Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Scoop Bellaciao : scandale, un rapport de Santé Publique France de mai 2019 réclamait 1 milliard de masques !

jeudi 26 mars 2020, par Roberto Ferrario - 6 coms

La date est importante (mai 2019), le gouvernement de Macron ne peut donc pas continuer à dire que les responsables sont les anciens gouvernements... Deuxièmement, c’est cette phrase dans le rapport qui est très importante et qui détermine le milliard de masque demandé :

"En cas de pandémie, le besoin en masques est d’une boîte de 50 masques par foyer, à raison de 20 millions de boîtes en cas d’atteinte de 30% de la population..."

Il est extrêmement "bizarre" qu’aucun journaliste n’ait "trouvé" cette information, que j’ai moi-même trouvé rapidement. Pourtant ce rapport est le résultat d’une saisie de la Direction Générale de la Santé afin de disposer d’un avis relatif à la stratégie d’utilisation des antiviraux pour faire face à une pandémie...
NDLR

PLUS D’INFO ICI :

- Pénurie de masques : un rapport de Santé Publique France accablant
- CORONAVIRUS : COMPLEMENT D’ENQUËTE. DANS L’OMBRE DES DIRIGEANTS
- Coronavirus : hors de la Chine, point de salut ?


Avis d’experts de mai 2019 relatifs à la stratégie de constitution d’un stock de contre-mesures médicales face à une pandémie grippale.

Dans le cadre de la préparation à une pandémie grippale, les autorités sanitaires françaises ont notamment décidé la constitution de stocks de contre-mesures médicales, en particulier de stocks physiques de mesures barrière et d’antiviraux, afin de pouvoir protéger et/ou prendre en charge la population cible de manière accélérée.

Il faut régulièrement réévaluer cette stratégie au regard de l’évolution des connaissances et des innovations disponibles. La Direction générale de la santé (DGS) a saisi Santé publique France le 14 novembre 2016 afin de disposer d’un avis relatif à la stratégie d’utilisation des antiviraux pour faire face à une pandémie et au dimensionnement des stocks stratégiques nationaux d’antiviraux en s’appuyant sur des éléments probants.

Auteur : Stahl Jean-Paul, Armand Nathalie, Bardon Géraldine, Bloch Juliette, Chagnaud Patrice, Coignard Hélène, Gofti-Laroche Leïla, Mansuy Jean-Michel, Mayan Rémi, Moreau Jacques, Raeber Pierre-Alain

Année de publication : 2019

Pages : 54 p.

Collection : Avis d’experts

Publié le 20 Mai 2019
Mis à jour le 10 septembre 2019

Télécharger le rapport Sante Publique France de 2019

https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/grippe/documents/avis/avis-d-experts-relatifs-a-la-strategie-de-constitution-d-un-stock-de-contre-mesures-medicales-face-a-une-pandemie-grippale

- https://bellaciao.org/fr/spip.php?article163140.

Messages

  • ET, en complément !Le billet d’humeur du jour de Christophe Prudhomme membre de la direction fédérale CGT santé action sociale et médecin urgentiste :

    Osez dire que le gouvernement actuel n’est pas responsable de la pénurie de masques et autres matériels dans les hôpitaux est un énorme mensonge !

    En effet qui a décidé de ne pas débloquer les crédits pour maintenir la réserve datant de la grippe H1N1 : Bercy. Et qui était à Bercy à l’époque : Emmanuel Macron !

    Ils sont pitoyables à ce jeu du "c’est pas moi qui suis responsable mais c’est mon prédécesseur".

    Mon constat est simple : la dégradation des services publics et des hôpitaux a débuté avec le tournant libéral initié par Thatcher et Reagan aux Etats-Unis et en France avec Bérégovoy relayés par les guignols médiatiques Tapie et Montand. Depuis, que les gouvernements aient été de "droite" ou de "gauche", la même politique libérale nous a été imposée avec la fermeture massive de lits et d’hôpitaux. Aujourd’hui nous manquons de lits de réanimation mais qui a validé par exemple le Projet régional de santé de la région PACA qui prévoit la fermeture de 13 réanimations ! Qui a fermé, il y a un an, la réanimation de l’hôpital Jean Verdier à Bondy dans mon département, que nous avons pu rouvrir heureusement la semaine dernière car le matériel et le personnels était encore présent ? Les ministres de la santé qui se sont succédés, servilement assistés par une partie des directeurs et des médecins en postes de responsabilité.

    Et aujourd’hui, ils viennent pleurer dans les médias, comme le premier de la classe, Martin Hirsch, pour faire appel à la générosité publique pour acheter du matériel et aux retraités pour venir aider le personnel en nombre insuffisant.

    Manque de lits et de personnels, ce sont les revendications qui motivent notre grève depuis plus d’un an. Un de ceux qui nous a envoyé paître lorsqu’il était rapporteur du budget de la Sécurité sociale, c’est Olivier Véran qui aujourd’hui essaye de se dédouaner dans ses interventions en tant que Ministre de la santé.

    Aujourd’hui nous faisons notre boulot pour assister au mieux nos patients avec des moyens insuffisants. Mais après la crise, il faudra que ces "braves" gens passent à la caisse pour payer car leur responsabilité est clairement établie.

    • HOMMAGE A JEAN-JACQUES RAZAFINDRANAZY MÉDECIN URGENTISTE
      DE 67 ANS RETRAITÉ VENU PRÊTER MAIN-FORTE A L’HÔPITAL DE COMPIÈGNE
      DÉCÉDÉ LE 21/03/2020 DES SUITES DU CORONAVIRUS

      A L’HÔPITAL LE MANQUE DE MOYENS
      TUE PATIENT·E·S ET SOIGNANT·E·S

      MACRON GARDE TES HOMMAGES !
      ÉPARGNE-NOUS TES LARMES DE CROCODILE
      TU NE MASQUERAS PAS
      TON INCURIE
      SOUS LES LINCEULS
      ÉPARGNE-NOUS
      TES AIRS
      GUERRIERS
      D’ OPÉRETTE
      TU NE CONFINERAS
      PAS NOTRE COLÈRE !

      À L’HÔPITAL :
      ON VEUT DES POSTES
      ON VEUT DES LITS !
      ON VEUT DU MATÉRIEL
      ON VEUT DES MASQUES, DES GANTS,
      DU GEL HYDROALCOOLIQUE
      ON VEUT DES CHARLOTTES, DES SURCHAUSSURES
      DES CASAQUES, DES PYJAMAS DE BLOC,
      ON VEUT DES TESTS, DES RESPIRATEURS
      ETC. ETC. ETC.
      ON VEUT DE VRAIS SALAIRES !
      ON VEUT DE VRAIES RETRAITES !

      OUI, LA POLITIQUE DE SANTÉ
      ÇA COÛTE
      ET ÇA URGE !

      ÇA URGE !
      ÇA URGE !
      ÇA URGE !

      RÉTABLISSEMENT DE L’ISF
      POUR FINANCER L’HÔPITAL PUBLIC
      METTONS FIN AU SCANDALE DU CICE
      CESSONS DE VERSER DES MILLIARDS
      AUX MILLIARDAIRES !

      HÔPITAL RÉMISSION !

      MACRON DÉMISSION !
      MACRON DÉMISSION !
      MACRON DÉMISSION !

    • Assez d’hypocrisies dont le monarque en est passé maître et appris avec les élites de son rang ! Il démissionnera pas sauf aux citoyens à nous trouver des millions dans les rues. C’est ainsi que se déroula "MAI 68" jusqu’à la victoire !

  • Communiqué Syndical :
    Se protéger :
    -  Le meilleur moyen de protection c’est le confinement, restez chez vous.
    Pour la CGT, seuls les salariés qui travaillent en télé travail, ou dans les administrations, services et entreprises essentielles devraient travailler. (Pour les autres essayez de mener la bataille en vous aidant des éléments envoyés par l’UD sur les dangers graves).
    La pénurie de matériel de protection pour ceux qui travaillent sur des emplois essentiels est réelle, involontairement on les en prive quand on ne travaille pas dans l’un de ces domaines. On accentue aussi le risque d’être contaminé et contaminant en contribuant involontairement à emboliser les Hôpitaux, le système de santé, qui n’en a vraiment pas besoin

Derniers articles sur Bellaciao :