Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
182965246 IP
207770548 pages
(depuis le 10/02/2002)
137 connectés
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !


2ème partie : "Ce que tout révolutionnaire doit savoir de la répression"
de : Victor Serge
mardi 27 janvier 2009 - 23h14
4 commentaires
JPEG - 44.6 ko

1ère partie ici

Il peut sembler utile et intéressant de nos jours de re-publier et de diffuser largement cet ouvrage écrit par Victor Serge en 1925


1. L’Okhrana russe

I. LE POLICIER. SA PRÉSENTATION SPÉCIALE.

L’Okhrana succéda, en 1881, à la fameuse 3e Section du ministère de l’Intérieur. Mais elle ne se développa vraiment qu’à partir de 1900, date à laquelle une nouvelle génération de gendarmes fut mise à sa tête. Les anciens officiers de gendarmerie, surtout dans les grades supérieurs, considéraient comme contraire à l’honneur militaire de se ravaler à certaines besognes policières.

La nouvelle école fit litière de ces scrupules et entreprit d’organiser scientifiquement la police secrète, la provocation, la délation, la trahison dans les partis révolutionnaires. Elle devait produire des hommes d’érudition et de talent, comme ce colonel Spiridovitch, qui nous a laissé une volumineuse Histoire du Parti socialiste-révolutionnaire et une Histoire du Parti social-démocrate.

Le recrutement, l’instruction et le dressage professionnel des officiers de cette gendarmerie faisaient l’objet de soins tout spéciaux.

Chacun avait, à la Direction générale, sa fiche, document très complet où l’on trouve bien des détails amusants. Caractère, degré d’instruction, intelligence, états de service, tout y est noté dans un esprit d’utilité pratique. Un officier est, par exemple, qualifié « borné » - bon pour les emplois subalternes, n’exigeant que de la fermeté - et un autre noté comme « enclin à courtiser les femmes ».

Au nombre des questions du formulaire, je remarque celle-ci : « Connaîtil bien le programme et les statuts des partis ? ? » Et je lis que notre ami des dames « connaît bien les idées socialistes-révolutionnaires et anarchistes - passablement le Parti social-démocrate - et superficiellement le Parti socialiste polonais ».

Il y a là toute une érudition sagement graduée. Mais continuons l’examen de la même fiche. Notre policier « « Combien et dans quels partis a-til eu d’agents secrets ? Intellectuels ? ? »

Car il va de soi que, pour informer ses limiers, l’Okhrana organisait des cours où l’on étudiait chaque parti, ses origines, son programme, ses méthodes et jusqu’à la biographie de ses militants connus.

Notons ici que cette gendarmerie russe, dressée aux besognes les plus délicates de la police politique, n’avait plus rien de commun avec la maréchaussée des pays de l’Europe occidentale. Et qu’elle a certainement son équivalent dans les polices secrètes de tous les Etats capitalistes.

II. LA SURVEILLANCE EXTÉRIEURE. FILATURES.

Toute surveillance est d’abord extérieure. Il s’agit toujours de filer l’homme, de connaître ses faits et ses gestes, ses connexions et ensuite de pénétrer ses desseins.

Aussi les services de filature sont-ils particulièrement développés dans toutes les polices et l’organisation russe nous donne-t-elle sans doute le prototype de tous les services semblables.

Les « fileurs » russes (agents de surveillance extérieure) appartenaient, comme les « agents secrets » - en réalité mouchards et provocateurs - à l’Okhrana, ou Sûreté politique.

Ils constituaient le service de recherches, qui ne pouvait arrêter que pour un mois ; d’une façon générale, le service de recherches transmettait d’ailleurs ses captures à la Direction de la gendarmerie qui continuait l’instruction.

Le service de surveillance extérieure était le plus simple. Ses nombreux agents, dont nous possédons les photographies d’identité, payés 50 roubles par mois, avaient pour unique tâche de filer d’heure en heure, de nuit et de jour, sans interruption aucune, la personne qu’on leur désignait.

Ils ne devaient connaître, en principe, ni son nom, ni le but de la filature, par précaution sans doute contre une maladresse ou contre une trahison.

La personne à filer recevait un surnom : le Blond, la Ménagère, Vladimir, le Cocher, etc.

Nous retrouvons ce surnom en tête des rapports quotidiens, reliés et formant de gros cahiers, où les fileurs ont consigné leurs observations.

Ces rapports sont d’une précision minutieuse et ne doivent pas contenir de lacune. Le texte en est généralement rédigé à peu près comme suit :

"Le 17 avril, à 9 h 54 du matin, la Ménagère est sortie de chez elle, a mis deux lettres à la poste au coin de la rue Pouchkine ; est entrée dans plusieurs magasins du boulevard X ; est entrée à 10 h 30 rue Z, n° 13, en est ressortie à 11 h 20, etc."

Dans les cas les plus sérieux, deux agents filaient à la fois la même personne sans se connaître ; leurs rapports se contrôlaient et se complétaient.

Ces rapports quotidiens étaient remis à la gendarmerie pour y être analysés par des spécialistes. Ces fonctionnaires - limiers en chambre - d’une dangereuse perspicacité, dressaient des tableaux synoptiques résumant les faits et les gestes d’une personne, le nombre de ses visites, leur régularité, leur durée, etc. ; par endroits, ces schémas permettaient d’apprécier l’importance des relations d’un militant et son influence probable.

Le policier Zoubatov - qui, vers 1905, tenta de s’emparer du mouvement ouvrier dans les grands centres en y créant des syndicats - avait porté la filature au plus haut degré de perfection.

Ses brigades spéciales pouvaient filer un homme par toute la Russie, voire par toute l’Europe, se déplaçant avec lui de ville en ville ou de pays en pays. Les fileurs au reste ne devaient jamais s’embarrasser de frais.

Le carnet de dépenses de l’un d’entre eux, pour le mois de janvier 1903, nous donne un chiffre de frais généraux s’élevant à 637 roubles 35. Pour concevoir l’importance du crédit ouvert de la sorte à un très ordinaire mouchard, que l’on veuille bien se souvenir qu’à cette époque un étudiant vivait facilement de 25 roubles par mois.

Vers 1911, la coutume naquit d’envoyer des fileurs à l’étranger pour y surveiller les émigrés et prendre contact avec les polices européennes.

Les mouchards de S.M. impériale furent dès lors chez eux dans toutes les capitales du monde.

L’Okhrana avait notamment pour mission constante de rechercher et de surveiller certains révolutionnaires jugés les plus dangereux, principalement terroristes ou membres du parti socialiste-révolutionnaire qui exerçaient le terrorisme.

Ses agents devaient être constamment porteurs de carnets de photographies contenant 50 à 70 portraits parmi lesquels nous reconnaissons au hasard Savinkov, feu Nathanson, Argounov, Avksentieff (hélas !), Karéline, Ovssiannikov, Véra Figner, Pechkova (Mme Gorki), Fabrikant.

Des reproductions du portrait de Karl Marx étaient aussi mises à leur disposition ; la présence de ce portrait dans un intérieur ou dans un livre constituait un indice.

Détail amusant : la surveillance extérieure ne s’exerçait pas que sur les ennemis de l’ancien régime. Nous possédons des carnets attestant que les faits et gestes des ministres de l’Empire n’échappaient pas à la vigilance de la police.

Un carnet de surveillance des conversations téléphoniques du ministère de la Guerre, en 1916, nous apprend par exemple combien de fois par jour différents personnages de la Cour s’enquéraient de la santé précaire de Mme Soukhomlinov !"

A suivre....



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
2ème partie : "Ce que tout révolutionnaire doit savoir de la répression"
29 janvier 2009 - 14h48 - Posté par la bête - a7661e6cbf127b47...

Décidément ce pays en a vu de toutes les couleurs et de tout temps.
Pourvu que ça s’arrange.



2ème partie : "Ce que tout révolutionnaire doit savoir de la répression"
31 janvier 2009 - 21h24 - Posté par 9f2af004db9329b1...

Chez nous y a plus besoin de "fileur". Ou bien que dans les cas "spéciaux"..

Ton téléphone portable et ta carte bleue et on sait ce que t’as fait tout au long de la journée. (- :

G.L.


2ème partie : "Ce que tout révolutionnaire doit savoir de la répression"
12 octobre 2009 - 00h53 - Posté par 6abfe2f188511fae...

Détrompe-toi. Pour les militants les plus actifs, ou même plus largement pendant les manifestations, nous sommes surveillés.


Victor Serge sait que la pédagogie est nécessaire pour une lutte efficace
29 décembre 2011 - 19h25 - Posté par yurugu - 0509dd50cf503ae7f98fa354db090c0b...

Les romans de James Ellroy (Underworld USA, Américan Tabloid) sont aussi pas mal pour comprendre comment fonctionne un service de surveillance et de sécurité intérieure. Mais avec la technologie les flics actuels ont tendance à perdre pied sur le terrain et à faire trop confiance aux programmes informatiques automatiques qui sont souvent limités et prévisibles dans leurs analyses de données (téléphones, internet, etc.). Ils s’appuient en effet sur des listes de mots qui vont faire automatiquement catégoriser une conversation. Il demeure toujours nécessaire de bien comprendre le système et de l’étudier patiemment pour pouvoir le contourner efficacement.






GAZA, ETHNOCIDE ET PRISE DE POSITION HUMANITAIRE
vendredi 1er - 01h09
de : modéré a priori
Que de pipeau que de pipeau sur le malheureux bateau français (Must-top zaz –26)
jeudi 31 - 23h15
de : Ocséna, contre le système-ENA
1 commentaire
Au bonheur des riches... en Hollandie
jeudi 31 - 19h55
de : antoine (Montpellier)
1 commentaire
Un sniper israélien revendique fièrement avoir tué 13 enfants Gazaouis
jeudi 31 - 18h44
Jaurès
jeudi 31 - 17h08
5 commentaires
BOLIVIE, EVO MORALES : L’Unité sera notre triomphe !
jeudi 31 - 15h28
de : JO
LES ETATS-UNIS AVOUENT SA POURSUITE DES APPROVISIONNEMENTS EN ARMES D’ISRAËL !
jeudi 31 - 14h21
de : JO
L’USI-CGT appelle à manifester pour la Palestine
jeudi 31 - 13h58
HYMNE A L’HUMANITE
jeudi 31 - 12h32
de : Robert SAE
Crime (Israël) et Châtiment (Russie)
jeudi 31 - 11h12
Sarko, Goasguen, Poutine, Libé et tous les autres (must zaz -23)
jeudi 31 - 10h58
de : Ocséna, contre le système-ENA
2 commentaires
BOLIVIE : Evo Morales demande des sanctions pour Etat terroriste d’Israël
jeudi 31 - 10h47
de : JO
Non à la criminalisation du soutien au peuple palestinien !
jeudi 31 - 10h35
de : Gérard Delteil
Manifestation à Carcassonne le 2 août : Gaza, STOP AU MASSACRE !!!
jeudi 31 - 10h30
de : Occitània internacionalista
ETATS-UNIS : La bête immonde comme un chien enragé !
jeudi 31 - 10h10
GAZA, une analyse proposée par René Berthier (Fédération Anarchiste) et quand les USA arment Israel
jeudi 31 - 09h39
4 commentaires
Lettre de Gaza - 24 juillet 2014
jeudi 31 - 09h16
de : Salma AHMED ELAMASSIE
A propos d’un article de Nord-Eclair
mercredi 30 - 23h32
de : csrp lille
2 commentaires
NUCLEAIRE : 31 juillet 1977 - mort de Vital Michalon
mercredi 30 - 21h56
La face cachée de la réussite turque : 3 – Le monde du travail à la peine
mercredi 30 - 19h53
de : Marie-Anne
1 commentaire
GAZA-Palestine manifestation samedi 2 août à Paris
mercredi 30 - 18h45
de : Abu Ali Mustafa
1 commentaire
Gaza via webcam direct
mercredi 30 - 18h37
de : LBL
« Génocide »
mercredi 30 - 10h37
de : Javier Bardem
3 commentaires
"dirty water" ou les "sales dirigeants israéliens" ?
mercredi 30 - 09h44
PALESTINE VAINCRA !Marwan Bargouti depuis sa prison d’Hasarim, cellule 28.
mardi 29 - 20h19
de : ROUGE MIDI Via AC
1 commentaire
Le CRIF appelle à un rassemblement pro-israélien à Paris jeudi.
mardi 29 - 19h45
5 commentaires
L’Etat français veut faire taire le soutien au peuple palestinien
mardi 29 - 19h27
1 commentaire
Gaza. Témoignage de Jon Snow Channel 4, UK.
mardi 29 - 18h07
de : via Paz
1 commentaire
Gaza : Inculpation d’un militant du NPA pour maintien de manifestation interdite
mardi 29 - 14h52
de : s@brina
10 commentaires
Le Crif appelle à un rassemblement pro-israélien à Paris jeudi
mardi 29 - 13h51
4 commentaires
Un diplomate palestinien explose une journaliste de France24....
mardi 29 - 08h41
de : lo beret liure
6 commentaires
Palestinien : Israël vous souhaite une joyeuse fête de l’Aïd
mardi 29 - 08h38
de : Philippe Alain
Vive la Résistance du Peuple Palestinien !
mardi 29 - 08h04
de : stephan
1 commentaire
Lafarge, mur de l’atlantique et sequestre
mardi 29 - 07h11
de : arthur
Le chemin de la liberté .
mardi 29 - 06h03
Le chant d’amour pour Israël /Honte, Honte/Honte !!!
lundi 28 - 23h40
de : patelle
Gaza : Rassemblements et manifestations dans la Région PACA
lundi 28 - 22h21
de : SVPat
1 commentaire
VENEZUELA : Le Président Hugo Chavez changea le Monde Unipolaire
lundi 28 - 19h31
de : JO
Un véritable scandale ! une honte !
lundi 28 - 16h36
de : al1-46
3 commentaires
Nouvelle Marche pour GAZA à Béthune
lundi 28 - 15h54
de : Collectif du Bassin Minier Ouest pour la Paix en Palestine

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Devenir adulte, c'est apprendre à vivre dans le doute et à développer, au travers des expériences, sa propre philosophie, sa propre morale. Éviter le "prêt-à-penser". Hubert Reeves
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
Italie : 12 mai 1977, l’assassinat de Giorgiana Masi
lundi 12 mai
de Roberto Ferrario
A Giogiana ...si la révolution d’octobre avait été en mai si tu vivais encore, si je n’étais pas impuissant face à ton assassinat, si ma plume était une arme gagnante, si ma peur explosait sur la place, courage né de la rage étranglée dans la gorge, si t’avoir connue devenait notre force, si les fleurs que nous avons offertes à ta vie courageuse, dans notre mort devenaient des guirlandes de la lutte de nous toutes, femmes, si... ce ne serait pas (...)
Lire la suite
9 mai 1978 : PEPPINO IMPASTATO et sa lutte contre la mafia (videos)
samedi 10 mai
de Roberto Ferrario
L’histoire de "Les Cent pas" Années 60. Peppino Impastato, jeune garçon issu d’une famille étroitement liée à la mafia, vit à Cinisi, une bourgade sicilienne. Sa maison se situe à cent pas de la demeure de Tano Badalamenti, le parrain local. Son père espère faire de lui un personnage influent de la pègre. Mais en grandissant, Peppino devient un adolescent rebelle et idéaliste. Bientôt attiré par le communisme, il s’emploie à lutter ouvertement contre les pratiques de la (...)
Lire la suite
L’HISTOIRE DU 1er MAI, JOURNEE INTERNATIONALE DE CELEBRATION DES LUTTES DES TRAVAILLEURS
jeudi 1er mai
de Roberto Ferrario
4 commentaires
Le XIXe siècle voit la naissance de la classe ouvrière. La prolétarisation du travail se développe au fur et à mesure que la mecanisation industriel vient remplacer les anciennes formes de production. Les employeurs sont les maîtres absolus des entreprises et les conditions de travail sont misérables. Les (...)
Lire la suite
JEUDI 17 AVRIL A LIEU LA JOURNÉE DES PRISONNIERS PALESTINIENS – À PARIS , RASSEMBLEMENT DE 17 HEURES À 19 HEURES PLACE DE LA FONTAINE SAINT-MICHEL (M° SAINT-MICHEL, LIGNE 4)
mercredi 16 avril
1 commentaire
La détention de milliers de Palestiniens n’est pas la seule arme utilisée par l’occupant israélien pour venir à bout de la résistance de tout un peuple, mais c’est l’une des plus cruelles. Pas un jour, pas une nuit ne se passent sans que la soldatesque israélienne fasse irruption dans les villes et villages de Palestine occupée, et prenne en otage la jeunesse de ce pays. Il y a actuellement plus de 5.000 Palestiniens détenus par Israël, dont plusieurs centaines en (...)
Lire la suite
Mercredi 9 avril 2014 à 16h : extradition de Mario Sandoval
mardi 1er avril
de Collectif Argentin pour la Mémoire
Nous vous convions à nous accompagner à l’audience qui aura lieu le Mercredi 9 avril à 16h à la Chambre de l’Instruction (Pole 7-Chambre 5) au Palais de Justice de Paris , dans laquelle l’Argentine demande l’extradition de Mario Sandoval pour "privation illégale de la liberté suivie de la mort de la victime". Memo : M. Sandoval, qui vit actuellement en France, est poursuivi en Argentine pour crimes contre l’humanité commis pendant la dictature. Les autorités (...)
Lire la suite
Milan : 18 mars 1978 Fausto et Iaio tués par les fascistes (video)
mercredi 19 mars
de Roberto Ferrario
Je ne peux cacher que j’ai la gorge serrée et que cela me fait mal quand je me souviens de ces évènements. Je suis originaire de Milan et j’ai connu le centre Leoncavallo (à cette époque, j’habitais à 5 minutes de là) : je me souviens que deux heures après l’assassinat des camarades, informé par "Radio Popolare", je me trouvai sur place, participant à une manifestation improvisée qui a rassemblé 5000 personnes et qui s’est terminée à une heure du matin... (...)
Lire la suite
RAPPEL DES REGLES DE PUBLICATION SUR BELLACIAO/ "CONSPIRATIONNISME", FAFS etc.
dimanche 2 mars
de Collectif BELLACIAO
15 commentaires
Cher-e-s Internautes et Ciaoistes ;-) Nous vous rappelons que si ce forum est accessible en "open publishing" c’est aussi à la condition que vous fassiez préalablement un travail de vérification de vos sources et que vous évitiez de nous polluer les pages avec des articles issus de sites d’extrême-droite ou proche de l’extrême-droite, "conspirationnistes", "confusionnistes", délirants etc. Nous vous rappelons que les sites et blogs suivants sont interdits de publication (...)
Lire la suite
Le PAON : "Il n’existe à la CGT aucune opposition de principe face au patronat"
vendredi 28 février
de Volatile déchaîné
27 commentaires
"Il se défend de toute opposition de principe face aux dirigeants d’entreprise, parle compromis et pragmatisme syndical. Pour autant, il est certains sujets sur lesquels Thierry Lepaon a la rancune tenace, le ton dur et les convictions chevillées au corps. Des sujets trop lourds de conséquences pour se satisfaire de la tendance au “consensus mou” qui, selon lui, gagne la société. Des sujets dont la simple évocation pousse le nouveau patron de la CGT à renouer avec sa (...)
Lire la suite
De Nantes en février 2014, faire retour à Gênes en juillet 2001… (Partie I)
jeudi 27 février
de ElodieTuaillon-Hibon
10 commentaires
De Nantes en février 2014, faire retour à Gênes en juillet 2001… (Partie I) « On ne peut pas envier une mère qui survit à son fils. Et pourtant, j’envie ces mères qui, de leur fils, ne se rappellent que la vie. Moi, le mien, je l’ai vu mourir une infinité de fois. Je m’accroche encore à une dernière espérance, fragile : celle de ne pas le voir mourir une fois de plus, enterré par un archivage. » La maman de Carlo. Haidi Giuliani Il ne s’agit pas pour moi de (...)
Lire la suite
Ce soir hommage à L’affiche Rouge.
mercredi 26 février
de JP
1 commentaire
Dans le cadre de la semaine anti-coloniale, hommage à L’affiche Rouge, projection le mercredi 26 février, à 19 heures, du film « Les FTP-MOI dans la résistance » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia, suivie d’un débat en présence de Katia Guiragossian ( nièce de Missak et Mélinée Manouchian), de Leon Landini (FTP du bataillon Carmagnole) et des réalisateur. Espace Jean-Dame, 17, rue Léopold-Bellan, Paris 2, M° (...)
Lire la suite
Riverains du 11ème : Sauvons notre quartier Timbaud/St Maur/Oberkampf
mardi 11 février
de Village T.
1 commentaire
Pourquoi c’est important Sauvons les restaurants, les cafés et les commerces de proximité du onzième arrondissement. Depuis plusieurs années, une poignée de riverains par leurs plaintes répétées essaient d’étouffer notre quartier. Ils ont décidé de tout mettre en oeuvre pour faire de ce quartier vivant, un quartier mort. Pourtant le Village Timbaud/St Maur/Oberkampf est devenu au fil des années un endroit où il fait bon vivre et sortir. C’est un quartier populaire, (...)
Lire la suite
Sauvons les Quartiers Timbaud/St Maur/Oberkampf (Paris)
vendredi 7 février
de Couleurs sur Paris - OBERKAMPF
8 commentaires
La vie des derniers îlots populaires de Paris (11ème, 20ème, 13ème, etc), leur vie nocturne mais aussi leur vie dans la journée, leur tissu social, culturel, artistique encore authentiquement parigot et populo... fait depuis quelques années l’objet d’attaques virulentes de la part de petits collectifs "citoyens" ou "de riverains" (qui souvent ne représentent qu’eux-mêmes mais développent un gros pouvoir de nuisance...), qui viennent investir dans l’immobilier dans (...)
Lire la suite
DOC’ EN PICARDIE, un festival documentaire sur la Résistance
mardi 4 février
de Lulu d’Aubrac
1 commentaire
Montdidier du 7 au 9 février Abbeville du 21 au 23 février Les inquiétudes liées à un contexte économique et social aussi douloureux qu’incompréhensible, sont multiples. Dès lors, grande est la tentation de repli sur soi et d’exclusion de l’autre. Ainsi, l’adhésion à un discours dangereusement « simpliste » et manichéen désormais décomplexé, augmente parce que plus facile à intégrer. Si l’ignorance n’explique pas tout, il apparaît cependant nécessaire (...)
Lire la suite
Avorter : un droit pour toutes en Europe ! Samedi 1-02-2014 manifestation à 14h place Joffre Paris
vendredi 31 janvier
de Paris planning familial
3 commentaires
« N’oubliez jamais qu’il suffira d’une crise politique, économique ou religieuse pour que les droits des femmes soient remis en question » Simone de Beauvoir En Espagne, le droit à l’IVG est sur le point d’être supprimé. Le gouvernement conservateur a déposé un projet de loi pour interdire l’avortement, sauf en cas de danger pour la femme ou de viol, et uniquement si celui-ci a fait l’objet d’une plainte. Dans toute l’Europe les (...)
Lire la suite
100% anti-fn. Unis contre l’extrême-droite et ses alliés
mercredi 29 janvier
de Collectif Bellaciao
Cet matin, mercredi 29 janvier, aux ateliers pour battre les idées du FN. 09h30 : Accueil des participant-es à la Bourse du travail de Paris 3 Rue du Château d’eau, Paris. Métro République 10h00 : Lancement de la journée " Depuis toujours, le syndicalisme s’est opposé à l’extrême droite" 10h30 : Les impostures sociales du FN et de l’extrême droite Aujourd’hui, mercredi 29 janvier 2014, c’est le lancement d’une grande campagne (...)
Lire la suite