Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Information : l’urgence ne justifie pas tout

lundi 19 janvier 2015 , par Le SNJ - Contacter l'auteur - 1 com

Au regard de la couverture médiatique des événements de ces derniers jours, le SNJ invite ses consoeurs et confrères à éviter les pièges de l’information instantanée et de la concurrence exacerbée en renforçant leur exigence individuelle et collective dans le respect des principes qui figurent dans la (Charte d’éthique professionnelle des journalistes).

A plusieurs reprises ces derniers jours, le travail journalistique a été interrogé ou mis en cause par des citoyens, des élus et par les journalistes eux-mêmes. Le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel a convoqué les dirigeants des radios et télévisions ce jeudi 15 janvier afin d’étudier les "manquements qu’auraient pu commettre certains de ces médias".

Sans vouloir interférer dans les choix des journalistes et des rédactions, le SNJ rappelle que "la responsabilité du journaliste vis-à-vis du citoyen prime sur toute autre" (Charte d’éthique professionnelle des journalistes), dans toutes circonstances, et que différer la diffusion d’une information pour ne pas mettre en danger autrui est aussi assumer cette responsabilité.

Le SNJ rappelle notamment que la notion d’urgence dans la diffusion d’une information ou d’exclusivité ne doit pas l’emporter sur le sérieux de l’enquête ou la vérification des sources. Conformément à la résolution finale de son congrès d’octobre 2014, le SNJ appelle les journalistes à « se garder de tout parti pris, de suivisme et à être vigilants sur les mots qu’ils utilisent », et aussi à « éviter les simplifications excessives qui déséquilibrent le traitement de l’information, notamment sur les questions internationales ».

Au-delà de tel ou tel dérapage, la couverture médiatique des événements de ces derniers jours démontre que la diffusion minute après minute d’informations sur des traques ou des prises d’otages conduisent à de la surenchère médiatique qui peut avoir des effets considérables sur le déroulement des faits eux-mêmes, à travers les modifications de comportement que cela peut provoquer chez les criminels.

Première organisation de la profession, le SNJ invite ses consoeurs et confrères à éviter les pièges de l’information instantanée et de la concurrence exacerbée en renforçant leur exigence individuelle et collective dans le respect des principes qui figurent dans la Charte d’éthique professionnelle des journalistes. Ces débats, plus que jamais nécessaires, sur la déontologie et le traitement de l’information, doivent tout d’abord avoir lieu dans les rédactions avec tous les journalistes concernés.

Mots clés : Médias-Presse-Sondages / Syndicats /

Messages

  • le SNJ et meme avec les autres syndicats de journalistes a beau se fendre de communiqués que rien ne change dans le panel paf , l’info est honteusement orientée et manipulée sans éthique, mot inexistant, personne n empeche les terroristes mediatiques de faire leur bombes info propagandes et desinfo, vous faites penser a la justice qui laisse fuir des annonces de mise en exam sans pour autant empecher les escrocs de nous monopoliser les ecrans, dommage nous comptions sur vous pour remettre à leur place ceux qui abusent votre profession mais vous ne pesez pas lourd au vu des dégats causés par les bonimenteurs journaleux grassement payés pour étaler leur crasse phobies ds les editoriaux des principaux medias !

Derniers articles sur Bellaciao :