Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Les bananes des paramilitaires... Non Merci !

jeudi 5 avril 2007

Quand tu achètes des bananes... Regarde l’Etiquette ! Si c’est marqué UNIBAN, CHIQHITA BRANDS ou URABA... Dis : Non Merci ! PARACOS* , NON !!!

*... PARACOS = Paramilitaires (en langage familier)

LES CRIMES DE LA COMPAGNIE CHIQUITA BRANDS EN COLOMBIE

Le 6 décembre 1928, sur la place municipale de Cienaga Magdalena, près de 3000 hommes et femmes ont été assassiné-e-s, car ils et elles exigaient de la multinationale états-unienne UNITED FRUIT COMPANY une réponse aux demandes du syndicat. Ce jour-là, l’armée colombienne sous les ordres du général Carlos Cortés Vargas a ouvert le feu sur la foule pour anéantir la protestation des travailleurs et travailleuses.

Cette même multinationale maintenant connue sous le nom de CHIQUITA BRANDS ou BANADEX S.A., le 15 mai 2004, a confessé avoir donné 1,7 millions $, au cours de la période qui va de 1997 à 2004, aux Autodéfenses paysannes de Córdoba et Urabá (Autodefensas campesinas de Córdoba y Urabá – ACCU). Selon le juge fédéral états-unien Royce Lamberte, plus de 100 paiments ont été approuvés par des directives de la haute hiérarchie de la compagnie à Cincinnati, Ohio. Étant donné la confession, une cour fédérale a accepté de façon provisoire l’accord entre le ministère de la Justice et la multinationale, celle-ci devra payer 25 millions $, en cinq paiements de 5 millions $ chacun.

En octobre 2001, la Commission des changes et valeurs mobilières des États-Unis a imposé à la compagnie Chiquita une amende de 100 000 $, pour avoir soudoyé des employés du Département des impôts et des douanes de Colombie, DIAN, pour qu’ils lui délivrent la licence douanière et portuaire dans la municipalité de Turbo, dans l’Urabá antioqueño. Le cas de la Colombie a été archivé.

Pour en savoir plus : http://coordinadora.popular.googlepages.com/home

Derniers articles sur Bellaciao :