Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Presse en ligne : qui veut la peau de Bellaciao ?

lundi 4 juin 2007 - Contacter l'auteur

Pour signer la pétition ici

Editoweb Magazine lance un appel à ses lecteurs

Editoweb Magazine est solidaire du combat que mène le site Web Bellaciao pour la liberté d’expression. Nous vous appellons donc à signer la pétition en pièce jointe.

Le 22 mai 2007, Roberto Ferrario, co-fondateur en 2003* du collectif Bellaciao, devait être jugé pour diffamation. L’audience de plaidoiries a été renvoyée au 11 septembre 2007 à 14 heures devant le Tribunal Correctionnel de Saint Nazaire, 77 rue Albert de Mun. Une plainte en diffamation a en effet été déposée par les "Chantiers de l’Atlantique" de St Nazaire pour la publication d’un communiqué presse de l’USM-CGT.

Curieusement, seul le collectif est attaqué alors que ce communiqué est également paru dans d’autres médias...

La réalité des faits allégués dans le communiqué de presse ne serait pas contestée par les Chantiers de l’Atlantique.

Le procès contre un membre du collectif Bellaciao, dont le site diffuse depuis plusieurs années une information alternative (et de gauche, précision pour ceux/celles qui se posent la question) à celle des médias dominants, fort de plusieurs dizaines de milliers de visiteurs chaque jour ,et qui apparaît aujourd’hui comme un acteur important du débat démocratique sur Internet, est une atteinte à la liberté d’expression.

La mise en examen de Roberto Ferrario pour la publication d’un communiqué de la CGT des chantiers navals est une tentative d’intimidation manifeste d’un des sites de résistance sociale.

Alors que la toile grouille de sites racistes, antisémites, homophobes, et nazis, cette mise en examen s’attaque à l’un des espaces de liberté et de contestation sociale les plus visibles aujourd’hui.

Me William Bourdon et Me André Tinière ont accepté de défendre Bellaciao.

Soutenez la liberté d’expression et signez la pétition.

Si vous êtes membre d’un syndicat ou d’une association susceptible de défendre officiellement la liberté d’expression, la liberté de la presse ou la liberté syndicale, et que vous souhaitez nous apporter votre soutien de manière encore plus ferme et visible, vous pouvez rédiger un communiqué officiel de soutien. Vous pouvez également le faire à titre personnel.

Enfin, vous pouvez également faire parvenir ce message aux contacts dont vous pensez qu’ils sont susceptibles d’apporter leur soutien, s’ils ne l’ont déjà fait.

Merci de votre appui dans ce combat qui, quelle que soit votre "couleur politique", est d’une importance capitale pour notre démocratie.

Pour signer la pétition : http://bellaciao.org/fr/soutien-bellaciao.php#petition

http://www.wmaker.net/editoweb/Pres...

* 2002... note Bellaciao

Mots clés : Dazibao / Internet / Justice-Droit / Soutenez Bellaciao ! / Syndicats / William Bourdon /
Derniers articles sur Bellaciao :