Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Otan hotel ibis des témoignages remettent en cause la version officielle (video)
de : legal team
lundi 6 avril 2009 - 11h19 - Signaler aux modérateurs
20 commentaires
JPEG - 46.4 ko

Communiqué de la Legal Team de Strasbourg.
Lundi 6 avril 2009 00h14

Incendie de l’hotel Ibis de Strasbourg : la version des faits donnée par la police remise en cause par de nombreux témoignages.

Plusieurs témoignages font état de l’impossibilité de l’origine de l’incendie de l’hotel Ibis par des manifestants. Les vitres et les portes ont été enfoncées par des manifestants, et le mobilier a été sorti de l’hotel pour alimenter la barricade qui se trouvait devant. La police provenant des rues adjacentes de l’hotel a évacué les alentours de l’établissement dans une charge, et a contrôlé l’ensemble de la place devant l’hotel. Il n’y avait à ce stade aucun incendie de l’Hotel Ibis.

Un autre témoignage publié sur internet déclare : "nous étions au 1er rang lorsque les flics ont lancé leur 1ère charge, et ce qui est sûr est qu’il n’y avait aucun signe d’incendie dans l’hôtel à ce moment. ce qui signifie : soit il y avait un petit début d’incendie donc on ne voyait rien de l’extérieur, et dans ce cas il était facilement maitrisable, mais d’après ce qu’on voyait rien de cela, car ni flamme ni fumée, soit la cause de l’incendie ne provient pas des manifestants."

Un groupe qui se situait "près de l’église taguée à 50 m des deux bâtiments" témoigne, concernant l’hotel Ibis, qu’ils ont été témoins de "tirs tendus des hélicoptères de fusées gaz lacrymogènes et de fusées incandescences" qui ont touchées ce bâtiment avant de s’embraser Sur une video publiée sur youtube, le cameramen déclare à la fin du film " ils les envoient de l’hélico" ( sous-entendu : les fusées lacrymo et incandescantes)

 http://www.youtube.com/watch?v=PnfH...

Deux autres témoignages que nous avons recueillis affirment que la police maitrisait l’espace autour de l’hotel Ibis lorsque l’incendie s’est déclaré, et que les manifestants étaient à distance. Enfin d’après plusieurs témoignages la police française aurait renvoyé les pompiers allemands arrivés rapidement sur le site. Au total au moins douze témoignages concordants remettent sérieusement en cause la version des faits avancée par la police, et relayée largement par les médias. Rappelons que la ministre de l’intérieur Mme Alliot-Marie, à propos de l’hotel Ibis a parlé aujourd hui d’ "incendie volontaire" et de "tentative d’homicide volontaire"

. La legal team de Strasbourg recueille d’éventuels autres témoignages. tel : +33 (0)3 68 46 02 62.

JPEG - 183.9 ko


Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Otan hotel ibis des témoignages remettent en cause la version officielle
6 avril 2009 - 11h40

Juste une chose (un détail mais bon)

"Legal team" :

équipe juridique.

Ça vous aurait fait si mal que ça de prendre une dénomination en français ?!.... je suis perplexe....Et vous allez rendre une "legal opinion" ensuite ?

Pourquoi la langue du capitalisme par excellence ça "fait plus chic" ? Ou plus crédible ? Je ne comprends pas.



Otan hotel ibis des témoignages remettent en cause la version officielle
6 avril 2009 - 12h00 - Posté par loux

A mon avis le terme vient du fait qu’il y avait beaucoup de militants étrangers et qu’en cas de pépin il est plus simple pour eux de comprendre legal team que poste juridique par exemple.

Ce n’est qu’un humble. Et si cet été je vais à Rome, je comprendrai mieux ce terme qu’un terme Italien. Cela étant, je peux me renseigner avant d’aller sur place, mais bon.


Otan hotel ibis des témoignages remettent en cause la version officielle
6 avril 2009 - 12h01 - Posté par pilhaouer

La réponse est sans doute dans leur charte :

4 : La Legal Team Strasbourg coopère et coordonne ses actions avec la structure analogue sur le territoire allemand : La Legal Team Freiburg.

De plus, les participants venant de toute l’Europe, et la langue de l’impérialisme étant la plus pratiquée ...


L’Ibis n’a pas cramé à cause des manifestants !
9 avril 2009 - 09h44 - Posté par

Etrange ce chauvinisme...

Rappelons quand même que ce contre sommet était international et que les membres de la legal team étaient de différents horizons.

Ce commentaire, qui émane visiblement d’une personne absente lors des événements désignés, montre combien c’est un poison de s’exprimer sur des choses que l’on ne connait pas.

La legal team a fait un travail extraordinaire et elle est la plus a même de fournir des infos sur ce qui s’est passé. Elle a su faire preuve d’impartialité et de sans froid, autant à l’égard des modérés que des radicaux. Je lui tire mon chapeau !

Un participant au Black Bloc qui sait que l’hôtel Ibis a cramé depuis le haut et qui a vu l’hélicoptère jeter les grenades lacrymogènes depuis le ciel.


Otan hotel ibis des témoignages remettent en cause la version officielle
6 avril 2009 - 12h18

N’était ce pas un hotel desaffecté ?



Otan hotel ibis des témoignages remettent en cause la version officielle
6 avril 2009 - 12h42 - Posté par

hotel desaffecté ?

non, pas l’hotel

mais il avait été évacué pour l’occasion...

et devait etre refait entierement prochainement...

par contre les batiments de l’office de tourisme et de la douane etaient eux "désaffectés", la douane devant être démolie...


Otan hotel ibis des témoignages remettent en cause la version officielle
6 avril 2009 - 13h12 - Posté par

lire le papier ds tribune de geneve
4 videos ... avant qu’elles en dsiparaissent

http://alerte.blog.tdg.ch/archive/2...


Otan hotel ibis des témoignages remettent en cause la version officielle
6 avril 2009 - 12h59 - Posté par andreas

Un petit coup d’oeil ici...on voit que le feu a pris depuis la toiture et c’est déjà un bel élément.

Par aileurs, il y a des vidéos ou on voit des lacrymogènes tomber sur les tuiles des maisons pendant qu’un manifestant discute tranquillement avec un habitant...

http://www.phototheque.org/photo/27...

Il faut aussi absolument faire tourner la vidéo : http://bellaciao.org/fr/spip.php?ar...

Voilà qui confirme une fois pour toute le harcèlement répressif qui a eu lieu à Strasbourg et qui était dénoncé depuis le début !



Otan hotel ibis des témoignages remettent en cause la version officielle
6 avril 2009 - 14h26 - Posté par

Entre l’incendie de la pharmacie et celui de l’hôtel il y a eu plus de 15 minutes pendant lesquelles la police est restée passive !, elle observait des hélicos. Des CRS étaient postés à 5OOm. De plus les pompiers de Kehl ont été renvoyés, empêchés d’éteindre le feu avant l’arrivée des pompiers strasbourgeois. Autre question : pourquoi à 18h y avait -il des flammes de trois mètre de haut qui consommaient encore l’immeuble ( la toiture) sans qu’un seul pompier soit sur place, alors que l’endroit était totalement sécurisé ( les manifestants étant retournés au camp après la manif) voulait -on effacer des traces , des preuves ?


Otan hotel ibis des témoignages remettent en cause la version officielle
6 avril 2009 - 14h56 - Posté par

15 minutes entre la prise de feu à la pharmacie (en face de l’hôtel) et le début d’incendie à l’hôtel ibis, pendant lesquels les hélicos de la police observaient et des CRS étaient positionnés à 5OO mètres. A 700 mètres de là, la police allemande en gros nombre avec plusieurs véhicules équipés de canons à eau. Des pompiers allemands renvoyés chez eux, alors qu’ils étaient les premiers sur place. Un feu qui continue à de propager à 18H ( 3 heures après) avec des flammes de 3 mètres qui s’échappent de la toiture, alors qu’aucun pompier est sur place et que l’endroit est totalement sécurisé ( les manifestants étant retournés au camp après la manif). Plus que troublant, non ?


Otan hotel ibis des témoignages remettent en cause la version officielle
6 avril 2009 - 15h00 - Posté par

A qui profite le crime ? 15 minutes entre le départ de feu en face à la pharmacie et celui de l’hôtel, sous les yeux de la police


Otan hotel ibis des témoignages remettent en cause la version officielle
6 avril 2009 - 15h06 - Posté par

reuters :
polémique enfle après les violences à Strasbourg
lundi 6 avril 2009 12h47 Imprimer cet article[-] Texte [+]
1 / 1Plein écranPARIS (Reuters) - Les violents incidents survenus en marge du sommet de l’Otan à Strasbourg suscitent une polémique entre l’opposition et le gouvernement, accusé de ne pas avoir pris toutes les mesures nécessaires pour empêcher des casseurs de ravager un quartier populaire de la ville.

Le maire socialiste de Strasbourg, Roland Ries, a demandé dimanche soir des "éclaircissements" sur la stratégie des forces de l’ordre dans le quartier du Port-du-Rhin, tout en appelant l’Etat à réparer rapidement les dégâts occasionnés samedi.

La ministre de l’Intérieur, Michèle Alliot-Marie, a déploré lundi la réaction du maire de Strasbourg, qui répond selon elle à une logique de "politique politicienne".

"Comme l’a annoncé le président de la République, il est évident qu’il y aura des indemnisations (...) Que M. Ries essaie maintenant de récupérer le plus possible, je peux le comprendre, mais il ne faut pas non plus exagérer en la matière", a-t-elle dit sur LCI.

"Si ce quartier est sacrifié, ce n’est pas du fait de l’Otan, s’il y a des difficultés dans ce quartier, elles existaient bien avant", a-t-elle ajouté.

Michèle Alliot-Marie a précisé que Roland Ries lui avait dit, avant les incidents, que le dispositif était "parfaitement adapté", même si elle a reconnu que les forces de l’ordre n’avaient "pas pu tout empêcher".

L’ancien poste de douane du pont de l’Europe, un hôtel Ibis et une pharmacie du quartier du Port-du-Rhin, situé à proximité de la frontière allemande, ont notamment été incendiés.

Roland Ries a regretté que les habitants du quartier aient été "livrés aux casseurs et non protégés" alors que 9.000 policiers et gendarmes et 1.500 militaires avaient été mobilisés pour le sommet de l’Otan.

L’intervention tardive des forces de l’ordre - une heure et demie après le début des incidents - a été critiquée par les habitants du quartier et les organisateurs de la manifestation officielle qui se voulait pacifiste.

TOUT POUR QUE "ÇA PARTE EN ’SCHWEPPES’"

Le secrétaire général de l’Unsa Police a déploré lundi, sur France Info, des "lacunes dans la chaîne de commandement".

"On ne peut pas laisser un quartier sans défense pendant une heure et demie", a dit Henri Martini, qui réclame une enquête administrative.

Pour Olivier Besancenot, les autorités ont "tout fait" pour que la manifestation dégénère en modifiant le tracé initialement prévu et en conduisant les manifestants "dans une vraie souricière".

"Des milliers de manifestants ont été amenés dans une rue avec les deux issues complètement bloquées, et on s’est fait canarder de gaz lacrymogènes, sans interlocuteur à ce moment-là, avec des tirs tendus, avec des tirs de flashballs. On a frôlé le drame", a déclaré le porte-parole du Nouveau Parti anticapitaliste sur France Inter.

"Une manifestation où il y a du monde, où il y a des interlocuteurs, où il y a un parcours de manifestation (et) des forces de l’ordre visibles, ça ne dérape pas. Quand il y a tout le contraire, ça dérape et c’est exactement ce qui s’est passé", a-t-il ajouté.

"On a fait en sorte que cette manifestation parte en ’schweppes’ comme on dit dans mon quartier."

Réagissant aux propos du porte-parole de l’UMP Frédéric Lefebvre, qui a accusé le NPA d’être "la vitrine légale des casseurs", Olivier Besancenot a démenti faire partie du Black Block", une mouvance anticapitaliste européenne souvent violente.

Michèle Alliot-Marie a jugé "scandaleux" les propos du leader d’extrême gauche.

"M. Besancenot doit savoir que les violences ne font pas partie du dialogue démocratique, il faut un jour ou l’autre savoir si on se place du côté de la démocratie, de l’expression de ses idées (....) mais on n’a pas le droit de s’exprimer par la violence", a-t-elle dit.

La ministre de l’Intérieur a jugé que l’émergence de groupuscules violents "qui refusent de s’inscrire dans la démocratie" s’expliquait en partie par "l’affaiblissement considérable des partis extrêmes, notamment du Parti communiste".

Clément Dossin, avec Véronique Tison, édité par Gilles Trequesser


Otan hotel ibis des témoignages remettent en cause la version officielle
6 avril 2009 - 16h43 - Posté par

15 minutes entre le départ de feu de la pharmacie et celui de l’hôtel. Sous les yeux des policiers ! c’est déjà un premier indice


Otan hotel ibis des témoignages remettent en cause la version officielle
6 avril 2009 - 19h11 - Posté par

"M. Besancenot doit savoir que les violences ne font pas partie du dialogue démocratique, il faut un jour ou l’autre savoir si on se place du côté de la démocratie, de l’expression de ses idées (....) mais on n’a pas le droit de s’exprimer par la violence", a-t-elle dit.

La ministre de l’Intérieur a jugé que l’émergence de groupuscules violents "qui refusent de s’inscrire dans la démocratie" s’expliquait en partie par "l’affaiblissement considérable des partis extrêmes, notamment du Parti communiste".

... et le 2ème indice est dans les propos tenus par Alliot-Marie. Elle a tendu un piège grossier à Besancenot qui, il faut bien le reconnaître, séduit de plus en plus de monde, notamment les jeunes et ceux qui rêvent d’une vie sans violences, n’en déplaise à MAM ! Et quant à se fiche de la poire du Parti communiste, gare, l’idéal est loin d’être mort, il est même ravivé, car le mot "solidarité" reprend des couleurs, au regard de ce que la crise provoque dans les pays ultra-libéraux, individualistes à souhait !

Mam, je t’le jure, aux européennes toute la gauche va faire un malheur et ton parti et le ps associés perdront la moitié des sièges.


Otan hotel ibis des témoignages remettent en cause la version officielle (video)
6 avril 2009 - 18h36

Témoignage entièrement partagé. J’étais sur les lieux samedi en début d’après midi, et il n’y avait aucun signe extérieur de feu dans l’hôtel lors de la première charge des flics. Le seul feu lié à l’hôtel était celui du mobilier sortie de l’hôtel et alimentant une barricade. Les flics repoussent et prennent possession des lieux et toujours aucun signe extérieur de feu de l’hôtel à environ 100m (pas la moindre fumée). Seul à ce moment l’office de tourisme et la douane brûle. Et confirmation également de tir de fusée incandescente aux abords de l’hôtel et sur les pelouses du jardin. Incendie d’hôtel carrément douteux...



Otan hotel ibis des témoignages remettent en cause la version officielle (video)
6 avril 2009 - 22h48 - Posté par

il faut faire remonter l’info, ce n’est pas trop tard !


Otan hotel ibis des témoignages remettent en cause la version officielle (video)
6 avril 2009 - 21h01

L’incendie du reichstag bis, reichstag ibis



Otan hotel ibis des témoignages remettent en cause la version officielle (video)
7 avril 2009 - 13h20 - Posté par Zibert

Voici la question que j’ai posée à Roland Ries (maire de Strasbourg) sur Libé ce matin et sa réponse :

Zibert. Des témoins et une vidéo sur YouTube semblent prouver qu’il n’y avait pas d’incendie de l’hôtel Ibis, quand les CRS ont pris le contrôle du carrefour. Des hélicoptères, par contre, ont tiré des grenades lacrymogènes et des fusées à incandescence. Quand, allez-vous dénoncer la manipulation de MAM et de la préfecture ?

Je ne suis pas du tout d’accord. Ce que vous laissez entendre, c’est que les incendies auraient été allumés par la police ou les hélicoptères, c’est une affabulation complète. Je confirme et tous les témoins le confirment, y compris ceux qui sont critiques par rapport à la police, c’est bien les Black blocks qui ont mis le feu au poste de douane, à la pharmacie, à l’Office du tourisme et à l’hôtel Ibis. Ce sont eux aussi qui ont saccagé la station-service et le bureau de poste, ceci n’est pas sérieusement contestable.

http://www.liberation.fr/politiques...



Otan hotel ibis des témoignages remettent en cause la version officielle (video)
7 avril 2009 - 20h10 - Posté par TanKipass

j’étais sur place et des amis à l’intérieur sont sorti en disant que ça sentait le gaz, sinon pareil, au moment de la charge des flics pour disperser les casseurs je n’ai vu aucun signe de feu sur l’hôtel à part la barricades à 5 10 mètre devant.
à coté de la pharmacie c’est une banque qui a été cramé, et de toute façon cramer une pharmacie je ne vois pas le problème les industries pharmaceutique sont une des pires engeances du capitalisme.


Otan hotel ibis des témoignages remettent en cause la version officielle (video)
15 avril 2009 - 18h08 - Posté par

Bein le problème de la pharmacie, c’est que dorénavant les habitants de ce quartier doivent se déplacer jusqu’au centre ville pour se procurer des médicaments. Etant sur place également j’ai discuté avec certains habitants qui m’ont di qu’ils attendaient cette pharmacie depuis deux ans. ça fai un peu mal au cul quand même de leur enlever ça. sinon pour le reste je suis d’accord avec toi ...





Les sous-traitants du nucléaire en grève le 18 septembre contre le dumping social
lundi 16 - 08h11
DÉCÈS D’UN TORTIONNAIRE EN ALGÉRIE.
dimanche 15 - 15h17
de : Transmis par Nuits de septembre 1965
Que la Terre nous sauve.
samedi 14 - 13h27
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Mesures Buzyn, c’est du Coluche : Dites nous ce dont vous avez besoin, nous vous dirons comment vous en passer (vidéo)
samedi 14 - 13h12
de : nazairien
1 commentaire
MANIFIESTA 2019 - C’est l’heure de l’mettre !
samedi 14 - 11h47
de : Hdm
Patrick Balkany, proche de Sarkozy, condamné à 4 ans de prison ferme et incarcéré (vidéo Verdi)
vendredi 13 - 16h16
de : nazairien
10 commentaires
Les corbeaux , les vautours en passe de disparaître ?
jeudi 12 - 20h12
de : joclaude
1 commentaire
Réaction de LFI après la diffusion des images de Quotidien sur le jour des perquisitions (video)
jeudi 12 - 12h38
de : LFI
40 minutes d’images cachées : le coup monté médiatico-judiciaire contre LFI (video)
jeudi 12 - 08h57
de : L’Ère du peuple
Je suis prêt ! « Et ainsi de suite… »
jeudi 12 - 08h44
de : Jean-Luc Mélenchon
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 - 08h41
de : Info’Com-CGT
Grèce : l’expérience autogestionnaire des Viome menacée
jeudi 12 - 08h04
Le Val-de-Marne, premier département de France à bannir le glyphosate
mercredi 11 - 09h40
de : Agnès Vives
2 commentaires
Perquisition chez Mélenchon... Un autre son de cloches (video)
mercredi 11 - 09h01
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 - 07h51
de : Roberto Ferrario
2 commentaires
Samedi 14 septembre 2019, les éditions Noir et Rouge présentent le second tome de La CNT dans la révolution espagnole de
mardi 10 - 22h09
de : Frank
UNE JUSTE COLÈRE - Interrompre la destruction du monde
mardi 10 - 13h55
de : Ernest London
1 commentaire
Le RN face à la destruction sociale
mardi 10 - 12h08
de : Christian DELARUE
3 commentaires
Toute la macronnerie : Menteuse ! La Révolution est permanente !
lundi 9 - 15h44
de : joclaude
4 commentaires
Gaspard Glanz (journaliste), à nouveau inquiété par la flicaille, ridiculise ces flics(quettes) (vidéo)
lundi 9 - 13h59
de : nazairien
Thales : petits meurtres entre amis, ou la politique des bâtons dans les roues
lundi 9 - 11h26
de : Bertrand F
Au moins 2000 gilets jaunes convergent à Montpellier pour leur rentrée
dimanche 8 - 15h42
2 commentaires
arret de la grêve de Petit Jean
samedi 7 - 12h32
de : promedic
"Opération Aéroport de Paris" : L’initiave citoyenne en action, dans le var (vidéo)
samedi 7 - 00h50
de : nazairien
Plan et marché à Cuba des années 1960 à aujourd’hui
vendredi 6 - 13h47
de : P. Del Castillo
2 commentaires
Les élucubrations de Stéphane Bern sur l’école au Moyen Âge
vendredi 6 - 11h09
de : Catherine Rideau-Kikuchi, Florian Besson
LA SOCIÉTÉ INDUSTRIELLE ET SON AVENIR
vendredi 6 - 06h41
de : Ernest London
2 commentaires
Rentrée catastrophe / C’est l’heure de l’mettre !
jeudi 5 - 22h19
de : Hdm
Grenelle des violences conjugales : le gouvernement répond aux féminicides par l’aumône
jeudi 5 - 16h51
1 commentaire
Yémen : les images rares d’une guerre qui embarrasse le gouvernement français (vidéo)
mercredi 4 - 23h15
de : Nazairien
2 commentaires
La société pharmaceutique Ferring impliquée dans un nouveau scandale ?
mercredi 4 - 16h13
de : Pharmawatch
Les empoisonneurs.
mercredi 4 - 15h17
de : L’iena rabbioso
Hypotextile : Soutien à Constance seins nus
mercredi 4 - 09h25
de : Christian DELARUE
Appel à la mobilisation contre l’OMC et les accords de libre-échange
mardi 3 - 21h27
de : via campesina
Christophe Prudhomme, porte-parole des médecins urgentistes : « Il faut arrêter de gérer l’hôpital comme une entreprise »
mardi 3 - 17h08
de : nazairien
1 commentaire
AFFAIRE BENALLA : suite et... !Pas fin ?
mardi 3 - 15h29
de : JO
IN GIRUM - Les Leçons politiques des ronds-points
mardi 3 - 13h34
de : Ernest London
2 commentaires
Pour exploiter l’uranium kazakh, Orano va raser une forêt protégée
mardi 3 - 11h01
de : jean 1
2 commentaires
Propriétaires terriens, industriels, ministre corrompu : qui sont les pyromanes de l’Amazonie brésilienne
lundi 2 - 22h22
de : bastamag
Acte 42 : 31 Aout Hommage des Gilets Jaunes devant l’ONU à Genève à tous les blessés et mutilés (vidéo)
lundi 2 - 21h51
de : nazairien
5 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Il n’y a point d’assujettissement si parfait que celui qui garde l’apparence de la liberté. J.J. Rousseau
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite