Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Non aux brevets sur les plantes et animaux normaux !
de : Mengneau Michel
samedi 9 mai 2009 - 18h16 - Signaler aux modérateurs
6 commentaires
JPEG - 59.5 ko

de Michel MENGNEAU

A force de faire des mises en garde, de crier : « Attention danger ! », la plupart des dirigeants européens ont prit conscience que la généralisation des agro-carburants était assez aléatoire, pour plusieurs raisons qu’il est inutiles de rappeler.

Bon, malheureusement cela ne pouvait pas faire l’unanimité, et celui qui naturellement a voulu se singulariser est l’inconscient Sarkozy, une sorte de savant fou diront certains, qui a fait accélérer le mouvement pour que la France soit la première à 10% de mélange essence et éthanol avec toutes les conséquences qui en découlent.

Surtout que l’agro-carburant mis sur le marché est tout à fait discutable, ainsi que je l’ai déjà expliqué dans un article précédent. Cependant, il ne faudrait pas que cela soit une disqualification totale des éthanols qui dans le cas de surproduction agricole mondiale reste un palliatif et une façon intelligente de réduire des stocks encombrants, mais uniquement dans ce cas là, cela va de soi.

D’autant que parallèlement à la fabrication d’éthanol, l’agrobusiness qui se met en place pour fournir agrochimie va devoir aussi fabriquer des polymères à partir des amidons et cellulose. On invoque donc les agro-carburants en dénonçant leur généralisation mais l’on oublie cette face cachée de la pétrochimie qui maintenant va se transformer en agrochimie pour fabriquer emballage, sacs plastiques et autres formes de conditionnement. Et si le marché des carburants est porteur avec l’usage intempestif des bagnoles, celui de l’ensachage, du conditionnement l’est probablement encore plus. Donc déjà nous devons tirer la sonnette d’alarme lorsque l’on voit que la profusion de sacs plastiques venant des dérivés du pétrole pourrait être remplacée par les mêmes sacs, biodégradables, mais fabriqués avec des amidons issus du blé nourricier.

Une évidence s’impose, c’est que nous devons changer nos modes de vie et par exemple privilégier la bouteille en verre consignée, à la bouteille en plastique jetable. Même si l’on estime que le recyclage contribuera en bonne partie à subvenir à nos besoins, il n’en reste pas moins que nos habitudes de consommation doivent changer. Mais c’est là que le bas blesse, car on est loin d’aller dans ce sens là. En effet, Les polymères par exemple s’incluent bien dans des principes courant à la catastrophe sous le fallacieux prétexte de développement durable. Donc on en revient à dénoncer l’origine de ces façons de faire destructrices de l’équilibre de la planète que sont le productivisme et son moteur la recherche du profit maximum, les deux adages du capitalisme.

Bien que la crise soit celle du capitalisme on s’aperçoit que celui-ci continue sur sa lancée productiviste en mettant l’agrobusiness au service du capital, ce qui implique exploitations expansives de toutes sortes ou formes de territoires, avec à la clé, déforestations, surdoses d’engrais, pesticides, insecticides, OGM, arrosages intempestifs, et le tout sans se soucier de la demande nutritionnelle qui se trouve dévoyée au profit de la bagnole et des sacs plastics. On assiste donc à la mainmise des multinationales de l’agrobusiness que beaucoup ont dénoncé à travers l’exemple le plus souvent cité, Monsanto. Si les critiques à l’encontre de cette firme sont justifiées, elle est néanmoins l’arbre qui cache la forêt.

On se souvient de Svalbard Global Seed Vault qui est une sorte de banque de conservatoire de graines, située sur l’île du Spitzberg, et dont on doit le financement à la fondation Rockefeller, à la Fondation de Bill Gâtes, à la Fondation Syngenta et à Monsanto, le tout avec l’appui du gouvernement Norvégien. Fondée en février 2008 certains avaient tiqué sur l’intention profonde des participants qui voulait que cette action soit uniquement à but humanitaire afin de garder mémoire du patrimoine biologique de la planète. Le nom des prétendus philanthropes en a laissé septiques plus d’un. Mais à la suite de la dernière trouvaille des rapaces de l’agrobusiness on comprend mieux dans quelle optique mercantile et à quoi pourrait servir par la suite un tel potentiel de graines.

En effet OEB (Office Européen des Brevets) a été saisi de demandes à déposer des brevets pour des variétés de plantes et semences issues de croisements traditionnels. Cela parait anodin puisqu’il s’agit du Brocoli désigné sous l’appellation barbare de EP 1069819, et de la tomate EP 1211926 dont les" brevetages" sont à l’approbation. On ne peut que s’en émouvoir car jusqu’à présent les brevets étaient réservés à des plantes ou animaux issus de la recherche biologique, des droits d’auteurs en quelque sorte. Mais là on est devant le cas de produits venant de culture conventionnelles ce qui change tout l’aspect de la question puisque par se biais les grands ensemenciers auraient la mainmise sur toutes les filières économiques, que les produits viennent par le tripatouillage des scientifiques de l’INRA pour ne citer qu’eux, ou tout simplement parce que le cultivateur a gardé de la graine qu’il a replanté ou semé. On comprend l’enjeu monétaire pour les multinationales si elles arrivent à breveter ce brave brocoli, ce dont s’est ému l’ONG, « No Patends on Seeds » qui lance avec Greenpeace et plusieurs autres associations un cri d’alarme. http://www.no-patents-on-seeds.org

Si ces deux produits sont brevetés le champ de la marchandisation de toutes espèces de la biodiversité sera ouvert aux seules multinationale qui vont faire leurs choux gras d’une telle aubaine. C’est pourquoi la Fondation Rockefeller et consort n’a probablement pas creusé son coffre fort renfermant pour l’instant que se graines dans un seul but lucratif ou celui d’une œuvre caritative. Comme on le voit, pour s’accaparer de tout notre patrimoine, pour faire du fric, les capitalistes ne manquent pas de ressources. Ce qu’ils savent faire aussi sans vergogne lorsqu’il s’agit de licencier les ouvriers d’usines prétendues non rentables.

L’agrobusiness capitaliste monopolisera alors toutes les filières de la production agricole. De la semence, au carburant qui ira dans la bagnole s’approvisionnant au « super-market » du coin d’où son propriétaire consommateur en ressortira avec un cabas à base d’amidon, pendant que la poche de nouille sera hors de prix pour celui-ci et tout à fait inaccessible pour l’exploité du Mali.

Non seulement ils vont manger à tous les râteliers en écrasant le prolétaire, après avoir vidé en partie le sous-sol de la terre, ils vont maintenant tirer le maximum de profit de sa surface en continuant à la détruire….

http://le-ragondin-furieu.blog4ever.com



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Non aux brevets sur les plantes et animaux normaux !
9 mai 2009 - 18h50 - Posté par ollivier

on amène ses bouteilles en verre, on transvide aux caisses et on laisse la merde plastoc sur place, il suffirait d’être assez nombreux pour faire suer grave la grande distrib... Comme pour les emballages surnuméraires... Histoire de ne pas ennuyer les caissières, on dépose le tout à la caisse centrale. A part les contraindre en les emmerdant on arrivera jamais à rien. Et puis faire chier Auchan Carrefour et (con)sort reste un petit bonheur... A part ça chaque fois qu’on peut ne pas mettre les pieds dans ces temples de la (con)so on se fait du bien et il en est de même pour la planête.... Tiens même histoire d’en rajouter une couche on pourrait demander à rencontrer les dirigeants de grandes surfaces pour tout fourrer dans leurs bureaux... Ah le bonheur...



Non aux brevets sur les plantes et animaux normaux !
9 mai 2009 - 19h49 - Posté par pilhaouer

Une idée excellente qui a été efficace dans certains pays pour limiter les emballages !
Si nous ramenons emballages excédentaires et/ou polluants dépliants publicitaires, etc dans les temples de la grande distribution, ils seront forcés de réagir.
Mais ce n’est pas suffisant. La Grande distribution est un fléau à de multiples points de vue : déplacements en voiture, pollution visuelle (les abords des agglomérations sont devenus hideux avec les zones commerciales), pression sur les petites industries ou les industries fragiles, importation à grande échelle de produits obtenus grâce au dumping social, religion de l’inutile, du gadget et du superflu, généralisation du gaspillage, destruction des commerces de proximité etje dois en oublier beaucoup.
Il faut s’attaquer résolument à ces nuisibles et imaginer un commerce raisonné, respectueux de l’environnement, favorable à une production locale et prenant en compte la limitation des déplacements.


Non aux brevets sur les plantes et animaux normaux !
10 mai 2009 - 14h48 - Posté par Chien Gué

Très bon papier Michel, que je me permet d’alimenter ...

A propos du brevetage des animaux : Brevetage du vivant

A propos de la banque de semences : Arche de Noé végétale

Le tout dans mon dossier Monsanto : Monsantoland



Non aux brevets sur les plantes et animaux normaux !
11 mai 2009 - 01h16 - Posté par Chien Gué
Non aux brevets sur les plantes et animaux normaux !
11 mai 2009 - 23h51 - Posté par ppkc

Ceux qui pensent autrement doivent se faire soigner la tête...



Non aux brevets sur les plantes et animaux normaux !
13 mai 2009 - 08h00 - Posté par marie.lina

Le brevet du vivant, c’est le début de la fin ! Ne pas oublier que Monsantos c’est :LE GAZE ORANGE ; mais aussi les racines de celui ci :les Montevéritas ; groupe d’illuminés ,dont un vrai anarchiste qui a résisté aux nazis, tout en subissant leurs baffes quotidiennes et CERTAINS PETITS OPPORTUNISTES qui une fois,le nazisme passé ont tranquillement transformés leurs utopies en totalitarisme. Oui, j’ai entendu sur France culture le 09/05 dans l’émission :"terre à terre" (7h à8h !!!!!!!) que Monsantos proposait une loi interdisant le potager domestique (sous couvert de danger sanitaire ??), à vérifier ; mais si c’est exact : AU SECOUR marie.lina






DÉSORDRE
mercredi 23 - 10h17
de : Ernest London
15 photos qui racontent les manifs à Barcelone
mercredi 23 - 10h11
À propos d’Extinction Rebellion – Partie III : La 4e Révolution industrielle
mardi 22 - 20h35
de : Kim Hill
SNCF : l’accident qui montre que le « train sans contrôleur » est dangereux pour tout le monde
mardi 22 - 20h24
de : Rachel Knaebel, avec Sophie Chapelle pour bastamag
Seconde Guerre mondiale : la Russie déclassifie des documents sur la libération de l’Europe par l’Armée rouge
mardi 22 - 14h22
de : nazairien
Projection "Au nom de tous mes frères. Journal de Nadine Loubet au Chili." jeudi 24 octobre 2019 à 20h
mardi 22 - 13h21
de : Nicole ff
L’État français cherche à nous faire oublier les essais nucléaires en Polynésie
lundi 21 - 22h11
de : Delaunay Matthieu
Sécurité.
lundi 21 - 19h38
de : L’iena rabbioso
Erreur de Pôle emploi en votre défaveur : garder des nerfs d’acier
lundi 21 - 09h48
Appel du non lieu dans la mort de Rémi Fraisse
dimanche 20 - 23h30
de : desarmons-les
Voilophobie : tentative de compréhension et d’explication.
dimanche 20 - 00h18
de : Christian DELARUE
11 commentaires
Canal Seine-Nord : la catastrophe écologique et économique en route !
samedi 19 - 19h08
de : Eve
6 commentaires
Reconnaissance faciale dans les lycées
samedi 19 - 11h02
de : quadrature du net
LA RAGE CONTRE LE RÈGNE DE L’ARGENT
samedi 19 - 08h44
de : Ernest London
Points de vue sur les Gilets jaunes
vendredi 18 - 16h35
de : jean 1
Yankees et son larbin français, effacent les preuves, de leur "implication terroriste" en syrie
vendredi 18 - 11h59
de : nazairien
"Gôôôche" démocratique et républicaine ou TRAHISON ?
vendredi 18 - 10h45
de : jean-marie Défossé
2 commentaires
Badgeophobie ou syndicalistophobie
jeudi 17 - 23h45
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Est-ce que oui ou non castaner va dégager ?
jeudi 17 - 20h22
de : jean 1
VERS LA BANLIEUE TOTALE
jeudi 17 - 14h12
de : Ernest London
Est ce la panique, en macronie ? Le gouvernement envisage de retarder la réforme des retraites (vidéo)
jeudi 17 - 12h49
de : nazairien
3 commentaires
Le Crédit Mutuel prépare une vague de licenciements massifs
jeudi 17 - 11h23
de : PDUROC
Suspicion délation répression ... et agressions impérialistes
jeudi 17 - 10h56
de : Chantal Mirail
Sous le voile, une femme !
jeudi 17 - 10h36
de : Chantal Mirail
2 commentaires
Sociale vigilance / C’est l’heure de l’mettre
jeudi 17 - 10h28
de : Hdm
Droit d’informer : Nous ne devons pas nous habituer aux intimidations, aux gardes à vue et aux poursuites judiciaires
jeudi 17 - 09h58
Barcelone : des manifestants indépendantistes affrontent les forces de l’ordre pour la troisième nuit consécutive (vidéo
jeudi 17 - 00h53
de : nazairien
1 commentaire
Une personne porte ici un signe religieux ostensible !
mercredi 16 - 22h29
de : Christian DELARUE
9 commentaires
La manifestation des pompiers dégénère : incidents et tensions (15 octobre 2019, Paris) (vidéo)
mercredi 16 - 16h24
de : nazairien
2 commentaires
Des scènes de guérilla urbaine dans le centre de Barcelone, après la condamnation des dirigeants séparatistes (vidéo)
mercredi 16 - 16h09
de : nazairien
1 commentaire
Retraites : la CGT, FO, Solidaires et la FSU appellent à la grève le 5 décembre
mercredi 16 - 07h54
1 commentaire
15 Octobre 1987 THOMAS SANKARA
mardi 15 - 17h29
de : CADTM
De qui se moque t on ? Les frais d’hébergement des députés à Paris vont être davantage remboursés
mardi 15 - 17h11
de : nazairien
2 commentaires
ZOMIA ou l’art de ne pas être gouverné
mardi 15 - 14h20
de : Ernest London
Grande Fête du livre de Noir et Rouge
lundi 14 - 23h10
de : Frank
Nucléaire : le danger qui nous menace s’accroît
lundi 14 - 23h03
de : pierre peguin
Emission - Sabotage de l’école – Un peuple éclairé serait-il incontrôlable ?
lundi 14 - 20h03
de : Emission - Polémix et La Voix Off
Rojava : « La révolution ne doit pas disparaître »
lundi 14 - 17h10
de : jean 1
1 commentaire
Pascale Locquin
lundi 14 - 15h45
de : locquin
Les "gilets jaunes, bleus, verts, oranges" dans le VIéme ar, pour la "défense des victimes de l’amiante
dimanche 13 - 14h17
de : nazairien

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

C'est par nos pensées, nos paroles et nos actions, individuellement et collectivement, que nous façonnons nos lendemains. Sagesse Tsagali
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite