Archives Bellaciao FR - 2002-2021 Archives : IT | EN | ES

Cliquez ici pour retrouver Bellaciao V.3 ;)

RSA

vendredi 17 août 2012, par Carland

Il marche sans voir personne
Les passants non plus ne le voient pas
Il a rendez vous pour la dernière fois
Les passants passent. À l’horloge, dix heures sonnent

Une main dans la poche, il froisse un petit bout de papier
Un petit bout de papier qui est un ordre
Il s’y est habitué aux ordres, aux contrordres
Pas au désordre de sa vie fracassée, infantilisée

Bien rasé, chemise bien repassée
Personne ne voit ses yeux ouvert sur le désespoir
La convocation qu’il triture a tué l’espoir
Le dernier fil a cassé

Il est devant la porte de la CAF guillerette
Ils n’ont pas vu ses yeux vidés
Bah, ça n’a pas de regard un dossier
Il ne sera plus harcelé, il vient de craquer l’allumette

Une femme regarde les infos
Elle se souvient de lui et pleure
Cet homme souriant et aux yeux rieurs
Y’a cinq ans dans la même usine, le même boulot

Dans un ministère, un ministre sourire carnassier
Regarde les statistiques, fier de lui
Deux camps de Roms détruit
Faut que je passe chez Fauchon acheter mon diner

Carrland

Messages