Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Pourquoi je voterais Front de Gauche !
de : Maxime Vivas
dimanche 31 mai 2009 - 11h35 - Signaler aux modérateurs
23 commentaires

Régis Debray, Didier Daeninck, Patrick Chamoiseau, Ariane Ascaride, Robert Guédiguian, Bernard Cassen, Ignacio Ramonet, Charb, Edmonde Charles-Roux, Janette Habel, Jacques Nikonoff, Georges Séguy, Jean Ziegler, et des centaines d’autres (sans oublier Christian Piquet de la LCR/NPA) appellent à voter Front de Gauche.

On trouvera dans le passé de ces citoyens, dans un de leurs articles, une de leurs déclarations, matière à heurter la pureté révolutionnaire et l’exigence d’infaillibilité dans la clairvoyance politique.

L’intégriste religieux et politique n’épouse que des vierges. S’il en manque, il préfère l’onanisme qui préserve sa pureté et n’affecte son intégrité qu’au niveau de l’acuité auditive.

C’est l’apanage des puceaux de n’avoir jamais mal fait l’amour et quiconque a un jour participé à une révolution, à la gestion d’une commune, d’un pays s’est exposé à l’erreur, à la faute, au compromis, voire à la compromission. Elu municipal, ancien militant du PCF, ancien secrétaire d’une section syndicale, je suis de ceux dont les mains sont maculées de cambouis.

« Quoi je me suis trompé cent mille fois de route » écrit un Aragon qui ajoute, trop optimiste : « On sourira de nous pour notre dévouement » alors que ce n’est pas le sourire qui prévaut mais trop souvent l’injure.

« On sourira de nous pour le meilleur de l’âme
On sourira de nous d’avoir aimé la flamme
Au point d’en devenir nous-mêmes l’aliment
Et comme il est facile après coup de conclure
Contre la main brûlée en voyant sa brûlure. »

Je suis de la confrérie de ceux qui se sont trompés au moins deux fois sur trois puisque, au gré de mes désarrois passés j’ai soutenu Bové, Besancenot, Buffet.

Eh bien j’ai donc perdu ma vie et mes chaussures
Je suis dans le fossé je compte mes blessures.

Oublions Bové, disqualifié par son indigne mensonge sur sa fausse expulsion de Cuba (le tacle de l’ambitieux contre un petit pays étranglé par le mastodonte US.) et par son ralliement à une figure libérale qui fit campagne pour le oui au TCE.

Reste la gauche, la vraie, celle qui sait que le PS est au centre. Nous y voyons des frères d’armes qui devraient avancer au coude à coude, heureux d’être ensemble, s’enrichissant les uns les autres, attentifs à ce que les autres portent en eux de respectable et de novateur. Au risque de choquer les gardiens du Temple Révolutionnaire, j’ajoute que je vois des frères dans certains militants du PS, qui aspirent à ce que veut la vraie gauche, militants qui se fourvoient mais n’en sont pas pour autant méprisables.

Nous allons tous mourir avant de voir arriver quelque chose de grand, de beau, de juste, d’enthousiasmant dans ce pays si l’on persiste à confondre l’union et la fusion, le programme et la Bible, l’autre et l’intrus, le contradicteur et l’ennemi.

On observe en Amérique latine une montée des luttes victorieuses : un peu, beaucoup ou passionnément, mais jamais par des assauts à front de taureau et toujours par des épaulements fraternels surmontant les diversités.

Ici aussi, nous avons avant tout besoin d’être ensemble.

C’est pour contribuer à faire comprendre cette nécessité que je voterai Front de Gauche le 7 juin.

Maxime Vivas, écrivain.



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Pourquoi je voterais Front de Gauche !
31 mai 2009 - 11h35
Pourquoi je voterais Front de Gauche !
31 mai 2009 - 11h50 - Posté par le châtaignier

moi aussi !! c’est la seule proposition unitaire de rassemblement à gauche pour les européenne.
On ne gagnera pas les batailles sociales en europe en continuant à y perdre les élections.


Pourquoi je voterais Front de Gauche !
31 mai 2009 - 18h29 - Posté par

Moi aussi ???

ET moi aussi je pensais que Maxime Vivas été un communiste... et je dois me rendre à l’évidence... je me suis trompé...


Pourquoi je voterais Front de Gauche !
31 mai 2009 - 13h15

Ah non. Pas ça ! Venant de vous ? Mr Vivas ? Cette lettre ?

Quelle déception cuisante !

Trop facile de tourner en dérision comme si toutes celles et tous ceux qui ne veulent pas voter pour le "Front de gauche" n’étaient qu’une bande de sales gauchistes soi disant gardiens invétérés d’un soi disant temple révolutionnaire que l’auteur de cette ode à l’amour sait très bien (comme nous tous) n’avoir jamais existé.....

Cette lettre de Maxime Vivas est une immense déception pour toutes celles et ceux qui pensaient du bien de lui.

Non pas parce qu’il va voter Front de gauche, oh non. Chacun se démerdant actuellement comme il pense devoir (ou pouvoir) le faire.Pour ma part abstentionniste, et convaincu je regarde avec un peu de compassion les "partisans acharnés" des u ns et des autres

Mais on ne peut qu’être affligé par la pauvreté des arguments ici déballés pour stigmatiser ceux qui ne feront pas comme lui.

Sachant que même à 7 % de votants, nous, ceux qui ne voteront pas "front de gauche" (quoi qu’on fasse le 7 juin !) nous sommes quand même une énorme majorité, ce serait bien de commencer par ne pas oublier que celui qui parle est minoritaire...

MV va voter "front de gauche" parce que "y’a que le front de gauche qui est bien et que y’a déjà tellement de gens biens" (l’auteur de commencer sa lettre en citant les "peopolitiques" qui ont déclaré donner leur voix au FDG) , mais surtout, parce qu’il résume les arguments de celles et ceux qui ne voteront pas front de gauche (c à d pour commencer la foultitude d’abstentionnistes de gauche, celles et ceux qui voteront LO ou NPA ou Communiste ou Cannabis sans frontières ou que sais je...) à une caricature absurde qui fait ne fait pas honneur à l’intelligence de l’auteur.

Ceux et celles qui ne voteront pas Front de gauche le feraient "seulement" parce que X ou Y soutient ne seraient pas de "purs révolutionnaires" ou parce que tel ou tel du FDG aurait émis une fois (si ce n’était qu’une fois, hélas !!) des positions que les "non-FDG" jugeraient "impures" du haut de leur Olympe révooollluuutttiioonnaiiirrree....

Ce qui me fait honte pour MV c’est qu’il ose prétendre que notre "malentendu" ou notre "incompréhension" (ou tout simplement, notre "choix" ?!) ne dépendrait que de facteurs aussi ridicules qu’on ne va même pas s’abaisser à les critiquer...

C’est trop ridicule Maxime Vivas... Que vous est-il arrivé pour devenir ainsi obtus et sectaire ?

Que MV prenne AU MOINS la peine de LIRE ou d’écouter ce que disent les millions d’électeurs qui NE VOTERONT PAS FDG (quoi qu’ils votent d’ailleurs, droite ou gauche), et surtout QUI NE VOTERONT PAS DU TOUT !

Il verra que les arguments qu’il avance ici pour dire qu’il vote Front de gauche (ça le regarde, faire de telles erreurs tendrait à prouver qu’il est toujours jeune et tant mieux pour lui) et surtout, pour "casser" et dénigrer tout ce qui ne votera pas FDG, sont faux, tendancieux, mensongers.

Ceux qui ne voteront pas FDG (et qui ne VOTERONT RIEN) le feront parce qu’ils ont en mémoire le viol du 4 février 2008, et tant d’autres vaant.

Parce qu’ils savent que le parlement Européen n’est RIEN et n’a aucun pouvoir.

Parce que, aussi, ils sont ulcérés par ce simulacre de démocratie que donne à voir ce FDG, parce qu’ils connaissent TROP BIEN les "candidats" pas du tout candides du FDG et connaissent bien leur capacité à retourner leurs vestes au moindre accroc, parce qu’ils voient bien que tous ces prétendants aux trônes sont des déserteurs des vraies luttes de terrain (ils n’ont jamais vu Buffet à la porte de leur usine depuis des mois et des mois, en dehors de rares apparitions de campagne électorale, et quant à Mélenchon , ils ne l’ y avaient plus vu depuis 30 ans , jusqu’à ce que cette "Belle au bois dormant politique", qui aura passé presque la moitié de son existence politique au PS, se réveille de son lourd sommeil).

Peut être aussi parce qu’ils voient bien que le seul objectif de ce Front, et malheureusement, d’une grande partie de l’aréopage de mous bureaucrates qui a fait main basse sur la CGT, et qui le soutient sans oser l’avouer, c’est d’étouffer les luttes sociales en cours quelles qu’elles soient, pour leur donner UNE TRADUCTION POLITIQUE (paraît il) - nous dirons politiciennes - !

Toutes celles et ceux qui ne voteront pas FDG, voire, qui voteront "autre chose (NPA, LO, ... ou que sais je encore), le feront aussi pour d’autres convictions, parce qu’ils y verront un moyen stratégique de se débarrasser des néo staliniens permanents ou élus professionnels qui ont pourri jusqu’à l’os le PCF, parce qu’ils pensent que le FDG n’est pas crédible puisqu’il est composé à 100 % de gens qui sous Jospin ont voté et soutenu TOUTES LES PRIVATISATIONS de façon ACTIVE et consciente. Et j’en passe !

Non, M Vivas ce que vous évacuez d’un revers de main, ce ne sont pas des "erreurs de jeunesse" ce ne sont pas "un malheureux texte par ci par là". Ce sont des idéologies mises en œuvre. Les pires idées de la bureaucratie politique, caste à part entière dans les partis institutionnels.

Et je terminera en disant que moquer ainsi le fait que certaines ou certains puissent être encore sincèrement et profondément attaché-e-s à l’idéal révolutionnaire dans ce pays, où qu’ils se trouvent ( et Dieu merci il y en a encore même au PCF et plus que vous ne l’aimeriez sans doute) c’est LAMENTABLE.

Vous faites, simplement , voix commune avec la bourgeoisie pour tuer à la base comme a dit qqu’un ici "la POSSIBILITÉ D’UNE RÉVOLUTION".

C’est votre droit de choisir vos "amis "politiques, y compris dans sa frange la plus critiquable, celle de la trahison, PAR LES SIENS , des idées sociales-démocrates et communistes ( les vrais, comme vous les moquez, les "purs et durs")...

Allez donc , si ça vous fait plaisir, mettre les "mains dans le cambouis" (dans "la merde", devraient-ils dire) en cogérant le système capitaliste avec vos amis anti-révolutionnaires à l’échelle non plus nationale mais EUROPÉENNE.

Mais permettez que l’on trouve cette formule peu ragoutante et qu’on lui préfère une abstention musclée ou un vote de contestation réelle sans recevoir les tombereaux de merde que vous venez de nous jeter à la figure.

Bonne continuation et VIVEMENT QUE LE 7 JUIN SOIT PASSE qu’on RESPIRE à nouveau !

Là, vous et vos amis du "Front de gauche" on vous verra à l’oeuvre. Au pied du mur. Comme on voit le maçon...n’est ce pas...

J. Taitte (53)



Pourquoi je voterais Front de Gauche !
31 mai 2009 - 14h11 - Posté par

Parce qu’ils savent que le parlement Européen n’est RIEN et n’a aucun pouvoir.

dire ceci est une énorme bêtise quand on sait que toutes les décisions qui sont prises découlent du parlement européen, l’Europe dirige TOUT, donc j’irais voter dans l’espoir de faire bouger les choses (mais vu les divisions je pense qu’elles vont profiter une fois de plus à la droite), et par respect pour ceux qui ont lutter il y a des décennies pour le droit de vote !!!


Pourquoi je voterais Front de Gauche !
31 mai 2009 - 16h36 - Posté par

quand on sait que toutes les décisions qui sont prises découlent du parlement européen, l’Europe dirige TOUT,

Mythologie pour amuser les "gogos" et aller vous faire voter à des élections sans intérêt aucun autre que celui de savoir qui aura droit aux indemnités de 7000 euros nets par mois plus TOUT LE RESTE.

Mythologie que nous sortent tous les responsables des partis institutionnels pour se dédouaner des politiques libérales qu’ils appliquent dans les pays souverains membres de l’UE.

C’est faux ce que vous dites. Non, "tout" ne vient pas de l’UE (tout au plus selon le dernier recensement effectué par J. Quatremer, notamment, 25 % de nos lois et décrets) et en tout cas, certainement pas du Parlement !

ABSTENTION LE 7 JUIN !


Pourquoi je voterais Front de Gauche !
31 mai 2009 - 16h54 - Posté par

dire ceci est une énorme bêtise quand on sait que toutes les décisions qui sont prises découlent du parlement européen,

Dire ceci est une énorme bêtise. Cela montre une méconnaissance grave du fonctionnement des institutions européennes et du rôle, mineur, du parlement européen. Pas étonnant, dans ces conditions, de voter FdG en croyant qu’on va "changer l’Europe" à partir des députés européens.

Chico


Pourquoi je voterais Front de Gauche !
31 mai 2009 - 15h07 - Posté par Copas

Maxime Vivas appelle à voter bureaucrate et alliance avec le PS. Il appelle à voter pour la démobilisation sociale à la place de la résistance au patronat et au capitalisme.

Il y avait bien d’autres façons de se positionner à gauche bien plus efficaces et moins traitresses que de se coucher à nouveau , servir de paillasson à ceux qui ont déclaré vouloir se soumettre à nouveau au social libéralisme (voir l’interview de Le Hayric , tête de liste FdG en faveur d’un gouvernement dirigé par le PS, affirmation toujours pas contredite).

Face à cela , et rien que pour ceux qui se présenteront, sans parler des abstentionnistes, les révolutionnaires feront probablement autant en voix, eux qui ne sont pas électoralistes et continuent d’assurer le soutien aux luttes de résistances des travailleurs, continuent à travailler sur le terrain de la lutte de classes en faisant des propositions concrètes de mobilisation pour unifier la riposte au sarkozisme et aux patrons là où le front de gauche appelle à la désertion en faisant croire qu’élire ses députés serait un débouché politique des luttes (dit explicitement par les deux partis et tous ensemble).

Pas d’autre traduction.

Effectivement très décevant...

L’opération FdG promet effectivement de marcher... au détriment des travailleurs en lutte.



Pourquoi je voterais Front de Gauche !
31 mai 2009 - 16h03 - Posté par kounet

Maxime Vivas, je suis à gauche autant que vous, je ne voterai pas à ce scrutin parce que j’ai dit : Non à cette Europe du marché et des financiers-voyous ;On nous la ressert en force, alors : Amusez-vous entre vous !



Pourquoi je voterais Front de Gauche !
31 mai 2009 - 16h13

Ah oui c’est vrai qu’Aragon s’y connaissait en termes d’erreurs. C’est bien vu cela.

Il vient donc à point nommé renforcer le propos de Maxime Vivas sur le "front de gauche".

Ah..."L’erreur d’Aragon" - immense poète dont j’ai presque toutes les oeuvres - c’était seulement d’avoir soutenu jusqu’au bout, jusqu’à ce que craque la corde trop tendue du soviétisme à la Staline...

Revoir, par exemple, ce qui s’est passé à la mort de Staline, revoir comment Aragon et l’Humanité et tout ce que comptait la nomenklatura du satellite français de la 3ème internationale, cracha (courtoisement et poliment bien sûr) à la figure du génie camarade Picasso pour avoir osé, à cette funeste occasion, présenter un portrait cubiste du Géorgien dans Les Lettres Françaises...

Louis Aragon, justement, alors directeur des Lettres Françaises qui écrivait, sous la dictée du PCF ensuite, à Picasso, son ami et camarade :

« On peut inventer des fleurs, des chèvres, des taureaux, et même des hommes, des femmes - mais notre Staline, on ne peut pas l’inventer. Parce que, pour Staline, l’invention – même si Picasso est l’inventeur – est forcément inférieure à la réalité. Incomplète et par conséquent infidèle.Et alors ceux qui l’aiment le plus, les ouvriers, ne le retrouvent pas. Et ce n’est pas juste, ni pour Staline, ni pour les ouvriers... (...) " » (Aragon).

Bien vue donc la citation de Louis Aragon.

Elle colle parfaitement au message à peine subliminal que contient ce texte :

" Ne voyez pas plus loin que le bout de vos casquettes surtout, camarades prolétaires et votez Front de gauche puisque "tout le monde peut se tromper" (c’est vrai !) nul n’est besoin de vous pencher sur la question de cette mascarade qu’est l’élection des "députés" du Parlement européen.

Nul n’est besoin de réfléchir, de peser le pour et le contre.

Abstention ? Vote ? Pour qui ? Pour quoi ?

Non point n’est besoin."

Oui tiens, votez Front de gauche "camarades prolos", votez pour cet ultime bidule que nous sort une partie de la classe politique dite de gauche aux abois, votez pour ce dernier travestissement du PCF, et surtout, non, ne soyez pas révolutionnaires, n’y songez même pas, et si, au matin du 8 juin vous vous retrouvez affublés d’une superbe paire de cornes, faites donc deux trous à votre chapeau et en avant la musique, vous serez absouts (mais par qui ? On se le demande...)

Mais, Mr. Maxime Vivas, toutes proportions gardées, serez-vous capable d’écrire un jour vous aussi votre "Blanche et l’oubli" ?

Armand , militant communiste depuis 45 ans. Au PCF pendant 25 ans.



Pourquoi je voterais Front de Gauche !
31 mai 2009 - 16h32

Si Monsieur l’immense Fidèl CASTRO que j’admire tellement n’avait pas imaginer qu’on pouvait faire la Révolution avec ché gevara et bien Mr Vivas (que je ne connaissais pas mais qui semble être un spécialise de Cuba) n’aurait jamais rien eu à écrire sur la révolution cubaine et sur cuba je crois bien. Il aurait été cultivé des patates alors ?

Si tous ces cubains pourchassé et poursuivis et emprisonés, patriotes qui aimait leur terre et leur culture, n’avait pas penser qu’on pouvait faire "la révolution" cuba et sa démocratie socialistes n’existerait pas.

C’est incroyable de lire ça ! pauvre révolution socialiste : Pauvres nous les ouvriers, les prolétaires, les exclus. On s’en fout du front de gauche complètement.

Moi je rends des gens comme LE hiaryc et Laurent responsable à cent pour cent de la mort de mon quotidien préféré l’Humanité alors pas de risque que je vote un jour même par erreure pour eux

Totor



Pourquoi je voterais Front de Gauche !
31 mai 2009 - 17h39 - Posté par emorej

Ben je ferais de l’onanisme avec ma copine ce jour là, en tout cas pas de FG pour moi, vous me démoralisez trop.



Pourquoi je voterais Front de Gauche !
31 mai 2009 - 22h42 - Posté par Jak

Maxime Vivas, écrivain.

Aaaah oui ! Ce billet n’a pas été écrit par n’importe qui, mais par un écrivain ! Si, si, c’est marqué.

Il aurait même pu rajouter "VU A LA TÉLÉ", ça aurait eu davantage de gueule.

Donc voyez les prolos qui lisent le billet de Vivas, toutes ces personnalités qui vont voter FdG et cet écrivain, ça vous culpabilise un peu, non, de pas voter comme eux ?

Ben si, un peu , quand même, tout ce monde d’intellectuels connus qui vote FdG sauf vous.

Bon, et puis si vous êtes pas convaincus, relisez les arguments culpabilisants, puceau, révolutionnaire du temple solaire, enfin, c’est pas ça mais ça y ressemble.

Toujours pas convaincus qu’il faut voter FdG ?

Tant pis pour vous, vous serez jamais des frères, parce que à gauche on est tous frères, même les membres du PS, "frères de combat" qu’il a dit Vivas, l’écrivain.

Comment ? Vous osez remettre en cause le fait que les PS soient des "frères de combat" ?

Quel combat ? Ben, les combats électoraux, la lutte des places, les mains dans le cambouis, quoi !

Et si vous continuez à vouloir remettre en question ce qu’a écrit l’écrivain, votre nom ne sera pas rajouté à la liste d’introduction du billet de Vivas, ça vous apprendra, tiens ! Non mais, des fois !

Il n’y a qu’un vote possible, FdG, on est tous frères, on est pas des puceaux et on est des intellos avec les mains dans le cambouis.

Oui, face à de tels arguments sur le fond, il faut s’incliner, ils sont imparables.

Si les livres de l’écrivain Vivas sont à la hauteur des arguments développés dans le billet, la prose doit être passionnante.

Je cours en acheter un, puis je voterai FdG parce que je veux pas être puceau, avoir des amis "mes frères" et ne pas tomber dans une secte des révolutionnaires du Temple.

Jak


Pourquoi je voterais Front de Gauche !
31 mai 2009 - 23h56 - Posté par Kolia

Gardien du temple révolutionnaire, puceau et onaniste, je suis membre du NPA.

Et j’assume parfaitement le fait de ne pas faire alliance avec ceux qui nous injurient depuis le début de la campagne, à chaque occasion possible, qui font volontairement planer le doute en disant qu’il y a "des membres du NPA d’Olivier Besancenot" dans leurs tracts, banderoles, discours...

J’assume aussi le fait de ne pas participer au "coup électoral" qui consiste à utiliser la gauche de la gauche, le non au TCE pour faire un score maximal et retourner dans le giron du social-libéralisme sauce PS avec plus de poids, donc plus d’élus. Toujours dans le but de conserver l’appareil du PCF dans le formol le plus longtemps possible.

Et j’assume ma non-participation à un cartel électoral aux objectifs affichés mensongers, et j’assume de ne pas susciter l’espoir des gens pour mieux le trahir ensuite.

Je crois savoir faire la différence entre jouer le jeu de la politique et faire le jeu de la politique, entre faire un compromis et se compromettre. Dire qu’on a mes les mains dans le cambouis du jeu politicien c’est essayer de justifier ses trahisons passées.

J’ajoute que je sais aussi faire la différence entre des militants du PS ou du PC qui peuvent être parfaitement respectable, et leurs directions. Mais ça change pas grande chose de ma vision de leurs partis respectifs.

Tout ça pour dire que ; puceau onaniste gardien du temple sacré ; j’voterais NPA, et j’le vis bien.

Salut !



Pourquoi je voterais Front de Gauche !
1er juin 2009 - 11h19 - Posté par Maxime Vivas

Tout ce que j’ai voulu dire dans mon article « Pourquoi je voterai (sans « s », SVP) pour le Front de Gauche » est corroboré par plusieurs commentaires qu’il a suscités.

Ainsi, l’union à gauche ne se fait pas (et c’est un vrai drame politique), non pas parce que des désaccords (réels mais utilisés en prétextes) la rendent impossible, mais parce que des partenaires sont entachés d’un péché originel indélébile. Il n’y a pas à sortir de là, nous disent l’agneau innocent qui vient de naître et la blanche colombe. Les tares historiques ne peuvent être levées que par la dissolution, le suicide des coupables. L’union se fera alors, mais les partenaires pollués ayant disparus, ce sera une union hermaphrodite.

Les plus modérés de mes contradicteurs disent leur « déception » à me lire, exprimant implicitement que le choix du vote Front de Gauche n’est pas un choix « autre » que le leur, mais une faute qui disqualifie et qui justifie qu’on porte un jugement négatif sur l’électeur qui le revendique (et qui valait mieux que ça, avant).

Enfin, la simple citation d’Aragon déclenche quelques jappements pavloviens d’une infinie étroitesse. A cracher sur une trop haute cible, on reçoit sa propre bave sur le nez. Le procédé de lynchage de cet immense poète serait pertinent s’il s’appliquait pareillement à tous ceux qui ayant pensé, dit, écrit, agi avant nous, avaient par cela même failli au regard de la pensée d’aujourd’hui éclairée par l’Histoire. Dès lors, on brûlerait à peu près tous les livres écrits avant l’année dernière, à commencer par ceux des Grecs (pédophiles), des auteurs qui s’accommodèrent jusqu’à il y a peu de l’absence de droit civique pour les femmes (misogynes), des auteurs qui tolérèrent le colonies ou la peine de mort. Le seul nom de Céline ferait se précipiter des vertueux antiracistes à la FNAC pour la saccager.

Par suite, les rayons étant épurés (c’est-à-dire vides), les bibliothèques redevenant vierges et saines comme le fut Phnom Penh par l’envoi des binoclards dans les champs, une troupe auto-évaluée à 10 000 (soit trois pelés et un tondu) s’élancera hardiment pour défaire l’UMP. Pendant l’assaut, et pour mieux resserrer encore les rangs, il conviendra de vérifier si d’aucuns n’ont pas un jour déjeuné au McDo, lu Mickey ou Télérama, visionné un western, écouté un CD de Johnny, filé une torgnole au gosse, critiqué les AMAP, joué au tiercé, loué un mobil-home, assisté à une corrida et téléphoné au volant.

Oui, je choque, j’allume le brasier où quelques-uns vont m’attacher.

J’arrête là car ni les dialogues de sourds ni les pugilats n’engendrent la clarté. J’ai bien lu ici que j’appelle « à voter bureaucrate et alliance avec le PS », que je suis donc en « position traîtresse », « paillasson », « ridicule » et « honteux » avec mes « mains dans la merde ». Je craignais que vous ayez oublié un argument choc, mais, vérification faite, non, il y est aussi : le nom de Staline ou le qualificatif de stalinien revient 6 fois en 14 commentaires.

On s’est tout dit, je crois. On se reverra sur un meilleur terrain. Figurez-vous que je rencontre à présent d’ex partisans de Bové-président qui me fustigèrent naguère avec une pareille hargne et qui, peu rancuniers, me pardonnent de m’avoir injurié quand je leur ai déplu en égratignant l’Infaillible.

Ciao.


Pourquoi je voterais Front de Gauche !
1er juin 2009 - 12h40 - Posté par Jak

Camarade écrivain,

Pour un billet qui se veut un billet de départ, tu aurais pu aborder quelques arguments de fond sur les raisons de ton vote pour le FdG.

Le PCF qui fait le choix de sauver l’appareil et qui lie son existence à son alliance avec le PS, est-ce un choix que tu partages ?

Cette alliance privilégiée avec le PS est bien ce qui empêche un front politique jusqu’à la gauche radicale, feindre de l’ignorer n’est pas une position politique.

Patrick Le Hyaric vient d’annoncer que le PCF retournerait dans une gauche plurielle-bis qui après avoir mis les mains dans le cambouis, c’est à dire gérer le capitalisme pour les intérêts de la bourgeoisie, nous propose de refaire la même chose mais peut-être avec le MODEM dans les bagages cette fois-ci.

Tu ne dis rien sur la déception des travailleurs quant au bilan de la gauche au pouvoir et au contraire tu sembles soutenir le renouvellement de la même expérience avec les mêmes plus le MODEM, comme dans beaucoup de villes.

Quel bilan fais-tu de cette gauche de gouvernement ?

Es-tu partisan de la ligne du FdG qui réduit le mouvement social, avec l’aide des confédérations syndicales, au seul débouché politique, comme si les urnes pouvaient changer durablement quoi que ce soit. La bourgeoisie ne laissera jamais faire, elle en a fait plusieurs fois la démonstration.

Dans les dernières lignes de ton second billet, tu prends le prétexte d’avoir eu raison sur Bové pour laisser croire qu’à nouveau avec le FdG tu ne t’es pas trompé.

Pour avoir été membre du PCF, je sais que les remises en cause de la stratégie des dirigeants y sont rares et mal vécues. Cautionnes-tu systématiquement les décisions de cette direction sans jamais faire preuve d’esprit critique ?

Voilà les questions, parmi d’autres, que j’aurais aimé te voir aborder dans tes billets, expliquant ainsi ton choix au lieu de culpabiliser ceux qui ne feront pas le même.

Jak


Pourquoi je voterais Front de Gauche !
1er juin 2009 - 13h29 - Posté par Copas

Effectivement les citations d’Aragon servent souvent à des renoncements.

Aragon fut un opposant une grande partie de sa vie et avança des critiques en demi-teinte sans jamais oser casser la baraque par rapport au bureaucratisme , au stalinisme , et aux régimes d’Europe de l’Est. Les lettres françaises accompagnèrent ce parcours jsuqu’à ce qu’elles soient étranglées (d’autres danseuses...).

A chaque fois il recula devant les conclusions.

Ce qui ne met nullement en cause sa qualité d’écrivain et de poète. Ni de poète du côté du peuple a une série importante d’occasions (mais pas toutes).

Mais le citer pour appuyer une gauche bureaucratique qui n’est plus que l’ombre de elle-même, engagée dans une logique dont les dirigeants expriment explicitement que c’est l’alliance avec le PS qui est visée est un très mauvais choix.

Si le front de gauche drainait un énorme engouement populaire et que les révolutionnaires étaient insignifiants on pourrait se poser la question d’un soucis tactique vis à vis de celui-ci, mais là l’objectif est de faire + que le NPA, voir des révolutionnaires (NPA + LO) , ce qui n’est pas une grande poussée.

Surtout quand cette orientation est construite sur l’affirmation, également explicite, que le débouché politique des luttes désespérées des travailleurs de la grande crise est le vote FdG, faisant croire par là que la solution serait là.

L’unité doit se construire sur les tâches de résistance concrète, pas dans le soutien à des manœuvres bureaucratiques.

Le NPA, qui a été à l’initiative de plusieurs appels au soutien des luttes sociales, réunissant toute la gauche jusqu’aux anars a montré son attachement concret à l’unité, celle qui fait avancer réellement dans les rapports de force. Le front de gauche, comme le PS, ont signé mais dans les mobilisations sociales ils n’ont pas popularisé cette démarche préférant faire propagande d’un objectif des mouvements de résistance dans l’élection de 3 députés dans un parlement sans grand pouvoir.

Sur la mobilisation contre l’OTAN, le FdG est resté planqué , en service minimum, protégé par le NPA à Strasbourg, sans faire le service minimum exigible de la part de gens qui se prétendent contre l’impérialisme. Ils n’ont pas mobilisé.

Je reste persuadé que les unions de la gauche qui ne sont pas construites sur un mouvement populaire, indépendant, déterminé, ne mènent qu’à des politiques bourgeoises. C’est toute l’histoire de la France.

Sans mouvement populaire indépendant, déterminé, massif, sur ses propres revendications pas de conquêtes sociales ni de progrès politiques dans la classe ouvrière.

Tous les gouvernements de gauche, toutes les unions de la gauche, qui se sont construits sans que parallèlement il y ait mobilisation sociale ont fait des politiques de droite, voir franchement ultra-libérales, PC ou pas.

Renforcer les révolutionnaires me semble ce qu’il y a de mieux. Ils ne sont pas dans les appareils contre-révolutionnaires du Front de Gauche (lis bien ce que dit Mélenchon et les dirigeants du PCF, c’est explicite). Peut-être une partie de la base du fdg est composée de militants sincères et c’est ceux là qui sont importants, mais il ne faut pas oublier que ce qui a sauvé la gauche en 2002 fut bien l’existence et le maintien de partis révolutionnaires en dehors de l’alliance pro-patronale du PS, du PC et des verts.

demain les lettres de licenciements continueront d’arriver pendant que dés maintenant le PCF est entré en pleine séance de rétropédalage en faveur d’alliances avec le PS, pour rebondir à nouveau sur une autre campagne qui écartera d’autant plus les travailleurs de la résistance réelle.


Pourquoi je voterais Front de Gauche !
1er juin 2009 - 22h03 - Posté par

Les réponses sans ambigüités au post de Maxime Vivas démontrent qu’il n’est plus possible comme il fut un temps d’"imposer" un quelconque point de vue sur la base du vécu ou de la personnalité de l’auteur de celui-ci. Et c’est tant mieux.

Pour en rajouter, je dirais que j’ai été, et suis toujours un des lecteurs du blog de Mélenchon, lequel j’appréciais fort lorsqu’il écrivait sur la Révolution cubaine ou sur le Vénezuela de Chavez.

Idem pour Maxime que j’ai toujours lu positivement.

Les argumentations que je lis suite à son billet par contre m’interpellent.

Pas du fait de leur contenu, les intervenants apportent suffisamment d’arguments valables au débat, mais sur le fait que je ne peux imaginer un Maxime Vivas ne les ayant pas pesés un à un AVANT même de poster.

J’irais plus loin. On peut "imaginer" Mélenchon en thuriféraire de la "révolution" en Amérique latine, et en même remps en sectateur d’une possible collaboration de classe "soft" en Europe. Son cursus politique, son CV lui-même, nous montrent qu’il n’a pas un acquit social qui lui facilite la compréhension des mécanismes qui poussent à la résistance les classes exploitées.

Et je ne met ici pas en doute sa sincérité.

De plus son statut de sénateur le coupe encore plus des réalités de la base, même s’il désire s’en défendre.

Je n’en dirais pas autant de Maxime Vivas. Que j’estime bien trop pour ne pas penser qu’il ait pu imaginer en prospective.

Aussi je lui poserai une seule question :

Sachant que le dit "Front de Gauche" ne fera en suffrages aux Européennes pas plus en tant que tel que ce qu’aurait fait un PCF faisant cavalier seul, peut-il me dire quel "avantage" pourra en retirer ledit PCF, (Et occasionnellement ceux qu’il prétend représenter), sinon d’avoir "gagné" l’étiquette d’un parti arriviste, et avoir perdu la confiance d’une bonne partie de ce qui lui reste de base militante et d’électorat ??

Et surtout avoir fait un pas de plus vers sa disparition suicidaire.

Sans compter le fait qu’on pourra lui imputer le fait d’avoir tenté de discréditer le NPA dans cette opération.

Bien sur, on peut dire que ça ne sera pas le cas. Que le FdG remportera le score prévu... Que le NPA reviendra faire son Méa-Culpa.

Mais ça c’est pas la peine de s’affoler. Dans 10 jours au plus tard on sera fixé.

Ca sera alors le moment de mettre les pendules à l’heure.

Pour tout le Monde.

Pour de bon.

G.L.


Pourquoi je voterais Front de Gauche !
2 juin 2009 - 02h24 - Posté par Copas

La question ne se règle pas par un score mais bien par la relation à la seule chose importante dans le rapport entre les classes, la capacité de mobilisation, l’unité des travailleurs dans la bataille contre les patrons , etc...
Le front de gauche se détourne de cela et souhaite mettre les réactions sociales au service d’une démarche institutionelle...

Le NPA a démarche inverse au concret.

La difference qui ne parait pas le bout du monde dans les catalogues des deux tendances deviennent considérables dans la pratique.

Par nature le NPA est une anomalie si il a un bon score électoral, par contre le FdG taillé autour de l’incrustation dans l’état comme coeur de politique est condamné au bon score électoral.

D’ailleurs iln’est pas anodin que le Front de Gauche se bat depuis janvier sur sa campagne electorale, sur la bataille institutionnelle.

Alors que le NPA vient juste de partir en campagne (et mollement) depuis 15 jours, ayant passé tout le premier semestre dans le service des luttes sociales, les batailles pour les centraliser, dans les devoirs de solidarité comme pour Strasbourg où le FdG au grand complet était insignifiant et le NPA bien là pour les protéger.

C’est une conception fondamentalement différente des choses et qui s’accentue , en faisant rapidement croisement des bases sociales.

Mais au fond il n’y a pas photo, le NPA est assurément, malgré ses limites, sur le seul chemin qui importe, le soutien aux luttes et l’aide à celles-ci, l’appel à centralisation.


Pourquoi je voterais Front de Gauche !
2 juin 2009 - 00h03 - Posté par Jean-Claude F

Maxime,

Tu dis que le PS est au Centre...Il a même fait pire en privatisant pendant l’ère de la Gauche Plurielle plus que la Droite...A l’époque, Gayssot et MG Buffet étaient au gouvernement...pour quel retombées positives pour le Parti et pour ses électeurs, pour les salariés ? Rien. Le PCF l’a même reconnu ensuite, jurant qu’on ne lui reprendrait plus et qu’il avait retenu la leçon ! Il faut dire que ses scores électoraux aux présidentielles de 2002 et 2007 avaient de quoi lui faire changer de ligne pour de bon.
Ben non, il dit déjà qu’il ira aux régionales avec le PS (celui qui est au Centre) et même comme le dit Patrick Le Hyaric, il sera le "flanc gauche" du PS en France et en Europe !!
L’unité, je suis pour, mais quand je sais qu’elle ne sera pas dévoyée le premier moment venu...
Elle l’est déjà entre le PCF et le PG à Perpignan pour les prochaines municipales partielles de juin !
Pourtant à Perpignan, le NPA avait contacté le PCF et PG pour faire une liste commune à gauche de celle du PS et de la droite catalaniste réunie. Le PCF va avec le PS (les mêmes qui sont toujours au Centre) et empêche les militants PG 66 d’aller avec le NPA et LO, contrat de mariage "Front de Gauche " oblige ??
Maxime, ce n’est pas un problème de purisme ou d’intégrisme politique (ceux qui se battaient pour la république espagnole contre Franco étaient-ils des intégristes politiques à-côté des ascendants de nos socialistes actuels ? je veux parler de ceux qui ont défendu la non intervention...Etaient-ils de gauche ou du Centre, voire pire ??).
Enfin, on ne peut, comme Mélenchon, professer doctement qu’il veut devancer le PS aux élections et dès l’élection qui suit aller avec ses compagnons du PCF rejoindre le PS et les radicaux, le verts et Bové...aux Régionales de 2010. Ce n’est pas très cohérent. Mais, ce n’est pas très surprenant non plus.

L’action et les idées politiques ont besoin pour être crédibles de cohérence, d’honnêteté intellectuelle, de ligne claire...sinon les désillusions se payent cher ensuite.

Au risque de passer pour toi pour un puriste, un intégriste, un gardien du temple révolutionnaire...ce que je ne suis pas, mais je ne récuse pas d’avoir des convictions, comme tu en as aussi, et des doutes, comme tu dis avoir eu, je voterai pour le NPA dans le Grand Sud, avec à sa tête Myriam Martin.

Dire ce que l’on fait, faire ce que l’on dit.

Jean-Claude F
Toulouse



Pourquoi je voterais Front de Gauche !
2 juin 2009 - 01h28 - Posté par VERGNES

Suite à la déclaration de Le Hyaric directeur de l’Huma et tête liste Fdg en Ile de France : "Il n’a pas d’autre issue que de gouverner avec le PS", le problème de voter FDG ou NPA ne se pose plus.
Voter FDG c’est dès maintenant faire allégeance au PS. C’était bien la peine que Mélenchon le quitte par la fenêtre pour revenir par la grande porte.
Tous ceux et celles séduits par la "révolution par les urnes" auront les urnes mais pas la révolution...au mieux une petite réformette sauce PS matinée Modem.
Alors non à l’abstention, non à l’abstention contre le capitalisme dans les luttes mais aussi dans les urnes. Un bon résultat du NPA ne résoudra pas tout, mais il sera un formidable encouragement pour tous ceux et celles qui sont en lutte et qui veulent sanctionner la droite, mais aussi ces partis de "gauche" dont la seule ambition est de s’accommoder du moins pire avec le capitalisme .
Si Mélenchon reste sur les positions justifiées qui lui ont fait quitté le PS, alors il doit également quitté le FDG pour les mêmes raisons et se rapprocher concrètement du NPA...Ce serait faire preuve d’une honnêteté politique qui se fait bien rare aujourd’hui.
Et puisque l’affiche FDG fait référence à Rolland Garros pour désigner le vrai vainqueur du 7 juin , je conclurai en disant que la balle est dans son camp et qu’il n’a pas choisi la bonne partenaire dans son double mixte.



Pourquoi je voterais Front de Gauche !
2 juin 2009 - 17h02

J’ai de l’estime et du respect pour les travaux de Maxime Vivas et ce qu’il peut nous apporter comme point de vue et analyses sur Cuba, le vénézuéla etc.

Mais je ne comprends pas cette lettre. Qu’il vote FDG ça le regarde mais pourquoi s’engager autant ? Parce que Mélenchon a défendu Cuba et Chavez ? D’abord il n’est pas le seul. Ensuite, c’est facile de défendre ce qui est loin et emblématique pour les travailleurs ici mais ça ne veut nullement dire qu’on montera la même sauce "chez soi"...

Mitterrand aussi avait des admirations lointaines pour des révolutionnaires et des anticapitalistes entre 1969 et 1981. Et znsuite quoi ? N’est restée que sa femme, Danièle, fidèle de chez fidèle au "PS" ( sans mauvais jeu de mots ) à Cuba... vite oubliés, les révolutionnaires magnifiques par la "realpolitik" anticommuniste viscérale de Mitterrand - mais comparaison n’est pas raison, soit.

Surtout que Maxime Vivas le reconnaît lui même il s’est déjà "trompé" plusieurs fois par le passé ( je ne lui reproche pas, nous en sommes toutes et tous là dès que nous entrons dans une logique un peu trop partisane, dès que nous nous attachons à des groupes d’hommes sans nous colleter suffisamment aux idées, aux propositions concrètes, aux actions pour l’avenir ET par le passé...)

Alors il peut se tromper encore aujourd’hui... Et pour ma part je ne lui en tiendrai pas rigueur.

Mais sur le fond des idées du texte présent là ça coince. Je ne comprends pas ce besoin de moquer les abstentionnistes et les révolutionnaires (quel que soit leur choix..).

Vivement le 8 juin qu’on y voie plus clair, qu’on respire...

Personnellement j’aurais voté, peut être même avec plaisir pour le PCF s’il avait eu le "parcours"du NPA (candidats renouvelés, travailleurs, "neufs", rotation des responsabilités, programme plus offensif, plus de présence dans les luttes, non pas tant des camarades de base mais de soutien des soi disant chefs, rupture avec le PS collaborationniste, tentative de définir non pas seulement un programme électoral mais un projet politique etc...) , ss’il nous avait fait au moins (ce qui serait en théorie sa responsabilité "naturelle" de 1er parti de communistes en France), rassemblé la GAUCHE COMMUNISTE, comme Rifondazione et le PDCI en Italie...mais à ce jour , la seule idée que m’inspirent ces élections c’est ""abstention " ou, si je change encore d’avis (tous les 2 jours je change d’avis sur ces élections pipées et inintéressantes) n’importe quoi "à gauche de gauche" sauf Mélenchon, que vraiment, politiquement, je n’apprécie pas et que je n’apprécierai jamais (ou alors bien "serré" dans un VRAI front communiste --- et pas dans une union sociale démocrate qui court déjà à la catastrophe...

Bref, vivement que ça s’arrête, vivement que ça cesse, cette diversion... On y verra plus clair ensuite. On verra ce que fera le "FDG" au delà de ces européennes fantoches qui en servent à RIEN aux travailleurs ou presque, là on pourra recommencer, je l’espère, à discuter entre camarades ayant des opinions franchement divergentes, mais ces déchirures, ces insultes, ces mépris POUR QUE DALLE ça me scotche. Et j’en ai marre.

Si au moins il y avait un enjeu, je veux dire, un vrai enjeu pour nous les travailleurs, et si au moins, en effet, en attendant le 7 juin, il y avait union dans les luttes mais non !!

Le drame, c’est que ces élections DE MERDE privent pendant plusieurs semaines des formations qui devraient savoir TRAVAILLER TOUTES ENSEMBLE pour NOUS , de bosser main dans la main tant les querelles de chapelles sont vives...

A quand Buffet Besancenot Artaud Mélenchon Krivine etc etc sur des estrades communes HORS PÉRIODE "électorale" pour nous défendre nous ?!??

Est-ce que la cause des travailleurs est moins importante que le NON à un TCE qui on le savait, reviendrait par la porte si la droite l’emportait ???

C’est ça le message qui se dessine... ??? Merci bien !

C’est ça qu’on attend, NOUS, LE SOUTIEN de tous ces "chefs de partis" ENSEMBLE jusqu’au bout, le reste on s’en tamponne franchement je pense ( même si certaines élections ont une importance d’une manière ou d’une autre elles ne suppléent JAMAIS notre UNION ET nos LUTTES).

On était à Amiens ce matin soutenir les Goodyear et rencontrer les Conti - est ce que je vous surprendrai en vous disant que pas un des salariés croisés sur les 1500 ou 2000 présents ne nous a dit "vivement le 7 juin que je puisse voter pour que ça change ma vie" ????

Maxime Gremetz était là, comme d’habitude, fidèle au poste. Est ce qu’il oserait dire, lui, droit dans les yeux, à tout ces salariés : "Votez X ou Y aux Européennes c’est ça la solution de votre problème actuel ? Ça va changer votre vie ?" Évidemment que non. On peut lui reprocher beaucoup de choses mais lui au moins n’est pas si hypocrite ou rêveur.

Moi, bien sûr, je suis sans doute une fieffée gauchiste aux yeux de certains. Et en plus même pas "ouvrière" mais juste prolétaire, salariée du privé - et bien privé - dans une PME...

MAIS EUX , ce sont des puceaux révolutionnaires ??? Je ne crois pas.

Cela étant dit et pour continuer à filer la métaphore "sexuelle" au moins divertissante de MVivas et finir sur une note d’humour, mon opinion c’est que dans la vie (et si on veut bien regarder, en politique parfois) on a quand même d’autres choix, il me semble, que entre LE PUCEAU EFFAROUCHE et LE PARTOUZEUR VÉROLÉ !!!

Fraternellement quand même, et comme dit quelqu’un, "VIVEMENT LE 8 JUIN" qu’on remette les pieds sur terre. Ça devient lourdingue tout ça.



cohérence ?
13 juin 2009 - 00h51 - Posté par IBES

Un Communiste parisien l’a dit récemment "Le FG n’a pas d’autre issue que de gouverner avec le PS"
Et Mélenchon qui aprés 30 ans passés dans le giron socialiste se découvre subitement une âme anti libérale voire anti capitaliste , il les combats certes mais devant témoins ( tv et médias) en coulisse rien ne change il leur a dit plusieurs fois vouloir faire alliance avec eux pour certains prochains scrutins.
Comment justifier le fait de se présenter sur un programme anticapitaliste et ensuite de former coalition avec le PS qui accepte le cadre des réponses néolibérales à la crise ?






Pourquoi je suis gilet jaune
mercredi 17 - 22h52
de : Chantal Mirail
Un américain à Paris (sans Gene Kelly) : LE REGARD D’UN AMÉRICAIN SUR LES GILETS JAUNES (vidéo)
mercredi 17 - 22h32
de : nazairien
1 commentaire
Ni République de l’apparat, ni moine-soldat
mercredi 17 - 21h24
de : Christian D et Monique D
JUSQU’À RAQQA : AVEC LES KURDES CONTRE DAESH
mercredi 17 - 11h51
de : Ernest London
Révolution algérienne : « l’auto-organisation constitue la clef de la suite du mouvement »
mercredi 17 - 11h38
L’ANARCHISME N’EST NI UNE MODE NI UNE POSTURE
mercredi 17 - 11h28
de : jean 1
Exigeons la libération de la chercheuse franco-iranienne Fariba Adelkhah arrêtée en Iran
mercredi 17 - 08h40
de : Christian DELARUE
14 Juillet 2019, est ce un "galop d’essai" , avant la "prise de la Bastille" ? (vidéo)
mercredi 17 - 00h26
de : nazairien
2 commentaires
Manon Aubry Députée Européenne (LFI), balance du lourd, envers, Ursula von der Leyen, candidate à la sucession de Junck
mardi 16 - 17h06
de : nazairien
4 commentaires
"Homard m’a tué" François de Rugy démissionne du gouvernement
mardi 16 - 15h21
de : nazairien
9 commentaires
Gauche homard du capitalo-écologisme
mardi 16 - 00h26
de : Christian DELARUE
4 commentaires
Le NICARAGUA inaugure la plus grande centrale solaire d’Amérique-Latine
lundi 15 - 17h57
de : JO
Gilets Jaunes 14 juillet, Champs-Elysées : Une femme serait éborgnée !
lundi 15 - 17h42
de : JO
Hommage des Gilets jaunes d’Angers aux révoltés de 1789
lundi 15 - 16h27
de : Le Cercle 49
macron au firmament
lundi 15 - 14h06
de : jean 1
Saïd Bouamama censure post-coloniale
dimanche 14 - 23h49
de : UJFP LMSI via jyp
1 commentaire
14 juillet, Champs-Élysées, Paris : les Gilets jaunes humilient « l’éborgneur » (vidéos)
dimanche 14 - 15h46
de : nazairien
11 commentaires
Alain Damasio : « Créer une pluralité d’îlots, d’archipels, est la seule manière de retourner le capitalisme »
samedi 13 - 14h51
de : jean 1
Courant continu : C’est l’heure de l’mettre, avec entre autres Youssef Brakni, et Alexandre Chantry
samedi 13 - 12h22
de : Hdm
PLUTÔT COULER EN BEAUTÉ QUE FLOTTER SANS GRÂCE - Réflexions sur l’effondrement
samedi 13 - 11h17
de : Ernest London
Affaire De Rugy : l’exemplarité pour tous !
samedi 13 - 09h29
de : JO
alerte gilets noirs
vendredi 12 - 19h06
1 commentaire
Cela suffit
vendredi 12 - 13h46
de : jean 1
1 commentaire
BURQINI de droit bien que contestable !
jeudi 11 - 22h15
de : Christian DELARUE
2 commentaires
LA HORDE et le Député François Ruffin revisitent "La Marseillaise" ! (video)
jeudi 11 - 22h07
de : jean 1
« Chute catastrophique » du niveau scolaire en France : une prof torpille l’Éducation nationale (vidéo)
jeudi 11 - 15h38
de : nazairien
2 commentaires
Lettre ouverte à Emmanuel Macron : non, la grève n’est pas une « prise d’otage »
jeudi 11 - 08h01
de : Cédric Maurin
1 commentaire
Le RIC des gueux ( que l’on nomme RIC Campagnard) est de retour.
mercredi 10 - 18h33
de : Arnaud
2 commentaires
COEUR DE BOXEUR - Le Vrai combat de Christophe Dettinger
mercredi 10 - 08h24
de : Ernest London
1 commentaire
Décrocheuse de portrait
mardi 9 - 23h51
de : Jean-Yves Peillard
Message publié par le Collectif Autonome de Dockers de Gênes
mardi 9 - 18h38
de : jean 1
La France de Macron : la liberté d’expression en péril ! (no coment)
mardi 9 - 11h48
de : JO
2 commentaires
Sanctions contre les chômeurs : dix associations, collectifs et syndicats déposent un recours devant le Conseil d’État
lundi 8 - 17h06
ENVIRONNEMENT : Pas nette la planète sauf que "bla/bla" etc... !
lundi 8 - 16h11
de : JO
GODIN, INVENTEUR DE L’ÉCONOMIE SOCIALE
dimanche 7 - 20h11
de : Ernest London
1 commentaire
Billet de Pierrick Tillet : Effondrement : le ministre Blanquer contraint de saborder le baccalauréat
dimanche 7 - 12h01
de : nazairien
3 commentaires
Week-end de résistance et d’occupation contre le projet de Surf Park de Saint Père en Retz (44) le 20 et 21 Juillet 2019
dimanche 7 - 11h02
de : Collectif Terres Communes
POINTS DE NON-RETOUR [THIAROYE]
vendredi 5 - 20h16
de : Ernest London
1 commentaire
Alexandre Langlois réagit à son exclusion de 12 mois : « C’est une sanction politique » (vidéà)
vendredi 5 - 01h44
de : nazairien
Baccalauréat 2019 : Blanquer droit dans ses notes
jeudi 4 - 18h07

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Avant les médias, il y avait une limite physique à l'espace qu'une personne pouvait occuper toute seule. Andy Warhol
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite