Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
Franca Maï (135 articles)

13H18, un mercredi 8 février 2012
Je suis partie aujourd’hui. J’ai rejoins le soleil qui brille et la lune ricanante.
Sachez que je vous protège de leurs clartés lumineuses :)
Je vous aime...
Fuck la mort


Franca MAÏ, 1/4 vietnamienne, est née à Paris et puise sa source d’inspiration face aux vagues argentées de la côte de Nacre. Elle vit actuellement en Normandie.

Tour à tour Vampire dans un film de Jean Rollin "Fascination", Terroriste dans un film de Dominique Chaussois "Le moustachu" ou Escort Girl dans un film de Renan Chiraux "Première génération", Franca MAÏ a également produit, écrit et réalisé des films alternatifs pour résister à l’atonie ambiante du politiquement correct, diffusés dans des lieux insolites : duramen, cimetières, souterrains, etc... Passionnée de Musicalité, elle a beaucoup cherché à fusionner l’image et le son pour un langage intuitif. Elle a travaillé certaines séquences de son premier long-métrage "MARIE-MAD". Séquences actuellement enterrées, lesquelles seront visibles en l’An 2007. Elle est également la réalisatrice de l’An de mes II, court-métrage de 13 minutes traitant du rapport entre une victime et son bourreau.

Aujourd’hui, son site vous invite à un chemin initiatique parsemé de fleurs, d’orties, de tumulus et de grains à la tête.

 Décembre 2004 Co-fondatrice du Webzine sans Barbelés : e-torpedo.net
 Auteur de Momo qui kills, paru au cherche-midi le 26 août 2002 et chez Pocket "Nouvelles voix" avril 2004.
 Jean-Pôl & la môme caoutchouc paru au cherche-midi le 27 août 2003.
 Speedy Mata paru au cherche-midi le 6 Janvier 2005
 La passion de la victime recueil collectif paru aux éditions Que 2003.
 Humanimal 1 recueil collectif humanitaire paru aux éditions Archipel93 année 2003
 Humanimal II recueil collectif humanitaire paru aux éditions Archipel93 année 2004

Nathalie Ménigon : l’inhumanité repose chez vous
de : Franca Maï - 5 octobre 2005
6 commentaires
de Franca Maï Qui se soucie de Nathalie Ménigon ? Sa famille, ses proches, ses amis et deux trois pelés en quête d’une justice équitable. Les intellectuels de ce pays ayant déserté le navire bancal depuis des lustres, trop avides à servir leurs malheureuses petites chroniques dans la soupe indigeste de la presse dite officielle. La justice de ce pays dort sur ses deux oreilles, bercée par la voix lointaine d’un chanteur au charisme assassin mais néanmoins placardé dans (...)
Lire la suite, les commentaires...
L’autisme de Marie
de : Franca Maï - 21 septembre 2005
103 commentaires
de Franca Maï Marie Trintignant, n’aura pas l’occasion de sortir un double album en public assorti d’un double DVD comme l’annonce le groupe Noir désir, actuellement en promotion pour sa propre musique. Car Marie Trintignant est morte et enterrée, bouffée par les vers, privée irréversiblement de parole. Elle a été tuée par les coups de son compagnon, le chanteur Bertrand Cantat, en juillet 2003. Ce dernier purgeant actuellement sa peine derrière les barreaux pour (...)
Lire la suite, les commentaires...
Le pouvoir d’Achat
de : Franca Maï - 15 septembre 2005
de Franca Maï Ils sont entrés en défonçant la porte. Cinq hommes parés comme des robocops. Je n’ai même pas eu le temps d’ôter le tablier qui enserrait ma taille. Mes mains étaient encore imbibées du produit gluant à vaisselle. L’assiette a valsé. J’ai été plaquée au mur sans ménagement. Vous faites erreur ! Ma voix émettait des tremblements. Je ne la reconnaissais même pas. Comme si en un quart de seconde, je m’étais perdue dans une autre carcasse. Ferme (...)
Lire la suite, les commentaires...
EN CINQ COUPS A BOUT PORTANT
de : Franca Maï - 24 juillet 2005
13 commentaires
de Franca Maï « L’homme tué par des policiers vendredi à la station de métro Stockwell dans le sud de Londres n’était pas lié à l’enquête sur les attentats jeudi dans la capitale britannique, a annoncé samedi Scotland Yard » L’homme avait la peau dorée du soleil Pakistanais. L’homme était vêtu d’un épais manteau rembourré. En plein Eté Les pieds ancrés dans la rame de métro. A-t-on idée de se promener avec une épaisseur de textile anormale ? Peut-être (...)
Lire la suite, les commentaires...
Nathalie Ménigon : le cercueil capitonné
de : Franca Maï - 2 juillet 2005
3 commentaires
de Franca Maï Aujourd’hui, est une sale journée comme le ciel plombé qui rejoint la ligne d’horizon en strangulant l’espoir. Le verdict est tombé. L’oisillon décharné ne sortira pas de sa cage cadenassée. La justice en a décidé ainsi. Nathalie Ménigon, ancien membre d’AD, ayant passé un tiers de sa vie en prison dans des conditions flirtant avec la torture mentale et le sadisme démagogique est vouée à s’éteindre derrière des murs de ciment, sans (...)
Lire la suite, les commentaires...
Nathalie Ménigon : Le voyeurisme en otage
de : Franca Maï - 24 juin 2005
2 commentaires
de Franca Maï Nous, êtres humains et promeneurs sur le fil mortel de la vie, nous, passagers précaires de ce beau pays inconstant baptisé France, fange d’égalité, fraternité et autres fadaises, sommes aujourd’hui les voyeurs pris en otage devant l’agonie programmée d’une femme de 48 ans qui a vécu plus de dix-huit longues années, derrière les barreaux. Captez-bien ses nom et prénom : Nathalie Ménigon. Ancien membre d’Action Directe, elle est partiellement (...)
Lire la suite, les commentaires...
Georges Cipriani : la ligne blanche
de : Franca Maï - 18 juin 2005
1 commentaire
de Franca Maï Le 7 juillet 2005 prochain, Georges Cipriani apprendra que sa demande de libération conditionnelle est rejetée. Il ne faut pas être devin pour anticiper la réponse du tribunal de grande instance de Colmar. Le procureur s’étant déjà opposé à la possibilité d’ouvrir une cage cadenassée depuis plus de dix-huit ans. Ils sont cinq à être enfermés à perpétuité pour avoir commis : les assassinats du Pdg de Renault, Georges Besse, tué par balles le 17 Novembre 1986, (...)
Lire la suite, les commentaires...
LES MOUTONS GRIS
de : Franca Maï - 2 juin 2005
1 commentaire
Un conte de Franca Maï Once upon a time Il était une fois un vieil homme au seuil du déclin, responsable d’un gigantesque troupeau de moutons. Il possédait de beaux moutons blancs vigoureux et obéissants et des moutons noirs maigrelets très énervés. La seule question qui l’obsédait toutes les nuits à traverser l’insomnie harcelante, était la modification génétique de tous ces ovidés en plantureux moutons gris. Comme cela pensait-il l’équilibre se ferait (...)
Lire la suite, les commentaires...
LA BEAUTE DU NON
de : Franca Maï - 30 mai 2005
17 commentaires
de Franca Maï « ...Tous les référendums emboîtés les uns dans les autres ont été perdus par l’Europe. Référendum sur l’élargissement. Entre le spectre turc qui désignait sans ambages les musulmans, et le malheureux plombier polonais, les étrangers ont été invités à rester chez eux. Le Pen xénophobe, c’est son fonds de commerce, mais que des dirigeants de gauche fassent campagne sur ce terrain comme Chirac en 2002 sur l’insécurité, on croyait cette xénophobie-là (...)
Lire la suite, les commentaires...
"Le Clandestin" Un court-métrage de Philippe Larue
de : Franca Maï - 8 mai 2005
de Franca Maï L’homme court. A l’infini. Il court sans s’arrêter, bercé par la voix magistrale du comédien Emile Abossolo N’bo qui lui délivre une sagesse. Mais l’homme continue sa course. Il veut passer la frontière pour aller... Là-bas. La voix qui sait parler aux arbres, à la mer, aux âmes prête également sa musicalité à l’homme qui court dans sa nuit noire. Et cette quête de la liberté à la gestuelle arachnéenne nous plonge dans les traverses (...)
Lire la suite, les commentaires...
Les 11 èmes Rencontres Européennes du Court-Métrage de Metz
de : Franca Maï - 3 mai 2005
de Franca Maï Les 11 èmes rencontres Européennes du Court-Métrage se sont déroulées du 27 au 30 avril 2005 à Metz, au cinéma le Palace et les Trinitaires - lieu magique aux voûtes empierrées ne demandant que le sursaut d’un réveil permanent - sous la férule de Corinne Laurent, femme de feu et de son équipe extrêmement chaleureuse Association Fifam, des ailes protectrices de Patrick Thiel - Délégué à la Culture, adjoint au maire - ainsi que de la passion bienveillante de Denis Darroy (...)
Lire la suite, les commentaires...
L’AUTO-DESTRUCTION DU CINEMA ET DES SONGES HALLUCINES
de : Franca Maï - 24 avril 2005
de Franca Maï Le compte à rebours se gausse de la nourriture intellectuelle et culturelle. Après la littérature assassinée -sans tâche sur le macadam- où les livres dignes d’être lus souffrent d’une distribution fast-food orchestrée par des marchands d’armes et des barons illétrés, le gouvernement envisage de saigner la production cinématographique indépendante. L’exception culturelle va se faire gentiment la malle. Cassez vos TV et défendez vos droits élémentaires (...)
Lire la suite, les commentaires...
Le crachat
de : Franca Maï - 16 avril 2005
de Léo Ferré Glaireux à souhait avec des fils dans l’amidon Se demandant s’il tombera du mur ou non Le crachat au soleil s’étire Son œil vitreux de borgne où la haine croupit Brillant d’un jaune vert pâlot et mal nourri Sous la canicule chavire D’où viens-tu pèlerin gélatineux et froid De quelle gorge obscure as-tu quitté l’emploi Pour te marier à cette pierre D’un gosier mal vissé ou d’un nez pituiteux D’un palais (...)
Lire la suite, les commentaires...
Jean Genet : Le flirt hypnotique de l’abîme
de : Franca Maï - 15 avril 2005
de Franca Maï "C’est facile d’être bonne, et souriante, et douce. Quand on est belle et riche ! Mais être bonne quand on est une bonne !" (Les Bonnes. Jean Genet. Folio N°1060) Le Poète du crime, Jean Genet, flirte avec l’abîme comme d’autres aspirent le souffle de la vie. Il ouvre ses rétines au monde, un 19 décembre à Paris, en 1910. Abandonné par sa mère, Gabrielle Genet, dès sa naissance et sculpté de père inconnu, il est très vite placé dans une famille (...)
Lire la suite, les commentaires...
L’ERECTION CONVULSIVE D’UN CRS
de : Franca Maï - 9 avril 2005
17 commentaires
Oui, on sait, ce sont des gardes mobiles... de Franca Maï *Qu’est-ce qu’un CRS ?* Un élément civil de la force publique, les C.R.S. forment la réserve générale de la Police Nationale. Elles ont pour but de garantir au Ministre de l’Intérieur, responsable de l’ordre public, la capacité permanente d’intervention sur l’ensemble du territoire, en lui fournissant les moyens propres à exercer sa responsabilité au double plan : de l’ordre public et de (...)
Lire la suite, les commentaires...
La partie invisible de l’iceberg
de : Franca Maï - 5 avril 2005
de Franca Maï Découvrir le film Roméo et Juliette dans la neige (Romeo und Julia im Schnee) de Ernst Lubitsch -restauré selon les procédés de l’époque- sur grand écran, accompagné d’une musique originale spécialement conçue par Antonio Coppola et interprétée en live par l’Octuor de France fut un pur moment d’émerveillement. La salle Vinci à Tours était comble, remplie essentiellement d’enfants et d’adolescents qui habituellement n’ont accès (...)
Lire la suite, les commentaires...
ET LES RATS RIENT SOUS CAPE
de : Franca Maï - 14 mars 2005
de Franca Maï Que savons-nous de la mort ? Rien. Des bribes d’incertitude et des projections allégoriques gaies ou tristes suivant l’imagination, le lieu, le temps, l’humeur, les croyances ou le néant. La mort est infigurable. Elle nous échappe puisqu’elle court après nous. Le vrai tombeau des morts, c’est le coeur des vivants Jean Cocteau Par contre, le commerce prospère conçu autour de la mort est palpable et possède son mode d’emploi, ses lois et (...)
Lire la suite, les commentaires...
8 Mars : La Fête du Leurre
de : Franca Maï - 8 mars 2005
de Franca Maï Il y a des matins où tout est pourri. L’odeur, la sueur, la mort qui s’avance, que l’on devine collante et sans rémission. On voudrait pouvoir voler mais on ne peut plus. Rien ne répond. La chair est immobile, les sens réfrigérés. A part, une sonnerie de téléphone laissée délibérément en jachère et qui hurle ses silences. C’est la fête des Femmes. Le 8 mars est le symbole du leurre que l’on jette en potion magique à nos rêves avortés. Des (...)
Lire la suite, les commentaires...
LEO FERRE : et un jour ...le Lion est mort
de : Franca Maï - 4 mars 2005
9 commentaires
de Franca Maï C’est un 14 juillet 1993 que Léo Ferré tire sa révérence. Le jour même de la fête révolutionnaire parisienne devenue fête nationale. Histoire de transformer symboliquement la solennité des défilés militaires et le charivari des bals populaires cerclés de feux d’artifice, en y ponctuant définitivement son aura de patriarche libertaire. Son ultime bras d’honneur. Il rejoint enfin Pépée, sa femelle de guenon, son âme sœur. J’voudrais avoir les (...)
Lire la suite, les commentaires...
Qui a peur de Régis Schleicher ?
de : Franca Maï - 2 mars 2005
4 commentaires
de Franca Maï Membre d’Action Directe, militant communiste révolutionnaire, il a été arrêté le 15 mars 1984. Il croupit en prison depuis maintenant 21 longues années. Dans un premier temps, en isolement carcéral puis sclérosé au statut de DPS. (Détenu particulièrement surveillé). Imaginez une horde de matons accrochée en permanence à votre souffle. De quoi repaître la folie. Les six pas journaliers du tombeau sont forcément pesants. Avez-vous calculé le nombre de jours, (...)
Lire la suite, les commentaires...

0 | 20 | 40 | 60 | 80 | 100 | 120



accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Il ne faut pas confondre la critique utile contre les choses avec les jérémiades répétitives contre les gens. Foucault
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite