Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Georges Bush : "Dieu m’a dit de mettre fin à la tyrannie en Irak"

mercredi 12 octobre 2005 - 8 coms

de Ewen Mac Askill Traduction de Valère

Georges Bush a prétendu qu’il était investi d’une mission par Dieu quand il a déclenché les invasions de l’Afghanistan et de l’Irak selon l’interview d’un dirigeant palestinien de haut rang qui doit être diffusée par la BBC dans le courant du mois.

M. Bush a révélé la profondeur de sa ferveur religieuse quand il a rencontré une délégation Palestinienne durant le sommet Israélo-Palestinien de Charm El Cheikh 4 mois après l’invasion de l’ Irak.

L’un des délégués, Nabil Shaas, à l’époque ministre des affaires étrangères a rapporté :
"le Président Bush nous a dit à tous : "Je suis investi d’une mission par Dieu". Dieu m’a dit : "Georges, va combattre ces terroristes en Afghanistan". Et je l’ai fait. Puis Dieu m’a dit : "Georges va mettre fin à la tyrannie en Irak. Et je l’ai fait".

M. Bush a poursuivi : "Et maintenant, à nouveau, je sens venir à moi la parole de Dieu : "donnes aux Palestiniens un Etat et aux Israéliens la sécurité et apportes la paix au Moyen-Orient". Et, par Dieu, je vais le faire".

M. Bush, chrétien "born-again" (littéralement né une seconde fois) à l’age de 40 ans, est un des dirigeants les plus ouvertement religieux à occuper la Maison Blanche, ce qui lui donne un indéniable soutien dans l’Amérique moyenne.

Peu après le journal israélien Haaretz a rapporté une transcription de la rencontre contenant une version des remarques de M. Bush. Mais la délégation palestinienne était alors peu désireuse de l’authentifier publiquement.
La BBC a persuadé M. Shaas d’en parler pour la première fois dans un documentaire en 3 parties sur la diplomatie Israélo-Palestinienne : "L’insaisissable paix" qui commence lundi.

La religion est à nouveau en question lorsqu il est rapporté que M. Bush et Tony Blair ont prié ensemble en 2002 dans son ranch de Crawford, sommet au cours duquel fut agréé le principe de l’invasion de l’ Irak. M. Blair a constamment refusé de reconnaître ou de démentir cette allégation.

Mahmoud Abbas, le Premier ministre palestinien, qui faisait également parti de la délégation à Charm El-Cheikh a déclaré à la BBC que M. Bush avait dit : "J’ai une obligation morale et religieuse. Je dois vous créer un état palestinien. Et je le ferai".

Les commentaires de M. Shaas surviennent au moment ou M. Bush a fait un discours visant à renforcer le soutien US à la guerre d’Irak. Il a révélé que les Etats-Unis et leurs alliés avaient déjoué au moins 10 complots sérieux d’Al Qaïda depuis le 11 septembre, dont 3 prévus aux Etats-Unis. « Grâce à ces constants progrès, l’ennemi est blessé, mais il est encore capable d’opération d’envergure a-t-il dit.

Il a ajouté que les islamistes radicaux se servaient d’une série d’excuses pour justifier leurs attaques, du conflit avec les Israéliens aux croisades d’il y a 1000 ans.

"Nous faisons face à une idéologie radicale aux objectifs invariables : asservir des nations entières et intimider le monde"

Il a admis qu’Al-Qaïda conduit en Irak par Zarkaoui et d’autres insurgés avaient gagné du terrain mais que les Etats-Unis ne se retireraient pas avant que la sécurité n’ait été rétablie.

"Des observateurs prétendent que l’Amérique ferait mieux de mettre fin aux pertes et de quitter l’Irak. C’est une illusion dangereuse qu’une simple question réfute : les Etats-Unis et les autres nations libres seraient-ils plus ou moins en sécurité avec Zarkaoui et Ben Laden contrôlant l’Irak, son peuple et ses ressources ?" demande M. Bush

http://www.guardian.co.uk/usa/story...

Messages

Derniers articles sur Bellaciao :