Archives Bellaciao FR - 2002-2021 Archives : IT | EN | ES

Cliquez ici pour retrouver Bellaciao V.3 ;)

Manifestation record à Londres : 500 000 contre les mesures d’austérité !

samedi 26 mars 2011

Un demi-million de Britanniques ont manifesté dans le centre de Londres ce samedi pour protester contre l’austérité. Il s’agit de la plus forte mobilisation sociale en vingt ans.

« La participation est au-delà de tout ce dont nous avions rêvé. C’est fantastique. C’est la plus grande manifestation depuis une génération à Londres », s’est enthousiasmé le secrétaire général du syndicat Unite, Len McCluskey. « Il y a une colère palpable dans ce pays et des centaines de milliers de personnes sont venues ici pour le dire », a-t-il assuré.

Aucune estimation officielle du nombre de manifestants dans les artères de la capitale britannique n’était disponible. Mais à en croire l’un des responsables de l’organisation de l’évènement, un demi-millions de Britanniques, venus des quatre coins du pays, sont descendus dans les rues de Londres. Avant la manifestation, la confédération des syndicats britanniques, Trades Union Congress (TUC), prédisait « plus de 100.000 personnes, et sûrement beaucoup plus » et les médias tablaient sur 250.000 à 300.000 personnes. Les syndicats espèrent que ce rassemblement sera le plus important à Londres depuis celui de 2003 contre la guerre en Irak (un million de personnes) et le plus vaste mouvement social depuis deux décennies.

Environ 4.500 policiers ont été mobilisés dans la crainte de débordements, comme ceux survenus pendant les manifestations étudiantes cet automne. Les syndicats ont aussi prévu un important service d’ordre, pour préserver « l’atmosphère familiale » de cette manifestation, réunissant des gens de tous âges. Les gens sur place sont venus avec enfants et poussettes, sifflets et vuvuzelas, pour ce rassemblement bon enfant qui a transformé en marée de couleurs, bannières et ballons les bords de la Tamise avant le départ. Des orchestres, des choeurs, des danseurs et des artistes de rue égayaient le défilé.

« Ne cassez pas la Grande-Bretagne ! »

« Ne cassez pas la Grande-Bretagne ! », « défendons nos services publics ! », proclamaient les pancartes des manifestants. Beaucoup étaient venus en famille, avec des poussettes et des vuvuzelas, ces fameuses cornes utilisées par les supporters au moment de la coupe du monde de football en Afrique du Sud. « Je suis ici parce que le gouvernement nous fait payer pour réparer ce qu’on fait les banquiers. Il est en train de bâtir une société où les riches le sont encore plus et les faibles encore plus démunis », a expliqué Gillian Siddons, un retraité de 60 ans. « Nous voulons montrer au gouvernement ce que nous pensons de sa politique », a renchéri Jim Waters, 62 ans.

Dans l’après-midi, à Hyde Park, point d’arrivée du défilé parti des rives de la Tamise, Ed Miliband, le chef de file de l’opposition travailliste, a pris la parole devant les manifestants. « Notre combat est de lutter pour protéger, préserver et défendre les services publics que nous chérissons car ils représentent ce que le pays que nous aimons a de meilleur », a-t-il lancé. Dénonçant les choix du gouvernement qui « détruisent le tissu même de nos communautés », il a tout de même récolté quelques sifflets lorsqu’il a admis que « certaines réductions » étaient nécessaires.

« Nous savons tous que le pays est confronté à des temps difficiles. Mais nous savons aussi qu’il y a une autre voie. Nous tenons à quelques vérités simples : nous avons besoins d’emplois pour réduire le déficit. Le chômage n’est jamais un prix qu’on peut se permettre de pays. Les générations à venir ne devraient jamais voir leurs espoirs sacrifiés sur l’autel d’une réduction dogmatique du déficit », a-t-il ajouté.

Le gouvernement a décidé d’imposer une cure de rigueur sans précédent au Royaume Uni, avec des coupes budgétaires de plus de 90 milliards d’euros d’ici à 2015.

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2011/03/26/04016-20110326ARTFIG00414-participation-record-a-la-manifestation-de-londres.php

Messages

  • Je ne pense pas que notre pays puisse rassembler autant de monde.

    quel dommage !!!!

    Sachant que nos conditions de vie ne sont ni plus ni moins que les leurs

  • soit le mouvement de la classe populaire change de braquet, soit la route est ouverte aux solutions d’extrême droite .

    • Mais pour changer de braquet, encore faudrait-il qu’il existe des organisations politiques susceptibles d’appuyer sur les manettes. Lesquelles ?

    • nen,

      changer de braquet c’est occuper les entreprises, les lieux de pouvoir, de richesse , de services, d’échange, de production, d’instruction, prendre en main directement les affaires, etc...

      Pour cela il faut effectivement des forces politiques qui y travaillent et qui aident l’accouchement d’organisations de masse de la classe populaire (les comités de travailleurs qui occupent et se coordonnent, quelque soit leur filiation, syndicale ou autre).

      Ne pas confondre les partis politiques et les cadres de masse qui permettent aux travailleurs de progresser dans l’efficacité de leurs batailles en les contrôlant, en apprenant dans le cadre de la lutte, etc

      Ce sont bien sur les aléas de la bataille de classe qui permettent ou pas d’avancer et non de plaquer un programme dans le vide, hors de toute circonstance.

      Les avancées pour la Grande Bretagne passent par la décision de faire une grève générale reconductible et se prononcer clairement en la faveur de celle-ci, afin de dégager une situation qui permette aux travailleurs d’aller plus loin.

      Ca passe également par une décision explicite du mouvement social de se doter de médias puissants qui contrebalancent la propagande d’état et capitaliste qui a atteint des sommets dans les comptes rendus de cette journée.

    • les cadres de masse qui permettent aux travailleurs de progresser dans l’efficacité de leurs batailles en les contrôlant, en apprenant dans le cadre de la lutte, etc

      ben mon gars t’as tout compris !

      l’encadrement des travailleurs par les politiques, c’est en bonne voie avec la marine .......................

      au fait tes cadres de masse , ils bosseront ou ce sera de nouveaux permanents ? parce qu’ils le valent bien !

      socialisme ou barbarie

    • occuper les entreprises, les lieux de pouvoir, de richesse , de services, d’échange, de production, d’instruction, prendre en main directement les affaires

      Ce qui équivaut en fait à un énorme soulèvement populaire. Vu la récente débacle sur les retraites, il est plus que douteux que le niveau de mobilisation nécessaire soit atteint dans l’immédiat. Ce qui laisse le temps aux solutions d’extrême-droite de s’imposer. En fait on va tout droit vers une alliance FN-UMP : ça fait des années qu’il est évident que le véritable modèle de la France est l’Italie que nous ne faisons que suivre avec quelques années de retard.

  • il faut envoyer des troupes del’otan si la reine ne demissionne pas immediatement, on fera des frappes chirurgicales sur l’ensemnble du territoire !

  • La prochaine fois c’est un million de personnes qui viendra occuper le quartier de la City ....et un autre million qui viendra se planter devant le parlement, la chambre des Lord et le 10 Downing street... et là....on verra bien qui fera plier qui !

  • Ce texte du Figaro ne rend évidemment pas compte de ce qui s’est passé hier à Londres... il faudrait surtout pas que ça se passe ici !! Il y a eu une véritable bataille rangée entre les flics et les manifestants ; il y eu des symboles et des outils du pouvoir détruits par les manifestants : Banques, commerces de Luxe... il y a eu occupation de Places comme à Tharir... on a senti une énergie qui dit "non" au Pouvoir, une absence de peur liée à la Révolte quand elle sait qu’elle est juste et combat l’Injustice.

  • Ce qu’il importe de souligner avant tout, c’est ce vaste mouvement social qui descend dans la rue dans le monde.

    Il faut saisir l’ampleur du phénomène : les pays arabes, la Grèce, le Portugal, l’Irlande, l’Espagne, l’Italie, la Grande Bretagne, la France, les USA...

    Tous ces mouvements sociaux sont annonciateurs de grands bouleversements plus profonds qui sont autant de contestations du capitalisme. Comme en réponse, mais décalée, l’impérialisme ne trouve d’autres issues que la guerre et la répression.

    La lutte de classe, qu’elle soit ou non consciente d’elle-même, élève très nettement son niveau de combativité et son intensité. L’expérience de chaque peuple en lutte croise celle des autres et s’en nourrit. Jamais dans l’Histoire, une telle contestation de la politique capitaliste n’avait atteint un tel niveau de lutte.

    La situation actuelle ne peut connaître de trêve. Tant que les revendications ne seront pas satisfaites, les mouvements de rue continueront. Non seulement ils continueront, mais surtout, ils se radicaliseront. De telle sorte que ces mouvements donnent une dimension internationale à cette contestation. Et c’est bien le capitalisme qui est la cible des peuples en colère.

    Nous allons vivre, dans un avenir prochain, une période riche en affrontements de classe.

    • Pas d’accord pour la France : c’est le pays qui bouge le moins alors qu’il subit les attaques du Pouvoir parmi les plus fortes, les plus longues, et les plus répressives... Le Syndicalisme en France est aujourd’hui devenu quasiment impossible sans risquer de passer au Tribunal ou en Conseil de discipline !! Les grêves idem !! les manifestations idem !! Il y a en ce moment des jeunes qui sont en prison pour avoir écrit des Tags sur un mur !!!... Le Mouvement des Retraites de l’automne dernier : stoppé trop tôt sans résultat... trop partiel aussi... ça doit déborder sur tous les autres problèmes, comme en 36, comme pendant la Commune, comme en 1789 !!... A-t-on vu une grosse manif contre la guerre en Lybie ?Non A-t-on vu une grosse manif contre l’austérité comme au Portugal, comme en Grèce, comme à Londres hier ? Non... Il faut bien dire que la France dort paisiblement... quand elle ne souffre pas !!!

    • incroyables assertions et amnésie sur la France !

      Plusieurs fois en France il y a eu de 2.5 à plus de 3 millions de manifestants il y a quelques mois ! De 5 à 6 fois plus !

      Pas d’accord pour la France : c’est le pays qui bouge le moins alors qu’il subit les attaques du Pouvoir parmi les plus fortes, les plus longues, et les plus répressives... Le Syndicalisme en France est aujourd’hui devenu quasiment impossible sans risquer de passer au Tribunal ou en Conseil de discipline !! Les grêves idem !! les manifestations idem !! Il y a en ce moment des jeunes qui sont en prison pour avoir écrit des Tags sur un mur !!!... Le Mouvement des Retraites de l’automne dernier : stoppé trop tôt sans résultat... trop partiel aussi... ça doit déborder sur tous les autres problèmes, comme en 36, comme pendant la Commune, comme en 1789 !!... A-t-on vu une grosse manif contre la guerre en Lybie ?Non A-t-on vu une grosse manif contre l’austérité comme au Portugal, comme en Grèce, comme à Londres hier ? Non... Il faut bien dire que la France dort paisiblement... quand elle ne souffre pas !!!

      Par ailleurs tu te fais des illusions sur les droits dans d’autres états, vas jeter un oeil sur l’Italie et tu verras aussi les lois répressives, les enfermements, les répressions, etc...

      La vérité est effectivement ce qu’en dit yapadaxan là dessus, une montée des affrontements et des fois dans des conditions épouvantables, des batailles de chiens, où de terribles défaites sont possibles mais où se dessine une montée globale avec des des phases de reculs et d’avancées. La bourgeoisie n’est plus la seule classe en mouvement et les classes populaires montent de plus en plus à l’assaut des régimes avec toutes leurs illusions, le necessaire apprentissage des obstacles à surmonter ...

      Pour la France, la situation est tendue effectivement

      Mais la bourgeoisie et son état ne s’arment pas pour rien. C’est bien la peur qui leur commande de se doter de moyens d’écraser les travailleurs...

    • Nous allons vivre, dans un avenir prochain, une période riche en affrontements de classe.

      ben je voudrais être aussi optimiste !

      pour l’instant , je vois surtout des révoltailles sans lendemain ( du point de vue de la sociale ) et surtout aucune émergence d’un pôle de radicalité.
      Les anars britanniques samedi sont négligeables même s’ils ont fait beaucoup de bruit et ont frappé justes.

      par contre la montée de l’extrème droite, partout en occident, est plutôt annonciateur de la mise en place d’un sauvetage possible par le feu et notre sang.

    • ouais mais les cadres de masse vont sauver les travailleurs .................