Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Greenpeace prouve que Bayer est responsable d’une contamination mondiale du riz

jeudi 12 octobre 2006 - Contacter l'auteur

Greenpeace prouve que Bayer est responsable d’une contamination mondiale du riz par son riz transgénique non autorisé LL601.

Paris, France - 10/10/2006 - D’après les résultats de tests réalisés par Greenpeace, du riz vendu au Moyen-Orient a également été contaminé par le riz génétiquement modifié de Bayer, non autorisé et provenant de champs expérimentaux aux Etats-Unis 1. Cette contamination par le riz de Bayer, déjà prouvée dans l’Union européenne, risque d’avoir de sérieuses implications commerciales car le Moyen Orient est le deuxième importateur mondial de riz américain et un ré exportateur alimentaire majeur vers l’Asie.
Aujourd’hui, les militants de Greenpeace ont symboliquement offert des bols de riz ornés de points d’interrogation aux ministres de l’Agriculture qui assistent au Congrès international du Riz (CIR) à New Delhi. Les militants demandent que soient immédiatement prises des mesures pour contenir la contamination de la denrée alimentaire la plus importée au monde.
Les ministres de l’Agriculture de huit pays 2 participent à ce CIR dans le but d’établir l’agenda de la production et des exportations de riz pour les cinq prochaines années. AU programme des débats : les enjeux commerciaux, les innovations scientifiques et des solutions durables pour la production de riz. Ironie du sort ? Bayer et Monsanto, les deux entreprises les plus pro-OGM, sponsorisent ce congrès et se mettent ainsi en position d’influencer l’agenda à leur avantage, alors même que la contamination du riz américain par du riz OGM de Bayer a déjà été découverte dans treize pays et a résulté dans des restrictions d’importations depuis les États-Unis.

« Le riz contaminé au Moyen Orient est un nouveau sale coup pour l’industrie américaine du riz, déjà affectée par des rappels de produits, des exigences d’analyses, des restrictions d’importations et des annulations de commandes de nombreux pays, déclare Divya Raghunandan, de Greenpeace Inde, présente au Congrès. Cette contamination du riz américain prouve que tout pays qui autorise la culture d’OGM, même à titre expérimental, expose ses agriculteurs et négociants de produits agricoles à un désastre économique et écologique. La seule solution est leur interdiction. »

Greenpeace réclame que les gouvernements adoptent un plan d’action clair qui permette d’éviter de nouveaux scandales de contamination génétique et qui rende Bayer responsable pour les produits contaminés. « L’étendue de cette contamination génétique réclame une réponse urgente. Ce riz et ses produits dérivés peuvent être dans les rayons des supermarchés n’importe où dans le monde, prévient Arnaud Apoteker, de Greenpeace France. Nous demandons aux ministres de l’Agriculture de commander immédiatement des analyses complètes de tous les produits qui auraient pu être exposés à la contamination par du riz OGM, et d’imposer des contrôles stricts sur toutes les importations provenant de pays cultivant expérimentalement du riz OGM. Il faut une approche coordonnée mondialement pour assurer que les citoyens, partout dans le monde, sont protégés de la contamination génétique. »

1 Détails des produits testés : à Dubai (Emirats Arabes Unis) : Uncle Ben’s long grain rice (supermarché Géant), Riceland Chef-way, preboiled rice (Carrefour), Riceland preboiled rice (Géant). A Salmiva (Koweit) : American rice INC parboiled rice (magasins City Center)

2 Chine, Indonésie, Inde, Laos, Népal, Philippines, Thaïlande, Vietnam

http://www.greenpeace.org/france/news/greenpeace-prouve-que-bayer-es

Mots clés : Alimentation / OGM /
Derniers articles sur Bellaciao :