Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Avis aux medias qui existaient avant le 22 avril et n’existent plus

dimanche 25 novembre 2007 - Contacter l'auteur - 20 coms

de nouvelle journaliste

Voilà, nous sommes les nouveaux journalistes sur bellaciao sur internet, très divers, et nous ne demandons absolument pas à être payés.

Je ne m’informerais dorénavant plus que sur internet, là où il y a les vrais témoignages, les vraies informations (et l’on sent immédiatement - c’est mon avis -, lorsqu’un article est vrai ou non). Pour moi, il y a trois possibilités au fait qu’il n’y a plus de medias ailleurs que sur internet : ils ont été menacés, censurés ou payés.

Cela ne me gêne absolument pas, quelques rares jours, il y a trois ou quatre jours, j’ai essayé une dernière fois d’écouter ma radio, comme d’habitude - et toutes les stations y sont passées -, j’ai tenu trois minutes et j’ai éteint.

Ceux qu’on y entend - et auparavant j’avais fait des essais à plusieurs heures différentes - ne sont plus du tout entendables, rupture définitive avec ce vieux monde qui n’existe plus pour moi (sauf les rediffusions de Fance-Culture la nuit uniquement, pas de forum ouvert sur leur site sur l’actualité, censure ?, et une émission sur les musiques un peu hors-normes dont on n’entend pas parler ailleurs sur Europe 1, mais c’est autre chose, ça, ce n’est pas de l’information, j’éteins - et de toute urgence ! - si par malheur j’en entends).

La TV je n’en parle pas, parce que j’habite Paris et donc je n’en ai pas, il y a suffisamment de séminaires, conférences à choisir d’entendre et voir pour de vrai - mais que ces mots ne fassent peur à personne, chacun peut y aller, y en a pleins de différents et c’est super génial, je suis personnellement "surbookée" à ce sujet, donc la TV, là vraiment je n’aurais vraiment (...!!!) pas le temps de la regarder -, et puis il y a le cinéma, c’est vrai qu’à Paris on a la chance que pleins de vieux ou moins vieux films repassent. Quant à la presse écrite, OUH LA LA !!!, à part ce qui est plutôt culturel et pointu - et l’on en trouve aussi, de la culture même dans des petites revues qui hélas là aussi, sont plus facilement trouvables à Paris -, non merci. En revanche je lis, merci les maisons d’édition et les écrivains, ça c’est ma tasse de thé (petite intervention personnelle, il y en a c’est les randonnées à cheval etc...).

Donc la disparition des anciens medias ne me gêne pas du tout, si tout le monde ne les payait (achetait) plus comment ils feraient les petits chous (mais ma vie ne regarde que ma vie, à chacun de juger), j’ai coupé le monde en deux, et celui qui naît, ici par exemple précisément, celui-là, en plein combat, quel beau monde on commence d’être déjà. Parce qu’on a la conscience. Je crois... il n’y a que le vrai combat dans la réalité qui la donne, et le degré de ce qu’il se passe. Néanmoins les témoignages qu’on lit sur bellaciao en donnent aussi le degré puisqu’on ne peut pas être partout, mais c’est là, sur bellaciao, que j’ai enfin trouvé des témoignages qui correspondaient à MA réalité ; alors autant vous dire, anciens medias qui n’existent plus, que quand le sang d’étudiants a coulé, qu’il y a eu utilisation d’une force peu commune, de gaz lacrymogènes, d’arrestations d’innocents qui ont porté plainte et sont repartis et qu’à la place on entend des nouvelles de Sylvain et Sylvette à la radio, Bécassine, ah j’oubliais, Thierry-la-fronde (pardon pour l’acteur-comédien, que je juge un homme très bien, et voit ou verrait sûrement ce que je veux dire) etc..., que pour moi vous n’existerez plus JAMAIS. Et je ne blague pas, dans le nouveau monde qui commence, il y a des superchoses qui existent ou se passent. Alors vous...

post-scriptum : une Troisième Guerre Mondiale éclaterait (voir l’article sur le fou Sarkozy qui tient tête à l’ONU, si, si, si !!!! qui dit non pour l’utilisation de Tasers alors que le fou Sarkozy dit oui - et de nombreux pays, le soir, tard..., de l’élection présidentielle, la censure n’était pas encore passée partout, ce journaliste putain (pardon de ce gros mot) je ne sais pas comment il avait fait pour nous apporter cette information - une intonation de voix, une attitude, on remarque très vite les journalistes qui ont perdu la tête et ceux qui l’ont gardée -, hélas je n’en ai pas retrouvé un seul par la suite - un journaliste nous disait qu’ils s’inquiètaient de cette élection en France, de ce qu’il allait se passer dans l’avenir), que la France (... ceux qui cherchent l’information...) en serait la dernière informée (si) ou... cela serait passé sous silence le plus longtemps possible, j’en juge le gouvernement capable. Et ça j’y pensais, peut-être depuis les paroles de ce journaliste ; on est en Révolution, en Guerre intérieure, pour moi un peu les 2, ou bientôt en Guerre Mondiale parce qu’il y a nos dettes, vous comprenez, avec Chirac on en apprend un peu plus d’où elles viennent, d’autres choses, et puis des gens qui pensent autrement, ailleurs...

Mots clés : Dazibao / Internet / Médias-Presse-Sondages / Mouvement /

Messages

  • Bien venu au club !

    Personnellement, bientôt 10 ans sans télé, quasiment sans radio, et je me porte comme un charme.

    Pour être informé : lecture des sites internets "libres" + quelques journaux (Canard, plan B, Casseurs de Pub, etc ....)

    Pour savoir de quoi parle les médias officiels : France inter + Le monde. C’est un peu pénible, mais ça permet de savoir un peu où en est le monde imaginé par les médias dominant .... ;)

    Pitchounet.

  • Le Monde Diplomatique résiste aussi au courant de lacheté, d’abaissement et d’abrutissement qui submerge les grands médias. Lire Ignacio Ramonet, Serge Halimi (Les Chiens de Garde, Le Grand Bond en Arrière...) est encore décrassant.
    Si l’on admet être entré dans l’ère d’un second fascisme, si l’on suppose que le conflit (seule issue possible à la crise économique en cours) voulu par le capital multinational ou apatride sera par lui perdu, si l’on veut croire que - même nucléaire- ce conflit ne tirera pas un trait définitif sur le genre humain, on est fondé à espéré que seront prises lors de la seconde Libération de nouvelles ordonnances pour soustraire l’information à la puissance de l’argent. Seront-elles plus efficaces que celles de 1945 ? Jesse

  • en fait les medias actuels sont en train "d’inventer" un pays

    le vrai n’y est pas, ce qui nous hérisse dès qu’on ouvre un robinet, c’est normal...

    c’est pourquoi il est nécessaire de créer de nouveaux medias (et pas que sur internet) et de soutenir les quelques-uns qui restent connectés au réel

    pour le robinet radio, je ne saurais que trop vous conseiller celle où nous officions, radio campus lille 106,6, qu’on peut écouter sur le www.campuslille.com, il y a quelques émissions d’info et d’analyses et de la création vivante inaudible sur les ondes sous contrôle

    la coordination nationale étudiante réunie à lille I semble ne pas admettre non plus le PPA et réserve "l’exclusivité" à radio campus - qui devrait diffuser entre autres la déclaration finale. Eh oui, le PPA devra passer par nous pour "informer"...

    hdm

  • En lisant cet article je me sens enfin moins seule.

    TV que je ne regarde plus depuis au moins 10 ans

    FI ma radio préférée durant 30 ans ; je lui ai cloué le bec définitivement depuis + d’un an

    Seuls journeaux que je lise Canard, Marianne, le Diplo.

    Emission que j’écoute la-bas.org

    Sites visités Bellaciao
    et tous les anti NS

    Je suis contente de faire partie d’un nouveau club qui grossit chaque jour.

    Margue

    • Il faut évidemment éviter l’Huma...

      ..... C’est désolant

      JP

    • Il faut boycotter les télés et radios inféodés au pouvoir,avec d’autres je le clame depuis plusieurs années.Il faut créer des télé et radios "révolutionnaires" partout sur le territoire et en même temps "déglinguer" le système audiovisuel en le perturbant par toutes sortes d’actions :boycott des journalistes,manifs silencieuses avec baillons devant les studios de diffusion,interpellation des députés,animateurs et journalistes-vedettes,etc....Face à La radicalisation de l’info par le pouvoir capitaliste,nous devons répondre par une radicalisation accrue et révolutionnaire de tous les militants .

      Ce qui se dit sur Bellaciao doit se propager partout sans délai ...........La lutte de classes doit se jouer sur tous les fronts à la fois .....Comme nous sommes de meilleurs travailleurs que les "permanents" de la bourgeoisie assis devant leurs bureaux téléphonant aux rédactions,aux préfets,aux agences de presse,aux instituts de sondages pour leur indiquer la marche à suivre,nous pouvons très bien court-circuiter tout leur système médiatique et le paralyser par diverses méthodes ....La bataille engagé par Sarko et sa bande de malfrats contre nous mérite une riposte à la hauteur de notre ambition.Le peuple hésite encore,il faut que les militants révolutionnaires lui montre que tout est possible ...Alors Sarko cherchera un refuge chez Bush s’il est encore en place à ce moment là .

      bernard SARTON,section d’Aubagne

    • A l’attention de J.P.

      Ton analyse est pleine de finesse, mais cette avalanche d’arguments m’a déclenché une de ces migraine !!!
      C. M

  • Agréable lecture et optimisme relativisé. C’est effectivement une nouvelle voie qu’offre les réseaux internet. Cela ne fait que commencer. Néanmoins il est à mon avis nécessaire de faire des prospections sur et dans les médias "officiels", ne dénaturons par trop la réalité.

    Ils sont actuellement des millions a etre gavés de ces pages de publicités et autres débats ou infos bidonnés. La critique et le démontage de leur propagande ne peut pas etre éludés, il faut continuer de gratter et de décortiquer les idéaux véhiculés sur ces médias et qui affectent tant de nos voisins et/ou concitoyens, la sérénité de notre humanité en dépend.

    Il faut espérer que cette machine médiatique s’inclinera à terme à tenir compte du poids et des audiences générés sur ces lignes informatisées et partagées d’idées. Souhaitons également que les lignes éditoriales de ces sites, restent ouverts au dialogues et ne soient pas eux aussi, un jour récupérés par ce monstre capitaliste !

    Il serait bon certainement de pouvoir quantifier les internauts fidélisés a ces nouvelles pratiques « rédacto-lecto-journalistes », et ainsi de peser face à ces usines à papiers glacés, ou médias diffuseurs d’images édulcorées et pasteurisées.

    Bella Ciao, peut certainement depuis sa nouvelle reconnaissance "d’autorité" (en quelque sorte validée depuis le procès mort né de St Nazaire), et tenter d’organiser un avant projet de comptage en représentativité de ces Alters-journaleux-internautes et autre Scrib Phraseur.

    Skapad

  • Depuis un autre forum, ça convient ici aussi. S..D

    ......................................................................................

    FAILLITE D’INFO sur l’A2 :"désordre sociale !" ou "grogne sociale" ?

    10 novembre 2007 - 09h52 - Posté par 86.***.48.***

    Salut VSB, et c’est ainsi qu’une grande partie des laborieux ce renseigne et pense à etre informée. De TF1 à l’A2, les idéaux mis en avant sur ces télés sont tous du mème tenant.

    La télé et c’est pas nouveau, est depuis plus 20 années ( privatisation par FM faut il le rappeler) a préparer le terrain pour l’avernue du :« Nabot à MilleSots ».

    Et je regrette que lors des palabres inter syndicales au sujet des intermitents, jamais je n’ai entendu de quelque partie que soit, un débat,une critique, voir une revendication cohérente sur les contenus des programmes télévisuels.

    C’est bien dommage, ce conflit aurait du élargir le débat sur cette problématique de propagande Ultralibérale en chantier depuis tant d’années. Les seules contradictions a ces télés de désinformation et souvent évoquées par certains commentateurs :

    " tu supporte pas l’A2, alors tu n’as qu’à zapper sur TF1 "

    " tu supporte pas TF1, alors tu n’as qu’à zapper sur M6 "

    " tu supporte pas M6, alors tu n’as qu’à zapper sur Canal Messier "

    " tu supporte pas Messier, alors tu n’as qu’à zapper sur BFM TV " etc etc etc ...

    Sous prétexte de multiplication de chaines a la cons, cette speudo-démocratie télévisuelle est une armada redoutable et comparable aux campagnes et programmes de propagandes des « nazis ou staliniens pas si anciens »*. Il est certain, que l’expérience de ces« démocrates avertis »* est appuyés et alignés sur ces idéaux médiatiques de StalinoFachos.

    Triste : Notre Humanité, qui nous a pondue de ces supers outils, au lieu de les utiliser pour le bon sens humain, cette télévision qui nous est servie a longueur d’années est l’arme ultime de la créténisation totale et mondiale.

    Espéront, que l’Internet n’évolura pas aussi vers cette pitoyable démonstration d’ignorances culturelles et de massacres intellectuels de grande envergure, jamais pratiquée par le passé a cette échelle planétaire.

    Salut a toi VSB, sur ce sujet, à mon sens il faut vraiment s’en inquiéter.

    Skapad

    * C’est un peu carricatiral, tout de mème S..D

  • De même : je ne regarde plus la TV depuis de longues, je n’écoute plus la radio, et les journaux que je lis sont au choix :

    - les sites web du Monde, de Libé, du Figaro : pour voir ce que dit l’ennemi.
    - le Monde Diplomatique, l’Huma Dimanche, Alternatives Economiques en presse "papier", les sites webs en rapport avec ces journaux, et énormément de sites webs de media alternatifs (télé libre, agoravox, legrandsoir, bellaciao entre autres) pour réellement m’informer en confrontant l’information et la désinformation des précédents.

    G.B.

  • Salut Skap, ( et les autres ). Ben, je peux toujours vous faire part de mon expérience personnelle : depuis que j’ai arreté de regarder la télé, d’écouter la radio de lire la presse du capital, je REDEVIENS HUMAIN. Je ne rentre plus du troquet fin saoul, je ne tabasse plus ma bonne femme, je ne dépense plus les allocs en cuites, mes gosses ont à bouffer et à s’habiller, j’échange avec mes congénères, avec et meme sans bistouquette ( si, si ) sur Bellaciao, bref, j’envisage avec sérénité la suite à mon passage dans cette vallée de larmes, quand je me retrouverai devant Saint-Pierre. HA HA HA HI HI HI HO HO HO. Vieux stal borné.

  • Sortons de la matrice ! ;-)

    Pour moi c’est clair depuis 2003, 1er gros mouvement social auquel j’ai pris part, avec un traitement abracadabrantesque...

    A lire quand même :
    - les presses locales ; y’a une forme de vérité qui émerge de la description brute des faits (en ce moment, Ouest-France est un excellent relais des luttes lycéens en Basse-Normandie, par exemple, cf. http://www.cetace.org/forums/viewtopic.php?t=4712 par exemple)
    - les dépêches AFP ou autres, qui sont de toutes façons la source quasi unique de tous les médias dominants (cf. pour l’éducation - chacun ses vices - : http://www.vousnousils.fr/ )

    Et puis que chacun se fasse médium, évidemment, en postant des témoignages et infos fiables un maximum et partout !!

    JLB

  • Je comprends et je sympathise, mais aussi je dis attention.

    Il y a encore des médias qui essayent de faire leur travail, en utilisant le peu qui leur reste en espace de liberté. Voir le Diplo, mais aussi, d’une certaine manière, le Canard enchaîné, ou des émissions comme Là-bas si j’y suis sur France Inter. Déserter ces quelques bastions courageux, c’est auusi abandonner à leur sort des professionnels dignes de notre attention.

    Ne pas oublier que, si l’on trouve tout sur Internet, on n’y trouve aussi que ce que l’on y cherche. Et surtout... n’y trouvent quelque chose que ceux qui y ont accès. Nous avons encore besoin d’une presse pas trop pourrie, car nous ne pouvons pas ignorer que certains n’ont pas accès à Internet ! Les (bons) titres des (bons) journaux s’adressent aussi, dans les kyosques, aux passants qui ne lisent que les pages de sport et ne surfent pas.

    Même si parfois un Alka seltzer est nécessaire, il ne faut pas refuser systématiquement les médias vendus : on ne combat bien que ce que l’on connaît.

    Enfin, un risque à ne pas négliger, c’est que, si les médias sur Internet sont en effet plus libres, permettent de mieux rendre compte de toutes les voix, de toutes les sensibilités et de toutes les données, ils sont aussi ouverts à tous : l’intox peut aussi circuler sur Internet, les témoignages ne sont pas toujours vérifiables, les analyses pas toujours rigoureuses, et, Bellaciao me le pardonnera, mais même là, la dictature de l’immédiateté peut régner. Les événements récents chassent les plus anciens, la clameur est intense lorsque l’émotion est forte, mais après, le relais n’est pas toujours assuré vers des analyses plus sereines et un suivi plus distancié.

  • Bienvenu au club des "no-médias" !

    VENDEZ VOS TELE, FAITES LES RECYCLER, POUR LE BONHEUR RETROUVE... APRES UNE CURE DE DESINTOXICATION LES DOIGTS DANS LES NEZ :-)

  • Merci moi aussi je me sent moins seul, je vie dans un tout petit monde de chercheurs qui s’intéresse assez peu à l’information alternative en général et qui se montre plutôt réservé à l’égard de l’engagement en particulier. Ceux-la confondent souvent la neutralité scientifique et la passivité politique... Autant dire que je passe assez souvent pour un OVNI.

    merci pour ce texte

    Un lecteur du plan B, bellacio, décroissance, SURVIE monde diplo etc...

    PS une petite réserve sur le monde diplo, je regrette que la politique étrangère de la France en Afrique notamment soit assez peu pour ne dire pas abordée.

    Amicalement,

    Roulf

  • Ah bon ? J’avais cru que la photo c’était en solidarité et pour montrer le savoir-faire des hospitaliers ? Vieux stal borné.

  • verandas en kit

    salle de bain verranda veranda occasion vérandas rideau modele veranda bonjour toiture veranda verandas en kit veranda contemporaine

Derniers articles sur Bellaciao :