Archives Bellaciao FR - 2002-2021 Archives : IT | EN | ES

Cliquez ici pour retrouver Bellaciao V.3 ;)

Affaire Cesare Battisti, signez la pétition de soutien

mercredi 21 mars 2007

Pétition close

Affaire Battisti : L’écrivain ne doit pas être extradé.

Signez la pétition de soutien

Proposition de Gérard Streiff, Sarah-Jane Mellor, Luca Di Nella,
Laurent Klajnbaum, Roberto Ferrario
, membres du Conseil de campagne de Marie-George Buffet

L’écrivain Cesare Battisti vient d’être arrêté au Brésil. Il est sous la
menace d’une extradition en Italie.

On se rappelle que Battisti avait trouvé asile en France, bénéficiant
d’une règle non écrite qui accorde aux anciens activistes italiens la
protection de l’Etat français à condition qu’il renoncent à la lutte
armée.

Mais l’actuel gouvernement français à remis en cause cet engagement pris pourtant au plus haut niveau de l’Etat en prétendant livrer Battisti à l’Italie il y a trois ans.

D’autre part la loi italienne n’ouvre à ce dernier aucun droit à un
nouveau procès contradictoire en sa présence. Il serait donc d’office
condamné à perpétuité.

L’écrivain ne doit pas être extradé.

Identifiants personnels
Lien hypertexte :

Signatures

7213 Signatures
Date Nom
13 novembre 2010 lescure
15 janvier 2010 Jack FRECH
14 janvier 2010 Fortunato
13 janvier 2010 morrow
6 janvier 2010 Simon Henri
8 décembre 2009 Jacques
8 décembre 2009 nathalie SINELNIKOFF
7 décembre 2009 mf ehret
7 décembre 2009 Sonja Hopf
6 décembre 2009 marco camuffo
6 décembre 2009 marange
5 décembre 2009 nathalie rambault
26 novembre 2009 enzus79
25 novembre 2009 stephrock
25 novembre 2009 marnoche0
25 novembre 2009 ros.pace
24 novembre 2009 arco
22 novembre 2009 Tiago Fappi
20 novembre 2009 angel
19 novembre 2009 michel

0 | 20 | 40 | 60 | 80 | 100 | 120 | 140 | 160 | ... | 7200

Messages

  • C’est bien, il faut le faire et renforcer au max la pression.
    En Italie les "pentiti" font la loi, ils servent les politiques et sont payés et protégés pour cela.
    Peut être serait il possible et utile d’adresser le requête, directement, au président LULLA.
    Il ne va quand même pas suivre la voie de zarco ?

    • Je confirme ma signature de la pétition de soutien à Cesare Battisti, Claudine Roméo

    • je réaffirme comme lors de la précédente pétition à Cesare Battisti mon soutien à celui-ci et mon refus de le voir extradé, emprisonné.
      jean claude feite Mont Saint Martin (54)

    • Nous vous confirmons,Granados Florence et Francisco, notre signature de la pétition de soutien à Battisti

    • Le risque du côté du Brésil, c’est que l’affaire traîne et que Cesare Battisti y reste emprisonné jusqu’à la fin du mandat de Lula en 2010. Ce dernier a d’ailleurs parlé d’une procédure qui dure des années : ça semble clair. Lula ne veut pas de cette "affaire" et tentera de l’étouffer dans les procédures judiciaires pour la "refiler" à son successeur, lequel fera on ne sait quoi. Je n’ai que peu d’espoirs de ce côté-là. Lula n’est plus Lula. Sans doute n’y aura-t-il pas d’extradition dans l’immédiat, si cette hypothèse se confirme. Et Cesare Battisti restera enfermé plusieurs années au Brésil sans rien connaître de son sort. Avec, toujours, la menace de la perpetuité en Italie, selon les agissements imprévisibles du successeur de Lula.
      La seule chance pour sortir de cette temporisation, c’est que "l’affaire" ne soit pas étouffée dans les procédures et que la pression sur Lula soit si forte qu’une décision politique de non extradition s’impose. Cette pétition y contribue... mais la pression doit se faire aussi de concert avec des groupes au Brésil.

    • Bonjour Claudine,
      connais-tu le communiqué de ANM au sujet de l’affaire Battisti ?
      Amicalement,
      Enzo
      www.enzobarnaba.it

      ASSOCIAZIONE NAZIONALE MAGISTRATI

      Intervenendo sulle polemiche sorte in Francia a seguito dell’arresto di Cesare Battisti (condannato in Italia per gravissimi reati di sangue commessi nel corso della sua attività di terrorista, evaso nel corso del processo ed arrestato in Brasile al termine di una lunga latitanza) l’Unione sindacale dei magistrati, il più rappresentativo sindacato della magistratura francese, ha espresso oggi in una nota il suo ’’pieno sostegno alla giustizia italiana e ai magistrati” italiani “che hanno pagato caro, spesso con la loro vita, il prezzo della loro indipendenza’’ ed ha posto l’accento sul fatto che la condanna nei confronti di Battisti e’ stata pronunciata ’’nello stretto rispetto delle regole della procedura penale, trattandosi di un imputato in fuga, ma difeso a tutti gli stadi della procedura conformemente al diritto italiano in vigore’’.

      Riteniamo che le puntuali valutazioni giuridiche espresse dall’Unione sindacale dei magistrati sulla regolarità e correttezza del processo penale svoltosi in Italia nei confronti di Battisti siano un dato estremamente importante che si pone al di sopra di ogni contingente polemica di parte ed offre un contributo di chiarezza e di verità sulla intera vicenda .

      E’ giusto che l’opinione pubblica dei diversi paesi dell’Unione Europea dedichi grande e costante attenzione ai processi penali ed al livello delle garanzie degli imputati negli altri Stati membri.

      Ma è essenziale che tale dibattito pubblico si sviluppi sulla base di conoscenze specifiche ed approfondite delle diverse vicende processuali e non sulla base di preconcetti o di atteggiamenti di pregiudiziale diffidenza privi di ogni riscontro nella realtà effettuale (come attesta anche la decisione della Corte europea sul caso Battisti che ha escluso ogni violazione dei diritti dell’imputato) ed incompatibili con “l’elevato livello di fiducia” che ispira i rapporti tra gli Stati membri anche nel campo della giustizia penale.

      Ed a questo scopo appaiono preziose le informazioni e le valutazioni dell’Unione sindacale dei magistrati .

      Roma, 20 marzo 2007

      Il Presidente, Giuseppe Gennaro
      Il Segretario generale, Nello Rossi

    • Je confime ma signature de la pétition de soutien à Cesare Batisti
      luc Decaster -cinéaste-

    • Oui, je soutiens la pétition pour Cesare Batisti en demandant un véritable procès, et en l’absence de garanties véritables d’un tel procès je demande que le Brésil refuse de l’extrader comme respect des libertés auquel tout individu a droit.

      La grâce présidentielle accordée par Monsieur François Mitterand Président de la République française lui garantissait une protection accordée alors par la France qui interdisait de droit son extradition.

      Apparemment, pour qui manipule le " Droit ", cette protection aurait aujourd’hui disparue, dont act.
      « France, terre d’accueil », héritière de la philosophie des Lumières, est aujourd’hui en sursis ; il serait heureux que le flambeau soit repris par le Brésil qui sait se faire cotoyer les races et se faire mélanger les cultures.

  • Toute cette affaire est issue du non respect par un gourvernement du pays des droits de l’homme de la parole donnée par un président de la république j’ai même pas honte, je ressens un profond dégout .

    • Disons qu’il faut ajouter à cela le fait que les extremistes de la ddoite extreme italienne, ne ssont pas touches du tout, ils sont meme proteges, un Stefano delle Chiaie par exemple qui trvailla meme avec les RG, qui dirige un cabinet à Lyon sans etre nullement chatouille par personne...
      Dans les annees 80 à ma rentre en France j’ai travaille comme pas mal des italiens à l’epoque dans une pizza à paris (patrons pas italiens) pour avoir le permis de sejour, la bas j’ai connus un extremiste de droite en cavale. Quand j’ai su qui etait c’etait trop tard on s’etait "frequente" en tant que italiens à l’etranger. Lui savait pas que j’etait de l’aire gauchiste...
      Plus tard decida de changer de job, il decida de vendre des meubles port à porte, il passa en Belgique et au retout il fut "normalement" arrete. Mais une journaliste d’un journal d’extreme gauche francaise, je ne me rappelle pas le journal mais j’ai lu l’article, fit deux ou trois articles sur l’affaire, obligeant la France à bouger. Et la France bougea, il en sortis quelque temps apres.
      Voila le tout pourquoi deux poids deux mesures ?
      Pourtant la perssonne en question etait "reo confesso" il avait tue un jeune ccomuniste, à Naples, avec un coup de barre à mine juste parce que etait en train de lire l’Unita.
      Un omicide avere à droite (il fut denonce par la victime qui mourut dans le commissariat pendant la plainte) et des soupcons à gauche apparement c’est pas la meme chose.
      Signe : "Andrea" un ancien de Quarto Oggiaro

  • Mobilisons nous ! Qu’on soit pour Buffet, Bové (qui a fait une déclaration en ce sens), Besancenot, Cesare Battisti (et les réfugiés italiens dans leur ensemble) doivent être protégés !
    Résistance 07

  • Papon est mort dans son lit, on peut dire LIBRE !!!
    Et pourtant... A l’origine de combien de morts est-il ?

    Moi, j’en ai marre ! Les gens d’Action Directe, condamnés lourdement, ne sortiront jamais de prison. Joëlle Aubron en est sortie pour soigner son cancer du cerveau qui l’a tuée quelques mois après sa sortie. Nathalie Ménigon est en très mauvaise santé et on lui refuse toujours ses demandes de conditionnelle. Idem pour Georges Cipriani, devenu fou. Idem pour Jean-Marc Rouillan, Régis Schleisser...

    Et maintenant, on voudrait renvoyer Battisti en Italie ! Faut pas exagérer ! C’est quoi, cette justice à deux vitesses ?

    N’oublions pas les prisonniers politiques dans NOS prisons françaises et n’envoyons personne croupir dans celle d’un autre pays !!!

    Katelyne

    • Je suis tout à fait d’accord avec vous ! Et il faut justement lutter contre cette justice qui n’est pas la même pour tous !

      Si le President a donné sa parole, la moindre des choses est de la respecter !

    • Je rejoins totalement votre point de vue. A quand une pétition contre ce que l’on ne peut appeler que vengeance d’Etat. Cette barbarie qui refuse à des condamnés politiques le moindre espoir, la moindre grâce, agit en sélectionnant ses victimes. Ex. Papon. La société se protège ? soit, mais quelle est la dangerosité de malades, dans d’autres cas de vieillards grabataires (il y a dans les prisons françaises un nombre non négligeable de plus qu’octogénaires) Derrière cet acharnement se cache l’envie à peine cachée du contrôle absolu sur les citoyens. Votons Sarkozy pour faire avancer encore plus vite cette marche vers le totalitarisme.
      Quand l’Etat, par ses valets, ment, renie la parole donnée et méprise les individus, la démocratie n’est plus qu’une enveloppe vide.
      G.M.

    • Franco, Salazar, Pinochet sont morts dans leur lit. Anton Pavelich, massacreur de serbes par centaines de milliers durant la guerre, a été évacué par la Croix-Rouge du Vatican...Les nazis de haut vol ont trouvé un terrain d’ aterrissage aux Etats-Unis...Le général Lammerding, commandant la division "Das Reich", coupable d’ Oradour, finit ses jours en RFA, bourgmestre honoré de son pays...De Gaulle a refusé en 1945 de publier les listes des français engagés volontaires dans la division SS "Charlemagne" ainsi que les listes des assassins de la milice qui ont arreté, torturé et massacré des dizaines de milliers de juifs, communistes ou résistants...Voila pourquoi un odieux assassin-bureaucrate comme Papon (déportation des juifs de Bordeaux, ratonnades et noyades dans la Seine de plus de deux cents Algériens, assassinat de neuf militants communistes à Charonne lors de la manif contre la guerre en Algérie) a eu plus qu’un traitement de faveur : malade...! Et ceux qu’il a envoyé à la mort, s’occupait-il du fait qu’ils soient malades ?
      Et les amitiés de nos "présidents" successifs pour des assassins notoires comme Bokassa I, Mobutu, Léon M’ba et tant d’autres : toujours deux poids deux mesures !
      Alors foutez la paix et la liberté à Battisti !
      Jacques Léaux

  • j’ai signe cette petition, mais je pense moi aussi qu’il faut en appeler au president llula, avec mon amitie
    jean bourdillon

  • je confirme ma signature à la pétition de soutien à Cesare Battisti
    Christiane Roube

  • Je confirme mon adhésion à votre mouvement et ma signature.

  • Bonsoir,

    Pour conforter ou ajuster votre position, je vous conseille d’aller sur :" http://www.radiofrance.fr/chaines/france-culture2/emissions/grain/"
    L’émission du grain à moudre sur Cesare Battisti était à 17 h le 22 mars sur France CUlture...

    Bonne écoute

    Pacifiquement...

    Marc

  • Mes amis, je signe encore et signerai toujours pour Cesare Battisti.
    A toi Cesare, au devoir d’insoumission ! J’en réclame non à la vengeance de ceux qui l’ont dénoncé, et qui probablement sont les véritables cirminels, mais bien au contraire, à l’amnistie pour tous après ces terribles années.

    L’amnistie c’est hélas pour tous, quoique l’on pense il faut mettre son coeur dans sa tête pas dans ses opinions ni dans ses sentiments, il n’y a pas de compromis : l’amnistie c’est l’amnistie.

    AMNISTIE POLITIQUE EN ITALIE ! EN FINIR PROPREMENT POUR TOUS AVEC LES ANNEES DE PLOMB !

    ET AVANT MÊME : A TOI BRESIL, montre nous que nos droits fondamentaux et notre culture sont passés outre Atlantique ! DONNEZ NOUS LE RAPPEL DE L’EXEMPLE DE LA PAIX !

    A.

  • La France pour le non respect de la parole donnée est complètement responsable de la situation actuelle de Cesare Battisti.Le grand minimum qu’elle puisse faire c’est qu’en cas d’extradition Cesare soit jugé en France avec tous les moyens de défense et recours Français.
    André.

  • La neutralité n’est jamais qu’un moment particulier de l’élection des dictatures les plus sordides.
    L’Italie doit reconnaître les événements des années 70 comme le résultat d’une véritable guerre civile. Il ne s’est jamais agit, à proprement parlé, de terrorisme, mais d’un combat politique légitime, avec une violence partagée par les belligérants. Sans doute faut-il préciser encore ceci que la CIA et l’extrême droite n’ont pas été pour rien dans les événements de l’époque, qui furent plus que toutes autres choses une manipulation de l’opinion par icelles et le gouvernement italien. Bref, je n’ai pas d’affinités particulières avec Cesare Battisti, loin de là, mais rester neutre devant une telle condamnation reviendrait à laisser passer ce qu’il y a de plus fascisant dans la situation actuelle. Il faut que l’Italie reconnaisse son histoire, afin de se réconcilier avec elle-même. Et cela commence par la libération d’un Cesare Battisti, entre autres choses.

    http://ecoeurement.canalblog.com/

  • je confirme ma signature à la pétition de soutien à Cesare Battisti

    Que Lula fasse au moins aussi bien que Mitterrand
    Le 21 avril 1985 la France, par la voix de son président François Mitterrand, avait garanti de ne pas extrader les anciens militants des organisations combattantes de l’extrême gauche italienne ayant décidé d’abandonner la lutte armée.
    Non contant de vouloir "Prendre " La France, Nicolas Sarkozy veut la violer !! La France n’a qu’une parole ! Du moins c’est l’idée que je m’en fait.

    Guy Ratane-Dufour

    Secrétaire Général du Mouvement de la Gauche Ecologiste Réunionnaise.

  • Quelle honte un pays qui pratique la revanche. Syndicaliste et militant communiste je n’ai jamais partager les formes d’actions de Cesare.
    Mais il a cessé depuis de nombresuses années l’action violente qui ne font que justifier la répression capitaliste.
    Un état quel qu’il soit ne peut fonctionner sur la haine. Miterrand l’avait compris en son époque. La direction du parti socialiste d’aujourd’hui, démontre en refusant de condamner Sarkosy et ses sbires qu’ils ont adopté les thèses du libéralisme. Amnistie pour la violence en cols blancs, mais répression contre toutes les formes de résistance contre une société qui tue des millions de fois plus que Cesare et ses actions passées. Oui à l’amnistie totale de Cesare. Patrick

  • Il faut bien sur respecter la parole donnée. Il faut aussi admettre la prescription.
    Les arguments des services policiers tournent autour de termes tels que : "actes criminels", "jugement, condamnation" ... ce sont les valeurs d’une société où il faut payer ses crimes , bon,

    MAIS
    ==> reste à pouvoir définir ce qu’est un "crime" et ce qu’est "payer"
    ==> reste également à être impartial, pour tous les crimes , y compris "économico/politiques",

    ALORS, que les services policiers français donnent à l’Italie tous les renseignements permettant d’arrêter, juger et condamner toutes les personnes qui, au nom de la MAFIA, anéantissent des vies , détruisent toute possibilité d’avenir pour des villes, régions ... depuis très longtemps ... pour gagner de l’argent et du pouvoir, à moins que , ça, ce ne soit pas criminel ...

    APRES, peut être, on pourra reparler de monsieur Battisti ...

    E.Chevalier-Mars

  • Il devient urgent qu’une VRAIE JUSTICE - et non basée sur la dénonciation contre liberté - soit remise en place en ITALIE comme en FRANCE

  • Ce que je pense de Cesare, voir le poème ci-dessous, et je signe, notre ami Cesare a droit à un nouveau procès parce que, d’une part, la France a trahi sa parole, et d’autre part, Cesare est innocent.

    http://chris2breizhcorsica.over-blog.com

    "Pour Cesare Battisti"

    Juste un coup de téléphone,
    Une signature en bas d’une feuille,
    Une histoire consciemment déformée
    Des organes médiatiques déchaînés,
    Des mensonges patiemment concoctés,
    Voilà comment fabriquer un monstre ;
    C’est une recette universelle,
    Pour couper de nombreuses ailes.

    Qui a faussé vos visions ?
    Qui vous empêche de voir clair ?
    Est-ce vraiment cela, l’équité ?
    Pourquoi vouloir n’entendre qu’un son
    Pourquoi condamner et briser
    Des hommes qui ne demandaient
    Qu’à vivre en tout sérénité ?

    Je revendique ma décision,
    Mon besoin de prendre l’air
    J’ai signé la pétition,
    Voilà, j’ai pris parti,
    Pour Cesare Battisti !

    Cela fait un an maintenant
    Qu’il est en cavale
    Je n’approuve pas cet acharnement
    A lui coller des actes sales.
    Seuls sont répréhensibles
    Ceux qui l’ont pris pour cible,
    En ont fait leur bouc émissaire,
    Aux seules fins de protéger leurs arrières,
    Pour crier "haro sur le baudet" :
    Ils ont certainement fait pire !
    Que contre eux se retournent les dés !

    Mais croient-ils se donner bonne conscience
    En lâchant les Trois Furies
    Sur un homme pour lui ôter la vie ?
    Après l’affaire "Sacco et Vanzetti",
    Voici "L’affaire Battisti" ?

    A quoi sert d’utiliser sa puissance
    Afin d’infliger les pires souffrances ?
    Après enquête je sais presque tout,
    Ceux qui ne savent rien sont fous !
    Pourquoi se construire des relations
    En accusant un homme des pires actions ?
    C’est bien plus facile de vivre de certitudes,
    Et il appellent ça "La Positive Attitude" !

    Et dire qu’ils sont à la tête du pays :
    Je les plains sincèrement,
    Les pauvres petits esprits !

    Je voudrais tant lui écrire
    Qu’il n’est pas seul
    Je voudrais tant lui dire
    Que sera détruite la meule
    Qui veut le broyer
    Je voudrais tant lui dire
    Que la meute déchaînée
    En sera réduite à rien.

    Et je dis merci à celles et ceux
    Qui continuent à le soutenir,
    Il est encore loin, le monde heureux,
    Que nous nous efforçons de construire !
    Voici mes mots, voici mes vers,
    Pour un plus bel univers,
    Pour qu’enfin règne la justice
    Que nul ne gouverne par ses seuls caprices,
    Et que nous soient rendus
    Nos frères et nos amis,
    Tous ceux qui meurent d’injustice !
    Qu’ils nous soient revenus,
    Je ne demande rien de plus.

    Christine Mirété, alias Chris2BC.

  • LA FRANCE EST RELAPS.

    Oui, notre pays vient de revenir sur la parole donnée, de mettre à mal la Déclaration des Doits de l’Homme dont il se targue tant et tant par l’entremise d’une droite faisant pâlir d’envies diver
    ses Vichy et ses nostalgiques hélas trop nombreux.
    Sarkozy ose, se gausse et se prend déjà pour un roi au pouvoir absolu. Cesare est victime de la mégalomanie électorale d’un ministre de l’intérieur qui, avec son karcher, défie le peuple à qui il ose quémander sans aucune vergogne ses suffrages.
    Pauvre Jaures (etc.) ! Je trouve ignoble que l’on puisse jouer avec la liberté d’un homme au nom d’une démagogie électoraliste outrancière.

    Aux urnes Camarades !... Occupons le terrain et combattons de toutes nos forces pour que Cesare ne soit pas extradé, pour que demain puisse être beau et clair pour les générations à ve
    nir. Pascal ( PCF Narbonne).

  • En espérant que cette pétition puisse faire quelque chose. J’avoue être sceptique mais bon, faute de mieux... Quoi qu’il en soit, n’oublions qu’en arretant Cesare, un un peu de chacun de nous que l’on enferme, c’est notre liberté et les Droits de l’Homme que l’on menace.

    Pour des infos sur Cesare Battisti, je vous conseille la lecture de ce blog :

    http://dugoudronetdesplumes.blogspot.com/

  • Cette situation met en evidence la necessite d’entrer dans la constitution l’engagement de l’etat,et donc du gouvernement ,de mettre en application les promesses prises par le president.

    Il est bien connu que" les promesses n’engagent que ceux qui y crioent !"(dixit)et que "les paroles senvolent....."

    salut.D.PAIGNAC

    • Sans apporter quelque commentaire que ce soit à l’affaire Battisti , car je suis trés troublé par les prises de position en Italie à ce sujet , je ne peux en aucun cas etre d’accord avec l’affirmation :
      ""de mettre en application les promesses prises par le president.
      Les promesses prises par le président , cela s’appelle , LE FAIT DU PRINCE , et je suis surpris par le nombre de gens qui hurlent contre la Monarchie Républicaine de la Veme république et qui dans le meme temps sacralisent le fait du prince .

      claude de Toulouse .

    • JE SOUTIENS LE COMBAT DU COLLECTIF BELLACIAO POUR LE RESPECT DES LIBERTES ET DU DROIT D’ASILE.

  • Le Président Mitterand avait accordé l’asile à Cesare Battisti, il est déplorable que la France de droite déjuge ce fait. Celà montre bien ce qui nous attend si nous avons le malheur de passer sous Sarko aprés les prochaines élections. Nous aurons droit à un fascisme larvé , qui n’osera pas dire son nom.
    Ne vous laissez pas faire !!!

  • Sarkozuy a sa "logique" tragique , dangeureuse pour la démocratie. Sa volonté affichée d’extrader Battisti est sur la même longueur d’onde que l’expulsion des sans-papiers.
    Et le PS a-t-il lui aussi oublié les engagements de Mitterand ?
    Jack Havraneck (PCF)

  • en France il vaut mieux s’appeller Papon !! nous sommes dans un monde de merde !

  • j’aurai volontier signé votre pétition mais membre du comité de campagne de buffet c’est en trop
    pour moi (j’aurai aimé savoir ce que le gouvernement jospin avait fait pour officialiser la situation de nos camarades italiens)toute instrumentalisation est quand meme assez malsaine
    dans cette affaire le soutien peut se faire de toutes lesorgas et les candidats sans pour autant
    apparaitre dans une pétition j’éspére que je seair publié sans censure. frédéric vahé

  • Le comité "Libérez-les !" de soutien aux prisonniers er réfugiés politiques (59-62) libérez.les@gmail.com : http://www.liberez-les.info/
    a envoyé un courrier et un tract de soutien et d’explication à l’Amabassade du Brésil à Paris, pour demander que Cesare BATTISTI ne soit pas extrader vers les geoles italiennes.

    LIBERTA PER CESARE BATTISTI !

    Démonstration est faite aujourd’hui que le retour, grâce aux alliances politiciennes, de la « Gauche » au pouvoir en Italie a relancé la « chasse » contre ceux qui, il y a 25 ans, ont osé défier l’Etat avec les armes de la révolution prolétarienne.

    Les dernières et nombreuses arrestations, les extraditions demandées par l’Etat italien ces derniers mois et les procédures engagées contre les camarades du (n) PCI démontrent aussi qu’il y a bien une remise en action de la « stratégie de la tension ».

    Pendant que la droite jubile, la gauche française semble embarrassée par l’affaire Cesare Battisti, qu’elle avait justement soutenu en défendant la parole donnée par François Mitterrand.
    Nicolas Sarkozy, ministre – candidat, et l’ U.M.P. auraient-ils réussi leur coup dans la partie de poker menteur qui les oppose à leurs rivaux de l’élection présidentielle ?

    Le Comité « Libérez-les ! » apporte son soutien sans faille au camarade Cesare Battisti et demande à la gauche de rester solidaire et de rester ferme par principe sur le respect des règles définies dans les années 80.
    Le Comité « Libérez-les ! » par l’intermédiaire de l’ambassade du Brésil à Paris, demande à l’Etat brésilien, dont les peuples ont mis au pouvoir un gouvernement progressiste et le Président Luiz Inácio da Silva dit Lula, de ne pas recourir à l’extradition de Cesare Battisti vers les geôles italiennes.

    Au début des années 80, François Mitterrand et l’Etat italien ont convenu l’ouverture des frontières aux militants communistes italiens. Le but était d’ouvrir la « cocotte minute » italienne qui risquait d’exploser à tous moments, donc de déborder de ses frontières.

    La lutte engagée entre le capitalisme italien avec ses alliés de la mafia et des loges fascistes, et avec le soutien des services secrets internationaux telle que la CIA… contre l’arme révolutionnaire dont s’était doté le Peuple, devenait un enjeu politique majeur et l’Etat italien n’avait pas d’autres solutions que d’ouvrir cette soupape de sécurité qu’était la frontière transalpine hyper-surveillée à cette époque.

    Certaines personnes hautement placées dans la hiérarchie sociale ou politique, émettent, en bons agents du Capital, des hypothèses sans fondement (braqueur, voyou…) pour dénigrer la lutte du camarade Cesare Battisti et de ses compagnons de combat.

    D’autres, grands éclairés et « théologiens » de la politique, concluent que la lutte, menée pendant plus de 15 ans par les camarades italiens contre le capitalisme barbare pratiqué par le patronat italien aux ordres de l’impérialisme [l’Italie a été le laboratoire d’expérimentation pour le développement du toyotisme dans l’industrie automobile], est l’œuvre d’une poignée de « desperados », certains ajoutent « manipulés par la CIA ».

    Ni « braqueurs », ni « voyous », ni « desperados », ni « manipulés », mais Combattants de la cause du Prolétariat exploité et bafoué par un néofascisme qui se cache derrière un visage démocratique. Une lutte pour les intérêts antagoniques du prolétariat trahi par les pseudo-démocrates et les professionnels de la politique politicienne d’accompagnement du capital. Un prolétariat qui reste Debout. Debout comme ont su le rester les « terroristes » des années 40, résistant(e)s honoré(e)s aujourd’hui, telle que la Camarade Mme Lucie AUBRAC. Debout comme les militants d’Action Directe enfermés depuis 20 ans.

    Cesare Battisti est affublé de tous les mots de haine par « l’intelligentsia » française qui ne dit pourtant pas un mot sur la traduction en italien du livre de Sarkozy (Témoignage/Testimonianza). Un livre dont la préface a été écrite par Giancarlo Fini, président du parti d’extrême droite et néo-fasciste italien, Alliance Nationale (Alleanza Nazionale), successeur du M.S.I (Movimento Sociale Italiano), nouvelle appellation du parti fasciste à la chute de Mussolini en 1944, mais aussi commanditaire des assassins de la Piazza Fontana (16 morts et 100 blessés) en décembre 1969 [leur drapeau (flamme) est identique à celui du FN mais avec les couleurs italiennes].
    Et la boucle est bouclée quand on sait que le futur « premier ministrable » de Sarkozy, François Fillon, a fait parti de l’organisation fasciste étudiante « Renouveau » (ex-Occident et futur GUD) avec ses compagnons Devedjian et Longuet, ex-ministres… ! Leur chef de bande actuel ne devait pas être très loin !

    Ceux, des « grands hommes politiques », pseudos « grands démocrates devant l’Eternel » qui honorent aujourd’hui la mémoire de l’antifasciste et internationaliste Lucie Aubrac, fricotent avec le national-fascisme italien… Cherchons l’erreur quand on nous dit : « Il n’y a pas de relation entre les élections et l’arrestation de Cesare Battisti ! »
    Larmes de crocodile aux dents acérées, car la vengeance viscérale contre les communistes est dans tous les esprits des adeptes du libéralisme et de son arme nauséabonde : le fascisme.

    « Libérez-les ! » l’affirme haut et fort : « Les loups fascistes sont dans la bergerie. » Tous les militants progressistes, communistes, internationalistes, anti-impérialistes, anti-colonialistes, alter-mondialistes, antinucléaires, anti-OGM, écologistes, pacifistes, syndicalistes et étudiants en lutte… sont à terme visés !

    Les « moutons noirs de la Résistance au capitalisme »… sont dans le collimateur, tous sont menacés par cette vengeance des Etats réactionnaires qui ont formé une coalition au nom de la « lutte contre le terrorisme » pour détruire toute prise de conscience et toutes les solidarités, car elles sont des armes qu’ils redoutent. L’Orchestre Noir (mouvement fasciste européen des années 60- 70) est réactivé, le danger est bien réel !

    Aujourd’hui, la solidarité et la lutte pour l’émancipation des masses deviennent des délits.

     Soutenir les sans papiers, vous êtes filmés, parfois molestés, parfois jugés (MNG)…
     Soutenir les prisonniers politiques, vous êtes interrogés, parfois arrêtés (SB, JMH, SH, JK.)…
     Soutenir les luttes anticolonialistes (palestiniennes, irakiennes, kurdes, basques…), vous êtes dénoncés (en janvier, le CRIF a écrit à Sarkozy pour lui dire que le représentant du FPLP venu débattre à Lille, était un terroriste)…
     Soutenir les mouvements antifascistes, anticapitalistes et anti-impérialistes, vous êtes écoutés et épiés… (jusque dans votre intimité)
     Ecrire la vérité avec des mots qui résonnent pour éclairer le Peuple, vous êtes classifiés et surveillés... parfois emprisonnés pour des années (Bahar le Belgo-turc et Inaki le Basque en font les frais)
     Participer à la lutte politique ou syndicale contre la précarité et la défense des droits les plus élémentaires… vous êtes fichés, emprisonnés (JMH) ou êtes virés par une décision politique (SP)…
     Arracher quelques brins de verdure empoisonnés par la folie des hommes, lutter contre la folie nucléaire… vous êtes jugés et emprisonnés (les faucheurs volontaires…)

    Car la Police est partout, elle écoute, elle file, elle fouille, elle surveille tous les faits et gestes, tous les écrits… aidés par les agents du Capital et les serviteurs du patronat… Elle prélève votre A.D.N. !

    Réalité ou Cheval de Troie ? Nous sommes dans une « démocratie (?) » !

     Celle qui envoie ses policiers pour traquer un homme à 10 000 km et qui envoie aussi ses commandos pour faire sauter un bateau de la Paix…
     Celle qui prête serment et allégeance au TPI mais celle qui rompt avec sa parole donnée …
     Celle qui juge et qui enferme ceux qui contestent mais celle qui libère Papon…
     Celle qui expulse des sans-papiers mais celle qui soutient des dictatures…et qui pille les ressources…
     Celle qui donne des leçons sur les droits de l’homme mais celle qui condamne puis transfère des réfugiés militants politiques vers des pays où la torture est pratiquée…notamment vers l’Espagne…
     Celle qui applaudit les bons résultats de la bourse mais celle qui laisse les licenciements de masse se poursuivre inexorablement… Celle qui se demande aussi, combien va lui rapporter de sauver la planète…
     Celle qui est montrée du doigt pour la vétusté et la surpopulation de ses prisons mais celle qui maintient en prison des prisonniers politiques libérables depuis 2 ans, voire 8 ans !

     REFLECHISSONS !

    Non aux expulsions ! Non aux extraditions !
    Libération de Cesare Battisti et de tous les prisonniers politiques !
    Respect de la parole donnée et protection des réfugiés politiques !

    « Libérez-les ! »
    Le 20 mars 2007

  • L’Etat français montre de plus en plus d’aspects fascisants. La collaboration de la police française, sous les ordres du "Petit Bush", en est une preuve flagrante.
    L’extradition de Battisti sera une grave erreur pour le gouvernement de Lula et ternira davantage son bilan globalement négatif étant donné les origiens de ce dernier.
    Non à la fascisation de l’Etat français et à l’Etat policier
    Liberté immédiate pour Cesare Battisti
    O. M. journaliste iranien

  • Cet épisode dans la politique Française ajoutée à celui du jour qui a vue l’arrestation d’une directrice d’école s’opposant avec détermination à une rafle d’enfants "sans papier" ne laisse rien augurer de bon pour la suite Sarkosienne de nos vies. A moins que cette France digne, cette France qui réfléchie reprenne ses esprits.

    Ceci au lendemain de l’inhumation d’une figure de la résistance qui aimait à nous rappeler que "résister doit toujours se conjuguer au présent". Lucie Aubrac

    Alors conjugons avant que l’on impose aux êtres humains que sont avant tout les "immigrés en situation irrégulière" de porter au revers de la veste un signe distinctif rappelent leur statut

    Gaphi de Passy

    • Membre du Parti Communiste Français, C’est avec fierté que je signe cette pétition. Déclenchons une ALERTE GENERALE, l’affaire Battisti ne laisse rien augurer de bon pour l’avenir sous un gouvernement Sarkosiste, fliquage, dénonciation, délation ...., dernièrement arrestation d’une directrice d’école s’opposant à une rafle d’enfants, nous rappellent de douloureux souvenirs. Le peuple français doit relever la tête comme il l’a toujours fait et je lui fais confiance dans son choix de société "tous contre tous et que le meilleur gagne", ou "une socitété solidaire où chacun compte pour tous".
      Patrick MAURICE

  • je confirme ma signature de soutien à Cesare Battisti. Gisèle Escot

  • militant antilibéral soutenant la candidature de josé bové, je dénonce la démagogie de sarkosy qui amène à ne pas respecter l’engagement de l’etat par la parole de son président f Mitterrand, je suis donc entièrement d’accord avec votre pétition, je vous remercie pour cette initiative et je vous prie de bien vouloir enregistrer ma signature. jean pierre touzinaud,périgueux dordogne.

  • qu’est devenue la parole de la france ? que peut elle prétendre representer et surtout qui ? aprés de tel comportements...

  • Cesare luttait pour la liberation des peuples contre le capitalisme destructeur, le fascisme, la lutte continue, nous devons le soutenir.Lula dit defendre ce peuple qu’il le prouve
    D’ailleur les fascites assassins de l epoque ne sont pas poursuivis et vivent paisiblement.
    A voir les reactions de Sarcozy on peut s’imaginer se qui nous attend s’il est elu !!!!
    Cesare Battisti doit etre libere
    Jean Claude Delarue

  • je suis ulcérée par les méthodes de notre ex ministre de l’intérieur.
    Je confirme ma signature de la pétition de soutien à Cesare Battisti.

    Nicole TIRAMANI

    • La pétition c’est très bien mais la seule nécessité c’est qu’il ne devienne jamais le président sinon la france deviendra un pays policier mené par un dictateur sans scrupule qui pour sa gloire personnel ose perpétuer les rafles à l’image de la guerre de 1940-44.Je suis effrayée de penser ce que pourrait devenir notre pauvre france ruinée par lui déjàVotons plus que jamais très utile !!! il ne sait agir que par délation.

  • Je confirme mon soutien à la pétition pour la libération de Cesare Battisti
    J.F.Battini

  • Les responsables de l’actuel gouvernement français me décoivent de plus en plus.

    Pour nous, le belges francophones, la France a toujours été le "grand frère" qu’on apprécie et qu’on respecte.

    Mais, là encore, en n’honorant pas la parole donnée par leurs prédécesseurs, les responsables politiques ne nous montrent pas l’exemple que nous attendons de la noblesse d’esprit et de la majesté qui ont autrefois fait la grandeur de ce pays que malgré tout nous estimons.

    Nounours, de Belgique.

  • Une raison de plus d’avoir honte d’être français, que cette « collaboration à la capture » d’un intellectuel qui dérange l’ordre mondial aux pratiques fascistes de moins en moins masquées.
    Maryse Aubert

  • TERRORISTES !

    Un Sarkozy qui autorise les anciens de l’OAS à ranimer la flamme à l’Arc de Triomphe de l’Etoile... et qui aide à la capture de Sarkozy !
    Un Perben qui aide à l’extradition de Battisti, qui renie la parole de la France et déchire l’oriflamme de la France-Terre d’asile !
    Un Chirac président de la République qui se pavanne à la cérémonie des justes ayant caché des enfants juifs pour leur empêcher la déportation il y a 65 ans, mais qui laisse faire les raffles d’enfants de sans-papiers et le tabassage des enseignants et des parents d’élèves qui les protègent !

    Voilà ce pays, notre pays !
    Il faut résister et dérfendre nos valeurs contre les vrais terroristes : les tenants de cet ordre injuste, l’ordre libéral et capitaliste !
    Pour Cesare BATTISTI, qui n’a pas tué et qui est condamné à fuir, je signe !

    NOSE DE CHAMPAGNE

  • Incroyable, Cesare Battisti était sous protection de la république suite aux engagements de l’état, il a dut néanmoins fuire.
    Arrété grace aux sbires de Sarko and Co, il risque d’être extradé dans son pays, pays qui l’a déjà condamné par contumace, bonjour démocratie quand elle vient donner des leçons à l’afrique ou ailleurs.

    Sans espoir de révision de procés il est condamné à la mort administrative......et que vaut la parole de la France ????

    Courage, il reste l’espoir et le soutien d’un peuple.

    Fred

  • Même silencieux, toujours avec toi, Cesare.
    Julia Benech

  • Membre des Prolétaires armés pour le communisme, Battisti avait choisi la voie de la violence. Si, dans certains contextes, la lutte armée peut se justifier, je ne pense pas qu’elle puisse être acceptée dans une démocratie comme l’Italie. Il est tout à fait légitime d’agir contre tel ou tel système de société mais avec modération et respect.
    Antonio Santoro, gardien de prison, fut assassiné par les PAC, accusé d’avoir malmené un de leurs membres. Je suis contre la peine de mort en toute situation alors quand il s’agit d’exécuter quelqu’un sans procès pour maltraitance, c’est abusif ! Je ne dis pas que Battisti assassina Santoro mais le groupe dont il faisait partie a revendiqué cet acte et, à ce titre, il était légitime qu’il s’explique devant la justice.
    Certes, il s’est repenti et est devenu écrivain, combattant pour ses idéaux d’une manière noble, respectable et constructive. Mais le repentir ne suffit pas à effacer un crime.
    Bien sûr, l’Etat français n’a pas respecté sa parole donnée, mais est-ce que la promesse de ne pas inquiéter un activiste armé, fut-il repenti, est-elle une promesse à tenir ?
    Je suis en faveur du pardon, de l’amnistie de Battisti mais ce n’est pas à la France ou au Brésil d’amnistier quelqu’un condamné par la justice italienne.
    Battisti a commis des erreurs et si le fait de renoncer à la violence est une bonne chose, personne d’autre que ceux à qui il a fait du mal ne peut le pardonner.
    C’est donc à la justice italienne de se prononcer et c’est pourquoi je ne soutiens pas votre action.

    • Bon, je n’ai pas encore signé la pétition mais ce dernier message laissé sans réponse me navre !
      Je conseille à son auteur la lecture de l’ouvrage de Fred Vargas, La vérité sur Cesare Battisti, Viviane Hamy, 2004.
      J’ai croisé, très brièvement, l’écrivain Battisti et l’homme, à moins d’être un dissimulateur-manipulateur hors pair, m’a plutôt laissé l’impression de quelqu’un de dépassé par le tour pris par son existence, victime à la fois de son honêteté "politique" qui l’a conduit à ne pas défendre son innocence propre et du contexte politique propre à l’Italie (et dernièrement, propre à la France). L’écrivain, quand je l’ai croisé, était aussi sensible, par exemple, aux reproches qu’on pouvait faire sur l’images des femmes dans ses romans !
      Alors, d’accord, ce même homme a aussi, il y a bien longtemps déjà, appartenu aux PAC. Là-dessus, je renvoie à l’ouvrage cité ci-dessus. Je n’ai rien à ajouter.
      Bon, je n’ai pas encore signé la pétition mais j’ai envoyé à ce site à la fois mes bravos pour l’initiative prise et mes réserves (restées sans réponses) sur ses finalités (et aussi, pour être honnête, sur la couleur politique, unique, de ses initiateurs).
      Bon, je n’ai pas encore signé la pétition mais je le ferai, symboliquement, au soir du deuxième tour de la présidentielle. Premier acte de résistance (certes seulement symbolique) ou premier acte d’espérance (Allez, une petite provocation : et si Battisti était le premier gagnant d’un éventuel rapprochement Royal-Bayrou, via Prodi ?).
      A bientôt, Cesare.
      Daniel

  • Pourquoi en 2001 à Gênes
    Avons-nous pu voir tant de haine
    Lourds souvenirs des années de plomb !
    Pourquoi Giuliani est-il mort
    S’il n’y avait pas eu cette peur
    De se souvenir des années de plomb.

    Les repentis, les dissociés
    Pour un espoir de liberté
    Ont dit, ont trahi, ont menti
    Les repentis, les dissociés
    Pour ne pas rester enfermés
    Ont fait des Cesare Battisti

    Et ce ne sont pas les repentis
    Qui ont vaincu le terrorisme,
    C’est la défaite du terrorisme
    Qui a créé les repentis
    Et défilent toutes les lois spéciales
    Mais alors quel est ce scandale ?

    Une partie du passé montrée,
    C’est les droits de l’Homme qui ont perdu
    faussée, amplifiée, altérée,
    La parole donnée ne vaut plus
    Scandale qu’on veut réinventer
    Et le droit d’asile a vécu

    Mais une autre partie est cachée
    Lorsque remontent à la surface
    Les nombreux fantômes du passé
    Qui occupent les plus hautes places
    Il est l’arbre qui cache la forêt
    pour qu’enfin le passé se tasse

    Détenus pour avoir refusé
    De renier leurs actes passés
    De trahir un de leurs camarades
    De céder à toutes les tortures
    Ou juste d’ignorer leur honneur
    Mais alors quel est ce scandale ?

    La lutte armée pour voir de l’espoir
    Etait-ce vraiment la solution ?
    Agir pour un autre monde moins noir
    Etait devenue leur conclusion
    Lutter, résister, espérer,
    Risquer sa vie pour se libérer

    Pourquoi oublier une partie
    Et se mobiliser sur certains
    Berlusconi lui est serein
    Mais Persichetti est parti
    Et maintenant Battisti cavale
    Mais alors quel est ce scandale ?

    Torturé et emprisonné
    enfui exilé réfugié
    Accueilli en France puis trahi
    Mais alors quel est ce scandale ?
    Car ce n’est pas en se taisant
    Qu’on pourra trouver la réponse

    Se cacher se réinventer
    Avec de fausses identités
    La survie la vie puis trahi
    Mais alors quel est ce scandale ?
    N’oublions pas que la résistance
    Se conjugue toujours au présent.

  • Je soutien cesare battisti car la parole donnée est la chose la plus importante pour un homme ou une femme.

    Mon grand père qui s’est engagé au coté des communiste en 36 en Espagne, et en 40 dans la résistance m’a toujours dit LA PAROLE VAUT L’HOMME SINON L’HOMME NE VAUT RIEN.

    En ne respectant pas la parole donnée par la France par le président Mitterand, le gouvernement Sarko a prouvé qu’il ne valait rien.

    Anne

  • pour qu’il y ait le moins possible de "leitura furiosa" sans toi , je persiste et je signe pour ta libération Césaré - pascale

  • En souvenir de ton passage à Billom. Garde courage et espoir. Olivier Roux

  • Bonjour,

    Je viens tardivement apporter mon soutien à Cesare Battisti, comme je viens de le faire il y a quelques jours pour Martina Petrella.

    Dans un article que vous avez eu la gentillesse de publier, suite à cette première signature en faveur de cette militante Italienne, j’exposais ma motivation. La même motivation me conduit donc à signer aujourd’hui pour le soutien à Cesare Battisti.

    Je ne sais si vous pourrez me répondre, mais j’aimerai savoir ce que devient ce militant aujourd’hui, quelle est sa situation ?

    Citoyennement,

    Pierre Gaugain - 62 ans - cadre retraité, mvt citoyen unisavecbove, alternatives 83

  • Salutations à Cesare , mon nom est d’origine italienne, mais je n’ais jamais eu l’occasion de connaître les lieux ou mes grands parents parents vécrent leur jeunesse, harcelés au retour de l’école par les" jeunesses fascistes".

    Les institutions italiennes ont été plus promptes à libérer les militants d’extrème droite qui eux ont fait des centaines de morts ...

    Patrice

  • ..’c est comme tout ces moutons effrayés par la liberté qui s en vont par millions votés pour l ordre et la sécurité..’ éTAT MERDA !! ; ; par ces actes notre ame est bafouée et trahie,la honte m envahit au vu de ce gouvernement ;courage aux camarades un jour le peuple vaincra

    • Le gouvernement brésilien refuse l’asile politique à Cesare Battisti

      Associated Press
      29/11/2008

      Cesare Battisti se rapprochait samedi d’une extradition vers l’Italie. Le ministère brésilien de la Justice a annoncé dans un communiqué avoir refusé l’asile politique à l’ancien activiste d’extrême gauche, recherché pour quatre meurtres commis durant les années de plomb. Lire la suite l’article

      Installé en France en 1990, Cesare Battisti s’était reconverti en auteur de romans policiers. Pour échapper à une extradition vers l’Italie, il avait pris la fuite en août 2004. Après près de trois ans de cavale, il avait été arrêté à Rio de Janeiro en mars 2007.

      Durant les années de plomb en Italie, Cesare Battisti était membre des Prolétaires armés pour le communisme. Il s’était échappé en 1981 d’une prison italienne où il était détenu avant son procès pour quatre meurtres. Il a été condamné en 1990 par contumace par la justice italienne à la réclusion criminelle à perpétuité pour deux meurtres et sa complicité dans deux autres, commis en 1978 et 1979.

      Si la Cour suprême décide de l’extrader, l’Italie devra s’engager à ce qu’il n’écope pas de plus de 30 ans de prison, la peine la plus lourde permise par la loi brésilienne.

      Cesare Battisti peut encore faire appel de la décision de la Commission nationale pour les réfugiés. AP

  • Cesare,

    Je ne connaissais pas ton histoire. Je viens de lire ta lettre, et je n’ai aucune raison de ne pas te croire.

    André Bouny

  • Oui . on soutient tous ceux qui luttent pour que leurs semblables aient une vie meilleure.On soutient tous les combattants pour une societe plus juste.

    N.B C est vrai que de nombreux criminels d extreme -droite sont morts dans leur sommeil sans etre deranges par quelconque instance.Voir Pinochet , un des plus grands criminels du XX-ieme siecle est un exemple.

    Hasta la Victoria siempre !

    Lynne Dion