Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Votation sur le statut de La Poste : il y a un énorme problème.
de : Liberation
lundi 5 octobre 2009 - 18h17 - Signaler aux modérateurs
4 commentaires

« Le gouvernement veut changer le statut de la Poste pour la privatiser, êtes-vous d’accord avec ce projet ? »

Seuls 31.701 votants ont répondu « oui » (1,51 % des suffrages), contre 2.092.016 « non ».

http://www.liberation.fr/societe/01...

Aîe ! Il y a un énorme problème !

Le problème est le suivant : c’est le « oui » qui aurait dû gagner.

Nicolas Sarkozy a donc demandé une deuxième votation qui aura lieu la semaine prochaine.

Nicolas Sarkozy a précisé qu’il y aura des nouvelles votations sur le statut de La Poste jusqu’à ce que la réponse soit « oui ».

Nicolas Sarkozy a conclu : « Nous refaisons voter les peuples jusqu’à ce qu’ils répondent « oui ». C’est la nouvelle démocratie. C’est le progrès. C’est moderne. Ceux qui s’opposent à cette réforme sont des ringards. »


Statut de la Poste : le carton de la votation

Fort de ses 2.123.717 votants, le comité national contre la privatisation de la Poste, qui a organisé cette consultation citoyenne, réclame au gouvernement le retrait de sa réforme et la tenue d’un référendum. Bilan d’une semaine de mobilisation.

Ca va mieux qu’un lundi pour les syndicalistes, associatifs, élus et partis de gauche, réunis en comité national contre la privatisation de la Poste et massés, ce matin, à la mairie du IIe, le QG parisien de la mobilisation. Après un week-end de comptage des voix, le résultat de l’inédite votation citoyenne sur le statut de la Poste a, de loin, dépassé leurs espérances. Dopés par cette mobilisation populaire, les organisateurs entendent engager le bras-de-fer avec le gouvernement.

2.123.717 votants au compteur

Dans leur déclaration finale, les 62 organisations du comité ne boudent pas leur plaisir : « ce qui vient d’avoir lieu est énorme » ! Le côté plébiscitaire de la consultation était certes couru d’avance : à la question « le gouvernement veut changer le statut de la Poste pour la privatiser, êtes-vous d’accord avec ce projet ? », seuls 31.701 votants ont répondu « oui » (1,51% des suffrages), contre 2.092.016 « non ». Mais la participation, véritable indicateur, a pulvérisé l’objectif initial d’un million de votants. Un week-end pour synthétiser les résultats des comités locaux, le fax en surchauffe de la mairie du IIe, qui « n’arrête pas de sonner, ça remonte, ça remonte », se régale Nicolas Galepides, un des porte-parole, et le score tombe : 2.123.717 votants. Avec des piques dans les quartiers populaires et les milieux ruraux, les plus préoccupés par d’éventuelles fermetures de bureaux. « On a fait un coup, il faut le reconnaître. »

La votation citoyenne : une première

Au delà d’un « attachement profond de la population au servic public de la Poste » et à son « rôle de lien social indispensable et irremplaçable », ce résultat marque aussi le succès de la votation citoyenne, forme de mobilisation inédite, sans valeur juridique mais à fort impact politique, arme des plus efficaces pour s’emparer d’un débat public. En témoigne l’éclosion, au fil de la semaine de votation, des 10 000 bureaux de vote souvent montés de bric et de broc par des comités locaux qui ont téléchargé le matériel sur le site appelpourlaposte.fr. Secrétaire national du PS chargé du service public, Razzy Hammadi salue ainsi « l’initiative d’uine petite dame de 84 ans qui a installé son bureau de vote dans son village de 23 habitants en Haute-Corse ». Vantant « une leçon de choses », Olivier Besancenot fait un retour à l’envoyeur, rappelant que l’idée d’une votation citoyenne sur la Poste « est née au moment où Nicolas Sarkozy n’avait que le mot référendum à la bouche ».

Mais à ce jour, les organisateurs du comité ne pourraient contraindre juridiquement le gouvernement à organiser un référendum en bonne et due forme sur le statut de la Poste. Faute de texte d’application sur le droit au référendum d’initiative populaire, dispositif prévu dans la réforme constitutionnelle de juillet 2008. La loi organique permettant sa tenue devrait être discutée au Parlement d’ici fin juin 2010, probablement après la réforme du statut de la Poste. Et elle posera des conditions très strictes, comme l’approbation d’un cinquième des parlementaires, soutenus par 10% des électeurs inscrits.

Et après ?

Si cette fenêtre-là est fermée, reste à passer par la porte : « ce rassemblement historique doit se poursuivre », indique la déclaration commune. Alors que le PS tentera tout de même le coup en déposant une proposition de loi le 15 octobre pour demander un référendum et que les sénateurs PCF et PG défendront une « motion référendaire », le comité, fort des plus de deux millions de votes, va, évidemment, demander de nouveau l’ouverture d’un débat public. Et appelle le gouvernement à « renoncer définitivement » à sa réforme.

Pour maintenir le rapport de force, les comités locaux doivent interpeller les députés et sénateurs de leur cru et prendre contact avec les préfectures pour faire remonter les résultats de la votation. Le comité national réclame, lui, une rencontre avec le chef de l’Etat et les présidents du Sénat et de l’Assemblée nationale. La forme des prochains rendez-vous n’est pas encore arrêtée : forums citoyens, journées nationale de manifestations, etc. La tenue d’une nouvelle votation, destinée à doubler le score de la première fait aussi partie des pistes. « Le gouvernement peut compter sur notre créativité », prévient Hammadi.

Le gouvernement a-t-il accusé réception ?

La majorité a trouvé, ce week-end, son angle de contre-attaque : balayer un scrutin à l’intitulé biaisé puisque, selon la droite, la privatisation ne serait pas du tout à l’ordre du jour. Le porte-parole de l’UMP Frédéric Lefebvre le promet : « Chacun sait que le gouvernement veut que la Poste reste à 100% publique ». Il ironise sur le côté bricolo de la consultation, assurant, en citant des « témoignages », que certains avaient voté « 22 ou 23 fois » : « On me dit que Louis de Funès et Marlon Brando ont voté. »

Jean-Pierre Raffarin n’accorde pas plus de crédit à la votation : « de la fausse démocratie » revenant à « bourrer les urnes avec une information mensongère ». « On fait un référendum contre la privatisation » de la Poste alors qu’« il n’est pas question de privatiser la Poste », jure, à son tour, l’ex-Premier ministre sur LCI.

« Nous, on a pas de problèmes sur les mots », rétorque Nicolas Galepidès, accusant le gouvernement de camoufler ses intentions par des « ronds de jambe ». « Le gouvernement ne peut fuir le débat », renchérit Razzy Hammadi, « la droite doit cesser de se défiler ».

Pour toute réponse, le gouvernement a annoncé que le projet de loi serait examiné la semaine du 2 novembre au Sénat.

http://www.liberation.fr/societe/01...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Votation sur le statut de La Poste : il y a un énorme problème.
5 octobre 2009 - 18h43 - Posté par Faites Sauter Les Urnes !

En effet... On n’est pas "sortis des urnes" !!!



Votation sur le statut de La Poste : il y a un énorme problème.
5 octobre 2009 - 19h27

Il fallait s’attendre à ce que la droite se moque de ce peuple, de cette plèbe qui ose organiser un scrutin sans que ce soit elle qui en soit l’instigatrice.

Alors, on retrouve les électeurs fantômes comme d’habitude, celle que la droite connaît bien. Quand ce ne sont pas les emplois fictifs, ce sont les électeurs fictifs ( pas ceux dont on cache le vote dans les chaussettes).

Lefèvre y va de son couplet avec les grimaces de dédain et de dégoût qui vont avec.

Distiller son fiel lui a creusé deux rides de haine qui le font ressembler à un loup garou tel qu’on le voit au ciné. Quelle laideur d’âme !!!



Votation sur le statut de La Poste : il y a un énorme problème.
5 octobre 2009 - 19h28

Il y a 44 millions de personnes en âge de voter en France.
Comment voulez-vous que le gouvernement change sa position avec seulement 2 millions de personnes (environ 4,8%) pour le maintien du service public de la poste.
Il y a des moments ou il y a de quoi rire franchement.



Votation sur le statut de La Poste : il y a un énorme problème.
5 octobre 2009 - 19h38 - Posté par Naja

Il y a 44 millions de personnes en âge de voter en France. Comment voulez-vous que le gouvernement gouverne avec seulement 18 millions de personnes pour Nicolas Sarkozy. Il y a des moments ou il y a de quoi rire franchement.





Les manipulations de macron, pour "piller" , nos retraites révélées au grand jour
lundi 9 - 20h13
de : nazairien
2 commentaires
Delevoye et le think tank "Parallaxe"
lundi 9 - 13h59
de : Mat
2 commentaires
Les liaisons troubles de Jean-Paul Delevoye avec le milieu de l’assurance !
lundi 9 - 11h43
de : lullal
3 commentaires
Emission - Grève SNCF : Cheminots et cheminotes luttent pour tout le monde !
lundi 9 - 11h14
de : Emission Polémix et La Voix Off
(video) Pour gagner : « reconduction, auto-organisation, généralisation » de la grève
lundi 9 - 07h13
2 commentaires
Grève : le scénario catastrophe d’un "lundi noir" se précise, la RATP et la SNCF alarmistes
dimanche 8 - 19h08
de : nazairien
Le labyrinthe.
dimanche 8 - 16h14
de : L’iena rabbioso
(video) « Nos camarades de la SNCF et la RATP ne veulent pas de chèques, ils veulent qu’on fasse grève avec eux »
dimanche 8 - 16h06
Convergence des luttes : 5 décembre : les manifs dans plus de 45 villes en France ! à suivre... (vidéos)
dimanche 8 - 11h37
de : nazairien
6 commentaires
LA TERRORISATION DÉMOCRATIQUE
dimanche 8 - 11h31
de : Ernest London
Jamais 2 sans 3
samedi 7 - 18h14
de : jean1
3 commentaires
Un peu plus de musique
samedi 7 - 18h08
de : jean1
UN PEU DE MUSIQUE
samedi 7 - 17h58
de : jean1
Suppression des régimes de retraites des parlementaires ?
samedi 7 - 09h08
de : Jean-Marie Défossé
Reportage photo : Manifestation à Paris pour les retraites- jeudi 5 décembre 2019
vendredi 6 - 21h39
de : jean1
Grève de la destruction du monde à Saint-Victor
vendredi 6 - 18h36
de : AMASSADA
Comment Maduro, a t il pu laisser faire cela, livrer « Stan Maillaud » au psychopathe macron (vidéo)
vendredi 6 - 17h07
de : nazairien
2 commentaires
Verdi, ancien « vrai journaliste », nous fait, une analyse extremement détaillée de cette puissante mobilisation du 5-12
vendredi 6 - 15h44
de : nazairien
1 commentaire
Quand les riches détruisent des bâtiments publics, avec le soutien de la justice
vendredi 6 - 13h00
de : Louisette
1 commentaire
Les Etats-Unis se hasardent-ils à considérer la CHINE comme une République bananière ?
jeudi 5 - 22h46
de : JO
Le principe de continuité du mouvement de grève
jeudi 5 - 20h03
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Grève du 5 décembre : manif monstre à Saint-Nazaire
jeudi 5 - 13h12
de : naairien
6 commentaires
LREM, Macron, farandole de casseroles : A mettre dans le livre des records (document Médiapart)
mercredi 4 - 23h53
de : nazairien
1 commentaire
Un mouvement de grève ne nous empêche pas de vous proposer nos programmes, bien au contraire ! C’est l’heure de l’mettre
mercredi 4 - 22h07
de : Hdm
VIOLENCE D’ETAT, VIOLENCE REVOLUTIONNAIRE
mercredi 4 - 19h55
de : Nemo3637
Pas d’argent pour les Retraites ?
mercredi 4 - 17h49
1 commentaire
Spectacle ’Du Gabon à la Russie’ le 7 décembre à Nantes : exil, amour, justice
mercredi 4 - 00h41
Retraites des fonctionnaires : ça va saigner pour les enseignants, les paramédicaux et les agents territoriaux
mardi 3 - 14h01
« Rassemblement non stop » : les pompiers veulent occuper la place de la République une semaine entière (vidéo)
lundi 2 - 20h25
de : nazairien
4 commentaires
En grève jusqu’à la retraite !
lundi 2 - 12h47
de : jean1
2 commentaires
Acte 55 Gilets Jaunes à Toulouse ! Témoignage d’un vrai REPORTER !
dimanche 1er - 20h40
de : JO
CRITIQUE du TRAVAIL salarié et de la RELIGION
dimanche 1er - 15h49
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Vous avez dit : Un monde multipolaire ? Autre démonstration !
samedi 30 - 10h58
de : JO
1 commentaire
EPO et Hamster chinois.
vendredi 29 - 18h03
de : L’iena rabbioso
L’éruption de la faim - C’est l’heure de l’mettre !
vendredi 29 - 12h44
de : Hdm
1 commentaire
CONVERGENCE DES LUTTES : Contribution !
vendredi 29 - 12h14
de : JO
BOLIVIE : La succession d’EVO Morales assurée et organise la Résistance !
vendredi 29 - 11h25
de : JO
Un 5 décembre fort ou exceptionnel ! L’état de la mobilisation secteur par secteur
vendredi 29 - 07h36
1 commentaire
Xavier Kemlin, star déchue de la complosphère d’extrême-droite
jeudi 28 - 17h21
de : Blanqui75
1 commentaire
BOLIVIE : suite du complot contre EVO MORALES + corruption à la clé !
jeudi 28 - 11h57
de : JO
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Le domaine de la liberté commence là où s'arrête le travail déterminé par la nécessité. Celui qui ne connaît pas l'histoire est condamné à la revivre. Karl Marx
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
2 commentaires
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite