Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Culture, enjeu révolutionnaire

vendredi 26 octobre 2007 - Contacter l'auteur - 3 coms

de Le Rouge-gorge

Amitiés à tous ceux qui n’ont pas le décodeur...

Dans une chanson, Lavilliers chantait que la plus sûre voie vers la dictature est la réduction du vocabulaire et de l’instruction.

Dans un textepour les états généraux de la Culture, le ministre communiste Jacques Ralite parlait d’une double inégalité quant à l’héritage, celle de la richesse financière d’un côté, et d’autre part, celle qui fait qu’on hérite d’une bibliothèque (au sens second du terme) dans certaines familles...

Se battre pour un haut niveau d’instruction et d’éducation pour tous et non d’un SMIC culturel pour les enfants des quartiers défavorisés (comme le met en place le gouvernement actuel dans les écoles) est donc un enjeu majeur pour la démocratie.

Il s’agit bien là aussi de la lutte des classes qui s’exerce, la lutte du faible contre le puissant, et la lutte du puissant pour contraindre plus encore le petit en augmentant du coup son pouvoir sur l’autre.

Seul problème : notre nombre, "Prolétaires de tous les pays, unissez-vous !"

Salut fraternel.

Le Rouge-gorge

Mots clés : Dazibao / Ecole-Université / Le Rouge-gorge - Le Renard Rouge - Fabrice Selingant /

Messages

  • Voilà un petit texte qui va intéresser VSB.
    La Gamine

  • Très joli le petit dessin du rouge-gorge qui se prend subitement une tomate dans la poire.

    Pas mal comme gif.

    Le Renard Rouge

  • Bien d’accord avec cela camarade : il n’y a qu’une voie pour retourner à l’acquisition d’une bibliothèque culturelle qui peut /doit d’ailleurs être collective.

    IL FAUT SE REDONNER LE TEMPS DE LA LECTURE

    Donc pour cela abandonner la télévision et redécouvrir le bonheur de la construction du sens autonome à partir d’une source pleine de richesse suggestive.

    Les bibliothèques collectives peuvent être de deux types déjà existants.

    Les bibliothèques municipales sont ce que les "communes", mots qui ramène à communiste, proposent en général.

    Par ailleurs, le prêt et l’échange amical l’achat groupé que l’on connait parfois dans certaines associations culturelles ou même groupe d’étudiants, doivent être développer : c’est là un geste de résistance généreuse simple et basique que le parti devrait redévelopper comme cela fût longtemps sa réputation dans les milieux populaires à d’autres époques.

    La "voie du livre" pourrait être, par l’éducation populaire, une voie de refondation de l’impacte du parti sur les consciences politiques populaires et par là une reprise du terrain politique, indépendamment de la censure dont le parti est l’objet dans les médias de propagande néolibérale totalitaire.

    La "voie du livre" est la voie de contestation de l’abêtissement des masses par la télévision.

    Griffebleue : griffebleue@apinc.org

Derniers articles sur Bellaciao :