Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Militants basques : des milliers de manifestants attendus à Bayonne

samedi 10 novembre 2012 - Contacter l'auteur

Plusieurs milliers de personnes sont attendues samedi dans les rues de Bayonne pour dénoncer les politiques pénitentiaires de la France et de l’Espagne à l’encontre des militants basques quelques jours seulement après l’arrestation contestée de l’ex-dirigeante française de Batasuna, Aurore Martin, et sa remise aux autorités espagnoles.

Des représentants d’Herrira (« vers le pays en basque ») ont dit attendre entre 6000 à 10000 manifestants.

Craignant que les quelque 60 autocars en provenance du Pays basque espagnol pour la manifestation ne soient retenus à la frontière par les autorités espagnoles, ils demandent « le droit fondamental à la libre circulation ».

« Jamais la question des prisonniers basques n’avait provoqué pareil mouvement de solidarité », a déclaré Emilie Martin, soeur d’Aurore Martin et porte-parole d’Herrira.

Emilie Martin a rappelé que les revendications d’Herrira concernant le rapprochement des prisonniers basques au Pays basque « ne sont que des demandes liées à la simple application du droit actuel ». « Nous ne demandons à l’Etat français et (à l’Etat) espagnol que de respecter leur propres lois ! » a indiqué la jeune femme.

Plus de 150 élus ont à ce jour appelé à participer à la manifestation, « toutes tendances confondues », a indiqué Herrira, estimant que « dans leur grande majorité », ces élus « travaillent en bonne intelligence au service de la résolution du conflit, parfois en supportant des contradictions internes importantes vis à vis de leur propre parti au niveau national français », a déclaré Emilie Martin.

Aurore Martin faisait l’objet d’un Mandat d’arrêt européen

L’arrestation et la remise à l’Espagne de la militante basque Aurore Martin ont fait réagir les indépendantistes basques susceptibles d’assimiler cet acte à une déclaration de guerre. De son côté, le ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, se défend de toute intervention. Une vingtaine d’élus basques français de diverses tendances politiques, soutenus par environ 500 manifestants, avaient réclamé lundi dans une lettre à François Hollande la « libération immédiate » de la militante

Aurore Martin, 33 ans, membre du parti nationaliste Batasuna illégal en Espagne, a été arrêtée jeudi à Mauléon (Pyrénées-Atlantiques) à la suite d’un « contrôle routier fortuit » selon le ministère français de l’Intérieur, puis remise aux autorités espagnoles. Incarcérée près de Madrid, elle encourt jusqu’à 12 ans de prison en Espagne pour des « faits de participation à une organisation terroriste et terrorisme ». Elle faisait l’objet d’un Mandat d’arrêt européen (MAE) de la part des autorités espagnoles.

Quelque 136 prisonniers basques sont actuellement en détention en France et 469 en Espagne, selon Herrira. La plupart de ces militants sont retenus à plusieurs centaines de kilomètres de leurs foyers.

http://www.leparisien.fr/faits-divers/militants-basques-des-milliers-de-manifestants-attendus-a-bayonne-10-11-2012-2309237.php

Mots clés : Aurore Martin / Extraditions - Exil / Gouvernements / Justice-Droit / Manifs-actions / Mouvement / Police - Répression / Prison /

Portfolio

Derniers articles sur Bellaciao :