Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Guadeloupe. Avertisssement solennel du FKNG ! aux racistes du FN et aux autres

samedi 9 juin 2012, par FKNG ! secretariat national - 1 com

Communique de Presse N°15

Gwadloup. Colonie française. jeudi 8 juin 2012. Fos pour Konstwui Nasyon Gwadloup ( FKNG !) Rappelle que dès sa création, notre organisation a exprimé clairement son refus de participer à toutes les élections qui se tiendront dans le cadre du système colonial français actuel.

FKNG ! pense que ces élections, ne sont que des subterfuges utilisés par le colonialisme pour distraire notre peuple et pérenniser la domination idéologique et politique

FKNG ! Affirme cependant qu’il n’est pas opposé, dans un cadre autre et totalement débarrassé de la présence des colonialistes français ,à l’expression démocratique. Par le suffrage universel. Cependant, FKNG ! Regrette que des nombreux guadeloupéens ,n’aient pas encore compris, que les élections n’étaient que poudre aux yeux ;

FKNG ! note qu’à l’occasion de ces élections législative françaises le Front National parti raciste de la clique des Le Pen a présenté de candidats dans toutes les circonscriptions, c’est une ignominie !

FKNG sait aussi que de nombreux français résidents en Guadeloupe, ,sont des nostalgiques de l’ordre esclavagiste , des racistes notoires, ou camouflés ; Pour eux les thèses du FN constituent un ultime rempart pour s’opposer à notre lutte de libération nationale

FKNG ! rappelle avec force, que le Front National est un parti raciste, ultracolonialiste , son fondateur JM L e Pen empêché de fouler le sol de la Guadeloupe, est un négationniste et un tortionnaire. Pendant la guerre d’ Algérie , le lieutenant Le Pen , a personnellement torturé des combattants du Front de Libération Nationale ;

FKNG ! Adresse un avertissement solennel au Front National et lui dit : que nous n’accepterons ici aucune de ses provocations racistes,
FKNG ! Considère d’ailleurs que la seule présence du FN en Guadeloupe est une insupportable insulte à la mémoire de nos ancêtres et une tentative d’officialiser l’apartheid existant dans notre pays.

FKNG ! met en garde tous les électoralistes de Guadeloupe qui seraient tentés par des alliances avec les racistes du Front National ,ils seront dés lors considérés comme de véritables ennemis du peuple guadeloupéen et traités comme tels

FN rasis : dèwô !

Secrétaire National FKNG !

Messages

  • En faisant la distinction entre le FN et les autres partis politiques français, on reste dans le raccourci, le cliché simpliste et surtout on participe à la politique politicienne coloniale. En effet l’idéologie colonialiste est raciste par essence or on la retrouve dans tous les partis politiques français, de droite comme de gauche. C’est à mon sens une faute grave que de donner implicitement un label "humaniste" à n’importe quel parti ou groupe français dans la mesure où l’humain reste essentiellement un produit social et la société française a été édifiée sur l’esclavage des noirs africains et sur le colonialisme. Ce qui signifie que tous les français, leurs partis et institutions, portent en eux le racisme, le chauvinisme, la xénophobie, composantes de l’idéologie colonialiste, esclavagiste, impérialiste. Ils peuvent entreprendre de s’en débarrasser au travers d’un effort intellectuel constant dans la lutte quotidienne pour avoir embrassé une philosophe contraire (aux "valeurs françaises")... Seulement ils se heurtent à une difficulté majeure : le racisme reste institutionnel. Il leur faut donc lutter pour renverser l’institution, c’est-à-dire pour une révolution. En somme l’effort intellectuel peut paraître bien dérisoire face à l’étendu du problème ; il pourrait même être assimilé à un refuge confortable où on s’enferme quand les crimes innommables se déroulent, comme actuellement en Martinique et en Guadeloupe :
    - le génocide par empoisonnement DDT, Chloredécone et amiante (fibrociment)
    - le génocide BUMIDOM militairement planifié (au moins deux millions de Martiniquais et Guadeloupééns déportés, de 1962 à ce jour)
    - la solution finale par l’asphyxie économique et sociale (création d’un enfer d’où il faut se sauver par la fuite coûte que coûte)
    Le Pen et autres extrêmes droites ne sont pas directement responsables de nos problèmes ; pire des « communistes » ont attaqué (au bulldozer, par exemple) des foyers de noirs, ont interdit l’hébergement d’émigrés (guadeloupéens ou martiniquais) dans des HLM et imposé des quotas.
    « Le Pen aboie, mais ceux qui détiennent le pouvoir mordent » !
    Ceci dit la ligne défendue par le FKNG, notamment dans son refus de participer aux élections coloniales, me paraît fondamentalement juste. La construction du nouveau (Parti) passe par la destruction de l’ancien au travers de la lutte idéologie, surtout contre l’opportunisme.

Derniers articles sur Bellaciao :