Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

La grève reconduite à Rennes 2 "jusqu’au retrait de la LRU".

mardi 13 novembre 2007 - Contacter l'auteur - 5 coms

COMITÉ DE GRÈVE

- COMMUNIQUÉ-

Le comité de grève n’accorde aucune espèce de légitimité au vote à bulletin secret par carte d’étudiant organisé sur le campus de Villejean le lundi 12 novembre. Nous considérons ce vote comme une tentative déguisée de briser le mouvement sous couvert de « démocratie ».

En effet, la démocratie ne réside pas dans la majorité passive du consentement. Si c’était le cas, il faudrait interdire toute lutte, toute expression politique qui ne cadrent pas avec le consensus que Nicolas Sarkozy a réussi à rassembler autour de son nom sous prétexte qu’elles ne sont pas encore majoritaires.

A dire vrai, le pouvoir du peuple n’est réel qu’à condition d’imposer un espace tel que celui de l’assemblée générale ouvrant à chacun la possibilité de la discussion, de la délibération et de la prise de décision commune concernant des questions dont le règlement a été confisqué par une petite minorité de gouvernants à la très grande majorité du peuple.

Toutes les décisions concernant l’existence et les modalités de la lutte ne peuvent être prises par les seuls étudiants. Car les effets de la loi LRU, comme de toutes celles que le gouvernement veut imposer par tous les moyens de police disponibles, concernent tout un chacun qu’il soit formellement membre du secteur pris pour cible ou non. L’assemblée générale de Rennes 2 est donc l’espace de toute la communauté universitaire et de tous ceux qui s’y invitent. C’est donc un espace politique.

De plus, si l’on revient sur les conditions dans lesquelles s’est effectué ce vote à bulletin secret, on en verra l’absurdité : la ministre Pecresse et les anti-grévistes ont appelé à se rendre aux AG, ils en reconnaissent donc la légitimité en même temps qu’ils veulent lui retirer tout pouvoir de décision en proposant qu’elle se saborde elle-même. On en constatera l’irrégularité : le vote à bulletin secret n’a pas respecté des conditions élémentaires de transparence : bureau de vote composé uniquement d’anti-grévistes, dépouillement fermé sans possibilité de vérification.

On verra enfin la force naissante du mouvement : une nouvelle assemblée générale massive a voté ce lundi le blocage de l’université lors des journées de mobilisation nationale et même « le blocage de l’université jusqu’au retrait de la loi LRU. »

La grève, le blocage et l’occupation continuent à Rennes 2. Rejoignez-nous.

A Rennes, le Lundi 12 novembre. Parmi les rendez-vous qu’il ne faut pas manquer :

Commission action : mardi 13, 11 h (amphi Feuillerat) Commission occupation : mardi 13, 19 h (amphi Feuillerat) Commission solidarité des luttes : mardi 13, 19 h (amphi Renan) Commission médias : mercredi 14, 15 h

Assemblée Générale gréviste : (la question du blocage ne sera pas soumise au vote) jeudi 15, à 12h30 (marches du hall B).

Mots clés : Ecole-Université / FR - Nord Ouest (02) / Grêves /

Messages

Derniers articles sur Bellaciao :