Archives Bellaciao FR - 2002-2021 Archives : IT | EN | ES

Cliquez ici pour retrouver Bellaciao V.3 ;)

Marwan Barghouti et Michel Warshavsky, citoyens d’honneur de la ville de La Courneuve

lundi 22 juin 2009

de SAIDI Fadila

La nomination de Marwan Barghouti, député palestinien emprisonné en Israël depuis 2002, et de Michel Warshavsky, militant pacifiste en tant que citoyens d’honneur de la ville va être soumis au vote du conseil municipal de la ville de La Courneuve

Jeudi 25 juin 2009 à 19h- salle des fêtes de l’Hôtel de ville

La ville de La Courneuve est engagée depuis plusieurs années, en partenariat avec diverses associations et habitants, dans des actions en direction des Palestiniens et des Israéliens qui oeuvrent pour la paix, et pour un règlement politique du conflit au Proche Orient.

La municipalité a rappelé ses engagements à plusieurs reprises, notamment à l’occasion des vœux exprimés aux séances du conseil municipal de septembre 2003, de décembre 2004 et plus récemment au conseil municipal du 28 janvier 2009.

En proposant d’attribuer la citoyenneté d’honneur à une personnalité palestinienne et une personnalité israélienne, la ville veut saluer le courage de toutes celles et ceux qui, dans des conditions de tension extrême, portent la voix de la paix et se battent pour que les conditions du plan de paix soient enfin respectées : reconnaître un Etat palestinien sur les frontières de 1967 avec Jérusalem-Est comme capitale et une solution juste et partagée pour les réfugiés.

En faisant cela, la ville de La Courneuve veut honorer ceux qui symbolisent l’action politique en faveur d’une issue politique au conflit israélo-palestinien.

C’est un acte politique de solidarité à la hauteur de l’engagement municipal de contribuer « à redonner aux peuples israéliens et palestiniens l’espoir d’une solution politique ».

Espérant vous compter parmi nous lors du conseil municipal,

Cordialement

SAIDI Fadila
Chargée de la Coopération Décentralisée
Tél:01.49.92.60.25


via Roberto Ferrario

Marwan Barghouti nommé citoyen d’honneur d’Ivry

Jeudi 28 mai, l’assemblée communale a élevé le militant palestinien Marwan Barghouti au rang de citoyen d’honneur, en présence, notamment de son épouse, Fadwa. Retour en images.

Pierre Gosnat entouré des invités

© Mairie d’Ivry-sur-Seine - David Merle

Salon de réception : le député-maire, entouré, de gauche à droite, de Jean-Claude Lefort, Gisèle Halimi, Fatwa Barghouti et Hind Khoury.

Solennel. Ce jour de conseil municipal, à 20 h devant l’hôtel de ville, c’est l’effervescence. Caméras et photographes entourent Pierre Gosnat, le député maire, et des invités exceptionnels. Ce soir, un événement, la nomination de Marwan Barghouti, député palestinien emprisonné en Israël depuis 2002, en tant que citoyen d’honneur de la ville va être soumis au vote de l’assemblée délibérante. Son épouse, Fadwa Barghouti, ainsi que la représentante de la Palestine en France, Hind Khoury, Gisèle Halimi et Daniel Voguet, deux des avocats de Marwan, et Jean-Claude Lefort, député honoraire d’Ivry.

Dans le salon de récepton de l’hôtel de ville, Pierre Gosnat rappelle qu’Ivry « est engagée de longue date au côté du peuple palestinien pour la reconnaissance de ses droits ». Le 26 mars dernier, un vœu initié par le groupe des Verts était voté au conseil municipal pour la libération de Marwan Barghouti et sa nomination citoyen d’honneur. Le maire propose ce 28 mai une délibération du conseil en ce sens. Fatwa Barghouti, dans une prise de parole forte en émotion affirme son émotion face à « cette humanité, qui nous a manqué mais qui ne me surprend pas du peuple français, connu pour lutter pour les causes justes, les peuples qui souffrent en quête de liberté ». Remerciant le maire, le conseil municipal, et tous les Ivyrens pour leur soutien, elle insiste :


Voir la vidéo de cette soirée

« Aujourd’hui, par votre acte, vous enlevez les chaînes de Marwan, vous l’aider à sortir de sa cellule, à voir la lumière . Merci. »

Salle du conseil, la séance commence. Pierre Gosnat introduit la délibération soumise au vote : « demander la libération Marwan Barghouti et décider de la nommer citoyen d’honneur de notre ville. (…) En faisant cela, nous voulons honorer ceux qui symbolisent l’action politique en faveur d’une issue politique au conflit israélo-palestinien ». Chaque groupe politique s’exprime ensuite sur la question.

Hervé Rivière, du groupe Les Verts, lesquels voteront favorablement, a souligné que Marwan Barghouti « représente l’espoir… du peuple palestinien, de la communauté internationale mais aussi de tous les Israéliens désireux de parvenir enfin à la paix ». Nicolas Rameau, du groupe socialiste, a assuré : « Ce sont les citoyens sur place qui paient le plus lourd tribut dans ce conflit… Et Marwan Barghouti semble le seul dans la capacité d’élaborer un plan pour la paix. Tout doit être mis en œuvre pour sa libération. » Méhadée Bernard, du groupe de élus communistes et partenaires, a soutenu : « Il faut continuer d’aider les Palestiniens, et maintenir des pressions sur Israël pour que leur droits fondamentaux soient enfin respectés, et ce par tous les moyens pacifistes à notre disposition ». Confirmant le soutien de son groupe au député palestinien, elle a terminé son intervention en le citant : « Je suis simplement un gars normal (…) défendant la cause que tout autre oppressé défend : le droit de m’aider en l’absence de toute aide venant d’ailleurs ».

Voir aussi le diaporama

Serge Aberdam, élu de la liste Ivry 100 % à gauche a voté pour la délibération, précisant « Le symbole ne suffira plus, il faudrait mener des campagnes plus concrètes avec la population, voire aller jusqu’au boycott de l’état d’Israël. »

Décision prise avec 35 voix pour. Quatre n’ont pas pris part au vote, dont Edith Perstunski, du groupe Gauche radicale, écologiste et citoyenne, qui se prononce pour la demande de libération mais s’oppose à la nomination de citoyen d’honneur, « parce que je suis perplexe quant à la signification – morale notamment - de cette décision, et préoccupée son efficacité politique, ici et là-bas. » Enfin quatre voix contre, le groupe des élus de droite, centristes et radicaux, dont le président Bruno Castelnau est intervenu, sans autre commentaire, en lisant un communiqué du rabbin de la communauté israélite d’Ivry, manifestant l’inquiétude face à la « décision d’honorer un criminel ». Intervention qui a provoqué la réaction d’Hind Khoury, qui a asséné : « Le Moyen Orient est une terre sainte où les trois religions ont vécu en cohabitant. Le conflit israélo-palestinien est politique et non religieux. Aujourd’hui, le peuple palestinien lutte pour la paix, une vie normale, une famille, une terre. »

Fadwa Barghouti, épouse de Marwan, a enfin réaffirmé l’importance de cet acte, qui a déjà été pris par d’autres villes : Pierreffitte, Stains, la Courneuve et bientôt Valenton. Précisant que, pour l’importance de cette marque de soutien, des rues de Ramallah serait rebaptisées du nom de ces villes, par décision du conseil municipal, au sein duquel elle siège. « C’est l’espoir du changement, vers la paix et la liberté des peuples », a-t-elle assuré, recevant la médaille de citoyen d’honneur pour son époux.

Laëtitia Di Stefano
En ligne, le 29/05/2009

http://www.ivry94.fr/democratie-loc...