Archives Bellaciao FR - 2002-2021 Archives : IT | EN | ES

Cliquez ici pour retrouver Bellaciao V.3 ;)

Grand Contournement Ouest de Strasbourg : l’autoroute qui contourne le Grenelle de l’Environnement ?

mercredi 19 septembre 2007

Communiqué RAC, FNE, FNAUT, Alsace Nature

Le Président de la République va-t-il contourner le Grenelle de l’environnement ?

Nicolas Sarkozy soutient un projet autoroutier irrationnel en Alsace.

Lors de son déplacement en Alsace, Nicolas Sarkozy a affiché sa volonté de réaliser cette autoroute, allant jusqu’à dire que le décret la promulguant irait « …en Conseil d’Etat sans passer par le Grenelle de l’environnement », le Président Sarkozy contredit ses
engagements. Cette contradiction sur la forme se renforce d’une profonde incohérence sur le fond.

Selon Arnaud Gossement, porte parole de FNE : « Le Gouvernement s’était pourtant engagé à ce qu’aucune décision ne soit prise avant la tenue du Grenelle de l’environnement en octobre qui pourrait nuire à la sincérité des négociations préparatoires. Ce projet autoroutier
Alsacien doit être abandonné ».

A ce jour, la déclaration d’utilité publique du Grand Contournement autoroutier Ouest (GCO) n’a pas encore été promulguée.

Dans l’esprit de beaucoup de citoyens, d’usagers, d’élus, de médias, le GCO doit permettre le désengorgement de l’agglomération strasbourgeoise. Hélas, il n’en est rien, et les services officiels le reconnaissent eux-mêmes.

Les associations rappellent que ce projet autoroutier de 27km coûtera cher (420 millions d’Euros), ne désengorgera pas Strasbourg (baisse annoncée d’à peine 4,6 % du trafic de l’A35 !) et ne résoudra pas le problème des camions en Alsace.

Par la création d’un nouvelle infrastructure routière, Le GCO attirera encore davantage de ces camions que l’Alsace prétend vouloir dissuader par la future redevance (dite taxe "Bur")

La logique du tout routier va à contresens de l’impérative nécessité de réduire drastiquement nos émissions de gaz à effet de serre. Il est urgent de développer les alternatives à la route et de concentrer les efforts sur des modes de transports plus sobres en carbone (rail et voies d’eau). Dans le cas contraire, les objectifs internationaux et nationaux de la France en matière de lutte contre le dérèglement climatique risquent de ne pas être atteints.

Quant à la pollution atmosphérique locale, la diminution espérée pour les riverains de l’autoroute actuelle n’est validée par aucune expertise indépendante.

Nous vous invitons à vous mobiliser nombreux contre ce projet en contradiction avec toutes les déclarations présidentielles.

Michel Dubromel (Vice Président d’Alsace Nature et Pilote du réseau Transports de FNE )
Arnaud Gossement (Porte parole de FNE) Olivier Louchard Réseau Action Climatique
Alain Uguen Association Cyber @cteurs

(Ce communiqué a été publié à l’initiative du Collectif GCO non MERCI composé de citoyens, élus, associations et agriculteurs alsaciens)

COMMENT AGIR ?

Souscrire la pétition sur le site
http://www.cyberacteurs.org/actions/lettre.php?id=158

En voici le texte :

Prénom, Nom
Profession :
Adresse :
code postal Localité :
Monsieur le Président de la République

Lors de votre déplacement en Alsace, vous avez affiché votre volonté d’y réaliser une autoroute, allant jusqu’à dire que le décret la promulguant irait « …en Conseil d’Etat sans passer par le Grenelle de l’environnement »

Le Gouvernement s’était pourtant engagé à ce qu’aucune décision ne soit prise avant la tenue du Grenelle de l’environnement en octobre qui pourrait nuire à la sincérité des négociations préparatoires.

Je demande donc l’abandon de ce projet autoroutier.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Président de la République, mes
salutations distinguées.

APPRENEZ EN MUSIQUE POURQUOI VOUS AUSSI, VOUS ETES CONTRE LE GCO :
cliquez sur http://www.myspace.com/gcononmerci puis faites suivre ce lien à vos amis !
car GCOnonMERCI est aussi le nom d’un groupe et d’une chanson !

Messages

  • Au lieu de dire non au GCO, vous proposez quoi ? parce que moi j’en ai marre qu’une poignée d’associations s’oppose au développement de cette autoroute favorisant les bouchons vers Blaesheim, et donc les émissions de gaz à effet de serre.
    Hein ? vous proposez quoi d’autre ??

    • Bonjour,

      Un grand merci pour votre réaction ! J’espère que vous voudrez bien continuer la discussion plus avant !

      Avant de proposer autre chose, il faut dire non. C’est difficile de proposer autre chose si on dit oui.

      Or le collectif GCO non Merci avait lors de la période d’enquête publique demandé et obtenu une contre-expertise indépendante. L’Etat a donc missionné et payé cher un cabinet choisi de concert avec des associations qui est le cabinet allemand TTK.

      Ses propositions sont constructives et ont été jugées tout à fait réalistes... mais comme elles nécessiteraient d’être approfondies, il faudrait encore un peu de temps... trop tard pour les prochaînes municipales à Strasbourg où l’équipe actuelle veut à tout prix se "développementdurabiliser" vis-à-vis de la population de la Communauté Urbaine en continuant de prétendre que GCO = moins de bouchons... et tant pis si même les documents officiels de la Direction Régionale de l’équipement prévoient pour le GCO un délestage de...4.2% seulement dans la traversée de strasbourg à l’horizon 2020 par rapport à l’hypothèse sans GCO... pour ainsi dire autant pisser dans un violon... à 420 millions d’Euros. Votre bouchon de Blaesheim, vous risquez bien de le voir commencer à hauteur de Niedernai bientôt, même avec le GCO !

      J’étais favorable au GCO avant de lire l’ensemble des centaines de pages d’études publiées par l’Etat dans la procédure d’enquête publique... à ce jour je connais presque tout par coeur... et je suis écoeuré qu’on puisse continuer, dans la presse et les médias, donc dans la population et le monde politique à associer systématiquement les expressions "désengorger l’A35" et "diminuer les bouchons" au nom du GCO alors que la Direction Régionale de l’Equipement elle-même affirme que "le désengorgement de l’A35 n’est ni l’enjeu ni l’objectif du GCO" ! A force de répéter un mensonge, il finit par être cru !

      Pour tout savoir, et avoir les détails de ce que l’on propose à la place, je vous suggère donc de cliquer su le lien du site officiel de la DRE et d’y consulter le "rapport TTK’.

      Merci pour votre réaction ! J’attends avec impatience la prochaîne !

      GCOnonMERCI

    • J’ai bien lu votre message : "j’en ai marre qu’une poignée d’associations s’oppose au développement de cette autoroute"

      Savez vous que parmi les opposants au GCO, nombreux sont ceux qui se retrouvent dans les bouchons du matin et du soir ? Savez vous que beaucoup de riverains du tracé proposé, étaient initialement résignés au GCO, tant ils comprenaient que l’intérêt général devaient primer sur les intérêts individuels ?

      Or entre temps, il y a eu le rapport TTK, rapport indépendant dont on peut faire le raccourci suivant : on va sacrifier campagnes, villages et riverains pour une infrastructure qui ne va en aucun cas résoudre le problème des bouchons !... et ça, alors que d’autres pistes peuvent apporter des solutions à la condition d’être approfondies !

      Alors oui, on peut "en avoir marre des bouchons", mais NON, on ne peut pas en avoir "marre qu’une poignée d’associations s’oppose au développement de cette autoroute" !

      ...parce que cette poignée d’association, elle tente vaille que vaille
      d’alerter l’opinion publique que l’argent qui va être dépensé le sera pour rien !

      ...parce que cette poignée d’association, elle tente vaille que vaille
      de proposer que cet argent soit utilisé intelligemment !

      ...parce que cette poignée d’association, elle tente vaille que vaille
      d’éviter d’attirer tous les camions d’europe en Alsace !

      En d’autres termes, le GCO c’est la même merde à l’entrée de Strasbourg pendant les heures de pointe, mais avec une ceinture ininterrompue de camions autour en plus !

      Où est passé l’intérêt général ?

      Le rapport d’enquêt publique dit "le désengorgement de l’A35 n’est ni l’enjeu ni l’objectif du GCO" : pourquoi les médias continuent-ils de se faire l’écho inverse d’intérêts privés qui prennent soin d’alimenter la désinformation ?

      Demander de laisser le GCO dans le Grenelle de l’Environnement, n’est-ce pas la moindre des choses si on prétend respecter le citoyen ?

    • Qui sont les plus égoïstes ?

      Ceux qui, sensibilisés par le fait qu’une autoroute passe dans leur jardin, n’ont pas d’autre choix que de s’intéresser au sujet, pour finalement en constater l’inadéquation totale avec la problématique de l’engorgement de Strasbourg,

      Ou bien ceux qui, embouteillés du matin et du soir, se gardent bien de s’intéresser au sujet, en prétendant sans aucune honte : « "yaka" le faire ce GCO, on verra bien ce que ça donne sur l’engorgement de Strasbourg ! »

      Oui, ils verront bien... mais entre temps, l’irreversible aura été fait...

    • Certes, il y a le rapport TTK (expert reconnu en France et en Allemagne) mais surtout il y a les chiffres de la Direction régionale de l’équipement, chiffres qu’elle avait dissimulé en les éparpillant dans le dossier mis à la disposition du public. La DRE savait tout en laissant les acteurs (dont le vice-président de la CCI ,mr LINGENHELD) s’enferrer dans la croyance GCO=non embouteillage.
      La solution n’est pas la construction du GCO mais l’amélioration du réseau existant en Alsace et la séparation des flux de transit (minoritaire) et périurbains (majoritaire) sur l’A35 à Strasbourg. Mais où trouver l’argent ? (La -fausse-gratuité de la construction du GCO est un des arguments avancés).
      A qui profite le crime contre le Kochersberg ?
      Pour conclure, j’étais moi aussi une victime résignée avant de connaître le dossier.

    • Bonjour,

      Ca me fait plaisir que la discussion s’anime !

      J’aimerais répondre à la personne qui disait "moi j’en ai marre qu’une poignée d’associations s’oppose au développement de cette autoroute" en 3 points :

      1°) En Alsace, les écologistes ne sont pas majoritaires parmi les élus locaux qui sont le plus souvent d’anciens UDF ou RPR passés UMP et quelques PS.

      Or, les conseils municipaux des communes de

      Eckwersheim

      Vendenheim

      Breuschwickersheim

      Pfulgriesheim

      Duttlenheim

      Dingsheim

      Griesheim sur Souffel

      Kolbsheim

      Osthoffen

      Hangenbieten

      Stutzheim

      Offenheim

      et j’en oublie peut-être

      les communautés de communes
      du Kochersberg

      des Châteaux

      et le sivom de la Souffel…

      ont adopté pour la plupart à l’unanimité des motions défavorables à ce projet de Grand Contournement Ouest de Strasbourg, qui, comme il se doit, ont été transmis à la préfecture. La plupart les ont de plus transmises aux présidents de la Région et du Département.

      Où est la "poignée d’associations" ? Combien de milliers d’électeurs ces Conseils Municipaux et communautés de communes représentent-ils ?

      Si autant d’élus, bien sûr dans les communes concernées par le chantier car ce sont elles qui ont reçu la documentation, ont réagi, c’est avant tout parce que ceux qui ont pris le temps de lire la documentation de la Direction Régionale de l’Equipement y ont trouvé toutes les raisons de dire non… à croire que les spécialistes ne croient pas eux-même au projet. Ils ont publié leurs prévisions en citant des données techniques dont les valeurs ne peuvent que susciter l’opposition au projet au sein de phrases complexes dont la tournure laisse à croire qu’ils sont
      favorables. C’est un style édifiant. C’est sûr que si on lit ça sans faire attention, ça passe très bien. Si on est attentif à ce qui est dit (niveaux prévisionnels de circulation “avec” et ’sans” / émissions de CO2 / pollution acoustique), on ne peut que se prononcer contre, même en étant archi UMP et pro-route.

      Je cite le commentaire de la Commission d’Enquête dans son rapport P128 : “Si l’on regarde le dossier soumis à enquête, la synthèse du débat sur le contournement de Strasbourg, le rapport TTK, ainsi que le site internet de la DRE sur le GCO, nous constatons un certain nombre de confusions entre la formulation des enjeux, les objectifs à atteindre, les actions à mettre en oeuvre pour atteindre ces objectifs , ainsi que les stratégies éventuelles pouvant être menées parallèlement ou suite à la réalisation de ces objectifs. Ces confusions rendent l’approche du projet très difficilement compréhensible pour le public.”
      En gros, on mélange tout dans un gloubiboulga indigeste que personne n’aura le courage de lire ou la capacité de comprendre… et on espère un bon “oui” de ces pigeons (ou moutons, au choix) d’alsaciens juste bons à payer la majeure partie du chantier du TGV Est qui n’arrive même pas à grande vitesse jusqu’à eux.
      Malheureusement, ils savent lire et compter… pire, ils osent dire non !

      2°) Les réponses écrites à l’enquête publique ont dépassés en nombre celles déposées pour le TGV-Est comme je le dis dans ma chanson sur http://www.myspace.com/gcononmerci

      Des salles combles pour les réunions

      Pas mal de monde aux manifestations

      Puis l’enquete publique de consultation

      2731 réponses non

      538 réponses oui

      dont la moitié pour la mauvaise raison

      Ils pensaient ne plus avoir de bouchons !

      que leur répond la commission ?

      ‘Le désengorgement de l’A35 n’était ni l’enjeu ni l’objectif du GCO’

      Alors nous on dit, Alors nous on dit

      GCO NON MERCI ! GCO NON MERCI !

      Dilemne pour la la commission

      2731 réponses non

      538 réponses oui

      dont la moitié pour la mauvaise raison

      Ils pensaient ne plus avoir de bouchons

      De mémoires d’experts pleins d’érudition

      en réponse à toutes les objections

      D’avis très techniques en prévisions

      de scientifiques très en verve

      La commission s’est fait son opinion

      C’est la technocratie qui a raison : AVIS FAVORABLE AVEC RESERVES

      (désolé pour les rimes en "on" ! Si vous ne croyez pas que ça peut se chanter, cliquez sur le lien !)

      3°) Nous comptons bien sûr sur ta participation à la pétition sur http://www.cyberacteurs.org/actions/lettre.php?id=158 histoire de ne pas laisser ce sujet seulement entre les mains de quelques associations...

      S’esch net zu spoot / it’s not too late / il n’est pas trop tard / es ist nicht zu spät !

      Cordialement,

      Christian “GCOnonMERCI”

  • Ce GCO se fera car nos politiques sont incapable de penser l’avenir autrement que par la bagnole. Poussés dans leur retranchements ils font montre d’une stupidité affligeante. Voir le Président de la Région Alsace "argumenter" en disant (DNA du 23/9) si ça ne vous plait pas faites vous élire maire de Pouetpouetsheim et vous pourrez changer le cours des choses (réponse à des manifestants qui dénonçaient la suppression de la possibilité d’emmener les vélos sur la ligne de train Sélestat / Bâle) C’est consternant de bêtise et d’incompétence. Nous avons besoin de décideurs visionnaires qui aient le sens de l’intérêt général... à tous les niveaux

    Marcelle D