Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Charb, des obsèques en musique

vendredi 16 janvier 2015 , par Aspaar - Contacter l'auteur - 3 coms

Les proches de Charb lui ont rendu un ultime hommage vendredi à Pontoise, avant son inhumation vendredi dans le cimetière de la ville. Entre deux airs de musique, ses anciens collègues de Charlie Hebdo Luz et Patrick Pelloux, mais aussi Jean-Luc Mélenchon et Pierre Laurent, ont pris la parole.

L’Internationale pour commencer, Dirty Old Town pour finir. La cérémonie d’adieu à Charb qui a eu lieu vendredi à Pontoise, dans le Val d’Oise, s’est faite en musique. Des centaines de proches et d’anonymes se sont rassemblés pour un dernier hommage avant l’inhumation, dans le cimetière de la ville, de l’ancien patron de Charlie Hebdo tué dans l’attentat du 7 janvier.

Outre la famille de Stéphane Charbonnier, dit Charb, et les survivants de l’hebdomadaire, plusieurs ministres dont Christiane Taubira (Justice), Najat Vallaud-Belkacem (Education) et Fleur Pellerin (Culture) ou encore le dirigeant du Front de Gauche Jean-Luc Mélenchon ont assisté à cette cérémonie. "Charlie vivra ! (...) La troupe des têtes dures qui pleure aujourd’hui son héros a le coeur gonflé d’orgueil en pensant" à Charb, a déclaré ce dernier. "Ci-gît l’un des premiers dessinateurs de l’histoire mort pour ce qu’il représentait", a-t-il ajouté.

"Je suis Charlie, prouvez-le !"

Très ému aussi, le secrétaire national du Parti communiste Pierre Laurent s’est remémoré sa relation avec le patron de l’hebdomadaire. "Je n’oublierai aucune de nos rencontres et surtout pas celle, traditionnelle, qu’on avait à la fête de l’Humanité. Tu voulais toujours qu’on fasse une photo le poing levé", a-t-il dit. "Ils ont voulu tuer la culture, eh bien répondons leur par la culture. Ils ont voulu tuer la liberté d’expression, répondons par la liberté d’expression. Ils ont voulu tuer le rire et l’intelligence, répondons par le rire et l’intelligence", a-t-il complété. "Charb, ils t’ont abattu, mais on va continuer..."

"L’esprit de Charlie Hebdo est vivant !", a pour sa part lancé le dessinateur Luz, qui signe la couverture du premier numéro de Charlie Hebdo sorti depuis l’attaque dont il a réchappé car il était en retard à la conférence de rédaction. "Je suis Charlie, prouvez-le ! Prenez vos crayons, vos papiers, un scan, un ordi, exprimez-vous... En texte, en dessin, en vidéo, que sais-je...", a-t-il poursuivi, à l’adresse des millions de personnes, "lecteurs et lectrices de toujours ou d’un jour", qui ont soutenu Charlie Hebdo depuis l’attaque. Luz s’est également plu à imaginer les dessins qu’aurait pu produire son "copain de beuverie, copain de connerie" Charb avec l’actualité. "Tu en aurais dessiné des conneries !"

Chaque prise de parole était séparée par des airs musicaux, notamment à la cornemuse que Charb adorait. L’urgentiste Patrick Pelloux, lui, s’est exprimé sur la musique du groupe de musique Têtes raides, présents sur la scène. "J’ai perdu mon ombre, mon abri moral (...), une bouée", a déclaré celui qui est aussi chroniqueur à Charlie Hebdo, l’un des premiers arrivés sur les lieux de l’attaque mercredi 7 janvier. Dehors, des centaines d’anonymes avaient fait le déplacement pour suivre la cérémonie sur écran géant.

http://www.lejdd.fr/Societe/Charlie-Hebdo-Charb-des-obseques-en-musique-712976

Mots clés : FR - Ile de France (01) / Presse écrite /

Messages

  • Le sourire et le poing levé, rire et l’intelligence sont les réponses de Charb et nos réponses faces aux intégristes .

    En effet le poing levé avec la paume serrée et l’avant-bras tendu est le signe d’appartenance de la gauche, surtout de la gauche antifasciste, qui s’oppose aux troupes fascistes du bras tendu.

    On le voit ainsi dans les défilés du Front populaire en France et chez les Républicains espagnols.
    Ce symbole du poing levé apparaît pour la première fois en1924 en Allemagne au sein du parti communiste de la République de Weimar, le KPD, et plus précisément dans son organisation le RFB ( combattants du front rouge) qui se considérait comme une future armée rouge allemande.

  • y a pas a chier ! l inter cela fait toujours vibrer...........c est quand meme plus sympas que la marseillaise surtout en periode de populisme !

  • Emu aux larmes, Pierre Laurent honorant la mémoire de son ami Charb il a promis de poursuivre son combat.
    Liberté d’expression et vérité sans peur nous la devons à celles et ceux qui ont préféré mourir debout que de vivre à plat ventre...

    Au Sénat : Daesh création des Etats-Unis, affirme le Général Vincent Desportes…
    Au Sénat : Débat surréaliste sur la prolongation de l’opération Chammal en Irak.
    Auditions :
    du général (2s) Henri Bentégeat,
    du général de corps d’armée Didier Castres, sous-chef d’état-major « Opérations »,
    d’Hubert Védrine, ancien ministre des Affaires étrangères,
    du général de division (2s) Vincent Desportes,
    du ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian.
    EXTRAITS :
    Question de M. Aymeri de Montesquiou :
    " – Daech ne sort pas du néant. L’Arabie saoudite, le Qatar, ont financé cette organisation. Continuent-ils à le faire, alors qu’ils participent à la coalition ?
    Nos services de renseignement n’ont pas vu la menace venir. Sont-ils désormais mieux coordonnés ?
    « Nul ne saurait gouverner sans laconisme », disait Saint-Just. Bachar el-Assad n’était-il pas préférable à Daech ?"
    Le général Didier Castres sous-chef d’état-major « Opérations » botte en touche :
    " – Je rendrai compte à ma hiérarchie des questions auxquelles je ne suis pas habilité à répondre."
    Ensuite, le général Vincent Desportes, professeur associé à Sciences Po Paris déclare à propos de Daech :
    "Quel est le docteur Frankenstein qui a créé ce monstre ? Affirmons-le clairement, parce que cela a des conséquences : ce sont les Etats-Unis. Par intérêt politique à court terme, d’autres acteurs – dont certains s’affichent en amis de l’Occident – d’autres acteurs donc, par complaisance ou par volonté délibérée, ont contribué à cette construction et à son renforcement. Mais les premiers responsables sont les Etats-Unis."
    Question de M. Gilbert Roger :
    " Daech dispose d’immenses ressources, notamment grâce à un trafic de pétrole à ciel ouvert. N’est-on pas en mesure de détruire cette source d’enrichissement ? Pourquoi ne le fait-on pas ?"
    Réponse du général Vincent Desportes :
    " ...Quant à la question de rompre les flux qui en assurent le soutien [à Daech] je pense, sans connaître le détail opérationnel en cause, qu’une part de la difficulté tient au fait que l’on frapperait là en territoire ami."
    Je conseille la lecture complète et attentive du document qui révèle d’autres perles concernant notre politique étrangère et l’état réel de notre défense...
    http://theatrum-belli.org/senat-debat-sur-la-prolongation-de-loperation-chammal-en-irak/
    Hollande, chef des armées doit rendre des comptes et tirer les conclusions au plus vite sur ces aveux de manipulations graves qui ont coûté la vie à des dizaines de milliers de personnes ; si ce n’est pas plus.
    Les Etats-Unis sont habitués aux mensonges, aux manipulations et n’ont jamais hésité à commettre des massacres et crimes pour « faire vivre » de leur économie de la mort.
    Mais pourquoi continuer à mêler la France à cette alliance criminelle et à participer à cette opération de manipulation du peuple de France ?
    Hamid Benzekri le 17/01/15

Derniers articles sur Bellaciao :