Archives Bellaciao FR - 2002-2021 Archives : IT | EN | ES

Cliquez ici pour retrouver Bellaciao V.3 ;)

L’objet du crime

mardi 10 août 2021, par Jean-Yves Peillard

1. Si vous suivez les informations de PMO vous suivez le virus et son monde à la trace du labo P4 de Wuhan avec une collaboration de la France et des fonds états-uniens.
- https://www.piecesetmaindoeuvre.com/spip.php?page=resume&id_article=1511

2- Mais c’est un peu plus complexe car il y a encore d’autres informations intéressantes avec un Docteur Fauci qui ment devant le Congrès américain
- https://www.youtube.com/watch?v=mq4pfUwUPPo

3- Et une amie ex membre des Vigies devant l’OMS qui fait son rapport :
Entretien_de_David_Martin_juil_21
- https://p5.storage.canalblog.com/59/42/706004/129591787.pdf

On peut dire que l’objet du crime se trouve non loin de l’OMS ; il s’agit de l’OMPI en plus du bâtiment de Gavi (financé par Bill le phillan trop capitaliste), ce dernier construit lorsque nous étions encore en "faction" devant l’OMS.
Puisqu’ils mentent et laissent mourir pour le nucléaire et les pesticides, ils laissent mourir de faim et des guerres nécessaires au pillage ancestral, la vie et le mensonge leur importent peu ; seul le profit est leur but jusqu’à la folie.
Car ils nous dirigent vers l’Holocauste de la terre ; c’est bien un sacrifice religieux par le feu ; le feu nucléaire, le feu de la guerre, le feu de la chimie de synthèse, des forêts etc et c’est bien une religion ; la religion de la croissance, de la science, de l’argent, bref de la volonté de puissance et de conquête infinie jusqu’à la planète Mars. mais on ne peut abrutir et avilir que jusqu’à un certain point seulement’

4- La vidéo est aussi signalée ici ;
- https://resistance71.wordpress.com/2021/07/24/la-fraude-pandemique-le-sras-cov-2-et-ses-73-patentes-entre-2008-et-2018-exposer-le-crime-avec-reiner-fuellmish-et-le-dr-david-martin-video/
 
La fraude pandémique : le SRAS-CoV-2 et ses 73 patentes entre 2008 et 2018… Exposer le crime avec Reiner Fuellmish et le Dr David Martin (vidéo)
 
Dans cet entretien, le Dr Martin en dit très très long sur toute cette affaire. Comme d’habitude il faut suivre le fric et, en l’occurrence, les patentes / brevets qui amènent ce fric… Il cite ce que nous avions traduit de VT en mars 2020 sur le travail de développement du SRAS-CoV2 à l’université de Caroline du Nord et cite aussi des patentes délivrée à Sanofi (donc Pasteur), ce qui vérifie aussi les dires du Pr. Fourtillan en France. Il s’agit d’un crime contre l’humanité en bande organisée transnationale et le but comme le dit le Dr Martin, n’est pas le coronavirus en lui-même mais le vaccin qui lui est une arme biologique, corroborant également de ce fait les dires du Dr Peter McCullough, cardiologue de renommée internationale qui a dénoncé les injections ARNm comme étant des armes biologiques…
Si ça n’est pas du complotisme à l’échelle internationale on ne sait pas ce qui le sera. Reiner Feullmish travaille à la collecte de dossiers à charge pour un Nuremberg 2.0, c’est excellent, mais sachons qu’un tel évènement ne pourra JAMAIS voir le jour dans le système de fonctionnement actuel… JAMAIS, à moins qu’il ne soit défait et que les peuples vainqueurs et émancipés jugent enfin les crimes dont ils furent et sont toujours victimes aux mains du système étatico-capitaliste génocidaire par essence.

Une fois de plus, il n’y a pas de solution au sein du système et ne saurait y en avoir. Nous devons en sortir, la vérité nous libèrera tous !

 Résistance 71 

« La machine de l’État est oppressive par sa nature même, ses rouages ne peuvent fonctionner sans broyer les citoyens, aucune bonne volonté ne peut en faire un instrument du bien public ; on ne peut l’empêcher d’opprimer qu’en le brisant. »

 Simone Weil 

Reiner Fuellmish : La fraude pandémique avec le Dr David Martin (vidéo)
L’illusion démasquée
QuantumLeap (Rumble.com)
20 juillet 2021
Le Dr David Martin donne des détails TRÈS précis sur les énormes incohérences qui enveloppent « l’épidémie du siècle », s’appuyant sur les demandes de brevets associés au Sars cov 2 et aux financements liés, ce que surveille de l’entreprise est depuis 1998 le plus grand souscripteur au monde d’actifs incorporels utilisés en finance dans 168 pays, comprenant l’intégralité du corpus de tous les brevets, demandes de brevet, subventions fédérales, dossiers d’approvisionnement, dossiers gouvernementaux, etc…
Les passages où Dr Reiner Fuellmich fait des traductions en Allemand ont été supprimées pour écourter la séquences. Elles sont toujours présentes dans la vidéo d’origine.
Vidéo originale : (en anglais et allemand)
- https://odysee.com/ XkW bonniesmit:0/Dr.-David-E.-Martin-_-Sitzung-60-Die-Zeit-ist-kein-flacher-Kreis:a
Le Dr David E. Martin est le fondateur et président de M·CAM Inc., le leader international du financement de l’innovation, du commerce et du financement des actifs incorporels. Il est le développeur du premier indice quantitatif d’actions publiques basé sur l’innovation et est le Managing Partner des Purple Bridge Funds. Il est le créateur du premier indice quantitatif d’actions publiques au monde – le CNBC IQ100 alimenté par M·CAM. Activement engagé dans l’économie éthique mondiale »…
La vidéo : durée 1h20 complètement traduite en français, pas de sous-titrage, voix en surimpression. vidéo et traduction de très bonne qualité.
https://rumble.com/vk2x3y-reiner-fuellmish-pandemic-fraud-version-intgrale-1h20.html
Pas encore censurée sur YT : (en anglais)
 

 
5- Un autre commentaire capté sur https://librinfo74.frr ne rassure pas plus :

4 août 2021

« Cette situation est complètement aberrante et inexplicable. »

Oui Madame
et si je puis me permettre, non Madame, pas tout à fait inexplicable et pas complètement aberrant.
Veuillez me pardonner, il me faut quelques lignes pour expliquer cet inexplicable.

Une situation aberrante pour qui croit à un régime démocratique, certainement.
Inexplicable pour qui croit que nos dirigeants respectent les principes démocratiques, ou simplement les règles constitutionnelles et autres textes fondamentaux encore en vigueur sinon respectés, certainement.

Mais il est clair que ces lois que nous connaissons sont ‘mauvaises’, puisqu’ILS les cassent et refondent le Droit. La frénésie législative des trois dernières présidences nous le prouve. Le fonctionnement passé n’est pas adapté à leurs vues. Et de fait, ‘NOS’ aspirations sont toujours déçues à voir l’alternance réduite à 2 camps, systématiquement sanctionnés après leur passage au pouvoir.

En évaluant les lois nouvelles, nous constatons que nos dirigeants fabriquent ou renforcent TOUS les outils de répression.
En évaluant les inégalités, nous constatons qu’elles augmentent.
En évaluant la précarité, nous constatons qu’elle augmente.
Donc toutes les lois ne font rien ou QUE fabriquer de renforcer ce que nous dénonçons tous en priorité : inégalité, précarité, violences sociales.
C’est un FAIT. Un fait troublant car alors que font nos dirigeants ?

Il y a donc nécessairement une histoire cachée, une force pour nous invisible, qui fait ce que nous ne voulons pas. Il faut comprendre que nos représentants, nos élus, ne nous représentent pas. Personne ne pourrait dire que nos dirigeants soient moins informés que nous, ou encore qu’ils soient incapables de comprendre et d’agir – le pouvoir EST le pouvoir d’agir, or de fait, il agit CONTRE nos intérêts. Une certitude, ‘ILS’ comprennent et ils agissent. Et les inégalités augmentent, la précarité augmente, le chômage de masse reste de masse sans diminuer.
Il faut donc déduire que cette situation durable qui empire, est leur CHOIX, la volonté (non-dite) de nos dirigeants. Que nos dirigeants ne nous représentent pas, mais représentent les SEULS gagnants, à savoir les ultra-riches, dont la richesse augmente de manière obscène. Et ce, depuis des décennies.

Le régime est donc un régime pour les SEULS ultra-riches : une ploutocratie – pouvoir des riches.
CQFD

Pour autant, cette situation est instable. Une bonne partie de la population a pris conscience de la supercherie. L’alternance perpétuelle ne pouvait plus durer.
L’arrivée de la macronie en est un indice : une partie des gens ont cru en la comédie organisée par les ultra-riches. Les moyens pour donner ce Spectacle sont à la hauteur des moyens des commanditaires. TOUS les grands médias ont été acheté pour lobotomiser les esprits. Une petite minorité semble avoir été suffisante pour faire advenir un gamin mal élevé au pouvoir monarchique grâce au régime institué par la Constitution de 1958.
Et comme attendu par les démocrates, le comique banquier a montré ses capacités : faire pire que Sarkozy et Hollande, à savoir pourquoi se gêner, maintenant qu’on a le pouvoir, on en profite. Logique de potentat de tous les temps, profiter tant quand c’est possible, avant la chute. Les ultra-riches se gavent tant et plus, leur larbin fait son boulot de larbin.

L’accident des Gilets Jaunes, a terni la gloire immaculé du costume du premier de la classe. Des ‘imbéciles’, évidement, et ‘fascistes’ aussi, déçus de s’être fait avoir par un gamin, ont osé se révolter. Se faire tondre, on a l’habitude mais se faire écorcher ne plaît pas. Le gamin surpris, le mépris aveugle, n’a pas trouvé d’autre solution que la répression terroriste, au sens violences hors-la-loi. Victoire du régime. Mais ce fut rude.
Le Pouvoir comprend alors que pour demeurer au pouvoir, il faut (aussi) disposer de forces de l’ordre, de police et d’armée, bref de la violence légale. C’est l’exact contraire des principes démocratiques. Le pouvoir représente la population, la police ne sert qu’à lutter contre les rares déviants, des exclus et des violents. Maintenant, la police sert à maintenir la population aux ordres. Renversement. Renversement de régime. On passe du consensus à la surveillance, de la recherche des vilains à la surveillance de tous.
D’où le test grandeur nature non plus sur quelques gueux mais sur toute la population.

La covid arrive. Comment enrayer une épidémie inconnue ? En confinant, comme pour les grandes pestes passées.
C’est le moment idéal de transformer les forces de l’ordre en forces de répression. Les ordres sont absurdes, normal, c’est la guerre où tout devient possible, surtout le pire : ausweis ET interdiction de circuler ! La police se révèle parfaite en poursuivant des promeneurs solitaires et les ‘déviants’. Ils propagent le virus dans la Nature (rues, plages ou forêts interdites : nous sommes prisonniers, traités comme des prisonniers) : c’est interdit. Les forces de l’ordre sont devenues des forces de répression, des forces d’occupation. La Police change de nature, elle n’est plus au service de la population mais au service du pouvoir, ennemi de la population. L’asservissement remplace le service au public. Le régime a changé de nature.
C’est cela l’absurdité, c’est à dire la logique d’un pouvoir illégitime, voire illégal.
C’est simplement la révélation de la réalité des pouvoirs qui se succèdent depuis quelques décennies : les ultra-riches dirigent. Nous l’acceptions sans le savoir, maintenant nous le savons tous par notre soumission à la violence.

La ‘crise’ covid montre à tous, la réalité de notre situation. Nous sommes passés de l’acceptation tacite à la soumission violente, la peur au ventre du soumis ou la prison pour les insoumis quelques milliers de prisonniers politiques et des millions ? de contraventions dissuasives.
Le contrat non-dit de l’échange travail contre niveau de vie s’est évaporé avec l’effondrement progressif du rendement du capital. Le capitalisme était supportable (soumission au travail salarié en échange d’un progrès social) tant qu’il dégageait des profits partagés.
Pour augmenter les profits le capitalisme s’est financiarisé en fabriquant de gigantesques masses de fausse monnaie (de plusieurs milliers de fois la masse monétaire de l’économie). Cela a généré des catastrophes financières de plus en plus graves et de plus en plus difficiles à supporter pour les populations totalement impuissantes. La finance s’appuie sur l’économie (dite réelle) pour subisster, pour exister. Mais ce montage devient maintenant suicidaire pour les capitalistes eux-mêmes. La pérennité du Système n’est plus garantie et toutes les méthodes pour contrer les dérives ont été épuisées. Il ne reste que la fuite en avant, sans remède sinon tout casser. Au point que les plus puissants ont pris leurs précautions, tous redoutent l’effondrement brutal, ingérable non plus de la finance, mais de l’économie mondiale (dollarisée).

Pas plus bêtes que le reste du monde, ILS ont réfléchi à remédier à cette situation en impasse. Il en est sorti au moins une chose connue (ces gens sont très secrets) : le grand Reset. C’est l’avènement de la gouvernance mondiale. Un pouvoir ‘technique’ au-dessus des populations pour réguler l’économie mondiale. Traduit en terme de Droit, une dictature ploutocratique, un totalitarisme mondial. C’est la réunion de toutes les institutions actuelles en une seule, ONU, OMC, BM, FMI. Toute la gestion de la monnaie (unique), des capitaux, du commerce, des budgets nationaux et privés contrôlés par une instance suprême. Le rêve ultime de tous les dictateurs que l’histoire nous conte. Rien à redire car c’est raisonnable : l’économie mondiale est un foutoir, il faut donc la gérer, la réguler. Rien de plus logique. Si vous parlez de liberté ou de libre-arbitre, d’indépendance, vous êtes d’obscures nationalistes voire des terroristes qui refusez le bien-être et la concorde mondiale.
Le ‘Grand Reset’ est l’outil qui fait que tout change pour que rien ne change.
Mais comment est-ce possible vous demanderez-vous ?
Mais c’est en cours de mise en place.
Le G7 et autres G réunions pour coordonner le monde sont en place. Elles font suite aux grands accords des Bildeberg, trilatérale, … et tous ces outils de cooptations entre dominants et de propagande aux lobotomisés (car ces derniers votent encore parfois). Rien que de la bonne gestion du monde, n’est-ce-pas ? Il faut discuter pour éviter les guerres, personne n’est contre. Il n’y a pas de guerre. Si, un peu quand même, cela justifie d’améliorer ce système.
Que manque-t-il aujourd’hui à un gouvernement mondial (étasunien) ? Presque rien. Une petite impulsion pour convaincre les derniers récalcitrants de sa nécessité. Rassurez-vous, elle vient de nous arriver. Nous vivons une époque formidable. Les dictateurs du Gtruc vient de s’accorder sur l’impôt mondial des multinationales. Mondial ! Eurêka ! Mais comment gérer un impôt mondial sinon dans un gouvernement mondial ? Pas tout de suite, cela serait maladroit. On y viendra. Sauf, si les ‘blocs’ Chine et Russie s’y opposaient. Le bloc UE est acquis, ce serait surprenant que la vieille Europe des Lumières puisse encore trouver des forces anti-totalitaires. D’ailleurs, les médias nous en protégent. C’est donc une affaire qui marche.

Dernière note à ce sujet : on a entendu en France beaucoup de lobotomisés très sérieux et médiatisés nous dire tout leur contentement pour cet impôt mondialisé. Tant de clairvoyance ou de propagande facile, force le respect : « c’est mieux non ? » Oui, vous avez raison, c’est mieux. L’aveuglement de la fuite en avant du Système capitaliste est une réalité interdite aux lobotomisés. J’abuse du terme, mais c’est le plus facile à comprendre tout en étant bien adapté un état mental partagé.

Alors complètement absurde ? Très logique au contraire, nous l’avons vu.
Inexplicable, j’espère un peu moins.

Portfolio

Messages