Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Qui a parlé de ces connexions vaticannes ?

samedi 6 septembre 2008 - Contacter l'auteur - 2 coms

Politique Machelon, émissaire du Saint-Siège

de Rosa Moussaoui

Laïcité . L’auteur du rapport sur les liens entre l’État et les cultes remis en 2006 à Sarkozy est l’un des représentants du Vatican au Conseil de l’Europe.

En septembre 2006, le rapport Machelon sur les relations des cultes avec les pouvoirs publics, commandé par Nicolas Sarkozy, alors ministre de l’Intérieur, proposait de bouleverser les équilibres de la loi de séparation des Églises et de l’État en autorisant les collectivités à subventionner directement les lieux de culte.

Controversée, cette commission ne le fut pas seulement par ses conclusions. Le camp laïque dénonça alors sa composition, la plupart de ses membres n’ayant pas fait mystère de leurs convictions religieuses. Théologiens, ministres des cultes et représentants de différentes institutions religieuses avaient été appelés en renfort, alors même que les athées et agnostiques étaient tout simplement écartés du débat sur le devenir de la loi de 1905, pilier de la laïcité.

Le sénateur (PRG) Gérard Delfau avait alors dénoncé « la composition orientée de la commission ». Comme Jean-Pierre Brard, député (app. PCF) de la Seine-Saint-Denis, qui estimait que cette composition posait « en soi un pro- blème ».

« Cette commission, formée de 16 conseillers d’État, magistrats, universitaires et théologiens connus pour leurs options religieuses ou leurs opinions favorables au droit local alsacien, a auditionné 45 personnalités, dont 19 religieux de diverses obédiences, 2 personnes appartenant à des sectes et seulement 2 militants laïques ! Commande orientée, composition orientée ! » s’indignait-il.

Le soupçon d’orientation est d’autant plus fondé que le président de cette commission, Jean-Pierre Machelon, professeur à l’université Paris-V, directeur d’études à l’École pratique des hautes études, est aussi depuis plusieurs années, à ses heures perdues, représentant du Vatican à la Commission européenne contre le racisme et l’intolérance (ECRI) du Conseil de l’Europe. Une instance dans laquelle il siège « comme observateur, sans droit de vote », précise le service de presse de cette institution.

De quoi faire planer un sérieux doute sur l’impartialité de cette commission, dont les conclusions pourraient alimenter, dans les mois qui viennent, des décisions politiques pas franchement conformes au principe de laïcité.

« L’intention de ce gouvernement est clairement d’aller dans le sens d’une révision de la loi de 1905 sous prétexte de modernisation, alerte le philosophe Henri Pena Ruiz. Il s’appuiera donc sur les recommandations de ce rapport qui réimplique le religieux dans la sphère publique. »

http://www.humanite.fr/2008-09-05_P...

Mots clés : Dazibao / Gouvernements / Religions-Croyances / Rosa Moussaoui /

Messages

  • Au fait, qui a vu le manuel de venu du pape à Lourdes ? ce petit guide est distribué en libre service dans nos Préfectures, bien évidemment parrainé par l’Etat !!!

  • Et si l’on "causait" SERIEUSEMENT de la LAICITE ?
    La Loi du 9 décembre 1905 ne mériterait-elle pas un peu (et plus)de place dans les médias ?La pratique religieuse est d’ordre Privé...
    - Pourquoi ;lorsque nous voulions rappeler les fondamentaux de la Laïcité ,nous(me) jetait-on à la figure(à la gueule serait plus juste) qu’ il s’agissait d’un problème "sociétal" ,ce qui signifiait qu’il ne FALLAIT PAS en parler ...?
    - Je fais partie de ceux(celles) qui ont toujours pensé qu’il n’y a que des problèmes SOCIAUX et que la Laïcité n’étant pas l’oecuménisme , ne se réduit pas à la Liberté de culte.....la Liberté de Conscience étant(dieu merci allais-je écrire) beaucoup moins réductrice.
    - qui a protesté lors de la Célébration de cérémonies officielles dans des lieux de culte et/ou par des religieux(dernièrement les funérailles nationales des soldats morts en Afghanistan) ?

Derniers articles sur Bellaciao :