Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

"Libération" pourrait supprimer plus de 10 % de ses effectifs

vendredi 18 novembre 2005 - Contacter l'auteur - 7 coms

de Pascale Santi

Le comité d’entreprise (CE) du quotidien Libération doit se réunir lundi 21 novembre puis jeudi 24 novembre. Lundi, des documents devraient être remis aux élus syndicaux et représentants du CE, sur un "projet de réorganisation de la SARL Libération". Plusieurs sources indiquent qu’une quarantaine de suppressions de postes seraient envisagées, sur un effectif total de 350 personnes, dont environ 35 suppressions d’emplois directes et le reste sous forme d’externalisation - notamment au service informatique. Des chiffres que ne confirmait pas la direction du quotidien, jeudi matin.

Les salariés de Libération étaient dans l’attente de cette annonce depuis l’assemblée générale du 26 septembre, au cours de laquelle Serge July, PDG du journal, avait annoncé un projet d’"optimisation de l’organisation". Le quotidien a un nouvel actionnaire depuis avril, à hauteur de 38,87 %, le financier Edouard de Rothschild. Comme pour la plupart des quotidiens nationaux, la diffusion de Libération a reculé en 2004-2005, atteignant 134 593 exemplaires, soit une baisse de 9,8 %.

En janvier, les prévisions de pertes pour 2005 étaient de 1,5 million à 2 millions d’euros. Elles pourraient atteindre 8 millions d’euros, dont une perte d’exploitation de 6 à 6,5 millions, pour un chiffre d’affaires en baisse, à 73 millions d’euros (75 millions en 2004). Le journal sera déficitaire pour la cinquième année d’affilée, cumulant près de 20 millions de pertes.

Une assemblée générale devrait se tenir lundi, dans la foulée du CE. Une motion de l’intersyndicale CGT-SUD-SNJ, s’opposant à tout licenciement, a été signée par 206 salariés.

http://www.lemonde.fr/web/article/0...

Mots clés : Emploi-chômage / Presse écrite /

Messages

Derniers articles sur Bellaciao :