Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Toute la CGT attaquée !

jeudi 7 juillet 2016 , par Cgt Service de presse - Contacter l'auteur - 4 coms

Mardi, à Paris, pour la 12ème fois depuis le 9 mars 2016, plusieurs dizaines milliers de manifestants ont défilé pour exiger le retrait de la Loi El Khomri et l’ouverture de véritables négociations. Malgré les multiples provocations, les attaques d’une violence inouïe, la campagne médiatique sans précédent et la violence verbale de plusieurs responsables politiques et patronaux, les organisations syndicales, la CGT en premier lieu, n’ont eu de cesse de les déjouer.

La maturité, le sang-froid et le sérieux des militants de la CGT, auxquels a été confiée la responsabilité d’assurer la sécurité des manifestations au sein des cortèges, n’ont jamais été démentis. Nos camarades chargés de la sécurité des rassemblements sont des militants de la CGT au même titre que tous les autres.

Certains de ces militants ont fait l’objet de répression répétitive, de harcèlement et d’arrestations. Le Gouvernement et la Préfecture de Police de Paris ont décidé de franchir une nouvelle étape. Mardi, à l’occasion de la manifestation du 5 juillet, plusieurs camarades des services d’ordre de l’intersyndicale ont fait l’objet de détentions arbitraires. Notre Camarade Laurent, militant de la CGT du Val-de-Marne – à ce jour et à cette heure toujours en garde à vue - doit passer ce
jeudi 7 juillet, dans l’après-midi, en comparution pour un motif toujours inexpliqué.

Il s’agit clairement d’une attaque d’envergure contre toute la CGT. Elle doit susciter une réaction à la hauteur la gravité de la répression. Comme le dit depuis longtemps la CGT, « lorsque l’on s’attaque à un militant de la CGT, c’est toute la CGT que l’on attaque. » C’est donc toute la CGT qui doit réagir face à un procès politique. Nous appelons tous les militants, tous les syndiqués de la CGT ainsi que tous les salariés et les citoyens attachés à la démocratie, à la liberté d’expression, à se mobiliser, le 7 juillet, en début d’après-midi, pour accompagner notre Camarade Laurent lors de sa comparution devant le Palais de Justice de Paris.

La répression n’entamera jamais la détermination de la CGT afin d’obtenir le retrait de la loi travail.

Mots clés : Dazibao / Justice-Droit / Police - Répression / Syndicats /

Portfolio

Messages

  • un gouvernement d’extreme droite !!!!!!!!!!!!!!!momo11

  • Courage, détermination, solidarité...(nos anciens en ont vu d’autres 39-44) !
    Vive la CGT !

  • quand un gouvernement attaque les représentants légaux des travailleurs ... ou ne les protège pas , c’est un gouvernement totalitariste et pas au service de son peuple mais des peoples ça ne risque pas d’arriver à d’autres !!!! pas dangereux pour leur fric et leurs privilèges.......

  • J’ai signalé ici même, à deux reprise que le 5 juillet à Paris, jour de la manif, il y avait, de 12h00 à 14h00 environ, 2 robots-cops sur le seuil même de la porte de la Bourse du Travail à Paris , rue du Château d’eau ; et aussi devant 30 camions garés, plus 1 flic avec un fusil et des dizaines d’autres bloquant la rue du Château d’eau et fouillant tous les passants sur le trottoir, plus 7 voitures de la Bac un peu plus loin sur la Place de la République... Je répète cette information qui me parait capitale. Les détentions mentionnées dans cet article sont peut-être en connexion avec cette invasion aux abords immédiats de la Bourse du travail, et même jusques sur le seuil de la porte d’entrée !!On a l’impression que a postériori il y avait un message du genre :" les syndicats on les à l’oeil". Très inquiétant et révoltant !!

Derniers articles sur Bellaciao :