Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Droit à la pollution mais pas à l’information

lundi 24 novembre 2003 - Contacter l'auteur

Dissimulation pour Tchernobyl, secret défense pour le transport des matières
nucléaires, black-out sur l’échouage d’un sous-marin nucléaire américain
dans les Bouches de Bonifacio, décidément, les populations ont le droit à la
pollution mais pas à l’information.

Le USS Hartford, sous-marin à propulsion nucléaire américain s’est échoué
dans les Bouches de Bonifacio le 25 octobre dernier, il y a un mois.

Le jour de l’échouage, des habitants de l’île sarde de Maddalena, située à
une dizaine de kilomètres de la Corse, ont entendu un bruit sourd. Ils ont
pensé à une explosion suite à un attentat en Corse.

Les premiers articles ont été publiés dans la presse quasiment 3 semaines
après l’accident.

L’omerta du gouvernement français est tout à fait insupportable. Quel
prétexte, quel pseudo secret défense peut justifier de cacher un accident
aussi grave aux Corses d’abord, à l’ensemble des citoyens ensuite ?

Le commandant et le second de l’USS Hartford ont été relevés de leurs
fonctions, six membres de l’équipage ont été sanctionnés pour négligence.

Décision qui fait penser à Vincente Cucchi, présidente d’ABCDE, (Association
bonifacienne comprendre et défendre l’environnement) que " les militaires
américains tentent de minimiser un problème plus grave ". Le ministre
italien de l’environnement, quant à lui, a qualifié l’incident de sérieux.

Mme Roselyne Bachelot considère-t-elle son Ministère comme une annexe du
Ministère de la Défense ?

JO LE GUEN

Mots clés : Nucléaire /
Derniers articles sur Bellaciao :