Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

C’ est un peu long mais impossible de voir même leur vêtement

mardi 23 février 2010 - Contacter l'auteur - 2 coms

- 
Le nombre de contributions qui laissent l’ identification des individus participant à des manifestations quelques soient, sont de la plus grande irresonsabilité politique dans un état plus que policier.

- 

La loi lopsi 2 qui introduit de nouvelles dispositions liberticides et contre laquelle, les municipales approchant, n’ a pas émue la GÖÖÖÖÖche de cet hexagone embarbelé

Mots clés : Manifs-actions / Photo / Police - Répression /

Messages

  • J’assume mon action politique.. Je suis celui qui était en blouson cuir façon perfecto et keffieh rouge au rassemblmement devant la prison de Fresnes pour la libération des militants d’Action Directe..

    Je suis conseiller municipal (élu LCR) du Nouveau Parti Antcicapitaliste (NPA) à Gentilly dans le Val de Marne.

    Je peux me permettre de ne pas baisser la tête devant leur vocifération... Je sais que ce n’est pas la même chose pour beaucoup... Mais que celles et ceux qui peuvent se montrer et agir en pleine lumière n’hésitent pas.

    Celles et ceux qui ne peuvent encore s’afficher /montrer (ce que je comprends et suis solidaire) ne soient pas identifiables. Mais les autres qu’ils montrent au capital à ses polices et juges que leurs vociférations / menaces etc.. ne nous atteinds pas " même pas peur" !! Résistance - moukawama - Widerstand - Resistenza - resistencia - Сопротивление - المقاومة .

    Liberté pour Jean Marc et Georges - Liberté pour Georges Ibrahim - Liberté pour tous les prisonniers politiques ...

    Marco Gentilly

    • Attend c’est tranquille pour toi Marco, mais on est pas tous protégé par un statut d’élu de la république comme toi et plus encore par la simple appartenance a une orga clairement identifié comme amise dans le champ politique.
      C’est toute la distinction journalistico-policiere entre "extreme gauche" et "ultra gauche" qui toi t’épargne et nous, nous condamne.

      Moi, je suis photographe ... mais je me soigne :

      Pour les manifs et actions (hors grandes messes syndicales et autres pélerinages de fonctionaires dociles)
      - Ne pas être pressé de montrer son travail, orienter son travail sur le long terme, il n’en serra que meilleur.
      - Pas de publication sur internet (difficile pour les idiots qui croient aux vertus du "journalisme")
      - pas de photos de face ou pas de visages dans le cadre.
      - pas de marques sur les vetements.
      - pas d’indications de lieux ni dates dans les photos d’émeutes.
      - en cas de bordel : CHANGER de péloche ou de carte flash (en avoir toujours plusieurs)
      et le cas échéant travaillez le cadrage, la couleur, le temps de pose (les floues)
      - ne pas conserver chez soi et sur disque dur d’images trop compromettantes pour certains militants.
      et bien sur, si ca a bien chier ce jour là : ne pas se faire controle en fin de manif.

      il est hallucinant que certain militants aient le même Jemenfoutisme irresponsable que toutes les petites putes-photographes de presse, heu... pardon : que mes confrêres journalistes. Dans les deux cas leur prendre la tête est indispensable quand ils font n’importe quoi. Je trouve normal que les gens qui ne me connaisse pas se méfient et m’interpellent, en general je leur montre ce que j’ai pris, comment je bosse et ca ce passe tres bien en manif comme en banlieue.
      Non seulement il faut aimer les gens qu’on photographie, mais les aimer jalousement comme un gosse.

      Cette histoire d’anonymat peut passer pour de la branlette militante la plupart du temps quand il ne se passe rien qui justifie une identification des participants par les flics, seulement voila, ont il besoin d’une justification pour coller des délits imaginaires et designer des coupables ?
      On l’a vue en 2009 avec les gens de Tarnac...

      Le bon vieux temps des RG comme "grandes oreilles" et Gasturi c’est fini, les gars, maintenant c’est l’armée qui s’occupe du renseignement et la nuance n’est pas leur qualité première.
      il ne sert a rien de miser sur le bon sens ou la bonne foie face a des machines. Car ils fonctionnent comme des machines, il y a dix ou vingts ans c’était encore des machines a moustaches avinées, a present c’est de plus en plus des machines recrutées dans la racaille inculte américanisé par la télé, mais ca reste les mêmes éxecutants : sportifs sans cerveaux ni conscience. ils se rêvent en simples fonctionaires neutre "qui ne font pas de politique". Même quand ils balancent des infos et allégations souvent délirantes du fichier STIC :pour eux ils ne font pas de politique, mais leur travail de petit flic.

      Dans le contexte actuel des régionales (on l’a vu la semaine dernière avec l’arrestation a domicile d’une dizaine de personnes pour des motifs aussi dérisoire qu’un graffiti sur une banque) il est d’autant plus indispensable de ne pas leur fournir des éléments qui peuvent servir dans la construction d’une énième fable de sous préfécture ou une manip pré-électorale comme celle de la Gare du Nord en 2007. ils sont aux abois et perso je ne leur balancerez pas un os a ces chiens.

Derniers articles sur Bellaciao :