Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Tibet : une question simple, une simple question...

dimanche 30 mars 2008 - Contacter l'auteur - 19 coms

Résumons :

1) Il y a ceux qui parlent d’une tentative de déstabilisation de la Chine par les Etats-Unis, et ils ont probablement raison.

2) Il y a ceux qui parlent du sacro-saint droit à l’autodétermination des peuples, et ils ont probablement raison.

MAIS :

Si le point 1) pour moi ne fait aucun doute,

qu’est-qui permet aux autres d’affirmer que le PEUPLE tibétain, c’est à dire une majorité nette et franche (et pas simplement un "gouvernement en exil" représenté par un stipendié de la CIA) désire effectivement son indépendence ?

Ca a l’air "évident" pour certains mais moi, je n’ai rien vu, mais absolument rien, qui permette de le penser.

Posée plus simplement, la question est : "qu’est-ce qui vous fait dire que le peuple tibétain souhaite son indépendence ou auto-détermintation" ?

VDJ

Mots clés : Guerres-Conflits / International / Viktor Dedaj /

Messages

  • Autre angle d’attaque ....

    T’as raison .... D’ailleurs qui prouve que les Algériens voulaient vraiment leur indépendance ? Que les Vietnamiens voulaient se débarasser de l’impérialisme américain ? que les Cubains voulaient vraiment faire la révolution ?

    T’as raison, travailles le sujet.

    J’ironise bien sur....

    Il y aurait bien une solution.... mais il faudrait pour cela que les Tibétains aient les plus larges libertés pour qu’on sache... ce n’est malheureusement pas le cas.

    C’est pour cela que le droit des peuples à disposer d’eux mêmes comme les libertés les plus larges sont une partie des outils pour faire vivre l’espérance communiste.

    Ce qui est sûr c’est que les troupes militaires et policières du gouvernement chinois occupent le Tibet. Ca c’est acquis. Maintenant effectivement est-ce qu’ils ont ou pas l’appui du peuple tibétain est une question légitime.

    D’après toi ?

    • "D’ailleurs qui prouve que les Algériens voulaient vraiment leur indépendance ? Que les Vietnamiens voulaient se débarasser de l’impérialisme américain ? que les Cubains voulaient vraiment faire la révolution ?"

      D’abord parce qu’ils s’y sont mis.

      "mais il faudrait pour cela que les Tibétains aient les plus larges libertés pour qu’on sache"

      C’est un aveu d’ignorance, ça, non ?

      La question reste donc ouverte.

      VDJ

    • D’abord parce qu’ils s’y sont mis.

      A ce compte aussi les Tibétains....

      La preuve de la légitimité d’un combat national c’est qu’il gagne ?

      C’est ce que tu penses ?

      Un peu de cohérence....

    • Non, parce que dans les autres cas, cette volontés s’est exprimée, malgré des représsions terribles, etc. Faut pas me prendre pour un débutant...

      Dans le cas du Tibet, on a quoi ? Un "gouvernement en exil" avec la CIA derrière. Bof. Quelques émeutiers ? Mais encore ? Et des occidentaux qui réclament la solidarité avec le peuple tibétain, l’indépendence du Tibet, etc.

      Ils se basent sur quoi ? Un gouvernement en exil, un moine un toge, un mouvement Free Tibet qui représente quoi ? Ce que représentait la "résistance irakienne" à Saddam et qui a raconté à tout le monde que les Etats-Unis allaient être accueillis à bras ouverts ?

      Cette question est pourtant cruciale parce toutes les empoignades partent d’une présomption qui reste à prouver : les tibétains veulent leur indépendence.

      (l’ingérence des Etats-Unis n’étant pas à prouver et n’est même pas contestée d’ailleurs).

      LA QUESTION RESTE OUVERTE.

      VDJ

  • bonne question : les tibétains sont-ils représentés par ces curés en orange ? par les grands bourgeois et propriétaires terriens ? qui seraient l’opposition ? il faudrait soutenir ces fascistes religieux en Orange ?

    Ceux-ci ne veulent que rétablir leur gouvernement féodal, religieux, l’alliance du sabre et de goupillon. A tout prix, les bobos voudraient nous faire croire que ces "moines" seraient pacifiques, alors qu’ils ont asservi leur peuple, mené des guerres, des massacres, toujours été aux cotés des puissants

    C’est cela l’avenir du Tibet ? Un "Grand Bon en Arrière", le rétablissement de l’esclavage ?

    La géopolitique ne se sert de ce peuple isolé que comme boule de billard

    La lutte d’influence contre le monde oriental est appuyée par le PCF, qui décidément, perd ses repères, surfe sur l’émotion.

    A une certaine époque, la ligne officielle soutenait la guerre menée contre les indépendantistes algériens

    Des militants communistes se sont révoltés, et on fini par emporter raison

    Cette fois, la "ligne" soutient les manoeuvres de la CIA et de l’Europe colonialiste

    Misère....

    Patrice

  • je vais reposer la question ici, posée par ailleurs :

    Qu’est-ce qui vous fait croire que le peuple Tibétain veut l’indépendence ?

    J’ai quand meme l’impression TRES NETTE qu’il y en a qui ont foncé tête baissée sans se poser vraiment la question...

    Et si la réponse devait être négative... j’te raconte même pas...

    La vérité me semble être celle-ci : vous n’en savez rien, vous le présumez (c’est évident quoi...).

    Et ca vous suffit pour faire tout ce raffut et toutes ces empoignades ?

    Et si on essayait de répondre d’ABORD à cette question avant toutes les autres ?

    VDJ

    • Qu’est-ce qui vous fait croire que le peuple Tibétain veut l’indépendence ?

      Qu’est-ce qui fait croire que les bretons, les occitans, les basques, etc. n’ont pas voulu être français lorsqu’ils ont été assimilés dans le royaume de France et ce qui a suivi ?

      Comme les tibétains.

      Pourquoi ne voudraient-ils pas être chinois ?

      Pourquoi ne voudraient-ils pas parler une langue qui n’est pas la leur ?

      Pourquoi ne voudraient-ils pas être minoritaires dans leur aire culturelle ?

      Pourquoi ne voudraient-ils pas être uniformisés dans le capitalisme sauvage qui a déferlé sur la Chine ?

      Pourquoi ne se sont-ils pas opposés à la reconstruction des monastères détruits pendant la révolution culturelle ?

      Pourquoi n’ont-ils pas abandonné la religion rétrograde ?

      Pourquoi ne chassent-ils pas les moines tenants du féodalisme hors de Chine (leur pays faut il le rappeler) ?

      Sûrement parce que la propagande de la CIA les a très majoritairement trompés. Mais heureusement, il y a encore en France des hommes prêts à leur ouvrir les yeux sur les erreurs qu’ils sont en train de commettre vis à vis du grand frère chinois !!!

      Tout va mieux soudainement...

  • que a France rende aux Comores MAYOTTE et elle deviendra plus crédible sur le dossier TIBETAIN.

  • C’est qd meme drole que jusqu’en 1949 "l’indépendance" du TIBET n’était posé par PERSONNE

    Pas plus entre le 13eme siécle et le milieu du 19eme ou l’impérialisme occidentale entra en jeux ainsi que le japonais ds les années 1930 chacun voulant dépecer la chine ...

    Cette idée a germée (de l’indépendance du TIBET)comme par Hasard en 1949 .....!!!!

    Allez savoir pourquoi .......!!!!

    Accessoirement le TIBET est chinois depuis plus longtemps que la Bourgogne n’est française et je ne parle pas de la savoie ou d’autre région qui constitue la Nation Française.

    Dire cela n est en aucun cas un soutien a la politique Chinoise mais simplement un rappel historique pour montrer l’imbécilité de cette revendication de l indépendance du TIBET ....Qui ne s’appuie sur aucune réalité historique .

    Qd au Dalai Lama théocrate meme pas tibétain mais d’origine mais chinoise ...!!!

    Qui dois bcp de ses idées a l’alpiniste NAZI Harrer

    Quel grand démocrate que cet Homme adepte du servage...!!!!!

    Mais c’est vrai l’agent de la CIA Ménard lui a desservi un brevet de bon et loyal serviteur ....!!!

    Lire sur le tibet le BLOG DE MICHEL COLLON ou une approche historique et non partisane eclaire les choses

    • Alors, comment se fait-il que le TIBET se soit détaché de la Chine au 13ème siècle ? Et la Chine était-elle la Chine d’aujourd’hui avec toutes ces composantes culturelles ? J’en doute ! Donc le TIBET aux tibétains s’ils le souhaitent et la Bretagne aux bretons, le pays Basque aux basques, la structure de leur langue suffit à les démarquer de la langue française.

    • Donc le TIBET aux tibétains s’ils le souhaitent et la Bretagne aux bretons, le pays Basque aux basques, la structure de leur langue suffit à les démarquer de la langue française.

      Ca me semble hasardeux à généraliser.

      Par exemple si on applique la maxime aux Corses, et qu’on les rapatrie tous sur l’île y a de grandes chances qu’elle coule sous le poids. LOL.

      Ca fera un "génocide" de plus.

      Et les Occitans ou les Bretons, sans compter les Parisiens ou les Anglais qui habitent le pays Basque, on en fait quoi ?

      On les passe à la moulinette comme les Serbes du Kosovo ?

      Et les Bretons, Auvergnats, Savoyards, Nissards qui habitent et bossent en Ile de France, on les renvoie chez eux dans des vagons plombés ?

      Ca va faire beaucoup de mouvements de population et certainement combler le déficit de la SNCF !!! Re-LOL.

      G.L.

  • 1) Il y a ceux qui parlent d’une tentative de déstabilisation de la Chine par les Etats-Unis, et ils ont probablement raison.

    2) Il y a ceux qui parlent du sacro-saint droit à l’autodétermination des peuples, et ils ont probablement raison.

    MAIS :

    Si le point 1) pour moi ne fait aucun doute,

    qu’est-qui permet aux autres d’affirmer que le PEUPLE tibétain, c’est à dire une majorité nette et franche (et pas simplement un "gouvernement en exil" représenté par un stipendié de la CIA) désire effectivement son indépendence ?

    Les mêmes choses qui te permettent de répondre à la question 1 !

    Pitchounet.

    • "Les mêmes choses qui te permettent de répondre à la question 1"

      Faux, et archi faux, justement.

      La déstabilisation voulue par les Etats-Unis n’est quand même pas un secret. Que le représentant du gouvernement en exil soit stipendié par la CIA n’est même pas contesté y compris dans les rangs du dit gouvernement. Ce fait est même tranquillement assumé. Et à moins que la CIA soit devenue une organisation caritative...

      De l’autre côté, je ne vois rien qui puisse justfier une telle campagne. Comme si les choses allaient tout simplement de soi. Ah bon ?

      Tout dans les appels au soutien à l’autodétermination/indépendence du Tibet n’est que suppositions assénées sur un ton de vérité divine.

      On me répond parfois "la preuve, il y a même des manifs en Inde". Si ça se trouve, en Inde on répond "la preuve, il y a même des manifs en France".

      Mais je vois qu’à part quelques ironies sur les basques, corses, et je ne sais quoi, personne n’a autre chose à m’offrir qu’une foi inébranlable.

      (................................) un ange passe. Chouette, et si on discutait de son sexe ?

      VDJ

    • Tous ces débats et mensonges des media (http://www.bellaciao.org/fr/spip.ph...... ces articles en faveur de du "droit à l’autodetermination des peuples" (et le droit à l’instruction et à la verité, c’en est un ou pas ?)... me rappellent furieusement les interminables articles et "débats" à propos de "l’affaire Redecker" :
      - une ou des pétions à signer (simulacre d’action)
      - un soutien aux neolib’ contre ce qu’ils jugent leurs "ennemis"
      - une pomme de discorde lancée au "peuple" qui, pendant qu’il débat de ce grave problème du "droit à l’autodetermination" pour UN peuple, comme il a débattu du "droit à la libre expression" pour UN dévoué serviteur dûment récompensé, ne s’occupe pas de la destruction généralisée de son pays par ces mêmes néolib’.
      - la défense d’une RELIGION

      Savez-vous qu’il existe des experts en communication ? En engeneerie "sociale" ? En marketing "social" (l’emploi de ce terme est d’un cynisme très abouti) ? Savez vous que ces "mouvements" ne naissent pas spontanément mais sont financés par nos gros banquiers internationaux ?

      Hypothèse : les Français seraient appelés à se prononcer (par pétition toujours, donc sans conséquence aucune) sur le "droit des peuples à l’autodetermination" bien loin de chez eux, afin de leur faire oublier qu’ils n’ont pas été appelés à l’autodetermination par réferendum en ce qui concerne l’aliénation de leur propre pays à l’OTAN.

      La France est maintenant pays occupé, comme le Tibet, mais pas par la même puissance. Le vaniteux coq gaulois a du mal à s’en rendre compte.

      Certes, les Français ont signé des pétitions pour obtenir un referendum : ça a fait quoi ? Vivons nous dans la magie et le virtuel ?

      Beaucoup éprouvent le besoin d’action contre la destruction généralisée autour de nous, mais attention de ne pas laisser ce besoin d’action être détourné, virtualisé, et canalisé, à l’aide des medias financés par les néolibéraux !

    • ...Et qu’est-ce qui vous fait croire que les Bretons ne voudraient pas être tibétains ?

  • Bref, en un mot comme en cent : vous n’en savez rien, c’est juste "évident" pour vous...

    Vous vous lancez dans une campagne, avec discordes et anathèmes, juste sur la "croyance inébranlable" que le peuple Tibétain réclame l’indépendence. Mais vous n’en savez absolument et strictement rien.

    Vous faites des références aux Corses, Bretons, etc, mais il ya trois mois, la plupart ne savait même pas où était le Tibet sur une carte. Le savent-ils aujourd’hui ?

    Qu’une revendication soit défendue, pourquoi pas, encore faut-il qu’elle existe. Non, tous les peuples, même s’il peut exister des mouvements séparatistes, n’aspirent pas forcément à "l’indépendence" telle que vous l’imaginez ... à leur place.

    Je n’ai rien contre l’indépendence du Tibet (rien pour non plus) mais je suis quand même surpris de voir une bonne partie de la gauche partir en vrille sans être capable de répondre à cette question quand même essentielle.

    Vous seriez en train de discuter du sexe des anges, ce serait pas mieux.

    VDJ

  • Cas classique de bottage en touche.

    Les autres questions ne découlent pas de là. Une "démocratie" peut aussi avoir des colonies, n’est-ce pas ?

    Si la question du Tibet n’est qu’une excuse pour attaquer l’absence de démocratie en Chine, alors qu’on le dise, et qu’on ne nous invente pas, si invention il y a, une revendication hypothétique d’indépendence.

    VDJ

  • De tout ce que j’ai pu lire ou voir sur cette crise je déduis :

    1-que des commandos "tibétains" ont attaqué les magasins "chinois" de Lhassa. Simultanément, des manifs "spontanées" ont eu lieu en Inde et au Népal où la repression a été plutôt musclée. Par contre, au Tibet, la riposte des "chinois" a été plutôt cool.

    2-que le Tibet est encore plus chinois que la Corse est française, à cette différence prés que si les français se foutent de la Corse comme de leur première chemise, les chinois ne veulent pas que leurs "amis" USA s’installent sur leur balcon !

    3-que le féodalisme du boudhisme tibétain est particulièrement obscur, ce qui peut s’expliquer par l’isolement séculaire de cette région.

    4-que cette obscurité, comme toutes celles qui existent sur la planète, constitue une touche de choix sur le clavier de l’impérialisme US dans sa volonté de garder la haute main sur notre planète.

    5-qu’en France, comme ailleurs, la distance critique par rapport aux médias est loin d’être majoritaire, donc que des progrès colossaux restent à faire pour que le "moutonat médiatique" devienne enfin négligeable.

    CN46400

  • Pour ma part, j’ai tendance à me méfier dès que sont réunis les ingrédients suivants :

    1/. Intérêts US.

    2/. Déstabilisation potentielle d’un "ennemi/challenger/concurrent/etc..." des USA et des pays occidentaux.

    3/. Ingérence actuelle ou passée ("récente") prouvée de la CIA.

    4/. Sur-médiatisation dans nos media aux ordres.

    5/. Soutien d’officines-écrans de la propagande médiatique, type RSF via Ménard.

    Là, étrangement, ces ingrédients sont réunis.
    Alors, même si le Tibet peut très bien souhaiter son indépendance, la crise actuelle lui profite étrangement bien moins qu’elle ne nuit à la Chine.

    Bref, je n’ai aucun moyen de trancher et de me faire une opinion plus argumentée, mais je me méfie énormément de cette histoire et de ses implications ; et c’est sans parler de la personne même du Dalaï-Lama et des propos qu’il a pu tenir par le passé, sur les homosexuels par exemple (dans une autre bouche, ils auraient déclenché une tornade).

    (k)G.B.

Derniers articles sur Bellaciao :