Archives Bellaciao FR - 2002-2021 Archives : IT | EN | ES

Cliquez ici pour retrouver Bellaciao V.3 ;)

Marche de l’espoir 20 décembre Paris 18h + video

mardi 19 décembre 2006

[Prochain RDV] [20 decembre]Marche de l Espoir a Paris - Depart 18h a Opera Bastille en direction du Nouveau Casino - Dernier concert 2006 de Keny Arkana !! [22 decembre] Journee Internationale d Action en solidarite avec les peuples de Oaxaca - (Marseille 18h Vieux Port) (Paris 18h30 Parvis Beaubourg) (Lyon place de la comйdie 11h-19h) [25 decembre]Un Autre Noel est possible ! [1 Janvier] Reveillons - Nous !!!! 2007 processus de lutte vers la formation d assemblees populaires

Mercredi 20 décembre une manifestation est organisé juste avant le
concert de Keny Arkana au Nouveau Casino (qui est complet).

Cette manifestation souhaite un maximum d’espoir à tous pour l’année 2007.

Le mouvement de la Rage du Peuple est actuellement dans un processus
travaillant à une coordination des mouvements sociaux vers la mise en
place d’Assemblée populaire qui souhaite s’inscrire sur une durée de 6
mois, en prévision des échéances éléctorales et du contre sommet du G8
en Allemagne.

Contacter nous pour plus d’information et pour coordonner vos actions !

http://www.laragedupeuple.org/

MANIFESTE

"Nous sommes une rage qui se developpe dans les ruelles du monde.Nous sommes des jeunes, de coeur et d’esprit, habite d’un desir de transformer notre condition. Nous sommes des citoyens qui en ont ralbol de voir nos droits et notre liberte menacee par une mondialisation qui nous incarcere dans une prison a ciel ouvert. Nous avons decide de nous unir afin de pouvoir lutter humblement. Nous sommes un mouvement qui se diffuse de bouche a oreille tel une rumeur qui circule dans nos vies. Nous sommes une unite indivisible qui traverse les siecles. Nous sommes un peuple libre, debout, le poing leve. Nous souhaitons developper la conscience et l’information libre et critique. Nous sommes des gens du peuple qui ne croit plus aux politiciens, mais qui veulent redonner un sens au mot politique. Parfois nous nous sentons isoles, laisses pour compte et mis en marge de la societe, exclus et non ecoutes, nous ne rentrons pas dans le moule. Pourtant nous sommes un reseau de citoyen du monde, et nous echangeons nos idees, nos experiences et nos alternatives, en dehors des partis politiques, ou lobbies d’influence.

Nous venons d’horizons divers, de cultures differentes et metissees. Nous venons des ruelles sombres, des grandes tours, des ensembles dont l’horizon est compose de beton sans espace vert. Nous sommes mediterraneen. Resistants dans les montagnes des Alpes. Nous venons de Bretagne. Nous parcourons le Tibet et les montagnes de l’Himalaya, source du gange. Nous venons d’Amerique du sud, d’Argentine, pays des piqueteros. Nous venons des Hauts plateaux Ethiopiens, d’Afrique et des iles caraibes. Nous sommes issus de la Terre qui nous accueille. Nous sommes les enfants de la terre qui souffre, nous avons souffert avec elle ; qui crie, nous crions avec elle ; qui se rebelle, nous nous rebellerons avec elle.

Alors nous avons dit Basta !Nous luttons contre les dictatures du capitalisme, le liberalisme et le jeu des puissants. Nous combattons toutes les formes d’oppression de l’homme et de son environnement. Nous denoncons les manipulations et les conspirations. Nous ne voulons pas rester spectateur d’un monde qui ne nous satisfait pas. Nous luttons contre les formes de pollution qui nous empoisonnent. Nous sommes contre le pouvoir, inutile et destructeur, de quelques uns et contre le malheur de tous. Nous sommes contre l’exclusion la repression et la discrimination. Nous sommes contre la dictature et la democratie des elites.

Nous sommes pour la conscience et l’eveil de nos freres et s ?urs. Nous sommes pour l’autodefense et vers la chute definitive du gouvernement. Nous voulons vivre libre. Nous sommes pour la survie de l’espece humaine, et des especes vivantes. Nous sommes pour la paix et l’autogestion dans notre environnement Nous sommes pour reprendre nos droits, pour la democratie du pouvoir d’agir. Le pouvoir est au peuple et ne peut etre confisque. Nous sommes pour le changement de l’organisation du monde. Nous sommes pour la decouverte de la richesse de chacun, et la mise a profit de nos differentes qualites. Chacun d’entre nous a une etoile qui brille et tend a emerveiller le monde. Nous sommes acteurs de la transformation sociale, nous agissons local et pensont global, et nous souhaitons apprendre humblement tout ce que peuvent nous transmettre les peuples du monde : leurs luttes, leurs traditions ancestrales, leurs vies. Nous sommes inscrit dans une lignee qui remonte a la nuit des temps, et nous ne pouvons oublier, nous oublier. Nos esprits sont ouverts sur le monde, enrichis par chacun et conscients des luttes historiques.
Nous investissons la place publique, a travers les concerts, les medias libre, les espaces ouverts, les manifestations, les blocages des lieux symboliques.. Nous allons vers un homme meilleur, reveille, emancipe, responsabilise avec des relations humaines basees sur le partage, la confiance, la cooperation, l’echange, la joieÂ… Notre inspiration vient de nos enfants, c’est notre force, notre confiance. Notre inspiration nous vient des revolutionnaire, zapatiste, sankariste, guevarriste, Â… Nous avancons vers plus de justice. Nous allons vers la concretisation de nos utopies dans nos manieres de vivre. Nous sommes sur un chemin et nous avancons libre. Nous allons vers une autonomie de chaque individu pour un meilleur partage collectif. Nous allons vers une decroissance joyeuse de la consommation. Nous sommes la rage du peuple, une rage positive, federatrice, porteuse d’espoir et de changements. "В

Messages

  • Je connaissais "la rage" de Keny Arkana, cça a la pèche mais quelqu’un peutil m’éclairer sur cette marche de l’espoir et ce mouvement de la "Rage du Peuple", le site ne m’en dis pas plus.
    Thomas de Saintes

    • Ben écoute moi aussi j’ai du mal à savoir qui ils sont.
      Tout ce que je peux te dire c’est que dans ma région ils ont eu un comportement très agressif pdt le CPE...
      Genre trois personnes arrivent et tendent leurs banderoles sur tt un campus...
      Ils ont aussi sabordé une coordinations d’orga de jeunes qui était en lien avec un club de supporters de gauche de l’OM pour politiser la jeunesse.

      Voilà en gros des gens dont on ne sait trop quels intérêts les guident...

      Léo.

  • J’ai trouvé ce manifeste interessant sur le site :

    http://www.laragedupeuple.org/euromed.htm

    Il n’y a pas une ligne à laquelle je ne souscrive pas.

    pour info, le site semble hebergé par Indymedia Marseille.

    C’est proche de l’anarchisme, qui est à la gauche "bobo" ce que l’Ether est au sirop de fraise.

    jyd.


    MANIFESTE POUR UNE ALLIANCE DE LA JEUNESSE DES DEUX RIVES DE LA MEDITERRANEE

    Avec l’aggravation des inegalites, de la pauvrete et des discriminations, une barriere d’incomprehension et de mefiance s’est erigee entre les peuples du Nord et du Sud. Mais cette nouvelle frontiere, comme tant d autres par le passe, peut etre abattue par les espoirs communs de la jeunesse de nos differents pays.

    Nous sommes issus des deux rives de la Mediterranee. De Varsovie a Alger, de Paris a Rabat, nous partageons une meme ambition : celle de construire des societes plus justes et solidaires, fondees sur l Etat de Droit, le respect de la diversite et le progres partage.

    Nous sommes issus de la meme generation. Nous subissons la montee des extremismes qui prechent l exacerbation de la difference et du mepris de l autre.

    Nous sommes les enfants d une meme histoire. Nos cultures sont melees et notre quotidien est celui d un monde globalise ou le marche continue d exploiter les plus pauvres pour mieux conforter les plus puissants.

    Depuis trop longtemps, les peuples des pays du Maghreb sont confines dans la souffrance et le mepris de l occident. Cette situation nourrit l intolerance religieuse et les replis communautaires.

    Cette violence ne cessera que si les inegalites, l illettrisme et l indifference sont combattus par les uns comme par les autres.

    L Europe quant a elle, n avance plus. Sans projet politique depuis l echec du Traite Constitutionnel, elle n arrive pas a depasser le Marche Commun pour constituer une veritable communaute de valeurs.

    Chacune des deux rives de la Mediterranee est aujourd hui disloquee.

    Malgre cette rupture qui s est instauree entre le Nord et le Sud depuis des decennies, nous croyons qu une nouvelle alliance est possible entre les differents peuples de la Mediterranee. Et c est aux jeunes generations d en etre le moteur.

    L Europe et le Maghreb doivent aujourd hui se tendre la main.

    Nous, jeunes d Europe et du Maghreb, sommes en effet convaincus qu un nouvel espace de solidarite et de cooperation peut voir le jour, des lors que les societes civiles travailleront ensemble a leur rapprochement et a la conquete de nouveaux droits.

    Par ce manifeste, nous appelons l ensemble de la jeunesse des deux rives de la Mediterranee a s inventer ce destin commun. L instauration d une veritable communaute euro-mediterraneenne n est pas un reve. Il est le combat de notre generation.

    "Manifeste a l initiative de ReSo- Reformistes et Solidaires- cosigne par des associations d Europe et du Maghreb.

    Pour apparaitre parmi les signataires du manifeste :

    euromed@re-so.net

  • la rage ne se définit pas...elle se vit et pour beaucoup c’est une réalité...Rage de votre notre monde s’autodétruire, Rage de voir l’Unité relegué après les luttes de pouvoir, Rage d’avoir grandit dans une société qui ne s’assume pas....Cette rage ils tentent d’en faire quelquechose, quelle soit moteur d’actions et de changement...

    exactement ce qu’était le hiphop a ses début, une alternative à l’autodestruction à travers les danses, les chants, les peintures sur les murs....et il y a fallut combien de temps pour s’en rendre compte ???

    Des sans voix se sont rassemblés autour de leur souffrance, de leur rage et maintenant ils agissent, rien de plus beau que de les voir s’organiser et de les accompagner humblement allons nous mettre autant de temps qu’avec le hiphop pour s’en rendre compte ???

    alors que d’autres souhaiteraient toujours parler à leur place....

    le savoir ils l’ont arraché, laissez leur le temps...

    en ce qui concerne grenoble le 1er Mai la chanson LA RAGE sortait des enceintes, là bas, et dans d’autres ville lorsque d’autres s’attachaient à un siècle résolument derrière nous tous...le passé ne se revit pas mais il nous apprend...on est en 2006 mon pote

    "conscient des luttes historiques"....

    En ce qui concerne ce qui est nommé "sabotage" du rassemblement des orgas de jeunesse à Marseille, il y a des méthodes qui ne passent pas, ces bonnes vieilles méthode d’infiltration, d’entrisme, appellez ca comme vous voulez, mais on va pas la faire aux quartiers populaires, cette fois ci ces vieilles méthodes à l’ancienne là, ca passe pas ; et ceux qui les utilisent se retrouve de plus en plus seul, enfermé dans leurs structures et leurs méthodes qui deviennent des prisons de la militance

    La Rage du Peuple ce qui dérange c’est que tous ceux qui ont cru qu’ils allaient pouvoir les utiliser pour se refaire une image n’ont pas réussi...et qu’aujourd’hui la contestataire qui fait du rap remplit les salles et fait passer le mot qu’un autre monde est possible ici et maintenant....
    vraiment ils sont libre lorsque d’autres, camarade, ont peur de la liberté

    La Rage du Peuple est une émergence perpétuelle, difficile alors de la capter pour ceux qui ont envie de rester accrocher à leur poste de pouvoir dans leurs comité de quartier qui ne représente plus qu’eux...la Rage du Peuple a emergé quelque part dans les ruelles sombres de Marseille a ce qui parait, et une histoire s’est construite et continue de se construire, une histoire qui donne espoir, car les retrouver là, à cette marche, c’est le plus beau cadeau qu’illes pouvaient nous faire à tous pour finir l’année et en commencer une autre....

    C’est une histoire qui se raconte et se transmet tous les jours, et combien on aimerait en raconter plus souvent des histoires comme celle là...C’est une histoire qui vaut ce quelle vaut comme l’histoire de toute ces personnes qui vivent sous les tentes et qui elles aussi ont grave la Rage