Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

MORT AU G20 : LA POLICE EST COUPABLE (VIDEO)

mardi 7 avril 2009 - 4 coms

Doutes sur les circonstances de la mort d’un homme lors du G20

L’enquête sur la mort de l’homme lors des manifestations contre le G20 mercredi 1er avril a pris une tournure nouvelle. Alors que la police avait annoncé que la mort était due à une "crise cardiaque", plusieurs journaux britanniques ont recueilli des témoignages qui font état de contacts physiques entre les policiers et Ian Tomlinson.

Après avoir publié une photographie de l’homme, âgé de 47 ans, allongé face à la police, The Observer, un journal du dimanche lié au Guardian, a recueilli plusieurs témoignages de personnes présentes lors de la manifestation. Une photographe de presse affirme ainsi que la police a bousculé et frappé Ian Tomlinson peu avant qu’il ne s’écroule au sol près de la Banque d’Angleterre mercredi en début de soirée. D’autres témoins, cités par plusieurs journaux, ont même assuré que la police l’avait jeté à terre, l’avait matraqué voire lui avait frappé la tête contre le sol.

Habitant la City et employé dans un magasin de journaux du quartier, il était passé près de la manifestation en rentrant chez lui et avait été découvert vers 19 h 30 heure locale, mercredi, par des passants. Selon la police, l’autopsie a révélé qu’il avait succombé à "une attaque cardiaque soudaine alors qu’il rentrait de son travail."

Au départ, la commission indépendante chargée d’examiner les plaintes à l’encontre de la police devait publier un communiqué qui allait dans le sens de la police, vendredi, explique The Observer. Mais elle a finalement décidé d’enquêter plus profondément sur les circonstances de la mort de Ian Tolimson. Lundi, la commission a ainsi reconnu qu’il "a été en contact physique avec la police" et a déclaré chercher à établir "si ce contact avait quelque chose à voir avec le décès".

Les images de caméras de surveillance ont montré que Ian Tomlinson avait été repoussé par la police alors qu’il s’était retrouvé au cœur de cette manifestation houleuse à la veille du sommet du G20 de Londres. Après l’incident, la police a affirmé que des manifestants avaient jeté des bouteilles et autres projectiles sur les forces de l’ordre qui essayaient de ranimer la victime, morte peu après à l’hôpital.

LEMONDE.FR | 07.04.09 | 11h15 • Mis à jour le 07.04.09 | 15h32

- http://www.lemonde.fr/europe/articl...

Messages

  • il y a un autre aspect très important et cela s’est produit également à strasbourg, c’est que les manifestants étaient accompagnés de médecins et de soignants, qu’un des soignants a londres était proche et a voulu intervenir et que les policiers l’en ont empêché.
    il en a été de même à strasbourg avec des blessés, les médecins et soignants ont été empêchés d’intervenir par la police (témoignages entendus sur radio zinzine d’un témoignage direct hier soir à 20heures)
    ils ont également signalé que les blessures étaient différentes : non seulement les policiers ont volontairement visé à la tête avec les flash balles mais ils ont apparemment utilisés d’autres armes qui ressemblent à des grenades à fragmentation mais d’autres aussi qui ont créé des brulures.

  • Des brûlures ???
    Tapez : « armes psychotroniques »... il y a un bail que ça nous pend au nez. Les prochaines manifs’ ne s’annoncent pas sous les meilleures auspices avec ce genre d’arme.

  • ce qui est clair c’est que les polices ont des consignes voir des ordres pour "malmener" les manifestants pour envoyer un signe a ceux qui s’aviseraient a participer aux manifs : voila ce qui peut vous arriver si vous manifestez". Cedla dérape inévitablement vers des violences brutalités bavures.
    les dirigeants politiques utilisent la police c omme protection de leur pouvoir.
    c’est indigne de qui se dit démocrate. SARKOZY en tête. Il se révèle comme menteur tricheur et de plus en plus despotes. Ces ministres me rappellent l’entourage de CAUCESCU qui était sans personnalité dociles serviables et bien sur incompétents. Mais quand on prétend faire tout , tout seul pas besoin de ministres compétents. il suffit d’etre carpette ou homme de main.

    il va faloir vite se bouger et constituer une gauche capable de mener la Résistance. Mais pour cela il faut aussi arrèter de faire chacun dans son coin et FAIRE ENSEMBLE.

Derniers articles sur Bellaciao :