Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Sur un tribunal militaire nazi

vendredi 23 juillet 2010 - Contacter l'auteur - 8 coms

Je suis en train de lire un fort ouvrage universitaire : Ecritures de la résistance. Le journal intime sous le Troisième Reich, par Hélène Camarade (le joli nom), publié en 2007 aux Presses universitaires du Mirail.

Je lis ceci :

"A Partir du 1er octobre 1936 est créé le Tribunal de guerre du Reich (Reichskriegsgericht) qui devient le plus haut tribunal militaire du régime. La réglementation particulière de cette juridiction est significative de l’absence complète des droits de la défense : les tribunaux sont autorisés à ne pas prendre en considération les preuves fournies par les accusés pour leur défense, les procès doivent se dérouler rapidement, les avocats de la défense sont considérés comme des représentants de l’intérêt de l’Etat."

Pourquoi ces quelques lignes, qui décrivent une justice innommable, me font-elles penser à un procureur qui refuse de donner des information à un juge, qui l’empêche de travailler au service d’une justice rendue au nom du peuple français, un peuple encore dirigé par un kleiner Mann dont il n’est pas interdit de penser que, comme le Giscard des diamants de Bokassa, il finira dans les choux parce que nombre des siens ont cessé de le respecter ?

Mots clés : Bernard Gensane / Justice-Droit /

Messages

  • Nous n’avons pas le droit de comparer le régime actuel au nazisme. D’abord, parce qu’il existe une différence évidente, qui crève les yeux : Hitler voulait tuer tous les juifs, Sarkozy ne s’en prend pas aux juifs. Donc ce n’est pas pareil, donc on ne peut pas comparer. Voyez quels brillants raisonnements permet une pensée simple. Ensuite, parce que c’est illégal. Illégale, comme la marijuana qui trouble la pensée, votre comparaison trouble la pensée et peut amener les gens à dire n’importe quoi. Enfin, parce que c’est méchant : ça peut choquer Sarkozy et même ternir son image, et ça c’est méchant, et les méchants, c’est les nazis. Donc vous êtes nazi. Et potentiellement pédophile. Vous n’auriez pas des liens avec Al-Qaïda ?

  • C’est quand même marrant...on parle toujours de Hitler le monstre ( ce qu’il était en effet ) mais pratiquement jamais de ceux qui l’ont mis au pouvoir et financé jusque trois mois avant la fin de la guerre...et qui devaient être encore plus méchants que lui.

    Bien évidemment Sarkosy n’est pas Hitler et il n’est pas sûr que la moustache et la mèche au milieu du front lui aillent comme un gant...Son rôle est d’en prendre plein la gueule jusqu’en 2012 pour le compte des puissances qui l’ont placé là où il est en ce moment. C’est pour cela que dans ce rôle extrêmement ingrat, il faut en convenir, il assure ses vieux jours et ceux de ses copains de belle manière.

    Le scandale Bettencourt masque la forêt car pendant ce temps des décisions graves sont prises dans l’ombre ; tout cela correspond à un calendrier de choix politiques que respectera le petit Nicolas à la lettre. Sur ce point-là, il est comme Hitler, il obéit à ses maîtres de la finance. Et si vous considérez objectivement la conduite de la guerre, vous verrez que Hitler et sa bande n’ont jamais eu la volonté de détruire les intérêts de la finance anglo saxonne. Par contre il a brillamment réussi un de leurs objectifs ; l’abaissement définitif de la France qui suivait celui de l’Espagne pour se placer comme unique puissance mondiale dominante.

    Et c’est pour cela, entre autre, que nous bouffons de la production cinématographique et télévisuelle tous les jours, jusqu’à l’écoeurement.

Derniers articles sur Bellaciao :