Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Thibault : "Ne pas fermer la porte" au gaz de schiste

mercredi 19 septembre 2012 - Contacter l'auteur - 10 coms

Le secrétaire général de la CGT met en garde le gouvernement contre des choix liés à des "coalitions" entre les partis de la majorité.

Le secrétaire général de la CGT, Bernard Thibault, estime qu’il ne faut "pas fermer la porte" aux recherches sur le gaz de schiste et met en garde le gouvernement contre des choix liés à des "coalitions" entre les partis de la majorité, en allusion aux écologistes, dans une interview au "Journal de Dimanche".

"Nous ne devons pas fermer la porte aux recherches dans le domaine de l’énergie, y compris pour les gaz de schiste. Investissons au moins pour explorer. S’il s’avère, à partir de recherches incontestables, pour des raisons environnementales ou de sécurité, qu’il n’est pas souhaitable d’extraire ces gaz, cela ne me pose pas de problème", affirme le numéro un de la CGT.

"Une problématique politique"

Mais, selon lui, "renoncer à l’exploration est un peu inquiétant. Nous allons finir, alors que notre pays a de véritables atouts énergétiques, par être de plus en plus dépendants dans ce domaine".

"Chacun a conscience qu’on est là dans une problématique politique qui met en jeu les relations entre partis formant la majorité présidentielle", estime Bernard Thibault, en allusion à EELV.

"Il ne faudrait donc pas que la solution apportée à certains problèmes soit seulement le résultat de coalitions plus politiques qu’efficaces pour l’avenir du pays", dit-il.

"Une annonce précipité"

"Tous les éléments d’appréciation doivent être mis sur la table et présentés aux Français avant de faire des choix uniquement idéologiques", prévient-il.

Bernard Thibault redit aussi son "regret" d’une "annonce précipitée" de la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim fin 2016.

"Cette fermeture ne sera acceptable que si elle est socialement gérable". Selon lui, "on parle un peu trop aisément de reconversion professionnelle" mais "des personnes exerçant des métiers depuis des décennies ne peuvent pas forcément se reconvertir dans une activité alternative".

Le président François Hollande a annoncé vendredi la fermeture de la centrale de Fessenheim (Haut-Rhin) fin 2016 et le rejet de permis d’exploration de gaz de schiste.

http://tempsreel.nouvelobs.com/planete/20120916.OBS2554/thibault-ne-pas-fermer-la-porte-au-gaz-de-schiste.html

Mots clés : Energie / Syndicats /

Messages

  • Cet article confirme l’option de Thibault à entrer dans la cogestion du pays avec les politiques . Chérèque l ’a fait depuis longtemps . Nous voilà dans la cogestion à l’allemande . Les syndicats allemands se sont trouvés dans des scandales financiers grace à leurs liens avec les politiques il y a peu . Le syndicalisme explose . Syndicaliste de longue date il n’y a pas si longtemps nous ( les syndicats en respect mutuel même si des fondamentaux nous séparaient ) nous n’avions qu’un adversaire à nos droits de salariés : le patron . Aujourdh’ui grâce à la loi sur la représentativité ( Thibault-Chérèque-Parisot) les syndicats se déchirent entr’eux et les patrons se gaussent . Notre énergie etaient utilisée à la défense des salariés . Maintenant PARISOT , THIBAULT et CHEREQUE sont main dans la main ouvertement . Les syndicats embarqués dans la gestion de l’état n’auront que quelques minutes à consacrer à la défense des salariés et encore si ceux-ci ne sont pas trop exigeants . Double mort à nos anciens ...

  • Chacun a conscience qu’on est là dans une problématique politique qui met en jeu les relations entre partis formant la majorité présidentielle", estime Bernard Thibault, en allusion à EELV.

    Thibault est mal informé. Dans les régions concernées, les écolos ne sont qu’une petite partie de l’opposition aux GDS. La population dans sa grande majorité et toute sa diversité s’est mobilisée (en Ardèche, la plus grosse manif qui ait jamais eu lieu dans le département était contre le GDS).

    Si le gouvernement avait choisi une voie plus favorable au GDS, il n’aurait pas contrarié que EELV, il aurait eu une grosse épine dans le pied.

    Cela dit, Thibault est dans son rôle, et moi qui suis opposé au GDS trouve positif que des débats contradictoires aient lieu. J’espère que ce sera sans hystérie, ni d’un côté ni de l’autre...

    Chico

  • d’après des fuites confédérales, il s’agirait d’un deal pour étouffer l’enquête en cours sur la gestion du CCAS de l’Edf notamment avec la fête de l’huma... à suivre...

    mais c’est ainsi quand "on a le cul sale", on fait des deals avec l’ennemi de classe pour retrouver une blancheur.

    Moi qui suis militant depuis 33 ans à la CGT, je ne suis pas étonné des positions prises avec cette déclaration à l’envers du bons sens... mais il y a la CGT de base qui lutte et la CGT des élites qui collabore... et ce n’est pas qu’à la CGT, c’est le cas dans tous les syndicats, oui dans tous les syndicats, même les plus radicaux sur le papier !

    • d’après des fuites confédérales, il s’agirait d’un deal pour étouffer l’enquête en cours sur la gestion du CCAS de l’Edf notamment avec la fête de l’huma... à suivre...

      mais c’est ainsi quand "on a le cul sale", on fait des deals avec l’ennemi de classe pour retrouver une blancheur.

      Là , pour le cas, camarade(??)ce couplet CGt et le financement de la Fête de l’Huma par CCAS ou autres Ce Renault, RATP.. ou mairies de Bagnolet et StDenis, je l’entends depuis que je suis marmot !

      Depuis que j’ai compris que tout ce qui est rouge, ou l’a été..., et pourrait ledevenir ou redevenir (CGT par exemple).. fait trembler le bourges et que tout ce qui vise à faire un numéro d’anti PC même pas primaire mais de maternelle,, ça se (col)porte bien..du Figaro à F.O en passant par le Medef (hier CNPF), la soc-dem(hier SFIO) , quelques groupuscules lambertos, toutes les droites ..pétainistes ou du "bon côté" en 45 !

      On peut -c’est mon cas- lutter contre la façon dont Thibault et le BC demon Orga, diverses Fédés, pas mal d’UD, de syndicats, ont mis au feu Marx et les fondamentaux de la lutte des classes rappelés de la Charte d’Amiens qu’adorent citer les"apolitiques" en oubliant le préambule (cidessosu rappelé) ..,
      .............. sans se croire obligé de tailler une pipe à ceux qui n’ont jamais accepté que la France dispose grâce au mouvement ouvrier, à la CGT, à la Résistance et donc oui, aussi grâce au PCF, d’un service public exemplaire que casse le Capital, et une CGT forte et respectée dans cette entreprise , dont le statut est unique au monde(oui, camarades) parce qu’il y a eu aussi un Marcel PAUL

      Rappel donc de la charte d’Amiens (préambule) que Nanard Thibault etse potes convertis au syndicalisme dit"responsable et rassemblé"(surtout à laCES), n’ont plus en mémoire..
      Voir article référencé :

      http://bellaciao.org/fr/spip.php?article124769

      Le Congrès considère que cette déclaration est une reconnaissance de la lutte de classe, qui oppose, sur le terrain économique, les travailleurs en révolte contre toutes les formes d’exploitation et d’oppression, tant matérielles que morales, mises en œuvre par la classe capitaliste contre la classe ouvrière. Le Congrès précise, par les points suivants, cette affirmation théorique : dans l’œuvre revendicatrice quotidienne, le syndicalisme poursuit la coordination des efforts ouvriers, l’accroissement du mieux-être des travailleurs par la réalisation d’améliorations immédiates, telles que la diminution des heures de travail, l’augmentation des salaires, etc. Mais cette besogne n’est qu’un côté de l’œuvre du syndicalisme ; il prépare l’émancipation intégrale, qui ne peut se réaliser que par l’expropriation capitaliste  ;

      A.C

      NB

      Le camarade(??) que je reprends ici pour son expression "cul sale " reconnaitra que ce n’est pas un "lignard" de Montreuil, ni une taupe de Fabien qui a réagi..
      Mais un militant qui croit que le fil rouge de la lutte des classes qui traverse la CGT devrait conduire certains à éviter tout ce qui peut donner du grain à moudre aux SO de la"capitulation"en rase campagne, qu’ils soient logés à Montreuil ou ailleurs..

  • Racheté par les soces et le medef il est temps de tourner la page Thibault !!!

  • J’avais proposé,sans succès, à nanard une cure pour soigner sa sinusite.Voilà le résultat.A quand le pacs avec Chéreque pour un prochain ministère ?

    Bernard,tu as toutes la considération des ex-salariés de R.DUCROS,de l’UL d’Alès,de Olivier BIREAUD licencié par ta copine M.CHAY,de tous les Cdes trainés devant le tribunal d’Alès pour refus de prélèvement ADN.....

    Je suis cévenol,un militant qui t’a connu à la FD des cheminots.Tu n’as plus rien de commun avec "l’esprit cheminot",plus rien de commun avec les fondamentaux de la CGT.

    En quittant ta "fonction" au prochain congrès,fais en sorte de partir avec tous les larbins réformards du bureau confédéral.Vous avez votre place à la CES,mais certainement pas dans une organisation révolutionnaire.

    LR

    • A ce niveau, c’est plus du gaz de schiste, c’est du gaz de shit (merde).

      J’avais proposé,sans succès, à nanard une cure pour soigner sa sinusite.

      Merde frangin, vu que tu me l’as proposé à moi aussi, faut que je me magne de venir dans le bassin alésien, sinon je vais finir par devenir aussi réformarde que lui , LoL !!! (euh... non, à la réflexion, je crois que c’est pas possible...mais j’essaierais quand même de venir).

      Bisous à toi ! LL

  • Et vous croyez que la privatisation d’EDF-GDF s’est faite comment ? Qui aurait cru en 2004 que les salariés de cette exemplaire entreprise nationalisée auraient laissé faire alors que la CGT y était majoritaire ? Hein Mrs. Cohen et Imbrecht ?
    Les camarades de terrain se sont battus exemplairement à peine perdue. Le deal Cohen-Imbrecht/Sarko a été un véritable rouleau compresseur. Chirac a du rire jaune.
    Les salariés de ces entreprises le paient modérément, mais les plus grands perdants sont bien les usagers qui ne cessent de voir flamber leur facture alors que les actionnaires s’engraissent.
    Mais faut-il les plaindre ? La majorité des Français se réjouissaient à l’époque. Naïveté aux propos de Sarko que ça ferait baisser les tarifs ou éternelle jalousie des gens qui n’ont pas le courage de se battre et sont jaloux de leur prochain ? Diviser pour régner. On invente rien.

Derniers articles sur Bellaciao :