Archives Bellaciao FR - 2002-2021 Archives : IT | EN | ES

Cliquez ici pour retrouver Bellaciao V.3 ;)

Secret des affaires : la lutte a payé

lundi 2 février 2015, par Le SNJ-CGT

Le SNJ-CGT se félicite du recul du gouvernement contraint sous la pression de
milliers de citoyen(e)s à abandonner l’amendement liberticide sur le secret des
affaires c
ontenu dans le projet de loi Macron.

Cet amendement (article 64) prévoyait une peine
de trois ans d’emprisonnement et
de 375 000 euros d’amende pour avoir révélé sans autorisation ou pour avoir
détourné toute information protégée au titre du secret des a
ffaires.

Un tel amendement aurait constitué une atteinte insupportable à la liberté
d’expression qu’il y a quelques jours
encore
François Hollande et son gouvernement
célébraient à la suite de l’assassinat de nos collègues de Charlie Hebdo.

Le recul du
gouvernement qui a du tenir compte de la condamnation des journalistes
et de leurs organisations doit avoir un prolongement pour concrétiser la liberté des
journalistes à faire leur métier sans entrave.

Il est urgent que la
loi garantissant la
protection d
es sources des journalistes
soit enfin votée. Un p
rojet de loi abandonné
en rase campagne sous la pression du ministre de l’Intérieur de l’époque ...
Manuel
Valls.

La mobilisation a donc payé et permis
de faire barrage au fait que
le droit des
actionnaires
prime sur celui des salariés
et de la société toute entière
.

L’amendement
retiré
limitait
le droit d’expression dans et hors de l’entreprise, le droit d’intervention
des organisations syndicales, le statut récent et fragile des lanceurs d’ale
rte et la
libe
rté de la presse
.

Le SNJ-CGT appelle à
la
mobilisation
contre l’ensemble du projet de loi Macron
, qui
n

est que la
poursuite
des politiques
de cadeaux au
patronat
,
dont le vote solennel
doit intervenir le 6 février
prochain
.