Archives Bellaciao FR - 2002-2021 Archives : IT | EN | ES

Cliquez ici pour retrouver Bellaciao V.3 ;)

Publicité sociale contre les fast-food

vendredi 28 novembre 2014, par Aspaar

Le fast-food est une des rares branches de l’alimentaire à tirer son épingle du jeu en ces temps de crise. McDonald’s, le groupe emblématique de la restauration rapide, a fait un chiffre d’affaires qui avoisinait 16 milliards d’euros qu’en 2009 !

Dans un contexte de récession économique, et son corollaire de mauvaises nouvelles, les ménages choisissent les établissements où l’addition est la plus basse. En proposant des menus, pour la grande majorité, à moins de 10€, le fast-food peut facilement remplacer un restaurant traditionnel pour une famille modeste.

La restauration rapide satisfait un autre besoin essentiel de la société moderne et super active : manger vite. Les plats servis très rapidement, la possibilité d’emporter sa nourriture, et ce même sans quitter son véhicule, correspond aux attentes d’une clientèle suractive et pressée.

Tout le monde a entendu parler des dangers du fast-food. Et la majorité des consommateurs sont d’accord que les aliments frits, ainsi que les hamburgers, ont des méfaits sur notre silhouette, nuisent à notre peau et notre système digestif.

Les dangers potentiels des « restaurants rapides » à plus ou moins long terme pour la santé :

Un surpoids.

Des maladies cardiaques.

De l’hypertension artériel.

Certains cancers comme par exemple la prostate, pancréas, ovaires, seins, utérus, poumons, intestins.

Du diabète, surtout gras.

Phénomène d’obésité.

Des troubles de la vésicule biliaire.

Ceci étant, il n’y a jamais de places libres dans les établissements de restauration rapide. Les consommateurs sont victimes de la publicité des fast-food . C’est pourquoi il serait logique de lutter contre le fast-food par les mêmes moyens.
La seule différence, c’est que cette « contre-publicité » sera faite avec les fonds publiques , alors que la publicité du fast-food est réalisée avec l’argent des géants de la restauration rapide.

La publicité sociale

La publicité sociale n’en est qu’au stade de développement .
" A la différence de la publicité commerciale, à l’heure actuelle, un nombre insuffisant d’experts travaillent dans le secteur de la publicité sociale.
C’est la raison pour laquelle ce type de publicité est souvent inefficace. Il faut qu’un nombre plus important d’experts soit impliqué dans ces projets.
Dans ce cas là, nous pourrons nous opposer au fast-food, qui nuit à la santé. Dans ce cas, il faut montrer quelque chose d’alternatif au fast-food. Très souvent, les consommateurs ne savent pas à quoi ressemble une nourriture équilibrée »
Les experts proposent notamment de fournir des informations sur les ingrédients dont sont composés les menus des fast-food.

Sources :

http://www.danger-sante.org/fast-food-la-malbouffe/

http://www.dangersalimentaires.com/2010/12/fast-food/

http://french.ruvr.ru/2014_11_27/La-Russie-fera-de-la-contre-publicite-au-fast-food-8858/

http://www.moietcie.ca/articles/formenutrition/nutrition/les-vrais-dangers-du-fast-food

Messages

  • Limiter la critique des fastfood à la malbouffe ce n’est voir qu’une partie de la question. La restauration rapide c’est aussi un laboratoire de régression social par lequel est arrivé massivement le travail à temps partiel imposé ainsi qu’un turn- over record. Pour les anglophones une petite recherche sur internet. Low pay is not OK. Voir également un commentaire que j’ai laissé il y a trois quatre ans sur le site terra eco . Taper

    Terra Eco Quick hamburger bio . Commentaire Thomas Yves .

    t.y

  • Dans ce registre, j’ai eu l’occasion de voir et apprécier une intelligente initiative dans le genre (mais trop limitée géographiquement à mon goût) :

    Dans une jolie vallée verdoyante, à qq Kms du faiseur d’obèses, il n’est pas rare de trouver les reliefs (sacs, box et autres gobelets et sachets) jetés depuis la vitre d’une bagnole, échoués là au bord de la route, à nous pourrir le bucolique paysage.

    Un petit malin est passé derrière, et a planté (avec un petit mât en bois), sur le tas de merde, une affichette portant logo, et ce texte des plus explicites :

    Mac-Do nourrit les porcs !

    Je ne sais qui est ce vilain profanateur, mais j’aimerai tant voir son initiative se multiplier... histoire de commencer déjà par dépolluer les esprits !

  • La publicité représente le deuxième budget mondial après l’armement. Ce n’est pas sans raison. Il s’agit de contrainte et propagande soft.

    Les porcs sont des animaux respectables. Pourquoi ne pas traiter ces gens de politiques, traders ou banksters qui me semble plus "convenable".

  • Rapport indirect avec le sujet : France telecom n’étant plus service public, ça fait plus de deux semaines que j’attends qu’on change le câble qui relie ma maison (isolée à la campagne) au reste du monde. Donc ni téléphone ni internet...

    Ma femme télé-travaillant, nous avons dû nous mettre à fréquenter le macdonald du coin, pour le wifi.

    De là, impossible de se connecter à Bellaciao...!!! (j’ai essayé plusieurs jours)
    Filtrage et censure ? Ou autre explication ?
    Mais site du NPA accessible.

    Si quelqu’un a une explication...