUX POSTIER-ES DU 92 EN GREVE / RDV LUNDI MATIN
vendredi 14 - 11h03
Les "cons" , ça ose tout : la cheffe de l’IGPN « réfute totalement le terme de violences policières
jeudi 13 - 22h43
de : nazairien
4 commentaires
La Grande-Bretagne livrera Julian Assange aux Etats-Unis
jeudi 13 - 17h03
de : JO
1 commentaire
« Ensemble on nous opprime, les femmes, ensemble révoltons-nous ! »
jeudi 13 - 11h51
de : jean 1
Le gong vient de sonné en Chine : l’hégémonie nord-américaine, c’est bien fini !
jeudi 13 - 10h33
de : JO
6 commentaires
L’union fait la force : La Coordination des Groupes Anarchistes (CGA) se dissout pour contribuer à la création de l’UCL
jeudi 13 - 10h31
de : jean 1
1 commentaire
Fête de soutien aux postier-e-s du 92 en grève
jeudi 13 - 09h33
1 commentaire
Votez Info’Com-CGT ! Élection du comité social et économique UES L’Équipe 1er tour, 17 au 21 juin 2019 (video)
mercredi 12 - 20h30
de : Info’Com-CGT
Trou de la Sécu : merci Macron !
mercredi 12 - 07h40
4 commentaires
A Genève, macron nous fait le coup du "nouveau capitalisme" sans doute à la sauce sarkozy
mardi 11 - 19h13
de : nazairien
7 commentaires
LUNDI DE PENTECÔTE : une arnaque de plus !
mardi 11 - 15h47
de : JO
Le grand remplacement ?
lundi 10 - 20h24
de : Claude JANVIER
5 commentaires
MONTPELLIER : ACTE XXX, L’ART ET LES GILETS JAUNES
lundi 10 - 17h52
de : jean 1
1 commentaire
A Montpellier, meme avec sa violence, la "flicaille" , n’est plus aussi fringante et perd rapidement pied (vidéo)
lundi 10 - 17h20
de : nazairien
1 commentaire
L’Armée Arabe Syrienne, réplique face aux terroristes du Front Al-Nosra, armé et financé par la France (vidéos)
lundi 10 - 16h36
de : nazairien
50 Printemps - C’est l’heure de l’mettre !
lundi 10 - 16h26
de : Hdm
Quand les renseignements convoquent les journalistes
lundi 10 - 15h38
de : JO
Le Peuple "Gilet Jaune" en Seine Saint Denis, meme avec leurs "lacrymos" , les CRS décrochent (vidéo)
lundi 10 - 15h01
de : nazairien
3 commentaires
Entre "çà" de domination et "surmoi" d’interdiction
lundi 10 - 10h14
de : Christian DELARUE
2 commentaires
L’ambigu Monsieur Jadot
dimanche 9 - 22h49
de : frustration
Barcelone. Le dérapage de Ada Colau face à la manoeuvre de Valls...
dimanche 9 - 14h53
de : Antoine (Montpellier)
1 commentaire
Je suis tombé par terre c’est la faute à Voltaire, misère est mon trousseau c’est la faute à Rousseau ?
dimanche 9 - 11h10
de : JO
Ces Gilets Jaunes plein de bon sens ! L’Histoire rendra Hommage à leurs sacrifices ! (video)
samedi 8 - 20h52
de : JO
1 commentaire
Stop 5G !
samedi 8 - 18h04
de : Gavroche66
La Dictature Européenne et L’INCROYABLE ARNAQUE DE LA HAUSSE DU PRIX DE L’ÉLECTRICITÉ (vidéo)
samedi 8 - 13h37
de : nazairien
ELYSEE, MAGOUILLES ET Cie : Sur un siège éjectable ?
vendredi 7 - 20h51
de : JO
Cette ordure de moscovici, ce traitre, veut "saigner" en core plus le peuple français
vendredi 7 - 13h36
de : nazairien

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

La culture... ce qui a fait de l'homme autre chose qu'un accident de l'univers. André Malraux
Info Com-CGT
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 20 juin 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du pouvoir en France. Dédicace du livre sur place. "Les rencontres Info’Com" est un rendez-vous culturel mensuel organisé par le syndicat Info’Com-CGT. Son objectif est de vous faire découvrir un livre, un film, un album engagé et qui invite à la réflexion pour (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite
Tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai...
vendredi 4 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
C’est une photo prise par Baker 5 minutes avant que tu tombe... Avec ton sourire magique, Marceline Lartigue Ma compagne, mon amour, mon amie, ma camarade tu me manque, tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai, avec tout mon courage et ma force je suis pas arrivé a empêcher la faucheuse de faire son salle boulot, tout le temps ensemble sur les barricadés contre les injustices de cet monde, aujourd’hui je part a manifester pour (...)
Lire la suite