Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Libération : grève de la faim d’une journaliste contre son licenciement
de : CGT
dimanche 22 février 2009 - 22h53 - Signaler aux modérateurs
5 commentaires
JPEG - 27.1 ko

de SNJ-CGT

La direction de Libération s’était engagée, dans le cadre d’un nouveau plan d’économies (8 à 9 suppressions de postes sont envisagées en 2009), à ne procéder à aucun départ contraint.

En licenciant Florence Cousin, secrétaire de rédaction depuis quelques mois, elle vient de bafouer ses promesses.

Salariée à Libération depuis 25 ans, c’est aussi une ex-élue au Comité d’Entreprise dont la protection vient d’arriver à son terme. Ex-ouvrière du Livre, elle a été reclassée en rédaction après avoir suivi une courte formation de 9 jours et elle aujourd’hui licenciée pour de prétendues incompétences.

En entamant une grève de la faim, Florence Cousin crie son refus d’être ainsi sanctionnée, crie sa volonté d’exercer son métier dignement et exige les moyens d’être réellement formée.

Le SNJ-CGT appelle, dans un commniqué, "les journalistes et salariés de Libération à la soutenir dans son combat, il appelle la direction de Libération à respecter ses engagements et à donner à Florence Cousin tous les moyens d’exercer son métier, en lui assurant une formation qualifiante dans une école reconnue par la profession. Les négociations doivent se poursuivre."

http://www.cgt.fr/spip.php?article35743



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Libération Grève de la faim d’une journaliste contre son licenciement
23 février 2009 - 08h20 - Posté par Patrice Bardet

lire aussi : Nous ne laisserons pas crever "Fleur" de Libé !


quand une partie de la CGT renonce à leurs principes

remarque : tous les articles sont de la Filpac

1° épisode : on dénonce les méthodes de la direction, et on soutient Florence

Licenciement à Libération : grève de la faim de Florence Cousin dans le hall du journal. Motion des salariés pour une grève jeudi (source Fatima Bramhi déléguée InfoCom CGT)

mercredi 11 février 2009

Licenciement à Libération :
Les salariés appelés à voter sur une grève

Les salariés de Libération sont appelés à se prononcer jeudi sur une grève pour le lendemain afin d’exiger l’arrêt de tout départ contraint, après qu’une salariée a reçu une lettre de licenciement, a indiqué mardi à l’AFP Fatima Bramhi (CGT), à l’issue d’une assemblée générale. La direction de Libération n’a pas pu être jointe immédiatement pour une réaction.

"L’intersyndicale va soumettre jeudi au vote des salariés une grève pour a journée de vendredi", a déclaré Mme Bramhi, selon qui l’assemblée générale a rassemblé une cinquantaine de personnes.

Dans le cadre d’un plan d’économies, la direction a annoncé sa intention de procéder à 8 ou 9 suppression de postes en 2009, sous la forme de départs négociés, selon les syndicats. Mais une secrétaire de rédaction a reçu une lettre de licenciement, ce qui correspond à un départ contraint.

Selon Mme Bramhi, la salariée qui fait l’objet de cette procédure de licenciement a entamé une grève de la faim dans le hall du journal. Les salariés de Libération ont déjà observé un débrayage de trois heures lundi pour exiger l’arrêt de tout licenciement contraint.

Motion votée en ag

A LA DIRECTION

Les difficultés économiques auxquelles est confronté le journal mettent en cause son existence, nous en sommes conscients. Cependant des pratiques inédites, en particulier une politique de licenciements arbitraires et contraints, mettent aujourd’hui en cause ses raisons même d’exister.

L’engagement, l’honnêteté et la solidarité forment le socle sur lequel s’est bâti ce journal. Comment l’équipe de Libération pourrait-elle rester soudée et déterminée pour affronter les défis du moment si en son sein elle tolérait des pratiques qu’elle réprouve à longueur d’articles ?

Nous appelons la direction à revenir sur sa décision. Faute de quoi nous voterons la grève jeudi. Pleinement conscients qu’une non-parution serait dommageable, mais pleinement conscients surtout qu’un renoncement de notre part à nos principes serait plus grave encore.

2° épisode : on soutient toujours Florence

Contre le licenciement à Libération de Florence Cousin (notre photo), poussons plus fort !

vendredi 13 février 2009
Documents joints

Florence Cousin en grève de la faim dans les locaux de Libération (PDF - 1 Mo)

3° épisode : on renonce "aux principes", on lâche Florence, et on négocie son licenciement contre sa volonté

Libération : une solution est à portée de main - déclaration Filpac CGT 21 février 2009

samedi 21 février 2009

Documents joints

Libération : déclaration Filpac CGT 21 février 2009 (PDF - 117.9 ko)

4° épisode : on isole Florence, tout le monde piétine ses principes, sauf le SNJ-CGT

Libération : la direction du titre et la CGT (Filpac CGT, Info’Com CGT, Comité intersyndical du Livre parisien CGT) ont signé l’accord ci-joint, qui a été soumis à la signature du SGLCE CGT, dès la finalisation de sa rédaction. Les signataires soumettent l’accord à Florence Cousin et espèrent débloquer la situation (dimanche 22 février, 18 heures)

Documents joints

accord direction de Libération - CGT (Filpac, CILP, Info’Com) soumis à la signature du SGLCE. (PDF - 7.4 ko)

extrait qui vaut son pesant d’or

Enfin, la rédaction de notre désaccord sur le motif de licenciement pourrait faire
l’objet d’une formulation qui justifierait un accord transactionnel entre nous.

Cet accord est ouvert à la signature de l’ensemble des organisations syndicales
affiliées à la Filpac-CGT jusqu’à dimanche 22 février 2009, 17 heures, au plus tard.

Il est, bien entendu, soumis à l’approbation de Florence Cousin.
(...)


Libération du 21

Chantage sur Libération
extrait

Avec stupeur, la direction de « Libération » constate qu’une petite minorité syndicale extérieure à l’entreprise a bloqué par la force la parution du journal pour imposer la réintégration d’une salariée, alors même qu’un accord avait été signé par la direction à l’issue de négociations avec la fédération CGT du Livre.

Cette petite minorité appartient pour l’essentiel au syndicat des Nouvelles Messageries de la Presse Parisienne, qui ne sont pas concernées par un conflit interne à « Libération », et qui sont chargées de distribuer les titres à égalité.

Libération du 22

Un week-end sans « Libération »

(...)
Libération n’a pas été distribué ce week-end, sauf dans quelques villes du sud-est de la France. Une petite minorité syndicale extérieure à l’entreprise a bloqué par la force la parution du journal pour imposer la réintégration d’une salariée, alors même qu’un accord avait été signé par la direction de Libération à l’issue de négociations avec la fédération CGT du Livre, après de multiples discussions et tentatives de compromis avec la salariée.

Cette petite minorité appartient pour l’essentiel au syndicat des Nouvelles messageries de la presse parisienne, qui ne sont pas concernées par un conflit interne à Libération, et qui sont chargées de distribuer les titres à égalité. Cette action de force est scandaleuse et remet en question le principe même de la liberté de publier.

(...)


conclusion personnelle

Merci aux camarades qui ne laissent pas faire des méthodes indignes et qui soutiennent Florence dans son combat !



Libération Grève de la faim d’une journaliste contre son licenciement
23 février 2009 - 08h32 - Posté par clo

FLORENCE,je te comprends, te soutiens et t’embrasse. clo


Libération Grève de la faim d’une journaliste contre son licenciement
23 février 2009 - 08h33 - Posté par Patrice Bardet

[

lire aussi le message de soutien CLAIR du SLGE-CGT, mis aussi sur Bellaciao

De l’Humanité, Monsieur JOFFRIN !

extrait

Florence COUSIN en est à son dixième jour de grève de la faim. Secrétaire de rédaction au journal Libération, elle est aujourd’hui indésirable. Pourquoi ?

Aux dires du directeur, Monsieur JOFFRIN, éliminée pour « insuffisances professionnelles », « elle n’aime pas le journal », cela fait 25 ans qu’elle y travaille.

Monsieur JOFFRIN, qui se présente sur les ondes radiophoniques comme le défenseur des causes sociales, pratique en fait le darwinisme à la sauce libérale dans son quotidien : supprimer les êtres qu’il considère comme faibles.

Après avoir reçu une délégation du Syndicat général du Livre et de la Communication écrite, mercredi 18 février, Monsieur JOFFRIN a demandé un temps de réflexion face aux propositions faites par la délégation avec l’accord de Florence COUSIN. Quelles propositions ? Une formation professionnelle comme secrétaire de rédaction / correction dans une école de journalisme reconnue par la profession avec, à l’issue, un bilan de la qualification acquise. Cette période de formation serait effectuée sans rupture du contrat de travail.

La nuit n’a visiblement pas porté conseil au maître de Libé ; en réponse téléphonique, dans un langage digne des patrons des « forges », Laurent JOFFRIN s’est réfugié derrière un accord qu’il a signé avec Info.com et la Filpac. Désolé, Monsieur JOFFRIN, mais vous ne nous ferez pas croire que la Filpac ait pu donner son accord sur un licenciement, cela va à l’encontre de ce que la CGT défend : « la Sécurité sociale professionnelle ».

(...)
Dans l’immédiat, le SGLCE appelle ses mandants à apporter leur soutien moral et physique à Florence au siège de Libération, 11 rue Béranger, Paris 3e.
(...)


Libération : grève de la faim d’une journaliste contre son licenciement
23 février 2009 - 10h58 - Posté par Patrice Bardet

Communiqué du SNJ-CGT

« Non aux départs contraints à Libération »

(17 février 2009)

La direction de Libération s’était engagée, dans le cadre d’un nouveau plan d’économies (8 à 9 suppressions de postes sont envisagées en 2009), à ne procéder à aucun départ contraint. En licenciant Florence Cousin, secrétaire de rédaction depuis quelques mois, elle vient de bafouer ses promesses. Florence Cousin est salariée à Libération depuis 25 ans, c’est aussi une ex-élue au Comité d’Entreprise dont la protection vient d’arriver à son terme.

Ex -ouvrière du Livre, elle a été reclassée en rédaction après avoir suivi une courte formation de 9 jours !! Quel mépris pour le métier de journaliste qu’on pourrait exercer sans réelle formation, quel mépris pour cette salariée, licenciée aujourd’hui pour de prétendues incompétences.

En entamant une grève de la faim, Florence Cousin crie son refus d’être ainsi sanctionnée, crie sa volonté d’exercer son métier dignement et exige les moyens d’être réellement formée.

Le SNJ-CGT appelle les journalistes et salariés de Libération à la soutenir dans son combat, il appelle la direction de Libération à respecter ses engagements et à donner à Florence Cousin tous les moyens d’exercer son métier, en lui assurant une formation qualifiante dans une école reconnue par la profession. Les négociations doivent se poursuivre.

Montreuil, le 17 février 2009

http://www.snj.cgt.fr/index1.html



Libération : grève de la faim d’une journaliste contre son licenciement
23 février 2009 - 13h12 - Posté par Louis MAÏQUEZ

Face aux attaques incessantes contre les Salarié(e)s et leur organisations principales la CGT, je soutiens le combat de Florence.

Moi aussi je t’embrasses, courage, je prends cette réponse comme si je signais une pétition en ta faveur.

Louis





Manuel Valls trouve que Jean-Luc Mélenchon est "dangereux"
mardi 27 - 15h48
de : Loïc Le Clerc
Législatives : Farida Amrani aurait des photos et vidéos contre Manuel Valls
mardi 27 - 15h44
de : Vincent Serrano et Julien Absalon
Conseil européen : Macron renvoyé sèchement à ses chères études
mardi 27 - 14h43
de : Pierrick Tillet
Petite histoire des ordonnances de 1944 sur la liberté de la presse et de leur destin
mardi 27 - 14h34
de : Jean Pérès et Jérémie Fabre
Tartuffe et Banania : Danièle Obono face à la République irréprochable
mardi 27 - 12h42
de : Olivier Tonneau
FACE À LA SOCIÉTÉ GÉNÉRALE, LA LUTTE CONTINUE (video)
mardi 27 - 12h35
de : Jean-Luc Mélenchon
L’empire du mal ? Dictionnaire iconoclaste des États-Unis
mardi 27 - 11h48
de : Roger MARTIN
A l’Elysée, Emmanuel Macron pourra mener un train de vie royal !
mardi 27 - 09h13
de : JO
Pour Christophe Castaner le plein emploi, c’est 7% de chômeurs : 0 = 7 ??? (video)
mardi 27 - 09h09
de : dumay
1 commentaire
RECONNAÎTRE LE FASCISME
mardi 27 - 07h40
de : Ernest London
LES ORIGINES DU MOT PIQUE-NIQUE
lundi 26 - 15h49
de : Roger Martin
2 commentaires
De l’art de saboter une interview politique
lundi 26 - 13h55
de : Florent Michaux
1 commentaire
COUACS gouvernementaux : Suite et pas fin, pesticides interdits !
lundi 26 - 13h53
de : JO
Psychiatrisation de Mélenchon : une méthode récurrente dans la presse
lundi 26 - 11h53
de : Rouslan Gauchet
2 commentaires
La France insoumise devrait être "le seul groupe" à voter unanimement contre la confiance au gouvernement
lundi 26 - 10h46
1 commentaire
Malaise : quand Franceinfo se met à genoux devant l’empereur Macron (video)
dimanche 25 - 23h49
Que se passe-t’il au Venezuela ?
dimanche 25 - 22h45
de : Ramirez
1 commentaire
PARIS : La ville privatisera les stationnements payants en Janvier !
dimanche 25 - 20h01
de : JO
Elle sort ce soir poème de Fabrice Selingant
dimanche 25 - 12h43
de : le Rouge-gorge
Projet d’ordonnance(s) travail - Introduction (video)
dimanche 25 - 11h56
de : Syndicat des avocats de France
Malgré la consigne de l’Élysée, plusieurs ministres n’ont pas encore quitté leur mairie
dimanche 25 - 09h44
de : Arthur Berdah
Ma France insoumise
dimanche 25 - 09h33
de : Danièle Obono
3 commentaires
VENEZUELA :Attaque de la base militaire de La Carlota
vendredi 23 - 19h49
de : JO
Cortège France Insoumise à la Marche des Fiertés 2017 Place de la Concorde à 14h
vendredi 23 - 17h54
de : France Insoumise
1 commentaire
JLM : C’est un regroupement de haineux d’un racisme totalement décomplexé...
vendredi 23 - 17h45
de : Jean-Luc Mélenchon
Retour au 19e siècle DES SALARIÉS MALLÉABLES ET CORVÉABLES À MERCI… C’EST LA GUERRE DE MACRON !
vendredi 23 - 15h47
de : Front Social
Gérard Collomb, plus proche des identitaires que des humanitaires
vendredi 23 - 15h27
de : Nadia Sweeny
GM&S : la menace de liquidation se rapproche
vendredi 23 - 14h46
de : Denis Cosnard
1 commentaire
Quand l’AFP étouffe des informations gênantes pour le nouveau pouvoir
vendredi 23 - 14h27
de : SNJ-CGT
Orléans : Olivier Carré (LR) multiplie son indemnité de maire par quatre, la polémique enfle
vendredi 23 - 14h18
Ivry en fête 2017 le 24 et 25 juin 2017
vendredi 23 - 12h46
de : Ivry sur Seine
De quel droit somme-t-on Danièle Obono de crier « Vive la France » ? (video)
vendredi 23 - 12h32
de : Cédric Mathiot
2 commentaires
Deux nouveaux anti-mariage pour tous au gouvernement
vendredi 23 - 12h22
de : Xavier Héraud
1 commentaire
Hulot encadré par une cadre de Veolia et un politicien néo-libéral
vendredi 23 - 12h12
de : Fabrice Nicolino
1 commentaire
Macron à Las Vegas : vers une affaire Pénicaud, ministre du Travail ?
vendredi 23 - 11h58
Accueil au gaz lacrymogène pour les migrants de la Chapelle à Paris (video)
vendredi 23 - 10h40
La fin d’une farce épique et le début d’une nouvelle confrontation politique.
vendredi 23 - 09h36
de : Deeplo
Emplois fictifs présumés au MoDem : "François Bayrou ment", accuse un ancien assistant parlementaire
vendredi 23 - 08h03
1 commentaire
LÉGISLATIVES 3e circo : l’Insoumise Geneviève Sabathé dépose un recours
vendredi 23 - 00h36
de : Thierry ALLARD
Présidentielle, législatives... Mouvement social...
jeudi 22 - 17h26
de : Antoine 34
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

La culture... ce qui a fait de l'homme autre chose qu'un accident de l'univers. André Malraux
Facebook Twitter Google+
Info Com-CGT.jpg
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
Ivry en fête 2017 le 24 et 25 juin 2017
vendredi 23 juin
de Ivry sur Seine
Ivry en fête 2017 24 et 25 juin 2017, animations, spectacles, expos et concerts gratuits pour toute la famille. Restauration solidaire, 145 associations Fêter en sécuritéGrande scèneScène jeunesseVillage des enfantsVillage municipalEspace Sports et LoisirsEspace associatifListe des stands associatifsScène associative samediScène associative dimanche Téléchargez le programme de la fête au format PDF Fêter en sécurité Cette année, en raison des nouvelles mesures de sécurité, le marché (...)
Lire la suite
SOIRÉE-DÉBAT CONTRE LA REPRESSION POLICIÈRE ET MINI-CONCERT D’HK VENDREDI 23 JUIN
jeudi 22 juin
de Front Social
Vendredi 23 juin 2017 à 19h00 Bourse du travail de Paris Salle Eugène Henaff 29 boulevard du Temple 75003 Paris Soirée débat organisée par Images contemporaines et le #FrontSocial, autour du film "Acharnement, poursuivis pour l’exemple. On vous y attend nombreux ! Projection : Teaser du film ’’Acharnement, poursuivis pour l’exemple ’’ Clip d’Assigné-e-s à résistance d’HK et Les Saltimbanks Débat animé par Jean Gersin (...)
Lire la suite
François Ruffin ... Et moi le programme de la France Insoumise ne me pose pas de difficulté (audio)
mardi 20 juin
de Roberto Ferrario
2 commentaires
La vrai phrase de François Ruffin à écouter sur la vidéo de RTL à partir de 6:43 : "La discipline de groupe, ce n’est pas pour moi, mais on n’a pas besoin de discipline quand on est d’accord sur l’essentiel. Et moi le programme de la France insoumise ne me pose pas de difficulté" Cet phrase à été reprise par RTL, le Courrier Picard, l’AFP, Libération, La Charente Libre, Huffingtonpost, etc etc Pourtant le rabat joie de service ne manque pas de déformer les (...)
Lire la suite
Législatives : Jean-Luc Mélenchon présente son groupe à l’Assemblée (videos + photos)
mardi 20 juin
1 commentaire
Avec 17 candidats élus, auxquels il faut ajouter trois communistes et deux divers gauche soutenus par la France insoumise, le mouvement de Jean-Luc Mélenchon remplit donc l’objectif qu’il s’était fixé : former un groupe parlementaire. Mardi matin, ces députés font leurs premiers pas à l’Assemblée nationale. Premiers pas. C’est à 10h15 précisément que les élus de la France insoumise sont attendus au Palais Bourbon. Ils franchiront la porte principale ensemble (...)
Lire la suite
Liste des députés insoumis élus à l’assemblée nationale
lundi 19 juin
de Collectif Bellaciao
6 commentaires
"Le peuple français dispose à l’Assemblée nationale d’un groupe France Insoumise cohérent, discipliné, offensif. C’est notre groupe qui appellera le pays, le moment venu, à une résistance sociale. J’informe le nouveau pouvoir qu’aucun mètre de droits sociaux ne sera cédé sans lutte." Jean-Luc Mélenchon Adrien Quatennens : https://www.facebook.com/profile.ph... Alexis Corbière : https://www.facebook.com/alexis.corbiere Bastien Lachaud : (...)
Lire la suite
LE SYNDICAT SOLIDAIRES APPELLE TOUTES SES ORGANISATIONS À PARTICIPER À LA MOBILISATION NATIONALE DU 19 JUIN CONTRE MACRON ET SES ORDONNANCES
dimanche 18 juin
de Front Social
À l’issue de son congrès Sud-Solidaires vient d’adopter une motion d’actualité appelant construire une mobilisation large et unitaire dans le rue. C’est le premier syndicat au plan national à rejoindre les mobilisations du 19 juin. Bravo à eux. Continuons à rassembler largement. :: : LISTE DES RASSEMBLEMENTS Paris : 18h devant l’Assemblée nationale (accès par les stations de métro Concorde et Tuileries) Bordeaux : 18h place de la Victoire St Nazaire : (...)
Lire la suite
Liste des 74 candidats insoumis qualifiés pour le second tour (video)
lundi 12 juin
de Collectif Bellaciao
4 commentaires
Jean-Luc Mélenchon, a affirmé dimanche qu’au vu de l’"immensité de l’abstention" au premier tour des législatives, il n’y avait pas de majorité pour "détruire le code du travail", prévoyant plus d’une "cinquantaine" de candidats seraient au second tour. "L’immensité de l’abstention montre qu’il n’y a pas de majorité pour détruire le code du travail, réduire les libertés publiques, ni pour l’irresponsabilité écologique, ni pour (...)
Lire la suite