Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

MANIFESTATION DE SOUTIEN A AURORE MARTIN SAMEDI 15H30

jeudi 8 novembre 2012 , par Bayonne - Contacter l'auteur - 3 coms

Syndicalistes pour la manifestation des prisonniers Samedi 10 Novembre à Bayonne

Au cours d’une conférence de presse à Bayonne le Vendredi 26 octobre, les syndicalistes (LAB, Solidaires, CFDT et CGT) ont exprimé leur lecture concernant la situation des prisonniers politiques basques et ont appelé à la manifestation du Samedi 10 novembre 2012 à 15 heures 30, place des Basques à Bayonne organisée par Herrira en faveur du respect des droits des prisonniers et des réfugiés politiques basques.

« Syndicalistes pour la paix au pays basque »

Au Pays Basque, comme partout ailleurs, les conséquences des décisions prises en matière de politique économique et sociale sont catastrophiques. Chaque jour nous apporte son lot d’informations témoignant d’une situation plongeant un nombre toujours croissant de personnes dans une précarité attentatoire à leur dignité. Cette réalité n’est pas une fatalité.

C’est pourquoi, nous syndicalistes, nous nous mobilisons pour faire barrage aux forces réactionnaires qui -dans les entreprises comme dans les cercles de décision, jusqu’au sommet de l’Etat-, organisent ce chaos économique et social. Mais notre engagement de nature syndicale, ne peut nous dispenser de notre responsabilité citoyenne vis à vis de questions à caractère politique. C’est ainsi que nous vivons les développements consécutifs à la tenue de la Conférence d’Aiete, comme une chance historique de voir le dernier conflit en Europe de l’Ouest s’engager dans la voie de la résolution. C’est pourquoi, nous, syndicalistes -membres de divers syndicats présents au Pays Basque- soutenons les divers efforts accomplis afin de parvenir à l’établissement des conditions d’une paix juste et durable au Pays Basque. Parce que nous sommes convaincus que la société que nous voulons pour nos enfants doit être basée sur la Justice et la dignité, et que doivent être éradiqués les éléments favorisant toute forme de sentiment d’injustice de nature à favoriser l’utilisation de la violence, nous appelons l’ensemble des forces du monde du travail à se mobiliser le 10 novembre en rejoignant la manifestation populaire organisée à Bayonne. Nous soutenons ainsi les revendications portées par le mouvement Herrira à l’occasion de cette manifestation. Car nous considérons que le processus de paix ne peut évoluer favorablement sans que soient prises par les Etats concernés des décisions touchant les prisonniers basques et les réfugiés. »

Syndicats et Syndicalistes appelant à participer à la manifestation du Samedi10 Novembre 2012 à Bayonne en faveur du respect des droits des prisonniers politiques basques

LAB, CFDT Santé Sociaux Pays Basque, sud-solidaire, ELB, HIRU, EHNE, ESK, CNT, Aragaiko sindikatu bat.

Carrasquedo Pedro (syndicaliste, membre du bureau national de la CGT-Culture et de sa commission exécutive), Leurgorry Marie-Claire (syndicaliste ELB), Arrostegi Jean- Michel (délégué syndical CGT), Laplace Sylvie (CGT), Aizager Jean- Michel (paysan-syndicaliste), Fatoux Florence (CGT), Erbina Amaia (CGT), Erbina Miren (CGT), Capdeville Marie Claire (CGT), Carthry Sonia (CGT), Destruhaut Maryse (CGT), Etchegoyen Martine (CGT), Etcheverry Valérie (CGT), Harosteguy Jean Michel (CGT), Hypolite Pascal (CGT), Lavergne Isabelle (CGT), Motut Anne Marie (CGT), Nouqueret Pierre (CGT), Pena Françoise (CGT), Dufau Peio (CGT), Taberna Thierry (CGT), Lascano Jesus (CGT), Teillary Jérôme (CGT), Lans Frédéric (CGT), Gestin Daniel (CGT), Tisné Vincent (CFDT), Marguirault Jean Pascal (LAB), Picabea Marie Louise (LAB), Muruaga Heren (LAB), Duhalde Maider (LAB), Herve Franck (LAB), Ithursarry Irene (LAB), Prieto Jeronimo (LAB), Legarto Florence (LAB), Aycaguer Arno (LAB), Zufiaurre Iraitz (LAB), Aramendi Eñaut (LAB), Duhart Pantxin (LAB), Marinea Laurence (LAB), Landaboure Gilles (LAB), Etxoan Maider (LAB), Perez Henri (LAB), Isasa Mendez Haizea (LAB).

Mots clés : Aurore Martin / Europe / Extraditions - Exil / Gouvernements / Justice-Droit / Manifs-actions / Mouvement / Police - Répression / Prison / Solidarité /

Portfolio

Messages

  • Toulouse ce soir (jeudi 8 novembre) devant la préfecture, 1 Place Saint-Étienne, à 19h.

    ***
    Liberté pour Aurore ! / Aurore askatu !

    Manifestation de protestation
    jeudi 8 novembre 2012
    devant la préfecture de Toulouse 19h

    La Gauche révolutionnaire occitane (Libertat & Comitat Chiapas Aude) ne se faisait pas d’illusion sur l’arrivée au pouvoir des socialistes français et de leurs alliés verts ou rosissants. Mais l’arrestation d’Aurore Martin, militante de Batasuna au Pays Basque nord (donc dans l’état français) s’assimile à une provocation grave afin de remettre en cause le processus de paix enclenchée par la gauche indépendantiste basque.

    Nous, militant(e)s occitan(e)s condamnons fermement l’arrestation d’Aurore Martin et l’application du Mandat d’Arrêt Européen (MAE). Il aura fallu que la gauche jacobine française arrive au pouvoir pour appliquer ce mandat contre cette militante politique qui risque 12 ans de prison dans l’État Espagnol pour avoir participé à des réunions publiques de l’autre côté des Pyrénées. Ce que Guéant ou Hortefeu n’ont pas fait, Valls le fait ! Valls n’est pas tout seul et une si grave décision ne peut avoir été prise qu’avec l’aval du gouvernement.
    Aurore Martin a été contrainte à la clandestinité depuis le 21 décembre 2010. Et malgré un large soutien populaire, ainsi que des élus de tout bord au Pays Basque et même au delà, Aurore Martin a été expulsée vers Madrid où sa condamnation par les héritiers du franquisme semble assurée. Le Mandat d’Arrêt Européen (MAE) n’aurait pas du s’appliquer. Et Aurore Martin, tout comme l’organisation Batasuna auquelle elle appartient aurait du pouvoir s’exprimer librement de ce côté-ci de la frontière sans que la police française ne vienne la livrer aux ennemis de la liberté des peuples et de la démocratie, les dignes héritiers de Franco.

    La Gauche révolutionnaire occitane a lutté et continuera de combattre le colonialisme sous toutes ses formes, elle continuera à défendre le libre droit des peuples à l’autodétermination, à dénoncer les frontières qui divisent un peuple pour mieux l’asservir, à condamner le pouvoir colonialiste qui livre des militants du peuple à un autre pouvoir colonialiste. Nous appelons à une mobilisation forte afin de condamner fermement l’extradition d’Aurore Martin et à soutenir activement la juste lutte du peuple basque pour son indépendance.

    Pour l’Indépendance, l’Unité et le Socialisme au Pays basque !
    Gora Euskal Herria, Aurore askatu !

    http://www.libertat.org/

  • Souhaitons que ce soit une manifestation mémorable au Pays Basque et que son écho parvienne derrière les barreaux à Aurore comme à tous les autres prisonniers Basques !

Derniers articles sur Bellaciao :