Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

L’improbable "gauche" du PS

lundi 10 novembre 2008 - Contacter l'auteur - 2 coms

Certains, dans cette improbable gauche du PS, espèrent encore une "victoire" de Benoît Hamon qu’ils voudraient voir accéder au poste de premier secrétaire. Il s’agirait alors, évidemment, d’une victoire à la Pyrrhus tant les alliances que cela suppose viendraient étouffer ce qui précisément motive les espérances des militants.

Il faut garder en mémoire que la gauche du PS n’a jamais réussi qu’à s’intégrer sporadiquement à des majorités composites, lorsque la droite du parti n’arrivait pas à s’assurer la complète domination de la structure. Rappelons-nous Jean Poperen, par exemple, qui des années durant a apporté sa caution à un parti dérivant, à un gouvernement toujours plus libéral, espérant toujours se faire entendre mais qui sera resté dans l’enclos des voix sans écho !

De compromis en compromissions Hamon va peu à peu se "poperenniser", au mieux pourra-t-il constituer quelque pâle ersatz de Ceres susceptible de résistance au sein d’une majorité nouvelle, mais il finira par devoir ou" fermer sa gueule" ou se démettre pour préparer un Nième congrès "de la dernière chance", les alliances suivantes !

Tout cela n’est pas sérieux et Mélenchon comme Dolez ont sans doute choisi la formule la moins minable ! Que fait encore Gérard Filoche dans cette galère alors qu’on pourrait avoir besoin de lui sur les fronts où s’organise la véritable lutte contre le libéralisme (politique ET financier !) ???

Mots clés : Muncerus / Partis politiques /

Messages

Derniers articles sur Bellaciao :